MENU ZINFOS
Météo

La pluie et le vent devraient accompagner la deuxième partie de la semaine


Les services de Météo France surveillent tout particulièrement deux zones suspectes dont l'une devrait aboutir en tempête tropicale.

Par LG - Publié le Lundi 16 Janvier 2023 à 17:05

Qu'est-ce qui attend La Réunion dans quelques jours ? Avec prudence, les météorologistes du boulevard du Chaudron se projettent sur les conditions de pluies et de vent dans la second partie de la semaine. Après une belle matinée de mercredi, le temps va se dégrader avec le renforcement d'un alizé humide en lien avec le minimum dépressionnaire en formation sur le nord des Mascareignes, indique Météo France.

Dès la fin de journée, le vent de Sud-Est se renforce pour atteindre 80 km/h du côté de Saint-Pierre et Saint-André. Il souffle également sur la région du Volcan dans une moindre mesure. La prudence est recommandée dans le cadre des activités météo-sensibles comme les sorties en montagne. Concernant la mer, elle reste peu agitée entre le Port et la pointe des Aigrettes, elle est agitée ailleurs voire forte sur les côtes Sud-Est entre Saint-Pierre et Champ Borne au déferlement d'une houle d'alizé de 2 mètres à 2 mètres 50.

Jeudi, la dégradation du temps se confirme et l'alizé humide continue de souffler de façon soutenue. Toujours en lien avec le minimum dépressionnaire formé sur le nord des Mascareignes, le vent s'oriente au secteur Est avec de fortes rafales sur le littoral Nord et sud ainsi que sur les hauteurs où elles vont dépasser les 80 km/h sur les zones exposées.
Les pluies s'intensifient sur la partie Nord et Est de l'île et elles se généralisent sur l'ensemble du département au cours de la journée. Les conditions en mer sont également à surveiller avec une houle de Nord-Est se formant le long du littoral nord et nord-ouest. La mer reste peu agitée au sud de la pointe des Aigrettes mais elle est agitée ailleurs voire forte sur les côtes Sud-Est entre Saint-Pierre et Champ-Borne au déferlement d'une houle d'alizé de 2 mètres à 2 mètres 50.

Les deux zones suspectes vont se livrer à une compétition
Ce lundi à 16h22, le dernier bulletin d'activité cyclonique fait état de ces deux zones suspectes, respectivement à plus de 1000 km au Nord et plus de 1800 km au Nord-Est de La Réunion. 

Ces deux zones suspectes vont se livrer à une compétition au cours des prochaines 48h pour parvenir à évoluer en tempête tropicale. En effet, au plus tard en seconde partie de semaine, les probabilités sont maintenant élevées (plus de 60%) pour qu'une tempête tropicale se forme à proximité des côtes Nord-Est de Madagascar et, vraisemblablement, il devrait finalement s'agir de la zone suspecte actuellement la plus éloignée de La Réunion qui prendra le dessus au détriment de la seconde (qui ne dispose plus que d'un risque très faible (moins de 10%) pour évoluer en tempête d'ici mercredi).
 
Le développement probable d'une tempête tropicale d'ici jeudi au Nord-Est de Madagascar va s'accompagner d'une dégradation du temps sur la moitié Nord de Madagascar à partir de mercredi à proximité du système et d'un temps plus humide voire perturbée sur le secteur Réunion-Maurice en périphérie du système. Il est beaucoup trop tôt pour préciser les impacts de ce système à plus longue échéance (fin de semaine / début de semaine prochaine), tempère Météo France.




1.Posté par MouiseAttak le 16/01/2023 20:10

"Extraits de l’Histoire des Francs de Grégoire de Tours (538-594)

Mais, le matin arrivé, une tempête s’éleva dans le lieu où ils étaient rassemblés, emporta les tentes, mit en désordre et bouleversa tout. A la foudre et au bruit du tonnerre se mêlaient des pierres qui tombaient sur eux. Ils se précipitaient le visage contre la terre couverte de grêle, et étaient grièvement blessés par la chute des pierres

Il y eut cette année un hiver très rigoureux et plus âpre qu’à l’ordinaire ; tellement que les torrents enchaînés par la gelée servaient de route aussi bien que la terre. Comme il y avait beaucoup de neige, les oiseaux, accablés de la rigueur du froid ou de la faim, se laissaient prendre à la main et sans qu’on eût besoin de leur tendre des pièges.

Il parut alors deux armées de sauterelles qui, passant, dit – on, par l’Auvergne et le Limousin, arrivèrent dans la plaine de Romagnac (Romagnat, près de Clermont).

Car plusieurs fois il parut autour du soleil trois ou quatre clartés très grandes et très brillantes que les paysans appelaient des soleils, et ils disaient : voila dans le ciel trois ou quatre soleils. Et une fois, au commencement du mois d’octobre, le soleil parut tellement obscurci qu’on n’en voyait pas reluire la quatrième partie, mais qu’il paraissait sombre, décoloré et semblable à un sac ; et une de ces étoiles que l’on appelle comètes, portant un rayon semblable à un glaive, se montra au – dessus du pays pendant une année entière. On vit le ciel ardent.

La mort était subite ; il naissait dans l’aine ou dans l’aisselle une plaie semblable à la morsure d’un serpent ; et ce venin agissait tellement sur les hommes qu’ils rendaient.

On vit au milieu de la lune briller une étoile flamboyante, et proche de la lune, au – dessus et au – dessous, apparurent d’autres étoiles. On la vit entourée du cercle qui souvent annonce la pluie . Plusieurs fois durant cette année nous vîmes la lune devenir obscure, et, avant le jour de la naissance du Seigneur, on entendit de grands tonnerres. Il parut aussi autour du soleil des lueurs qui avaient été vues avant la mortalité d’Auvergne [ livre IV ], et que les paysans appellent des soleils. On dit que la mer s’éleva beaucoup plus que de coutume, et il apparut beaucoup d’autres signes.
La cinquième année du roi Childebert [ en 580 ], le pays d’Auvergne fut accablé d’un grand déluge d’eau, tellement que la pluie ne cessa de tomber pendant douze jours, et celui de Limoges fut inondé de telle sorte que beaucoup de gens furent dans l’impossibilité de semer. Les rivières de Loire et de Flavaris, qu’ils appellent l’Allier, ainsi que les autres courants qui viennent s’y jeter, se gonflèrent à ce point qu’elles sortirent des limites qu’elles n’avaient jamais franchies ; ce qui causa la perte de beaucoup de troupeaux, un grand dommage dans l’agriculture , et renversa beaucoup d’édifices. Le Rhône, qui se joint à la Saône, sortit de même de ses rivages, au grand dommage des peuples, et renversa une partie des murs de la ville de Lyon .

Mais les pluies ayant cessé, les arbres fleurirent une seconde fois, quoiqu’on fût alors au mois de septembre. A Tours, cette même année, on vit un matin, avant la naissance du jour, un feu qui parcourut le ciel et disparut à l’horizon oriental, et on entendit dans tout le pays un bruit semblable à celui d’un arbre qui tombe ; mais ce ne pouvait être celui d’un arbre, car il se fit ouïr dans un espace de cinquante milles ou davantage.

Cette même année, la ville de Bordeaux fut violemment ébranlée par un tremblement de terre .

Cependant des pierres immenses se détachèrent des monts Pyrénées, et écrasèrent des troupeaux et des hommes. et la ville de Bourges fut frappée d’une affreuse grêle."

rechauffement....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes