MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La montagne qui fait Pschitt !!! à La Possession


Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 26 Mai 2017 à 10:48 | Lu 720 fois

La montagne qui fait Pschitt !!! à La Possession
Le mois dernier à la mairie de La Possession, la maire fait un point avec sa DGS du moment. Certainement de santé fragile, cette dernière quitte le bureau de sa patronne, stressée elle part voire un médecin pour un arrêt maladie. 
 
Il n’en faut pas plus pour que la rumeur enfle, la DGS aurait rendu son tablier après 7 mois d’exercice, ce qui correspond à la moyenne d’exercice de ses quatre prédécesseurs.
 
Aussitôt nos désintéressés DGA se mobilisent pour soutenir leur collègue en difficulté et dénoncer la situation dans une lettre ouverte adressée à madame le maire, quel aventureuse défiance ! Rassurez-vous, pas de démission collective en vue, madame le maire serait capable d’accepter ! Pas non plus de préavis de grève générale, le fauteuil encore tout chaud de la DGS pourrait échapper à l’un d’eux ! Ils dénoncent une soi-disant instabilité de l’administration et demande non pas la réintégration de leur directrice, mais un médiateur pour pouvoir encore plus mieux travailler avec la maire, comme c’est mignon….
 
Les syndicats jamais immobiles et surtout contraints de ne pas rester sans réaction, sinon cela finirait par se voir, décident courageusement de déclencher aussitôt un monstrueux débrayage sur le parvis de la mairie. Les objectifs sont clairs, soutenir la DGS démissionnaire et les DGA désemparés, et dans le même temps, pourquoi pas, demander la démission du vilain directeur de cabinet. 
 
Le surlendemain 40 agents syndiqués se retrouvent devant la mairie avec quelques DGA se sentant un peu obligés d’être présents pour débrayer et protester énergiquement contre l’autocratie municipale. A l’ouverture des bureaux, madame le maire, sourire ultra brite, sort tranquillement saluer un à un les furieux manifestants avant de prendre la parole pendant une heure. L’action sociale vigoureuse se transforme en une réunion publique, made in super mairesse, devant des syndicats pétrifiés et des cadres téméraires mais blancs comme une bichique javellisée. Chacun contemple le vernis de leurs chaussures et l’accumulation des nuages sur la montagne. Mmmm ! Il va pleuvoir !
 
La maire leur signale qu’elle vient de retrouver par mégarde ce matin, sous une corbeille de papiers, un déficit de 25 millions, pas rien ! Soyez compréhensifs quand même ! Pschitt !!! Son directeur de cabinet ? Il est un peu maladroit c’est vrai, mais celui qui porte la bientraitance comme principale valeur et qui n’aspire qu’à rendre le monde meilleur ne peut pas foncièrement être méchant, Pschitt !!! Les agents auraient-ils un problème avec lui parce qu’il est zoreille ? Pschitt !!!
 
La DGS ? Elle ne lui a jamais remis sa démission, l’entretien qu’elle a eu avec elle s’est déroulé en présence de son premier adjoint qui peut témoigner de la bonne tenue de leur rencontre Pschitt !!! La DGS est simplement victime d’un burnout après avoir beaucoup travaillé ces derniers temps, pschitt !!! D’ailleurs si vous souhaitez vraiment soutenir la DGS, elle vous demande de reprendre le travail pour assurer la continuité du service public qui lui est chère, Pschitt !!! La maire rencontrera sa DGS à son retour, elle n’a aucun reproche à lui faire et verra avec elle comment corriger les éventuelles difficultés….pschitt !!!! 
 
Voilà la vérité municipale rétablie, maintenant tous au travail…Pschitt !!! 
 
Mais attention l’histoire n’est pas terminée, car trop c’est trop, quelques indomptables élus municipaux, menés par le plus gros d’entre eux, considèrent que cela ne peut plus durer et profite du départ en vacances de notre édile locale pour ourdir une fronde générale et pousser la maire à rendre son trône, si peu convoité. On va voir ce que l’on va voir !!
 
Trois semaines plus tard, retour de la guide suprême, la tension est à son comble !!! Que va-t-il se passer ? La DGS est rentrée comme si de rien n’était, a réalisé trop tard que le costume était peut-être un peu trop grand pour elle Pschitt !!! Nos intraitables élus se planquent, en attendant la prochaine remontée de bretelles de la douce souveraine communale, pschitt !!!  
 
Depuis l’action municipale de pointe à reprit, tout le monde il est gentil, tout le monde il est beau, on se congratule dans les couloirs, on marche dans le bonheur cosmique et sidéral…Argh ! Merci de me montrer le lumineux chemin pour devenir un meilleur disciple communal….Argh ! Viens à l’aquafitness, dimanche après le concours DJ on débattra de la sexualité des têtards...Argh ! J’ai pensé à toi pendant ma séance de méditation cosmique de l’inde de l’Himalaya…Argh ! Allons compter les Papangues au clair de lune…Argh !  Tout déborde de bon sentiment comme dans un film de Lelouch, ou une touchante et sincère histoire de Walt Disney…Argh ! C’est tellement émotionnant que mon canal lacrymal….Argh !!!!
 
Bisous, bisous les choupinous municipaux !!!   




1.Posté par Gavroche le 26/05/2017 11:06 (depuis mobile)

Quelqu'un m'explique l'intérêt de ce courrier?

2.Posté par Aristote le 26/05/2017 11:34

Merci pour cette lettre emplie d'humour qui traduit bien la réalité de la vie municipale à la Possession.
Tous ces DGA et DGS qui ne savent plus quoi faire pour garder leur titre honorifique de DG, c'est pathétique. S'écraser, la brosser dans le sens du poil, ça ils savent faire !
Il est de notoriété publique que le premier adjoint vise le poste de Maire et magouille du moins essaye avec quelques cadres et non des moindres pour tenter de renverser la despotique mairesse. Nous de nos fauteuils d'employés de base, on assiste au spectacle et on attend patiemment de savoir qui sortira vainqueur.

3.Posté par Aristote le 26/05/2017 12:35

À Gavroche: À dénoncer avec humour (noir) l'ambiance délétère au sein de la mairie entre direction, cabinet, syndicats, élus....Et les idées lumineuses et farfelues d'une maire qui ne sait toujours pas comment elle est arrivée là et qui gère à la petite semaine. En attendant on installe des modulaires dans les écoles fautes de projets, on augmente les impôts et on vire les emplois aidés pour éponger les salaires mirobolants des petit copains en plongeant des familles entières dans la détresse. Le tout avec la complicité silencieuse des élus alimentaires et ambitieux et des DG lâches et opportunistes. Vous voyez rien de très grave!!

4.Posté par La Possession en Marche forcée le 26/05/2017 14:07

Ce qui est certain, c'est que l'auteur de ce courrier connaît la mairie comme sa poche. Mais qui est-il? C'aurait été plus simple qu'il se dévoile, jouant ainsi la transparence et l'éthique si chères à notre surdouée de la politique! Mais qu'importe!! Il nous semble qu'il s'agît d'un petit homme vert (couleur des écolos-bourricos et aussi couleur de l'Espérance ou du macrotage, c'est selon..... Un petit homme venu de l'univers Orange, planète où on dénombre le record de suicides....
Ce petit homme vert (qui se recrute et jouit plus vite que son ombre) semble jouir intensément en se mémorisant les faits concernant la DGS et les DGA! Il semble atteint d'un voluptueux orgasme en y pensant et en pensant aussi à certains élus affidés au plus gros d'entre eux! Quelle jouissance en effet!!
La Possession a la chance de connaître pareille créature et aussi nos gouvernants les uns plus débiles que les autres. La médiocrité a atteint son summum dans notre commune. Dernière nouvelle: la prochaine mise sous tutelle ne serait qu'une question de temps...

5.Posté par Nuls le 27/05/2017 18:02 (depuis mobile)

Plus nuls que nos dirigeants, tu meurs. Point barré.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes