MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La nouvelle économie de l' Ile Maurice


Par Carl JOSEPH - Publié le Mercredi 17 Juin 2020 à 10:22 | Lu 867 fois

Il faut dire aussi que les États européens comme l' État mauricien ont été très  généreux avec les ressortissants expatriés , exonérant d' impôts les investissements dans l' île très prisée pour ces commodités de vie au soleil.

Un Nouveau monde est né avec des zones d'habitat réservées à ces derniers... ultra sécurisées,  non fréquentées par les Pékins du coin, sauf pour apporter ses services de domestiques, et de jardinages..pour les besoins de la cour et de la piscine...faut pas que  l' intimité devienne trop grande.

Des terres agricoles sont sacrifiées et accaparées par les promoteurs immobiliers de l' île livrant des  villas de très haut standing exemptées d' impôts pour les  expatriés étrangers  .de toutes nationalités. 

On les retrouve dans les allées ds grandes surfaces commerciales.  

L' ile Maurice a tourné le dos à son économie traditionnelle et fait le choix d' une économie basée sur le tertiaire, libérale et ouverte au libre-échange. 

Les zones d' activités essentiellement commerciales plutôt qu' industrielles et productrices,   comme celles de Cambaie, ou de la Zac Canabady,  à la Réunion se multiplient dans Maurice,  aux quatre coins de l' île. 

Est-ce le meilleur choix économique...

L' île Maurice de tout temps considérée comme un grenier à grains dans la zone importe désormais fruits et légumes d' Australie, de Chine  ou d' ailleurs.

Quelques aléas climatiques comme dernièrement ou une crise sanitaire et la pénurie sont là.
La dépendance aux autres commence comme ça."

En référence : 
https://www.linfo.re/ocean-indien/ile-maurice-rodrigues/union-europeenne-l-ile-maurice-integre-la-liste-noire-des-pays-a-hauts-risques




1.Posté par A mon avis le 17/06/2020 11:05

"L' île Maurice de tout temps considérée comme un grenier à grains dans la zone é

Alors là c'est un scoop !
A part les grains de sucre, quels autres grains l'île Maurice a-t-elle produits, qui alimentaient "la zone" ?

2.Posté par C.J. le 17/06/2020 11:18

@1 C discutable en effet, en références à l'histoire de la colonisation où c' était Bourbon qui servait au ravitaillement de l' île Maurice...
Je pensais plutôt au temps où elle était en autosuffisance alimentaire...et où c était la Réunion qui importait du piment et autres de l' île Maurice...( période plus récente...
Je suis étonné que ce soit la seule remarque qui fasse objection à votre honneur...
La dernière fois que ns avons échangé vivement sur l' Ile Maurice, en fin de clap vous m' avez sorti une conclusion digne d' un livre de géo pour Ecole élémentaire..
To A mon avis

3.Posté par C.J. le 17/06/2020 11:25

J préfère la version initiale de ma publication que je reproduis ci-après :
"Ici, les transferts sociaux sont garantis à vie, servent de cautions d'État, à titre d'acquis, mais là-bas.
Est-ce le meilleur choix économique...
L' île Maurice de tout temps considérée comme un grenier à grains dans la zone importe désormais fruits et légumes d' Australie, de Chine ou d' ailleurs.
Quelques aléas climatiques comme dernièrement juste à l' occasion d' une période de carêmes Tamouls ou une une crise sanitaire et la pénurie est là. Les appels d' offres vers les pays tiers fleurissent dans la Presse.
La dépendance aux autres commence comme ça.
Comme à la Réunion, le touriste mange la viande et boit le vin qui ont fait la voyage avion en même temps que lui..
Il n' y a pas que contre le Covid 19 que nos populations ont besoin d' être vaccinées"

4.Posté par C.J. le 17/06/2020 11:33

@1 je n' ai pas le tiroir mental de l' homme né de la culture de céréales...
" parler de grenier à grains" est en effet mal t' approprié " en la circonstance.

5.Posté par A mon avis le 17/06/2020 17:22

@ 2,3,4 : pas très clairs, vos commentaires !

A propos de votre remarque : "La dernière fois que ns avons échangé vivement sur l' Ile Maurice, en fin de clap vous m' avez sorti une conclusion digne d' un livre de géo pour Ecole élémentaire..",

pouvez vous me rafraichir la mémoire sur cet échange ?
A moins que cela sorte tout droit de votre imagination ?

6.Posté par C.J. le 17/06/2020 18:00

@ 5...sur zinfos974 même...3/4 mois environ, ss importance.
Échanges vifs, entendons- nous!
Vigueur ds l' argumentation...ds l' analyse et la conclusion à tirer...
Ns n'avons pas sorti les couteaux..

7.Posté par IXE le 17/06/2020 18:49

La comparaison devrait davantage s'orienter vers la technopole: https://www.ile-maurice.fr/infos-pratiques/histoire-et-geographie/economie.html

La nouvelle Singapour ?

8.Posté par C.J. le 17/06/2020 21:32

@7 Bien sûr...un volet important et hyper actif dans le secteur tertiaire...qui marche bien...ca donne naissance à une classe moyenne qui revendique une révision de la hiérarchie des salaires dans l'île...c tout bon! Un effet d' entrainement vers le haut...pour l' heure, c eux qui commencent à aller au resto.
Il y a déjà beaucoup d' activités Réunionnaises dans ce secteur qui sont expatriées sur Maurice...
Des cabinets d' Architectes font faire des travaux, des projets à partir de Maurice...suffit de communiquer les relevés, chiffres et autres indications..
Mon sujet n' était pas tant de parler de ce qui va bien mais plutôt des cafouillages de l' économie mauricienne..
Vs apportez un élargissement c bien. Merci.

9.Posté par C.J. le 17/06/2020 22:44

Une simple actualisation..

"L'Union européenne étudie l'avenir de ses relations avec l'île Maurice
Le second dossier sera étudié ce matin et pendant trois jours à Bruxelles. Il pourrait s'avérer nettement plus délicat. L'Union européenne se penche pendant 72 heures sur l'inscription de l'île sœur sur sa liste noire des pays qui favorisent l'évasion fiscale, le blanchiment de l'argent provenant des mafias ou d'organisations terroristes.
Selon les dernières informations, l'île Maurice va apparaître dans cette "blacklist" à partir du 1er octobre 2020.
Si l'UE passe à l'acte, les conséquences économiques seront terribles pour nos voisins. On estime que cette décision aura des effets encore plus importants que la crise sanitaire qu'elle vient de traverser. Les responsables des secteurs financiers offshores devaient rectifier le tir concernant 58 points, 53 sont désormais conformes, mais les 5 derniers sont les plus sensibles.

Pour mémoire, les services financiers offshores de l'île Maurice représentent 12% de son PIB."

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes