Courrier des lecteurs

La naissance de Jésus, Fils de Marie, dans le Coran

Samedi 23 Décembre 2017 - 13:12

La naissance de Jésus, Fils de Marie, dans le Coran
Les récits évangéliques (Matthieu et Luc) et autres écrits chrétiens dits apocryphes ne sont pas les seuls à nous parler de la naissance de Jésus. Le Coran, le Livre saint des musulmans, nous en parle également. Et ce, avec infiniment de respect pour celui qui est désigné dans le Coran comme l’Envoyé, le Messager de Dieu, l’Esprit de Dieu ou encore comme « Al- Masîh, Isâ Ibn Maryam » (le Messie, Jésus Fils de Marie). Îsâ est le nom coranique de Jésus. Sa naissance est, en dernière instance, l’effet du Verbe divin.

La scène de la nativité dans le Coran n’est pas celle que nous connaissons. Marie est seule, vraiment seule. Pas d’homme. Pas de mari. Elle occupe seule tout l’espace. Elle s’est retirée dans un lieu éloigné pour s’isoler des siens : « Elle quitta sa famille. Et se retira en un lieu vers l’Orient. Elle plaça un voile entre elle et les siens » (Coran, Sourate 19, 16-17a). Rien de l’imagerie habituelle de la crèche de Bethléem : Marie, Joseph, le bœuf, l’âne, les bergers, les anges et les rois mages. Sa figure est si importante, si centrale, qu’une des sourates du Coran, la XIXème, est intitulée Maryam ‒ la seule d’ailleurs qui porte comme titre le nom d’une femme ‒, tout en étant la seule femme nominalement désignée dans le Livre saint des musulmans.

Marie a été choisie par Dieu pour vivre un destin exceptionnel. « O Marie ! Dieu t’a choisie, en vérité ; Il t’a purifiée ; il t’a choisie de préférence à toutes les femmes de l’univers » (Coran, Sourate 3, 42). La Choisie de Dieu, la fille de l’Imran (l’équivalent de Joachim, père de Marie dans la tradition chrétienne), celle qui a été mise, dès sa naissance, sous la protection de Dieu et qui garda sa virginité (Sourate 3, 36 ; 66, 12) s’est volontairement éloignée de ses parents dans l’attente de l’annonciation, de la conception et de la naissance de Jésus.
 
« Les anges dirent : «Ô Marie ! Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’un Verbe émanant de lui.
Son nom est : le Messie, Jésus, fils de Marie ; illustre en ce monde et dans la vie future ; il est au nombre de ceux qui sont proches de Dieu. Dès le berceau, il parlera aux hommes comme un vieillard ; il sera au nombre des justes».‒ Elle dit : «Mon seigneur ! Comment aurai-je un fils ? Nul homme ne m’a jamais touchée. ‒ Il dit : «Dieu crée ainsi ce qu’il veut : lorsqu’il a décrété une chose il lui dit «Sois!» et elle est » (Le Coran, Sourate 3, 45 à 47).
 
Selon l’explication des anges, ce qui se prépare c’est un enfantement qui résulte de la seule volonté de Dieu. « Elle devint enceinte de l’enfant puis elle se retira dans un lieu éloigné. Les douleurs la surprirent auprès du tronc du palmier. Elle dit : Malheur à moi ! Que ne suis-je déjà morte, totalement oubliée. L’enfant qui se trouvait à ses pieds l’appela : « Ne t’attriste pas ! Ton Seigneur a fait jaillir un ruisseau à tes pieds. Secoue vers toi le tronc du palmier ; il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange, bois et cesse de pleurer » (Le Coran, Sourate 19, 22-26).
 
Comme dans les récits évangéliques de Matthieu et de Luc, on baigne ici dans le "merveilleux", le "poétique". L’essentiel est pourtant dit : Jésus, le fils de Marie, est le Messie, l’Esprit de Dieu et son Verbe. Des titres que le Coran n’attribue à aucun autre envoyé. C’est dire la place éminente et singulière que tient Jésus dans le Coran. Certes, toujours selon le Coran, Jésus n’est pas le Fils de Dieu (Sourate 43, 81 ; 4, 171) ; il n’a été ni tué ni crucifié, mais il a été élevé au ciel (Sourate 3, 55 ; 4, 157). Et, il reviendra à la fin des temps pour renverser le royaume du Mal et restaurer la justice de Dieu : « Jésus est, en vérité l’annonce de l’Heure » (Sourate 43, 61). Bien sûr, ce n’est pas le Jésus des Evangiles, ce n’est pas le Christ de la foi des chrétiens, mais le Coran lui confère un  statut tout particulier qui ouvre le chemin du dialogue avec nos frères musulmans.
 
Quant à Marie, l’élue de Dieu, dont le Coran prend soin d’affirmer l’humanité, la tradition musulmane fait d’elle la Dame du monde et une des quatre Dames du paradis aux côtés d’Assia (épouse d’un pharaon), de Khadija (première épouse de Muhammad) et de leur fille Fatima. Bref, compte tenu de la place privilégiée qu’elle occupe dans le Coran et la tradition prophétique, Marie est sans doute l’élément le plus consensuel entre musulmans et Chrétiens.
 
Alors Noël pour les musulmans ? Cette fête ne fait pas partie de leur tradition religieuse. Autrement dit, les musulmans ne célèbrent pas la naissance de Jésus, fils de Marie. Mais, compte tenu de  la place qu’occupent Jésus et Marie dans le Coran et la tradition musulmane, ils sont sans doute invités, dans la reconnaissance des valeurs religieuses communes et le respect des différences, à partager pleinement la joie des chrétiens à cette occasion. Mieux, à œuvrer ensemble, humblement et dans l’ouverture aux autres, à la construction d’une société réunionnaise plus juste et plus fraternelle. 
N.P
Lu 1374 fois



1.Posté par lesseps le 23/12/2017 14:00

Le prosélytisme jusque dans les courriers de zinfos....N’oublions jamais que les religions sont les responsables de millions de morts lors des guerres lancées au nom de leur fichue religion... ne parlons pas de fraternité et de justice à l’aune de ce constat diablement décalé avec les discours de pseudos tolérance des uns et des autres qui ne sont jamais en retard pour se tuer et assassiner au nom de’ leur fichu dieu , quelqu,il soit ... l’enfer doit être une partie de plaisir au regard du monde actuel façonné par ces fous de dieu à coup de millions de morts ...

2.Posté par Lol le 23/12/2017 19:00 (depuis mobile)

Oooh le joli conte de Noël...

3.Posté par MICHOU le 23/12/2017 22:18

Alors pourquoi autant de religions parfois fratricides si elles ont autant de point communs?

4.Posté par L''''Ardéchoise le 24/12/2017 01:19

C'est quoi, ce courrier de m...e ?
Comment peut-on oser envoyer de tels propos ?

5.Posté par Jesus mais le soir seulement le 24/12/2017 08:33 (depuis mobile)

4.
La grenouille se sent offusquée..?

6.Posté par Jules Bénard le 24/12/2017 09:35

Je partage totalement l'écrit de Lesseps !

7.Posté par Faire dinan saint Malo à la nage le 24/12/2017 20:40 (depuis mobile)

Les religions ne sont pas responsables.
Ceux qui les pilotent oui..

8.Posté par Réunionnaise le 25/12/2017 14:28

@3 Michou : ce sont les hommes qui sont fratricides.

Ce sont encore les hommes qui ont créé les religions.

Le Créateur n'a pas besoin de religion. Il est. Qui veut se raccorde à Lui et à sa puissance.

Sans dogme, sans bâtiment, sans religion. Vous n'avez pas encore compris ça ?

9.Posté par Paul Hoarau le 25/12/2017 14:33

À F S M A L N sans pilotes, il y a belle lurette que les religions auraient passé aux oubliettes de l'histoire !

10.Posté par lesseps le 26/12/2017 08:33

@8: difficile d’admettre que vos frères chrétiens ont été et sont de sordides assassins ... je vous comprends ... pas’de Quoi être fière en effet...

11.Posté par Georges donald POTOLA le 26/12/2017 11:43

Arrêtez de dire que la religion tue, c’est comme si vous disiez que la voiture tue !
C’est l’Homme qui tue au nom de la religion, au nom de Dieu.
DIEU LE PÈRE EST AMOUR ! JÉSUS FILS DE DIEU EST AMOUR ! Je n’ai jamais vu dans les évangiles, Jésus nous demande de nous entretuer. Cinquième commandement TU NE-TUERA PAS ! Il n’y a pas plus claire. Ou encore « Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras pas. Celui qui tuera sera passible du jugement. Et moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sera passible du jugement (Mt 5, 21-22). »
Que vous soyez croyant ou pas, arrêtez svp de tirer sur les religions. Ne restez pas dans l’erreur de croire que l'Homme est puissant, que vous êtes puissant. Le jour viendra où vous verrez la vérité, la face de DIEU de vos propres yeux.
Avec humilité, chaque jour, je remercie le seigneur de m’avoir donné cette petite flamme au fond de mon cœur, qui s’appelle la FOI.
Il n’est pas trop tard priez, priez mes amis, vous aussi vous l’aurez !

12.Posté par Moi président le 26/12/2017 15:44

@11 GD Potola
Cinquième commandement TU NE-TUERA PAS ! Il n’y a pas plus claire

Je suis globalement bien d'accord avec vous : c'est l'homme qui tue, en général, pas les idées.

Je me permets juste, au passage, de rebondir sur l'interdiction de tuer dans les commandements. Sans vouloir polémiquer, juste pour faire une petite remarque.

En effet, n'oublions pas que Moïse, et David après lui, ont tué. Le premier a tué un Egyptien qui maltraitait un Hébreu, et le second a tué Goliath.
Et tous deux ont été honorés par la suite.
Il y a donc l'espoir qu'on puisse tuer pour une noble cause, sans que cela ne nous soit forcément reproché. Je tenais à le signaler.

Le problème, c'est quand l'homme considère une cause noble à ses yeux, mais qui ne l'est pas forcément pour tout le monde ...

13.Posté par lesseps le 26/12/2017 22:49

@ Donald : bien beau et dégoulinant de mièvreries chretiennes votre propos ... mais à mille lieux de la réalité du monde actuel.... vivre dans un aquarium ou lire votre livre à connerie n’a jamais fait avancer... continuez de prier pendant que des gamins se font toucher par des hommes de dieu ... apparemment la religion attire tous les pervers de la’ création qui pensent qu’une bonne prière à votre icône barbue les affranchis des plus sordides actions ... les religions sont le carrefour de tous les détraqués... y a qu’a Voir le propos du post 12 qui dit qu’on peut tuer pour une noble cause pour en avoir un exemple bien concret...

14.Posté par Moi président le 27/12/2017 02:46

@14 : quand un taré se jette sur un paisible citoyen pour le poignarder en criant "allah akbar", et qu'un militaire l'arrête en le flinguant, c'est un exemple parmi d'autres de "tuer pour une noble cause".

Si les meurtres perpétrés par Moïse et David n'étaient pas considérés comme des nobles causes, je me demande bien alors pourquoi on leur a fait tant d'honneur dans la religion. Surtout Moïse, qui a eu l'insigne honneur de voir son dieu et d'obtenir un job de guide du peuple élu.

15.Posté par Georges donald POTOLA le 27/12/2017 09:31

@ Lesseps : Malheureusement, les détraqués ne sont pas que dans les religions.
Ces derniers viennent de la société civile, société de plus en plus corrompue par l’argent, le pouvoir, le sexe, la drogue, le matériel. On les retrouve partout, là où il y a des enfants, dans l’éducation nationale, les centres de vacances, etc.
La religion, la bible et comme tu dis nos icônes barbues n’ont rien à voir avec tout cela.
OUI je prie, tu dois toi aussi prier pour que ce monde retrouve la raison.
La réalité du monde actuel : Je te rassure le catholique que je suis, n’est pas enfermé dans un aquarium, ou comme dans une secte a l’intérieur d’un bâtiment, je suis aussi bien impliqué que toi par mes actions, mon combat, ma lutte, mes prises de position pour les plus démunis, les exclus, les plus faibles, adhérent dans divers d’associations, je vais, sur le terrain, là ou y en a plus grand monde qui y va, sauf pendant la campagne électorale. Nous vivons sur une même planète certes, mais pas le même monde.
Quant à DIEU mon créateur, je le remercie chaque jour de me donne la santé, la force, l’énergie nécessaire pour continuer à lutter contre les injustices et aider les autres.

16.Posté par Moi président le 27/12/2017 15:10

Aïe ! C'est l'humilité chrétienne qui vient de prendre un coup :

"Lors donc que tu fais l'aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d'être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra."

(Ref : Bible, Evangile selon Mathieu, chap 6 vers. 2-4)

Dur-dur d'être un chrétien digne du nom ...

17.Posté par lesseps le 28/12/2017 07:57

@ 14 : quand un policier tue un terroriste dans le cas que vous énoncez c’est de la légitime défense... il ne le’ fait pas pour une noble cause ... quand aux exemples des deux personnages fictifs que vous répondre ?

18.Posté par lesseps le 28/12/2017 09:06

@ Donald : je suis pas bien sûr que votre dieu soit pour quelque chose pour votre santé, force et énergie... il ne’ peut pas grand chose pour des enfants martyrisés ou qui meurent de faim alors votre petite personne vous pensez bien qu’il n’a aucun pouvoir dessus :) Son pouvoir semble bien désuet... sinon n’oubliez pas que dans une de vos associations vous prônez la mise à l’ecart de certains au profit des créoles... pas très chrétien cette façon de faire ... voire même carrément discriminatoire : votre dieu appréciera quand vous passerez devant lui ;)

19.Posté par Moi président le 29/12/2017 01:53

@17 : non, le militaire ne se défend pas, il défend une victime potentielle (le paisible citoyen). Il y a des raisons de tuer qui sont nobles (protéger les innocents des criminels). C'est juste que la loi française est parfois mal foutue (seuls certains sont habilités à le faire, les autres sont poursuivis).

Que répondre sur le sujet de Moïse ? Eh bien par exemple que le commandement de ne pas tuer n'est pas valable pour tout le monde, apparemment.
Le saint homme qui a transmis les commandements de son dieu, dont celui de ne pas tuer, était lui-même un criminel.
Vous m'avez pris pour un fanatique religieux, alors que ce que je disais était une démonstration de certaines incohérences notoires dans la religion.

20.Posté par Moi président le 29/12/2017 02:02

Excusez-moi, depuis tout ce temps je n'ai pas donné la référence du passage sur le crime perpétré par Moïse :

"En ce temps-là, Moïse, devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d'entre ses frères.
Il regarda de côté et d'autre, et, voyant qu'il n'y avait personne, il tua l'Égyptien, et le cacha dans le sable.
Il sortit le jour suivant ; et voici, deux Hébreux se querellaient. Il dit à celui qui avait tort : Pourquoi frappes-tu ton prochain ?
Et cet homme répondit : Qui t'a établi chef et juge sur nous ? Penses-tu me tuer, comme tu as tué l'Égyptien ? Moïse eut peur, et dit : Certainement la chose est connue.
Pharaon apprit ce qui s'était passé, et il cherchait à faire mourir Moïse. Mais Moïse s'enfuit de devant Pharaon, et il se retira dans le pays de Madian, où il s'arrêta près d'un puits."

(Ref : Bible, Exode, chap 2 vers. 11-15)

21.Posté par Lesseps le 29/12/2017 15:24

@19 : votre propos démontre bien que vous ne comprenez définitivement rien au concept de légitime défense... aucune personne ne sera condamnée si elle tue quelqu’un en état de légitime défense (art122-5 et 122-6 du CP ) ...la loi est très bien faite justement pour empêcher des fous de la gâchette à se croire en état de tuer pour une noble cause et à protéger ceux qui peuvent tuer alors que leur vie ou celle d’autrui est mise en danger ....

Pour ce qui est de l’incohérence de la’ religion ce n’est plus à prouver ... il n’y a qu'à regarder ceux qui la serve pour en être persuadé...

22.Posté par Moi président le 30/12/2017 01:16

@21 : cher Lesseps,

Deux fois de suite je vous ai parlé d'une personne A qui tue pour sauver la vie d'une personne B qui est agressée par une personne C, et deux fois de suite vous me parlez de légitime défense.
La légitime défense, c'est quand A se fait attaquer par C et le tue.
Puis-je donc chérir l'espoir que si vous me répondez sur le principe de "tuer pour une noble cause", vous le fassiez en reprenant mon exemple et non un autre ?

L'incohérence de la religion n'est plus à prouver, dites-vous. Pourtant, certains comme GD Potola font encore référence au commandement qui interdit de tuer.
Si pour vous c'est une cause perdue, je pense pour ma part qu'on peut argumenter sur le sujet, et inviter les croyants à adopter un regard objectif sur leur croyance. Je ne crois pas que l'intelligence soit l'ennemie de leur dieu, j'aurais même tendance à croire le contraire quand je lis les évangiles : les raisonnements de Jésus étaient d'une logique implacable.

23.Posté par Moi président le 30/12/2017 02:45

@21 : il est vrai que la loi inclut dans la légitime défense le cas où on défend une tierce personne.
Néanmoins, que l'on se défende ou que l'on défende un tiers, la légitime défense exclut le fait de tuer sciemment (c'est clairement dit dans l'article 122-5 du CP).
Preuve que vous n'êtes pas plus avancé que moi dans la compréhension de la légitime défense, puisque vous dites
aucune personne ne sera condamnée si elle tue quelqu’un en état de légitime défense


S'il n'y a rien de noble à tuer pour défendre sa peau, en revanche je trouve ça noble de le faire pour défendre la peau d'un inconnu.
Votre voisin est en train de lacérer sa femme à coups de couteau, vous avez justement un sabre sur vous (vous rentrez du boulot), et vous ne pouvez pas tuer le voisin, sinon vous rentrerez à Domenjod.
Et si vous vous interposez sans arme, vous risquez votre vie ; cependant qu'une infime minorité de citoyens est habilitée à faire usage d'armes pour intervenir, sans risquer leur vie.
Désolé, mais pour moi la loi est mal foutue. A ce tarif-là il faudrait un flic minimum par rue, heureux ceux qui ne paient pas d'impôt sur le revenu.

24.Posté par Moi président le 30/12/2017 02:59

A mon avis, si Moïse a pu être glorifié malgré son crime, c'est que son crime était perpétré pour une cause qu'on estimait noble : la défense du peuple élu. Pareil pour David (Goliath étant philistin et non hébreu).
En d'autres termes, il était interdit à un Hébreu de tuer un autre Hébreu, mais pour tuer un étranger, pas d'interdiction formelle.

25.Posté par Moi président le 30/12/2017 15:35

Les shockers, ces petits appareils qui émettent des décharges électriques paralysantes, ne sont pas autorisés aux particuliers sur la voie publique. A moins d'avoir une bonne raison (déjà victime d'une agression dans cet endroit-là).
Tout ça parce que des études ont démontré qu'ils pouvaient entraîner des séquelles pour l'agresseur, voire même sa mort.
Pourtant, s'il y a mort après son utilisation, on ne pourra pas certifier qu'il y avait intention réelle de tuer (sauf utilisation abusive). L'homicide pourrait être considéré involontaire.

Mais l'Etat préfère ne pas prendre de risques, et laisse une législation vague, souvent laissée à l'appréciation des policiers et gendarmes en cas de contrôle.
Les policiers quant à eux peuvent en être équipés, et une poignée de communes en ont équipé leur police municipale.

Rien qu'au niveau de l'information, on entend tout et son contraire sur ce sujet.

Voilà ce qui pose problème dans la loi. Pour celui qui a la noblesse d'âme de se porter au secours d'un concitoyen paisible, il y a toujours une prise de risque, à quelque niveau que ce soit (depuis le simple fait de le détenir sur la voie publique).

26.Posté par Lesseps le 30/12/2017 18:30

@23: décidément vous avez un énorme problème de compréhension !! La légitime défense est un article de loi qui exonère pénalement toute personne qui pourrait tuer une autre personne ou la’ blesser très grièvement alors’ même qu’elle est en état de légitime défense de soi-même ou autrui... en respectant les conditions de la’ legitime défense ( proportionnalité, atteinte injustifiée, simultanéité ...) .. si une de ces conditions n’est pas remplie la légitime défense ne sera pas retenue et vous irez en prison ... pour être plus clair , votre femme se fait tirer dessus, vous avez un couteau et vous tuez (alors qu’il tire sur votre femme) l’agresseur : la légitime défense sera plaidée et vous resterez en liberté... par contre si vous tuez la personne qui a tiré sur votre femme alors qu’elle s’enfuit : plus de simultanéité, vous irez en prison car vous ne serez pas jugé en état de légitime défense... pour ce qui est des Shockers, vous dites encore une énormité sans nom ... aucune dangerosité pour la personne tazée à cause de la décharge , les accidents se produisent quand les personnes tombent (sur la tête...) si c’etait mortel pensez vous que les forces de l’ordre du monde entier et en France en seraient dotées alors que c’est un moyen de force intermédiaire entre la lacry et l’arme à feu ?? À avancer autant de bêtises non vérifiées vous vous enfoncez :)

27.Posté par Moi président le 31/12/2017 01:36

@26 : effectivement, je me suis trompé : l'exclusion de l'homicide volontaire, c'est uniquement pour la défense des biens. Vous étiez donc dans le vrai depuis le début sur mon exemple, et moi complètement à l'Ouest. Recevez mes plus plates excuses.

"Lorsque les circonstances le permettent, l’agent tient compte des éléments objectifs ou présumés concernant l’état des personnes présentant une vulnérabilité particulière, par exemple :
– personnes aux vêtements imprégnés de liquides ou de vapeurs inflammables (alcool, gaz, combustibles...) ;
– personnes blessées victimes de saignements importants ;
– femmes enceintes ;
– personnes sous l’influence de stupéfiants ;
– individu dans un état de delirium agité, se manifestant notamment par un état d’excitation extrême ;
– malades cardiaques."

(ref : https://www.interieur.gouv.fr/content/download/6316/59527/file/boi_20080011_0000_p000.pdf , page 18/37, tout en bas)

C'est une circulaire du ministère de l'intérieur sur l'utilisation du tazer.
Le shocker est probablement moins dangereux potentiellement, car le voltage est plus faible.
De toute façon, nul n'est censé deviner qu'un agresseur est faible au niveau cardiaque, ou qu'il a un pacemaker.
Malgré tout, interdiction formelle de porter sur soi un simple petit shocker, en dehors du domicile, à part pour un motif bien valable et vérifiable.

Résultat : quand il y a lieu d'agir en légitime défense sur la voie publique, il ne nous reste que nos membres, et éventuellement des moyens de fortune se trouvant sur place (bâtons, pierres) mais proportionnels aux moyens utilisés par l'agresseur (parce qu'en plus on est censé faire des calculs de ce genre pendant que l'agression a lieu).

Notre discussion s'est avérée être très enrichissante pour moi, merci cher Lesseps de m'avoir ouvert les yeux. Je ne manquerai pas de répandre la bonne nouvelle dans mes futurs posts sur le sujet.
Bon réveillon à vous.

28.Posté par Moi président le 31/12/2017 02:17

Ce qui encore plus frustrant à propos de l'interdiction de port de shocker, c'est de penser que des gens ont le droit de posséder armes et munitions chez eux (chasseurs et tireurs en club).
L'Etat n'a pas assez confiance en nous pour nous laisser sortir avec un shocker, mais nous fait confiance pour détenir chez nous une arme de tir longue portée avec munitions qu'on peut utiliser depuis notre fenêtre par exemple.

29.Posté par Ervy Oued le 15/04/2019 16:29

Jesus, fils de Maryam est un semblant de reconnaissance fait pour rabaisser le Christ. Les hadiths authentiques racontent qu'une délégation venue de Najran/Yemen questionna Mahomet en ces termes: "si Dieu n'est pas le père de Jesus, qui est donc son père?" L'histoire dit que Mahomet n'a pas su repondre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Septembre 2019 - 16:52 Va-t-on retrouver la Veuve ?

Lundi 16 Septembre 2019 - 14:24 Ensemble vivons la paix