Société

La pêche aux bichiques est interdite de la nouvelle lune à la pleine lune

Jeudi 1 Mars 2018 - 11:02

Les nouvelles mesures de la réglementation de la pêche aux bichiques dans les eaux de La Réunion sont tombées. Elles ne sont pas les mêmes pour les professionnels et les pêcheurs de loisir.


Même si les professionnels et les pêcheurs de loisir de bichiques n’ont pas les mêmes réglementations, un point les concerne tous deux: il est interdit de pêcher les bichiques de la nouvelle lune à la pleine lune de mars. Cela concerne aussi bien les rivières, les ravines, les canaux que les étangs.
 
Concernant les professionnels de la pêche, ils ont la possibilité d’utiliser la vouve à bichiques s’ils le souhaitent. Et, sous certaines conditions, un filet moustiquaire ayant une surface maximum de 25 m2. ​Il est cependant interdit d’utiliser de tels filets au droit de l’embouchure des rivières et à l’intérieur d’une zone s’étendant sur 200 mètres (100 mètres de part et d’autre de l’embouchure). L'utilisation d'un filet moustiquaire doit se faire après déclaration préalable auprès de la direction de la mer sud océan Indien (service des activités maritimes au Port). 

Pour les pêcheurs de loisir, l’utilisation d’une vouve à bichiques est autorisée. La vouve doit être constituée de fibres végétales et son diamètre ne doit pas excéder 80 centimètres. En revanche l’utilisation de filets moustiquaires est interdite.

Les contrevenants mettent des ressources en péril, souligne la Préfecture. En cas de non respect de ces règles, les contrevenants s'exposent à des amendes pouvant aller jusqu'à 22 500 € (cf. article L945-4 du code rural et de la pêche maritime), voire à des poursuites devant les tribunaux. 

Les arrêtés préfectoraux concernant la pêche maritime aux bichiques sont consultables sur le site de la DMSOI : http://www.dm.sud-ocean-indien.developpement-durable.gouv.fr/
Charline Bakowski
Lu 2425 fois



1.Posté par Seb le 01/03/2018 12:03

Enfin une règlementation lé mis en place, depuis le temps naurait du faire sa ... Bichique na pu et bien sûr na boug' y sa crier là

2.Posté par mortier le 01/03/2018 15:25 (depuis mobile)

Si on veut le repeuplement de nos rivières il faut interdire totalement la pêche pendant au moins 2 ans. Après ce délai, définir un programme de prélèvement selon l''espèce.

3.Posté par noe le 01/03/2018 16:04

Heureusement que nous avons les bichiques « de France » congelés beaucoup moins chers et aussi bons si on sait les cuisiner façon grand mère avec un ti coupe de champagne dans la sauce !

4.Posté par Menfin le 01/03/2018 19:21

Quel cinéma avec ces bachiques, largement surévaluer pour ce que ça vaut. Mais bon tant qu il y aura des couillons pour les acheter a des prix dépassant la logique...

5.Posté par yab le 01/03/2018 22:11

Encore une loi qui ne sera pas respectée

6.Posté par yab le 01/03/2018 22:18

Encore une loi qui ne sera pas respectée et tout le monde s'en foutra

7.Posté par marius BONNET - PIRON le 02/03/2018 17:20

c etait temps car bientot nous n aurions plus parlé de bichiqe ! encore faudra t il que cette reglementation soit suivie , appliquée et controlée ! la peche aux bichiques n est rien d autre qu un travail dissimulé qui est tres lucratif

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter