MENU ZINFOS
Société

La peur du Coronavirus plus forte que la tentation de jouer


Gagnante à tous les coups, la Française des Jeux s'incline face au Coronavirus. La limitation des déplacements induite par le confinement a drastiquement réduit la fréquentation de ses points de vente.

Par Ludovic Grondin - Publié le Dimanche 26 Avril 2020 à 16:36 | Lu 3483 fois

Les détaillants ont pris leur précaution, comme ici au point de vente du Barachois (© Pierre Marchal - Anakaopress)
Les détaillants ont pris leur précaution, comme ici au point de vente du Barachois (© Pierre Marchal - Anakaopress)
Le joueur du Loto est-il resté confiné ? L’antenne locale de la Française des Jeux ne nous révèlera aucun chiffre précis car, dit-elle, "depuis la privatisation de la société et son ouverture en bourse, on ne peut plus". Ce qui n’empêche pas son directeur de confirmer une baisse importante des ventes depuis le 17 mars. 

La direction nationale a publié la semaine dernière les résultats du premier trimestre, incluant donc le tout début du confinement. Depuis le 16 mars, les mises de jeu affichent un recul de près de 60 %. Sur un mois de confinement, cette tendance se traduit aujourd’hui par un impact mécanique proche de 100 millions d’euros sur le chiffre d’affaires du groupe FDJ.

"Localement, on s'en tire un peu mieux qu'en métropole. On garde quand même nos fidèles", affirme Frédéric Vezy, directeur de l'Agence Réunion FDJ. "Au niveau chiffres, on sent que ça baisse de façon importante", lâche-t-il tout de même.

La Réunion compte 270 points de vente FDJ. Mais tous ne pouvaient pas maintenir leurs portes ouvertes, du fait de la réglementation en cette période d'épidémie. "Le détaillant qui fait par exemple que bar mais sans tabac, il n’a pas le droit d’ouvrir. Les points de vente qui sont dans cette catégorie-là, nous on ne les réapprovisionne pas", confirme le représentant local de la FDJ. 

Au début du confinement, 20% des points de vente étaient ainsi fermés sur l'île. Petit à petit, ceux qui pouvaient néanmoins ouvrir mais qui n’avaient pas encore installé les mesures de protection sanitaires (masques, visière, gel, distance au comptoir) ont rouvert. Mais "aujourd’hui, une reprise est en train de s’amorcer. Il ne reste que 15% des points de vente qui demeurent fermés", ajoute le représentant.

"Aucun Covid, malgré le fait qu'ils reçoivent beaucoup de monde"

"Au moment où je vous parle, je suis à mon bureau. Nous on est resté ouvert en permanence pour approvisionner en jeux nos détaillants en rupture de stock. Avant c’était un réapprovisionnement tous les jours", compare-t-il. 

"On communique énormément sur le respect des gestes-barrière, sur tous les supports officiels de communication possible", insiste Frédéric Vezy. Un respect méticuleux qui semble avoir payé. "Sur les 270 points de vente, il n’y en a pas un - on le sait car on les appelle toutes les semaines - qui a été détecté Covid, malgré le fait qu'ils reçoivent beaucoup de monde", annonce-t-il, rassuré.

"Certains sont équipés de plexiglass, d’autres de masques, ils font entrer les gens au compte-gouttes, etc… je vous dis bravo à tous pour votre courage et au rôle social que vous pouvez jouer car ce sont parfois les seuls liens que peuvent avoir certaines personnes durant la semaine", tient-il aussi à saluer cet autre aspect, hors champ commercial. 

D’ailleurs, le représentant de l’antenne FDJ de La Réunion constate que les points de vente qui présentaient jusque-là des résultats plutôt moribonds, ont vu leurs chiffres partir à la hausse. L’explication en est toute simple :  "les gens font moins de distance et ça a fait revenir des joueurs dans des supérettes de proximité", là où ils allaient jouer auparavant dans des points de vente dans des galeries commerciales par exemple. 

"On ne profite pas de la situation pour faire basculer tous nos joueurs sur le net"

Afin d’assurer la poursuite de leur activité dans les semaines qui viennent, les détaillants recevront des masques. "80 chacun", explique Frédéric Vezy. "Des masques commandés par la Française des Jeux sont arrivés en métropole dans l'entrepôt FDJ. Ils sont destinés à tous les détaillants de France. Il nous reste à les faire venir à La Réunion et ce n’est pas évident compte tenu du peu de vols entre la métropole et ici", explique-t-il. 

Si la limitation des déplacements a eu une incidence sur le nombre de grilles validées et de tickets de grattage, a-t-elle permis l’arrivée des habitués sur les jeux en ligne ? Sur ce point, Frédéric Vezy confirme que ce n’était pas la politique prioritaire de la Française des Jeux. 

"On n’insiste pas là dessus. L’internet c’est vraiment epsilon : 1 joueur sur 100 va sur internet", pour donner un ordre d’idée. "Notre réseau de détaillants - ce qu’on appelle chez nous les clients pro - ça fait vivre des employés et beaucoup de gens. Et aujourd’hui, on ne profite pas de la situation pour faire basculer tous nos joueurs sur le net. Il y a bien eu une campagne de pub, mais elle était programmée depuis janvier, donc rien à voir avec le Covid. Lorsque la campagne de reprise se fera, elle se fera sur les points de vente. Par respect pour nos 26000 détaillants qui sont ouverts depuis le confinement et qui prennent des risques". Sur tout le territoire national, ils sont 30000 buralistes en tout. 

Enfin, si la FDJ encaisse des sommes astronomiques, elle sait aussi être généreuse et contribuer à la solidarité nationale. Le groupe FDJ a fait un don d’un million d’euros à l’Alliance "Tous unis contre le virus" et 200.000 euros au Secours Populaire Français.




1.Posté par La vérité si je mens ! le 26/04/2020 17:22

... si la FDJ encaisse des sommes astronomiques ...

- L'argent n'a pas d'odeur mais quand on n'en a pas, ça sent la merde.

2.Posté par Freedom fighter le 26/04/2020 17:26

Et qd je pense que Macron veut privatiser la fdj mais pkoi, regarder donc le gopé 2019-2020 tout est marqué. Vous verrez que nos dirigeants sont des pantins de Bruxelles et sont vraiment des ignorants. Vive le Frexit!

3.Posté par René Noir le 26/04/2020 17:46

Où comment ruiner une population soit disant défavorisée, mais qui dépense le peu qu'ils ont dans les bars PMU de la Réunion !!!! Quel paradoxe, et c'est pour celà que je suis contre le social à tout va, bien que certaines personnes en soit méritantes....Pour dire vrai, c'est en ces lieux que les chômeurs cherchent l'emploi, à jouer leurs derniers euros...Et j'en connais beaucoup hélas ! Je comprends à moitié le raisonnement de ces pauvres hères qui sont obnubilés par une chance aléatoire de se refaire une santé financière...Mais comme pour le tabac, c'est bien l'État qui se frotte les mains en récupérant une bonne partie dès le 15 du mois, une grande partie si ce n'est la totalité de ce qu'ils ont versé...le 10 !!!! C'est la France, le pays des Droits de l' Homme, le pays des Grandes gueules, le pays de toutes les contradictions....

4.Posté par pipo le 26/04/2020 18:23

Vu la tête du robot à l'accueil, autant directement jouer en ligne non?

5.Posté par Matthieu le 26/04/2020 20:57

Oui vive le frexit,seuls les vieux et les malades risquent la mort avec cette saloperie de virus chinois,ce qu'il faut atteindre en urgence l'immunité de groupe 70 pour cent justement pour protéger nos aînés

6.Posté par Atterré le 26/04/2020 22:19

Ce serait une excellente chose si cette boite à rêves IRRÉALISABLES disparaissait à jamais.
Beaucoup (trop) de réunionnais feraient des économies ! ! !

7.Posté par Axel Ardan le 27/04/2020 07:23

Je vois que les commerces de première nécessité ont rouvert...

8.Posté par Le tangue le 27/04/2020 08:09

Ça n'empêche pas qu'il y ait aux abords des vendeurs des centaines de papiers de grattage partout par terre

9.Posté par Donnamoin le 27/04/2020 08:57

Et pendant ce temps les autres travaillent, et eux pestent pour ne pas se lever de bon matin pour emmène marmaille l’école peur du Covid

10.Posté par Donnamoin le 27/04/2020 08:57

Et pendant ce temps les autres travaillent, et eux pestent pour ne pas se lever de bon matin pour emmène marmaille l’école peur du Covid

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes