MENU ZINFOS
Santé

La nouvelle "Madame Santé" de la Réunion fait les présentations


Chantal de Singly est fraîchement arrivée à la Réunion. Elle a été nommée responsable préfiguratrice de l'ARS (Agence Régionale de Santé) Réunion-Mayotte et a tenu cet après-midi à rencontrer la presse aux côtés du "collège des directeurs" pour présenter cette nouvelle structure prévue par la loi du 21 juillet 2009, portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires.

Par Melanie Roddier - Publié le Mercredi 2 Décembre 2009 à 18:00 | Lu 5299 fois

La nouvelle "Madame Santé" de la Réunion fait les présentations
L'Agence Régionale de Santé correspond à une restructuration administrative majeure. Si le grand public connaît encore mal ce nouveau sigle : ARS, il découvrira très rapidement que les champs de compétences de l'agence sont multiples et ont pour objet de mettre en œuvre l'ensemble de la politique régionale de santé. "L'idée c'est de sortir d'une logique de soins en pointillés pour aller vers un parcours de santé coordonné", a résumé Chantal de Singly, la responsable préfiguratrice de l'ARS Réunion-Mayotte.

Ainsi, dans l'agence, seront regroupés les acteurs actuels tels que les professions de santé, l'ambulatoire, l'hôpital, le médico-social, la prévention et la promotion de la santé ainsi que la veille et la sécurité sanitaires. "On va avoir une capacité d'actions plus grande en regroupant les financements, les équipes, les moyens", a expliqué Chantal De Singly. L'ARS formera donc un système intégré regroupant l'État et l'Assurance maladie. A titre d'exemple, la DRASS (Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales) fera partie de l'agence, de même que l'ARH (Agence Régionale Hospitalière).

Celle-ci a d'ailleurs souhaité rassurer ceux dont la décision gouvernementale de créer des ARS a suscité une véritable inquiétude pour leur secteur : "Nous serons une maison commune. Il manquait au système une cohésion et une collaboration entre les différents secteurs. J'assure que le médico-social est mis en vedette dans cette loi et je viens avec la conviction forte de le développer d'avantage. Il y a eu un débat sur la fongibilité des financements. Sachez que les crédits ne pourront être transférés que dans un seul sens, de l'hôpital vers le médico-social".

Les décisions seront prises par un conseil de surveillance présidée par le Préfet, Pierre-Henri Maccioni, et composé d'élus et d'usagers. Si l'ARS n'est pas mise sous tutelle du Préfet, en cas de gestion de crise, c'est à lui que reviendra la décision de mobiliser l'ensemble des ressources de l'ARS. "On est en train de préparer ensemble notre mode de fonctionnement. Il est important que l'on travaille main dans la main", a assuré Chantal de Singly.

Ce sont près de 450 employés, répartis entre la Réunion et Mayotte, qui travailleront à l'ARS. Si les locaux ne sont pas encore choisis, la loi prévoit l'ouverture de l'ensemble des ARS de France, soit 26, au 1er juillet. Présente dans notre Département depuis six semaines, Chantal De Singly souhaite mettre en place un calendrier de travail à compter du 2 avril et a dores et déjà rencontré divers acteurs locaux. "A chaque rencontre, je pose la question suivante : quelles sont, pour vous, les priorités en matière de santé à La Réunion ?" raconte la responsable de l'ARS. Car ce sont sur les priorités avancées de part et d'autres qu'elle envisage de "construire" la nouvelle agence.

Parmi les priorités évoquées pendant la conférence de presse, ont été citées le diabète, l'alcoolisme, la formation des professionnels de santé, la création du CHU ou encore les liens entre l'environnement et la santé (risques de maladies tropicales, problèmes d'eau...). "Ce qui m'a également frappé c'est qu'ici on fonctionne beaucoup en 'océan indien'", a ajouté Chantal de Singly expliquant "qu'il est d'autant plus important de travailler en collaboration avec les voisins, et en priorité avec Mayotte".

Parcours de Chantal De Singly

Entre 1991 et 2008, Chantal De Singly dirige plusieurs hôpitaux (hôpital universitaire Saint-Antoine, hôpital pédiatrique universitaire Armand Trousseau, hôpital Laennec) avant de devenir directrice entre 2008 et 2009 de l'Institut de Management de l'Ecole des Hautes Études de Santé Publique. En 2009, elle est missionnée par la Ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot, sur les cadres hospitaliers.

La nouvelle "Madame Santé" de la Réunion fait les présentations




1.Posté par pas trouvé 1 créole le 02/12/2009 18:19

mi cherche bien , mi cherche, mi chersse , mi voit pas .....

2.Posté par Basile le 02/12/2009 18:58

Madame Santé, elle n'a pas bonne mine !

3.Posté par chikun le 02/12/2009 19:22

pas trouvé 1 créole

Mon Dieu !
Zot i cherche peut-être que des gens compétents ?

ou bien zot i cherche des gens incorruptibles ?

Ou bien zot i cherche des gens qui ne font pas rentrer toute zot famille ?

4.Posté par Cambronne le 02/12/2009 19:28

C'est bien l'esprit Jacobin goyave de France plus ils osent donner des fonctions inutiles à des fonctionnaires alimentaires plus il y a le bordel dans les services d'urgence
le milliard donné pour entretenir quelques laboratoires mafieux oser accuser le pauvre type A désigné H1N1 de tous les maux combien aura couté la propagande avec une vaccination tardive qui n'aura eu aucun effet sur la Réunion un vaccin arriverant bien après le pic de l’épidémie...

J’attends toujours que l'on vienne me citer les études favorables à la vaccination à large échelle.

Des mesures disproportionnées et peu réalistes Un milliard d’euros dépensés pour 94 millions de doses de vaccins et des masques. quand les urgences en France souffrent d'un équipement de pointe ?

5.Posté par bertel le 02/12/2009 19:40

" La nouvelle "Madame Santé" de la Réunion fait les présentations
L'Agence Régionale de Santé correspond à une restructuration administrative majeure. Si le grand public connaît encore mal ce nouveau sigle : ARS, il découvrira très rapidement que les champs de compétences de l'agence sont multiples et ont pour objet de mettre en œuvre l'ensemble de la politique régionale de santé."


TOUJOURS et encore le vide intersidéral des déclarations dénuées de sens... concret et tellement éloignées du quotidien de ceux qui souffrent... et qui doivent rembourser... même les médicaments dits " de confort" !!!

Bertel de Vacoa


6.Posté par Feroz le 02/12/2009 21:07

Mais comment a-t-on pu faire jusqu'ici sans cette "Madame Santé" ?
Pas possible ...
Mais qui donc nous pond toutes ces nouveautés dispensables ?
Faut arreter avec tout ça, il n'y a pas qu'elle.

7.Posté par pimanzoizo le 02/12/2009 21:52

Est elle douée pour la danse ,de syngly ?

8.Posté par pimanzoizo le 02/12/2009 22:04

@post 6 :peut etre une tentative désespérée pour soigner nos politiques ?
Quoique......un VETERINAIRE serait plus approprié......

9.Posté par franck97 le 02/12/2009 22:21

à post 3 : encore une position limite raciste
qu'est ce que ça change
?

choquant tout cela
soyons indépendants aussi?

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/12/2009 00:12

espérons qu'elle n'ait pas été frappée trop fort par ce constat qu'elle fait...sinon faudra faire un ptit tour par la case urgence..!

"A chaque rencontre, je pose la question suivante : quelles sont, pour vous, les priorités en matière de santé à La Réunion ?" raconte la responsable de l'ARS. Car ce sont sur les priorités avancées de part et d'autres qu'elle envisage de "construire" la nouvelle agence.

ça me rappelle cet adage, "dis moi ce dont tu as besoin, je te dirai comment t'en passer.." mais bon, gageons que le secteur privé saura obtenir ce dont il a besoin...

11.Posté par DocKnock le 03/12/2009 08:06

encore une hospitalo-universitaire ! ca va nous coûter très cher : on peut s'attentdre à un appui fort du public, des 2 mastodontes CHR, et de la mise sous perfusion des deux autres poles de santé est et ouest ! et tout cela au depens du budget de la region (reunion-mayotte) qui est bloqué rappellons le : ne nous etonnons pas dès lors d'une plus grande radinerie encore sur les remboursements, moins d'agréménts pour les ALD, et les handicapés... bref ce qu'on voit chaque année.
Rappellons tout de même que les tarifs de l'hôpital pour les mêmes soins aux même malade sont, T2A oblige , 2,5 fois plus cher qu'en privé (source : l' agence technique d'information sur l'hospitalisation http://internet.atih.sante.fr/?id=0001000031FF ) avec des ecarts records sur les bébés: le simple séjour d'un nouveau né sans problème significatif GHS n° 5830 (c'est juste le pediâtre qui passe tous les jours...) Clinique 729,66 euros Hôpital public 3702,39 euros et ne dites pas qu'il est plus grave, plus paooovre, plus... non il est juste à l'hôpital !!

12.Posté par Moinmidi le 03/12/2009 10:40

Maintenant, tout' zaffaire, c'est Réunion-Mayotte ! On aura tout vu !

Moi, j'habite à la Réunion tout court !

13.Posté par Michel Gangaye le 03/12/2009 13:43

Lancez-vous dans les nouveaux produits qui ne sont pas encore connus sur le marché local, et vous allez voir ceux qui vont tenter vous couper l'herbe sous les pieds. Se sont pas les zoreils qui font ce genre de chose, mais des musulmans de la Réunion. Il y a deux quincailleries qui ont pris contact avec mon fournisseur pour récupérer la marque Govena. Heureusement que le fournisseur n'est pas tombé dans leurs panneaux.

14.Posté par F DANIEL le 03/12/2009 14:27

Que fait L'ARS avec le CHIKUNGUNYA ont a déjat gouter, hospitaliser une semaine a ST PIERRE
le jour de mon arriver aux urgences c'était le grand bazar des personnes hurlait de douleur, il tombait de leur brancard personnes na réagit, je vous souhaite de ne pas être obliger de vous rendre aux urgences, minimum 3 heurs d'attentes si vous avez d la chance.
Madame ici nous manquons de spécialiste, plus de trois mois d'attente, et le problème des personnes âgés qui ne peuvent plus se soigner,avec des très petite retraite.
Pour avoir une meilleur santé a la réunion,il faut faire changée les comportements, plus de dépôts sauvage,plus de propreté,nettoyé les ravines, nous pourront évité certaine épidémies,arrêté de jeter n'importe ou,n'importe quoi, devenons des êtres civilisés

15.Posté par michel rvn blanche le 03/12/2009 15:33

le post 13 est hors sujet là !!!

16.Posté par Michel Gangaye le 03/12/2009 16:24

Poste 15: comme il y a quelques commentaires sur les zoreils, j'ai juste voulu montrer une certaine pratique économique à la Réunion.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes