MENU ZINFOS
Politique

La ministre du travail promet de nombreux PEC à La Réunion mais botte en touche sur l'âge limite de 26 ans


La députée Karine Lebon interrogeait hier la ministre du travail Elisabeth Borne quant à la nouvelle mesure réservant les PEC aux moins de 26 ans et ses fâcheuses conséquences sur notre île. Etonnamment, la ministre a répondu qu'ils ne sont pas réservés aux jeunes et que leur nombre sera augmenté substantiellement en 2021.

Par B.A - Publié le Mercredi 4 Novembre 2020 à 13:36

Hier mardi 3 novembre, lors des questions au gouvernement, la nouvelle députée de la 2ème circonscription de l'île a interpellé la ministre du Travail Elisabeth Borne sur la mesure mise en place à la mi-octobre, qui limite l'accès aux "Parcours Emploi Compétences" aux seuls citoyens de moins de 26 ans. En effet, a rappelé Karine Lebon, à La Réunion, cette nouvelle mesure met hors-circuit une large population employée par les collectivités territoriales via ces contrats aidés. Elle précise même que seules 20% des demandes d'emploi aidé peuvent être traitées, désormais.

La ministre, en réponse, a assuré que le nombre de PEC en France serait augmenté de 122.000 en 2021, et que La Réunion en profiterait aussi, de façon "substantielle", plus de 26 ans compris. L'effort envers la jeunesse "ne se fait pas au détriment des autres publics prioritaires", dit Elisabeth Borne. Néanmoins, lorsque la députée Lebon lui a rétorqué que les faits sont tout autres sur le terrain et que Pôle Emploi refuse tout contrat pour les plus de 26 ans, la ministre n'a plus daigné répondre.





1.Posté par Citoyen le 04/11/2020 15:20

La précarité : voila la promesse de ce gouvernement :)

2.Posté par eric le 04/11/2020 16:02

un peu normal lorsque vous prenez connaissance de ce type de contrat


3.Posté par martin lane le 04/11/2020 18:19

payé comment, PAR QUI ?

La BCE , donc, par nos impôts.
Plan de relance, dont l'aspect financier n'est toujours pas voté par les 27 pays....
Attendez-vous à un atterrissage douloureux !

4.Posté par Hugh le 04/11/2020 18:35

Lorsque je vois et entends la député Karine Lebon qui est excellente, je me dis qu'Audrey Fontaine a bien fait de perdre. MDR

5.Posté par Ma sonnerie le 04/11/2020 18:54

Bravo miss K.

6.Posté par Ma sonnerie le 04/11/2020 19:51

À la Réunion rien ne change.. Les 'inégalités se creusent dans l' indifférence générale.

7.Posté par Cloclo le 05/11/2020 06:16

Les moins de 26ans doivent être en formation : contrats apprentissage ou autres. Les PEC pour les plus âgés car avec ce type de contrat il n'y a plus grand chose, malheureusement à espérer. Demander à un plus de 50 ans souvent de faible niveau scolaire de suivre une formation et de trouver un job dans cette situation économique, relève de l'exploit

8.Posté par ZembroKaf le 05/11/2020 08:37

Heu les "handicapés" + de 26 ans ...sur la "touche"...pas de dérogation selon "Cap Emploi" !!!

9.Posté par HA HA @ Ma sonnerie le 05/11/2020 09:25

Non ce n'est pas dans l'indifférence générale. Les élus n'ont aucun intérêt à ce que leurs "clients" s'éduquent ou aient un emploi stable. Hé bien oui, qui va croire leurs promesses si tout le monde s'en sort?

10.Posté par spartacus974 le 05/11/2020 09:29

Qui est le suppléant de Karine Lebon?Faycal Ahmed Ali ....Oui le copain qui dépanne en cas de coup dur .Au lieu d'un PEC qui ne débouchera sur rien,un petit coup de pouce de notre bon"ami" Faycal et tout repart vers le succès et le bonheur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes