Culture

La nouvelle année de la Cité des Arts

Jeudi 25 Janvier 2018 - 15:33

L’équipe de la Cité des Arts a tenu une conférence ce jeudi matin afin de présenter le contenu de ce premier semestre de 2018.


René-Louis Pestel, président de la Cité des Arts, a voulu rappeler l’essence et les objectifs de ce lieu culturel. "La Cité des Arts apporte une complémentarité aux autres espaces, il ne s’agit pas de faire de la concurrence." De plus il ajoute que "95% de ce qui s’y fait est réunionnais." Les programmes se veulent accessibles, éclectiques et adaptés à tous les publics. Ils ne sont pas fermés à l’extérieur mais tentent d’accompagner les talents émergents, amateurs et professionnels de l’île. D’autre part, le Palaxa accueille des artistes de l’extérieur.

La Cité des Arts se veut également être un lieu de vie. C’est en cela qu’est apparu le Food Art’s durant le second semestre de 2017, un espace de partage, d'échange et de rencontres.

Les différents partenariats contribuent également à la réalisation de ce projet, d’y créer "des échanges et des rencontres improbables" comme le rappelle René-Louis Pestel. Les fonds de dotation permettent cette collaboration et ces échanges. En effet, le président de la Cité des Arts rappelle que les fonds de dotation permettent aux entreprises partenaires de payer moins d’impôts et d’accompagner la création artistique au sein de la Cité des Arts. On compte notamment parmi ces partenaires le Casino de Saint-Denis, Citalis, la Sacem ou encore NRJ.

Les résidences demeurent un point fort de la Cité des Arts. En effet, les résidences de laboratoire, de territoire et de production apportent conseil, structuration, coaching et soutien aux artistes réunionnais.

Suite à ces explications, les chargés de programmation ont ensuite pris la parole afin d’expliquer les événements à venir au Palaxa, au Banyan et au Fanal pour cette première moitié de l’année.

La programmation: Spectacles vivants
Marie Bellon, chargé de production pour les spectacles vivants, annonce 19 spectacles vivants pour ce premier semestre de 2018. Les thématiques sont variées et les mélanges de cultures et d’influences réservent beaucoup de surprises. On note notamment l’alliance du maloya et du flamenco pour "Safran" ou encore le métissage de l’univers de Lewis Carroll et celui du Rock dans "Alice".

Pour ce premier semestre, 25 résidences se tiendront également à la Cité des Arts. Les artistes aborderont des thématiques telles que la construction de l’identité, le retour aux racines ou encore les limites de la société.

Musique
Dès ce samedi, la Cité des Arts propose la "Tropikal Block Party" avec la So Watts et DJ Endrixx.

Frédéric Aboura, chargé de production pour la musique annonce d’autres événements à noter dans les agendas notamment les "Electropicales", "Rock à la Buse" mais aussi des artistes en show case.

Arts visuels
Enfin, Nathalie Gonthier nous présente les cinq expositions qui sont programmées pour ce semestre. D’ailleurs, "La Box" est déjà visible au Banyan jusqu’au 11 mars.

"5XP10" s’intéresse à la figure très connue de la Réunion qu'est Saint-Expedit "par le biais d’une poésie graphique".

Les 16 et 17 mars, en même temps que "Rock à la buse", deux expositions autour du dessin seront également présentes.

Un début d'année prometteur pour la Cité des Arts qui annonce d'autres découvertes pour le second semestre.

Programme détaillé et informations complémentaires sur http://www.citedesarts.re/
Andry Morgane
Lu 2197 fois



1.Posté par boul le 25/01/2018 20:25

la cités des parasites aspirant l'argent des contribuables

2.Posté par J. Lowinsky le 25/01/2018 22:41 (depuis mobile)

Sur la photo, on voit dix personnes qui seraient personnels ou administrateurs de la Cité des arts, c’est bien ça ? Sept d’entre elles sont membres de la section 1 du PS de Saint-Denis, dont le responsable est... Pestel. Coïncidence sûrement.

3.Posté par Kriss le 26/01/2018 09:07 (depuis mobile)

Équipement déficitaire. Notamment dû à une programmation très " fermée " ..... L excès de préférence régionale finira par vous jouer des tours...et le contribuable paiera.

4.Posté par André Nivet le 26/01/2018 16:46 (depuis mobile)

N’importe quoi post 2, ce sont des artistes ! Le PS est un parti vertueux. M. Jean Love un ski fabule. Contrairement à moi car j’ai toujours raison.
Cordialement
A N

5.Posté par Pierre Balcon le 26/01/2018 19:38

à post 2

En effet simple coïncidence ou hasard objectif , comme disait l'Auvergnat

Mais il est encore plus étrange de croiser J Lowinsky sur Zinfos et de lire sous sa plume un commentaire qui suggère que le seul art pratiqué dans cette Cité est l'art de l'entourloupe politique

6.Posté par Bien vu Balcon (pour une fois) le 27/01/2018 09:12 (depuis mobile)

Règlement de compte peut être ? Plus
sûrement pseudo (Peut être maladroit de quelqu’un qui ne le connaît pas). Car le premier adjoint n’est pas connu - et surtout pas pour son courage.

7.Posté par milookaou le 24/02/2018 16:33

ou quand la culture travaille du chapeau !!! un projet ambitieux sans ambition

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >