MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La politique : une œuvre charitable


- Publié le Vendredi 16 Mai 2014 à 15:18 | Lu 529 fois

La politique : une œuvre charitable
Un conseiller municipal de l'opposition de Saint-Denis, Richenel Hubert, dénonce par voie de presse, les largesses accordées aux directeurs de SEM. Selon lui, les augmentations de salaires ont dépassé allègrement les 40%. De même suite, l'ancien maire et candidat malheureux aux dernières élections municipales de « Sin Dni », René Paul Victoria, lui emboîte le pas, en dénonçant une augmentation du salaire du maire sortant Gilbert Annette de plus de 25%.
 
Des chiffres et des augmentations de salaires qui semblent irréels au commun des salariés dans le secteur privé, mais qui sont, sans honte aucune, pratiqués pour rémunérer grassement nos élus et leurs vassaux, dans des sociétés d'économie mixtes (SEM),  sociétés hybrides pourtant chargées de la prise en compte de l'intérêt général (ne riez pas !..). 
 
On pourrait même considérer que tous ces élus et les gens qu'ils font nommer au sein des SEM (dont la majorité du capital est tout de même constitué de nos impôts), seraient donc tous riches. D'ailleurs, leur idole, le candidat Hollande, ne déclarait-il  à l'occasion des dernières présidentielles, qu'il n'aimait pas les « riches » ? Que toute personne ayant un salaire au delà de 4000 euros net par mois devait être considéré comme « riche » ? Et certains voudraient nous faire croire que la politique ne rapporte pas !
 
Que dire alors d'un Sinimalé qui affirme à Saint Paul, "ne pas faire de politique pour s'enrichir", alors que ses revenus dépassent allègrement les 13 000 euros bruts par mois et 8500 euros après écrêtage ?
 
Quand donc les citoyens comprendront-ils que les élus en France et à la Réunion notamment, sont aujourd'hui ceux qu'il faut combattre. Le système, les médias, la farce démocratique qu'ils nous jouent, concourent allègrement à ce simulacre républicain. La désormais célèbre notion de "solidarité", qu'ils usent jusqu'à la corde, est leur arme privilégiée et leur piège favori. Malheur à celui qui ne se fondera pas dans le moule, ni ne se convertira (le verbe n'est pas trop fort), à la pensée unique et inique.
 
Certains citoyens se mobilisent et veillent à ne pas sombrer dans cette démagogie. Et, ils ne seront évidemment pas nombreux ce samedi 17 mai, sur le parvis des Droits de L'Homme de Champ fleuri à Saint Denis, où une députée socialiste « godillot », au service d'une certaine gauche caviar, appelle à manifester contre l'enlèvement de 200 jeunes filles par la secte « Boko Haram » au Nigéria. Même si ce crime est odieux et condamnable, le motif d'un tel rassemblement apparaît bien comme "politiquement" intéressé. Qui peut ne pas croire encore en une récupération politique de cette triste affaire, par une élue dont l'actualité législative semble inexistante pour le bien des citoyen ?...
 
La politique, une œuvre charitable vous dis-je !
 
Le CAP Réunion




1.Posté par claude le 16/05/2014 16:50

il faut se Mobilisé contre ces élus de St Denis est député il ne représente aucun citoyen Réunionnais !

appelle à manifester contre l'enlèvement de 200 jeunes filles par la secte « Boko Haram » au Nigéria vraiment prendre les citoyens pour des ignorant il y a des problème bien plus grave ici quel député sur le terrain bande de graine

2.Posté par Justedubonsens le 18/05/2014 09:38

Voilà un courrier clair et concis et combien tristement et scandaleusement n'y vrai ! Il nous faudra assurément un nouveau 1789 pour remédier à ces abus de chaque nouvelle élection. Ces en foires ne se contentent pas d'un petit pour-cent par année de mandat, non au renouvellement c'est le pactole. Et encore on ne parle que de la partie immergée de l'iceberg. Quid du montant des avantages annexes : voiture avec chauffeur, usage carte bancaire à gogo, frais de représentation etc...
Quand on pense que des couillons se battent pour défendre les intérêts de ces requins...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes