MENU ZINFOS
Politique

La mairie de Saint-Leu vante les multiples atouts de sa future Maison de la mer


Imaginée et financée par le TCO, la Maison de la mer n'en est pas moins défendue par la municipalité de Saint-Leu qui y voit l'occasion de tirer un trait sur le vieux local de la capitainerie. Celui-ci a été démoli il y a quelques semaines et laissera place en 2024 à la "Maison de la mer". La structure hébergera autant des activités commerciales que touristiques bien que les futurs espaces restent à allotir. Sollicitée, la mairie de Saint-Leu nous répond autant sur le fond du dossier technique, avec notamment les risques d'inondation du futur rez-de-chaussée du bâtiment, que sur le volet politique.

Par - Publié le Samedi 29 Octobre 2022 à 11:32

La mairie défend le projet porté par le TCO et dont le chantier démarrera en 2023 (Photo : Ville de Saint-Leu)
La mairie défend le projet porté par le TCO et dont le chantier démarrera en 2023 (Photo : Ville de Saint-Leu)
Que répondez vous à M.Huguet et aux signataires de la pétition qui estiment qu'ils n'ont pas eu l'occasion de donner leur avis sur le projet de Maison de la mer ? Il s'étonne notamment qu'il n'y ait jamais eu de panneau 4x3 mètres à proximité du port de plaisance.

Concernant le panneau 4x3, il sera bientôt installé et c'est du ressort du TCO qui s'occupe de la partie communication. En revanche, concernant les consultations publiques, il y en a eu deux sur le sujet. Outre ces deux consultations publiques qui ont permis à absolument tout le monde de donner son avis et en premier lieu les usagers du port, l'élu en charge de cette affaire a été en contact constant avec l'association de M.Huguet. Tous les éléments dévoilés par le maire lundi 24 octobre ont été au préalable présentés à l'association de M.Huguet. Ils ont été consultés et ont eu toutes les informations aussi bien sur la consultation publique que sur les détails de ce projet de la Maison de la mer.

Selon les opposants au projet, une partie du futur bâtiment se trouvera en zone rouge du Plan de prévention des risques d'inondation lorsqu'il sortira de terre. C'est la raison pour laquelle le TCO se précipite pour boucler le programme projet. Qu'en est-il réellement ?

Il n'y a pas de précipitation, il y a un projet qui a été pensé en amont, qui bénéficie aujourd'hui d'un permis de construire avec un financement dédié. S'il y avait précipitation il n'y aurait pas eu deux publications publiques. Quant à la crainte de voir le projet se trouver en partie en zone rouge du PPRI, il faut bien imaginer qu'un sujet comme celui-ci s'est fait avec la DEAL, les services de l'Etat, en conformité notamment avec le SAR et le PLU (NDLR : Schéma d'aménagement régional et le Plan local d'urbanisme). A cette échelle là il faut être sérieux quand même.

Les opposants qualifient le futur bâtiment de démesuré par rapport au fait que le projet de création d'un deuxième port avec 130 nouveaux anneaux ait été retoqué par les services de l'Etat. Pourquoi avoir absolument maintenu le projet de bâtiment alors que le nouveau port ne se fera finalement pas ?

Le projet de création d'un second port n'a pas été retoqué par l'Etat mais abandonné par l'actuelle municipalité qui justement ne voulait pas d'un projet surdimensionné. Nous tenons au fait qu'aussi bien le port que les équipements restent à taille humaine.

Deuxième élément de réponse, ce n'est pas parce qu'on n'agrandit pas le port qu'on ne dote pas l'actuel port d'équipements. Il faut savoir que le projet Maison de la mer est arrivé car la capitainerie était vétuste. La création d'une nouvelle capitainerie, fonctionnelle, va dans le sens des usagers de la mer avec des box neufs pour les pêcheurs mais aussi des espaces commerciaux. Cela renforcera l'attractivité économique de Saint-Leu avec à la clé des créations d'emplois. Enfin c'est aussi un projet urbain qui s'inscrit dans une logique de modernisation du centre-ville avec des espaces de déambulation comme on peut le voir sur les plans.

Les opposants ont décrit le projet comme un "gros bloc de béton de 60 m de long", "sur deux étages", "qui bloque la vue sur la mer". Encore une fois la réponse est non. Il suffit de regarder les plans que les pêcheurs ont vus. Ce sera un lieu de vie pas uniquement pour les Saint-Leusiens mais aussi les visiteurs. Il y a des éléments qui sont utilisés de manière étrange car les plans répondent aux attaques. Que dire de plus ?

M.Huguet nous assure qu'il y a quelques années, M. Domen avait dit aux pêcheurs qu'il était, comme eux, contre la construction du bâtiment et finalement il est allé dans le sens du TCO. Est-ce vrai ?

C'est faux, c'est précisément un projet qui était porté par l'équipe municipale et elle a montré assez clairement lundi dernier que c'était un projet du TCO, certes, mais plus que demandé et approuvé par le maire de Saint-Leu.

Est-ce qu'il y a selon vous une campagne de déstabilisation purement saint-leusienne derrière cette pétition ?

Qu'il y ait des opposants à un projet c'est normal. En revanche, les arguments utilisés contre ce projet sont facilement réfutés que se pose la question : s'agit-il d'opposants au projet ou s'agit-il d'opposants qui utilisent un projet ? À chacun d'apprécier. Au final, cet équipement appartiendra à tous les Saint-Leusiens.




Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Sisi le 29/10/2022 19:36

Monsieur le Maire , je suis hors sujet mais SVP revoyez le plan de circulation dans votre ville….cela devient très très compliqué pour circuler, et n’en parlons plus du stationnement ….il faut faire 4 ou 5 fois le tour de la ville pour trouver une place (route nationale ainsi que toutes les rues adjacentes).

2.Posté par maxou le 29/10/2022 21:05

je suis sur le Q ce type est un sacré menteur personne de la mairie n' est venue à la rencontre des pëcheurs çe n'est pas un projet du tco mais bien un projet de la mairie de st leu .pour ce qui est de la partie inondable il ment encore 2ou3 fois par ans la mer arrive là ou le bâtiment commence et quand il ont sus ce problème ,ils vont mettre des portes avec volets pour que l'eau puisse entrer et sortir librement pour ce qui est à l'intérieur je vous laisse deviner .avant les municipales il était contre le projet sous cette forme il a même mis sur sa liste un conseiller en charge d'arrêter ce projet
pour ce qui est de l'enquête publique on demande à voir
il ment quand il dit qu'il y aurait 4 filaos à couper non il y a 30 filaos et badamiers

3.Posté par patpiman le 30/10/2022 09:00

Comme si navé pas mieux a faire de plus prioritaire sur st leu.... dilapidation de l argent publique au detriment des besoins essentiels en ces temps difficiles !

4.Posté par Dav69l le 30/10/2022 09:42

@patpiman Ça c’est sûr. Le centre ville est moche et mérite mieux…Dommage.

5.Posté par Saint-leusienne le 30/10/2022 10:14

VIVANT en plein centre-ville, j'aimerais bien qu'on me demande mon avis sur la circulation.

6.Posté par Île en décadence.! le 30/10/2022 11:28

Les petits pêcheurs de st leu vont se faire avoir c’est évident ..!

7.Posté par jean le 30/10/2022 12:37

Normalement il est interdit de garer sur un pont selon le code de la route , sur le pont côté l 'ex hôtel des voitures se garent dessus que fait le maire et sa police municipale pas de P V .

8.Posté par Thierry le 30/10/2022 15:28

Domen navigue a vue. Li koné ni son devanni son derriere et encoee moins le monde de la mer. In zéro a gauche d'un chiffre.

9.Posté par KAYENNE le 31/10/2022 08:17

A Sin lé nana bonpé kritikèr....mé zot i propoz koi?
Moin lé pas pou le maire mé moin lé dakor avec le prozé pou dévelop la komin.

10.Posté par Merick. le 02/11/2022 13:10

Sauve qui peut avant les futures élections municipales. Le bruit qui court depuis quelques jours, le Maire de ST LEU envisage t-il un avancement de grade d'attaché à un collaborateur de son cabinet (promotion politique ) avec le coup pouce du Maire de St-Louis présidente du Centre de Gestion ? Ça la magouille gros doigt. Si c'est le cas le TA jugera.
Un contribuable qui plaide la promotion par le MÉRITE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes