Société

La mission d’inspection au SDIS 974 prend fin aujourd’hui

Vendredi 14 Septembre 2018 - 17:55

Après quatre jours d’inspection, les deux hauts gradés du ministère de l’Intérieur repartent ce soir pour Paris. Envoyés à La Réunion suite aux deux rapports accablants de la Chambre régionale des comptes (CRC), les inspecteurs ont auditionné plusieurs cadre du SDIS mais également le président du conseil départemental Cyrille Melchior ou encore le Préfet de La Réunion.


La mission d’inspection au SDIS 974 prend fin aujourd’hui
Dans la maison des pompiers on attend avec impatience le compte rendu de cette mission. Du côté des syndicats, la venue des inspecteurs est le signe que le SDIS 974 ne va pas mieux. Dans un article du mercredi 10 septembre, le Syndicat national des sapeurs-pompiers professionnels (SNSPP-PAS 974) dénonçait alors des dépenses toujours chaotiques et une gestion du personnel encore opaque, malgré le rappel à l’ordre de la CRC. Quelques exemples avaient même été évoqués qui méritent aujourd’hui un éclaircissement :
 
Dans l’article "Le ministère de l’Intérieur dépêche deux inspecteurs auditionner le SDIS 974", nous évoquions la conjointe d’un officier et son embauche au service des ressources humaines. Comme l’explique le capitaine Didier Helou, son épouse a bel et bien obtenu sa mutation au SDIS de La Réunion, dans le cadre d’un rapprochement de conjoint et non pas sous son influence. "Il ne s’agit pas de piston, mon épouse a toutes les compétences requises pour ce poste. C’est une procédure normale et légale de mutation dans la fonction publique", assure-t-il.
 
L’article fait également référence à l’acquisition en leasing de plusieurs véhicules. Trois voitures de service ont en effet été mises à la disposition des agents, mais dans le cadre d’une "location courte durée", poursuit le capitaine Helou, également en charge du groupement Équipement et maintenance. Des véhicules qui viennent compenser la perte de près d’une dizaine d'autres aujourd’hui hors d’usage.
 
Plusieurs changements ont d’ailleurs été opérés dans ce service depuis l’arrivée du capitaine il y a un peu moins d’un an. Des modifications qui ne sont pas passées inaperçues, puisque avant de quitter notre île, les inspecteurs ont fait part de leur satisfaction au capitaine et son équipe. Mais pour l’heure impossible de dire si cette satisfaction s’étend aussi aux autres services du bâtiment rue Monthyon.
Charlotte Molina
Lu 1146 fois



1.Posté par laurent le 14/09/2018 18:39

dissolution ou pas

2.Posté par Manu le 14/09/2018 19:32 (depuis mobile)

La vérité sa va se savoir ..dite nous tout ..j ai hâte de connaître comment il fonds la fête en famille ..l euro coule a flo le ventre u grossir vive la France vive la république regarde CV de tout ces pompiers pays !! MDR surtout leurs paye MDR

3.Posté par desireless le 14/09/2018 21:09 (depuis mobile)

J'espère que les noms des responsables seront publiés, et de même le rapport de la CRC.

4.Posté par Jean Claude le 15/09/2018 05:10

L'officier dit que sa femme avait toutes les compétences. Quelles compétences? Combien de catégorie C qui galère après leur concours pour trouver un emploi? Combien de catégorie C ont été mise à la porte et qui était la depuis des années et reconnu par ses pairs.Quelle est la procédure normale? A t'elle son arrêté de recrutement? Pas sous influence? je rigole. Il devrait avoir honte ce monsieur en tant officier vouloir absolument que sa femme travaille au SDIS. Il faut arrêter de mentir car la vérité éclatera bientôt.

Les voitures en leasing n'étaient pas nécessaires puisque c'est dédié aux adjoints alors que par note de service sous loubry ces personnes n'ont pas droit au voitures de fonctions. C'est a cause des gens comme vous qui débarquent, se gavent de gros salaire et veulent que leur femme soit recruter au détriment des jeunes sur place qui sollicitent un emploi.

5.Posté par Ben le baisé le 15/09/2018 09:56 (depuis mobile)

JC président

6.Posté par Lé mobile le 15/09/2018 10:02 (depuis mobile)

Ha oui ces jeunes qui sont comme une moule à leur rocher qui préfèrent être sans emploi ici plutôt que travailler en métropole mais dès qu’ils peuvent vont en vacances en « France » profiter des avantages de la mère Patrie.

7.Posté par Hahaha le 15/09/2018 12:52 (depuis mobile)

Lé mobile +1000 tu as entierement raison mais chut faut pas le dire trop fort on va te traiter de raciste dans 5...4...3...2./Et l''autre jean claude la..tu sais pourquoi ça fonctionne pas?!a cause de decennies de laisser aller et copinages 100% creol

8.Posté par Hahaha le 15/09/2018 12:58 (depuis mobile)

C''est sur que de voir que des annees d''incompetence d''elus et d''officiers péi(dont certains n''arrivent pas a aligner 3 mots de français)et quand on voit certains qui arrivent ou reviennent et font le job..ben ça doit faire chier je te comprends haha

9.Posté par Hahaha le 15/09/2018 13:00 (depuis mobile)

Donc par pitié..avant de pleurer au racisme et a pointé du doigt la terre entiere..il serait de bon ton de commencer a se regarder dans le mirroir et accessoirement se mettre au boulot....allez..bonne chance

10.Posté par jean-richard bennala le 15/09/2018 19:11

à poste 9 le miroir dans les deux sens et le syndrome de la goyave de France il faudrait vite l'oublier et s'en débarrasser , même en France il y a de la magouille et des incompétents tout n'est pas rose non plus en france

11.Posté par Hahaha le 15/09/2018 22:57 (depuis mobile)

Tout a fait jean bennala y''a de la magouille partout(bien que d''apres le PNF il n''a jms eu autant de signalement qu''ici)et il faut la combattre partout mais en loccurence nou coz du sdis974 et de pourquoi li fonctionne pas..

12.Posté par Asterix974 le 16/09/2018 17:10 (depuis mobile)

https://m.youtube.com/watch?v=c45FtDhdDoY

Regarder ça..c'est quand les agents du sdis essayent d'aller rue Monthyon, soit pour un renseignement, soit pour une info RH ou texte de lois.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter