MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La plume dans la plaie


Par André Pouchet - Publié le Dimanche 25 Octobre 2020 à 07:46 | Lu 525 fois

A l'heure où tout un chacun se doit de proclamer bruyamment son soutien à la « liberté d'expression », il faut malheureusement constater qu'il y a loin de la théorie à la pratique, de la proclamation vertueuse à la réalisation effective. Depuis l'assassinat du malheureux Samuel Paty, le Quotidien, tout comme le JIR d'ailleurs, s'est montré d'une extrême retenue dans le commentaire de cet événement. Vous vous êtes contentés de reproduire les communiqués passe-partout, à l'indignation convenue, des hommes politiques locaux et d'un certain nombre d'associations comme la LDH, le FGDR de M. Panechou et différents syndicats enseignants. Certains de ces textes sont tellement généraux et loin du sujet qu'ils vont jusqu'à s'abstenir d'utiliser dans leur prose insipide le mot « islamisme ». Quant à proposer un commencement de début d'analyse de ce phénomène très inquiétant, cela semble vraiment très loin de leurs préoccupations !

Alors, permettez-moi de vous signaler que la liberté d'expression, célébrée avec tant de véhémence (Je suis Charlie !), ne se limite pas à la liberté de caricaturer mais implique également la liberté de faire entendre des points de vue, des réflexions et des analyses, en particulier sur des sujets aussi capitaux que celui-ci. Je vous ai pour ma part fait parvenir successivement deux textes de cette nature mais vous avez jusqu'ici jugé bon de n'en publier aucun. Ni « Terrorisme islamique : le geste barrière » du 19 octobre, ni « Un fort beau discours du Président Macron » du 22 octobre. Mais peut-être considériez-vous que la menace mortifère que fait peser sur notre pays un islamisme politique conquérant serait moins grave que les méfaits bien connus du port du soutien-gorge, sujet longuement développé dans votre édition d'aujourd'hui !

On a parlé, à propos de la décapitation du professeur de Conflans, de l'effet de sidération que celle-ci a provoqué dans l'opinion. Si, bien sûr, j'ai moi aussi éprouvé intensément ce sentiment d'horreur et de sidération, ce qui me sidère aujourd'hui, c'est de constater combien on a vite fait ici et là, et notamment dans les organes d'information de notre île, de s'accommoder de la seule déploration larmoyante, sans jamais oser entreprendre un examen sérieux des tenants et aboutissants de ce tragique événement. De mauvais esprits pourraient aller jusqu'à voir dans la prudence que vous manifestez en ce domaine une sorte de capitulation devant l'ennemi islamiste, lequel serait alors parvenu à vous intimider.

Pour ma part, je me refuse pourtant à croire que nos vaillants journalistes-pays seraient désormais dépourvu de tout courage éditorial. Je me refuse à croire qu'ils aient renié cet idéal journalistique qu'Albert Londres jadis avait si magnifiquement formulé, dans une célèbre profession de foi qu'aujourd'hui même le JIR (page 26) à la bonne idée de nous rappeler : « Je demeure convaincu qu'un journaliste n'est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de rose. Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » C'est-là un bien beau programme mais sans doute devenu un peu trop exigeant pour les publicistes d'aujourd'hui !

A.P., le 24 octobre 2020




1.Posté par Pseudo ? le 25/10/2020 14:39

Marc Lewitt sors de ce corps...

2.Posté par A mon avis le 25/10/2020 16:24

Vous avez raison de mettre l'accent sur " la menace mortifère que fait peser sur notre pays un islamisme politique conquérant "..

La frilosité des journalistes que vous évoquez avec raison, n'est pas qu'une affaire locale. C'est à l'échelle mondiale que les médias ont reculé devant les menaces islamistes, notamment après les violentes représailles islamistes qui ont fait suite à la publication des caricatures de Mahomet.
Représailles qui se poursuivent, et sont même instrumentalisées par certains dirigeants de pays musulmans tel Erdogan !

Charlie Hebdo, qui persiste à montrer sa liberté de penser et de caricaturer, est une exception qu'il faut admirer et qui inspire le respect !

3.Posté par SOIXANTE TROIS le 26/10/2020 07:02

Si on apprenait tout simplement à nos enfants , à nos égaux et égos le respect de tout et non plus la tolérance qui porte en elle les racines de la colère .

4.Posté par A mon avis le 26/10/2020 11:17

@ 3.Posté par SOIXANTE TROIS :
Apprendre le "respect de tout" porte les racines de la soumission ! C'est le principe de base de la religion ! Imposer le "respect de tout" aboutit à l'intolérance.
(cf.: Soumisssion - Michel Houellebecq)

A l'inverse, la tolérance implique de respecter autrui, et donc de réfléchir.

Et pour évoquer la colère, dans "Les raisins de la colère" de John Steinbeck, ce n'est pas la tolérance qui provoque la colère et la rébellion, mais bien l'imposition du respect du plus fort, de la soumission.

5.Posté par souillon le 26/10/2020 12:07

respecter autrui bien sur ! mais s'avachir devant autrui ,Non ,.

6.Posté par SOIXANTE TROIS le 26/10/2020 12:07

@ A mon avis post 4
C'est son point de vue . Il a pris la problématique respect tolérance par le biais de la soumission . Or il n'est pas parti de sa réflexion d'une page blanche .
Je pense que respect et tolérance est une affaire de positionnement . Le mien c'est d'être au dessus de tout ce ramdam .

7.Posté par Jean Le Monstre le 26/10/2020 13:22

Tout à fait d’accord

«[…] la liberté d’expression […] ne se limite pas à la liberté de caricaturer mais implique également la liberté de faire entendre des points de vue, des réflexions et des analyses [...]»
Et Erdogan a exprimé un point de vue : c’est comme si Charlie avait caricaturé Macron en Une avec camisole de force. Mais on a le pouvoir de caricaturer Mahomed et n'importe qui d'autre, sauf Macron !

«Si, bien sûr, j'ai moi aussi éprouvé intensément ce sentiment d'horreur et de sidération, ce qui me sidère aujourd'hui, [...] de s'accommoder de la seule déploration larmoyante, sans jamais oser entreprendre un examen sérieux des tenants et aboutissants [...]»
Je sais bien que Macron n’est pas un assassin (encore que …: Syrie, Mali, etc.). Pendant ce temps on se scandalise à propos de la réflexion d'Erdogan, mais on se garde bien d’analyser pourquoi Erdogan a pu avoir cette opinion.

Je ne peux que répéter la phrase d’Albert Londres : «[V]otre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. »

8.Posté par JORI le 26/10/2020 15:39

7. Posté par Jean Le Monstre le 26/10/2020 13:22
"Pendant ce temps on se scandalise à propos de la réflexion d'Erdogan, mais on se garde bien d’analyser pourquoi Erdogan a pu avoir cette opinion", j'attends avec impatience votre analyse, vous qui êtes d'une intelligence supérieure ! 😂 😂

9.Posté par A mon avis le 26/10/2020 16:13

@ 7.Posté par Jean Le Monstre !
Décidément vous surprendrez toujours !
S'exprimer par des caricatures dans un journal satirique n'est pas comparable aux insultes proférées par un chef d'Etat à l’encontre d'un autre chef d'Etat.

Par ailleurs, représenter Macron avec un camisole de force pour caricaturer ses propos contestés par Erdogan, n'est aucunement approprié ! Je doute fort que votre candidature comme dessinateur chez Charlie soit acceptée 😄😄😄😄​ !

10.Posté par JORI le 26/10/2020 18:14

7. Posté par Jean Le Monstre le 26/10/2020 13:22
"Mais on a le pouvoir de caricaturer Mahomed et n'importe qui d'autre, sauf Macron !", votre super intelligence ne voit pas la différence entre les deux personnages que vous citez ?. L'un serait vivant, l'autre son existence serait incertaine ! 😂 😂

11.Posté par Jean Le Monstre le 26/10/2020 23:44

9.Posté par A mon avis

"S'exprimer par des caricatures dans un journal satirique n'est pas comparable aux insultes proférées par un chef d'Etat"

Montrer Mahomed le cul en l'air et les couilles battantes, ce n'est pas une insulte ?

12.Posté par A mon avis le 27/10/2020 10:52

@ 11.Posté par Jean Le Monstre

"Montrer Mahomed le cul en l'air et les couilles battantes, ce n'est pas une insulte ? "


1°) Tout dépend du contexte ! Pourquoi Mahomet ne pourrait-il pas se promener en tenue d'Adam ?

2°) où avez vous vu une telle "caricature" ? Pouvez vous donner la référence ?

3°) Il y a une différence entre critiquer UNE RELIGION, même avec des caricatures, et insulter des individus.
Le drame, c'est que, comme vous, la plupart des gens ne font pas la différence.

13.Posté par Jean Le Monstre le 27/10/2020 12:17

12.Posté par A mon avis le 27/10/2020 10:52

Je vous signale le sens de "blasphème" d'après Larousse :
«Parole, discours qui insulte violemment la divinité, la religion et par extension quelqu’un ou quelque chose de respectable»

Je ne respecte pas Macron, c’est plus important que de ne pas respecter l’islam ?

P.S.Je déteste les assassins.

14.Posté par le lépreux le 27/10/2020 12:35

Mahomet n'est pas un etre humain. "Cul en l'air et couilles battantes "" sont positions humaines.
Au pays de Voltaire et de Daumier ,l'insolence caricaturale est comme un genre littéraire.. Il y a encore en France liberté d'esprit pour porter jugement sur la personne,critiquer une croyance ou un comportement.Pourvu que cela dure encore longtemps .Etre français ,c'est avoir l'esprit frondeur alors qu'aujourd'hui on voudrait lui imposer un esprit moutonnier

15.Posté par Jean Le Monstre le 27/10/2020 13:18

14.Posté par le lépreux le 27/10/2020 12:35

Mahomet n'est pas un etre humain.

Si, il est né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632.
Renseignez-vous sur wikipédia !!

16.Posté par JORI le 27/10/2020 19:57

13.Posté par Jean Le Monstre le 27/10/2020 12:17
"Je ne respecte pas Macron, c’est plus important que de ne pas respecter l’islam ?", et quelqu'un vous aurait menacé??.

17.Posté par lSouillon le 28/10/2020 06:43

lepreux au monsre :: il falait lire :²Allah " .Chacun aura rectifié de lui meme

18.Posté par Jean Le Monstre le 29/10/2020 11:36

[Attac 974 Info] Cinq militants « décrocheurs » de portraits d’Emmanuel Macron relaxés au nom de « la liberté d’expression »

19.Posté par JORI le 29/10/2020 13:56

18.Posté par Jean Le Monstre le 29/10/2020 11:36
ça vient donc en contradiction avec tout ce que vous avez dit auparavant!!.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes