MENU ZINFOS
Politique

La mairie de Cilaos crée 24 postes entre les deux tours des municipales


Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 4 Avril 2020 à 10:20 | Lu 8265 fois

C'est une information qui, selon nos sources, devrait prochainement faire l'objet d'une plainte auprès du procureur: la mairie de Cilaos, au lendemain du premier tour des élections municipales (dont le résultat n'est pas favorable au maire sortant), crée au total 24 postes de titulaires. Le nombre actuel de postes s'établissant à 80, ces 24 postes représentent pas moins qu'une augmentation d'un quart des postes. 

La chronologie des faits pourrait laisser perplexe le procureur de la République:

- Le 15 mars, le maire sortant Paul Franco Técher est derrière son adversaire historique Jacques Técher, avec 40,7% des voix contre 48,7% pour Jacques Técher.

-Le 16 mars, Emmanuel Macron annonce le confinement et le report du second tour des élections à fin juin.

- Le 19 mars, la mairie publie, via le site du centre de gestion de la fonction publique, un avis de création de 22 postes.

- Jeudi 2 avril, un second arrêté du CDG indique la création de deux autres postes, en date du 31 mars et du 1er avril.

Ces 24 postes sont prévus pour le 1er juin, soit juste avant le début de la campagne électorale, si toutefois la date du 21 juin demeurait celle du second tour.

Les maires non élus au premier tour sont supposés gérer les affaires courantes de leurs communes, en attendant le second tour, voire, comme cela semble se profiler, la tenue d'un nouveau premier tour. La question se pose de la légitimité du maire de Cilaos à créer des postes durant cette période incertaine. Il est possible que soit évoqué auprès du procureur l'article L 106 du code électoral, qui stipule: 

"Quiconque, par des dons ou libéralités en argent ou en nature, par des promesses de libéralités, de faveurs, d'emplois publics ou privés ou d'autres avantages particuliers, faits en vue d'influencer le vote d'un ou de plusieurs électeurs aura obtenu ou tenté d'obtenir leur suffrage, soit directement, soit par l'entremise d'un tiers, quiconque, par les mêmes moyens, aura déterminé ou tenté de déterminer un ou plusieurs d'entre eux à s'abstenir, sera puni de deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 15 000 euros.
Seront punis des mêmes peines ceux qui auront agréé ou sollicité les mêmes dons, libéralités ou promesses."




1.Posté par RIPOSTE974 le 04/04/2020 10:40

Aux élections prochaines, votez pour Ali Baba.
Au moins vous serez sûrs de n'avoir que 40 voleurs.

2.Posté par Rectifions le 04/04/2020 10:57

Il n est pas à son coup d essaie celui là car il a déjà pris un coup de bâton avec la justice.

L 'élu se croit toujours au dessus des lois : M.Le Procureur de la République doit être saisi sur ces faits.

3.Posté par Don Quichotte le 04/04/2020 11:17 (depuis mobile)

C’est pas nouveau et pas qu’à Cilaos...

4.Posté par Skop le 04/04/2020 11:19

Pour l'objectivité de votre article, il serait bien de dire s'il n'y a que la mairie de Cilaos qui a fait ceci depuis le 15 mars 2020 ? Il suffit d'aller sur le site du centr de gestion pour que chacun se fasse son opinion.

5.Posté par KUNTA KINTE le 04/04/2020 11:54

il faudrait que les parlementaires demandent la mise en place de délégations spéciales dans les 24 communes pour gérer les affaires, avant les prochaines élections...
Malheureusement, au vu des intérêts de chacun, chaque maire encore en place, utilise actuellement l'appareil communal pour faire campagne (Ste Suzanne, St André, Cilaos,...) : utilisation d'employés communaux pour faire des dons de repas, dons de matériels et en même temps, faire campagne...

6.Posté par Yabon les indemnites le 04/04/2020 12:11 (depuis mobile)

Pourquoi se tuer au travail kan on pe s'enrichir en politique surtout kan c'est les contribuables ki financent votre réserve électorale. Un jour les contribuables vont se lever pour botter les fesses à tous ces baiseurs de paquets

7.Posté par Lulu le 04/04/2020 12:23

Comment il peut être aussi naze ??? Pourtant il est médecin ...
Comme koi il se met lui même en position d'être dégagé ..

8.Posté par RABATO MANGER COCHON le 04/04/2020 12:23

Là lé entrain pose renforts, poteaux oo zarboutans au cas ou lu serait pas réélu!!!!!!! De toute façon lu lé pas le seul!!!! la plus part des sortants i agit comme çà!!!!!

9.Posté par Tito le 04/04/2020 12:54 (depuis mobile)

Eh oui ça change la donn mais legal par raport o virus il pourra le rendre légitime par la loi cé 1e Bonn stratégi a lui de prouvé qe cetai utile é qe cé une mesur exceptionnel pou fair face a cet epidemie...lé oposant cri o lou kan il orai fé par

10.Posté par coco le 04/04/2020 12:54

oh !oh!oh!oh! il faudrait que la justice se penche aussi sur le cas de La Maire de la Possession qui se montre a tout va dans les médias pour tout et n'importe quoi .
dans le quotidien du mercrdi , il y a une annonce de recrutement d'un chargé d'operation ( chargé de quelle opération , on ne sait pas !!!????
Alors PR ! il faut saisir la justice !!!!!!! vite fait!!!!

11.Posté par 51889 le 04/04/2020 13:09

Se poser les bonnes questions

Que ce soit à Cilaos ou dans n'importe quelle collectivité, toute création d'emploi répond à deux impératifs fixés par l'article 34 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale. 1) Toute création d'emploi doit être votée par le conseil municipal . 2) La délibération doit préciser l'imputation budgétaire.

Dans le cas de Cilaos, il faut regarder ces créations de postes (24 !) sous l'angle du droit et de l'opportunité.

En droit, la commune a-t-elle respecté l'article 34 de la loi du 26 janvier 1984 en faisant voter ces créations de poste par le conseil municipal? On peut en doute, car les 22 premières créations d’emplois sont intervenues le 19 mas, soit quatre jours après le premier tour des municipales et le 2 avril. Or, aucune création de poste ne figurait à l’ordre du jour des conseils municipaux du 3 février et du 27 février, au cours duquel a été voté le budget primitif de la commune qui prévoyait…une baisse de la masse salariale !

Se pose ensuite la question de l’opportunité de ces emplois qui sont créés entre les deux tours des élections municipales. S’agit-il de créations pures ? La commune de Cilaos compte environ 230 agents, dont environ 80 titulaires. Ces 24 créations correspondraient donc à une augmentation de 10% de l’effectif.

Il peut s’agir également de titularisations. En ce cas, en ajoutant 24 agents aux 80 titulaires actuels, l’impact serait énorme pour le budget de la commune.

Il s’agit manifestement d’une manœuvre électoraliste qui devrait être rejetée par le contrôle de la légalité. Et même si la préfecture fermait les yeux, il subsisterait encore deux obstacles de tailles. D’abord, chacun des 24 heureux nommés devra faire l’objet d’un arrêté qui doit obligatoirement mentionner la délibération du conseil municipal. Enfin, le percepteur ne pourra payer les heureux nominés que s’il existe une délibération…

12.Posté par Dalida le 04/04/2020 13:14

et surtout don' a nou zot' nom sa ki a gan' ti job la méri !!..

13.Posté par movezerb le 04/04/2020 13:43

pourrais t'on avoir les cordonnees du centre de gestion pour voir ce qui se passe dans les autres communes en ballotage! merci

14.Posté par Domino le 04/04/2020 13:44 (depuis mobile)

Oye cela fait cinquante ans que des gens ont eu cette chance de travailler en mairie,faites comme eux, postulez et utiliser le système.
Ce n est pas que dans les mairies, tout se passe assez bien quand on connaît quelqu''un.....yo

15.Posté par Goutanou le 04/04/2020 13:56 (depuis mobile)

Li la tjr etait koma se ku tsenmanman continue comme sa franco c bien macro

16.Posté par Sofiane Battach le 04/04/2020 14:08 (depuis mobile)

Bonne nouvelle Le chômage va baisser à cilaos youppiii ....
Prk se plaindre ?? J''encourage toutes les mairie a faire de même je rigole pas avec ça des titulaire cdi c super bien pour la reprise post corona cilaos à besoin de service public.

17.Posté par phil de st phil le 04/04/2020 14:09

et on arrête un voleur de barquette ?

18.Posté par Bons le 04/04/2020 14:13

Servir pour se servir...

Réfléchissez...

19.Posté par Kxkskd le 04/04/2020 14:36 (depuis mobile)

En même temps c'est la tactique du maire... Entre les contrat, les électroménagers, et les menaces de ses gros bras ont est pas étonner

20.Posté par wtf le 04/04/2020 14:59

C'est vraiment gros doigt mister Techer. Pour les 24 concernés, ne vous réjouissez pas trop vite, sans même parler du fait que c'est clairement de l'achat de votre personne, soyez lucide sur cette manipulation et ce que valez ;

Le problème de fond de cette affaire, c'est l'équité et la méritocratie, comme dans toutes les communes et qui expliquent pourquoi il y a tant d'incompétents dans ces structures, et que ces derniers, rejettent le discrédit sur la minorité d'entre eux qui sont vraiment à leur place par leurs talents personnels (eux même souvent, placardisés car justement pour l'intérêt général). Car oui, faut pas l'oublier, mais le principe de l'emploi public, c'est le concours. C'est à dire une épreuve ouverte à tous français, de niveau différent selon diplômes, mais qui met en avant le talent personnel de untel à gérer les affaires administratives et/ou techniques et non le talent de militant.

Sans chercher à porter atteinte aux "heureux élus", il convient que ces nominations soient annulées, car nul et non avenu (mais ne pas perdre de vue le délai de 2 mois), que ces personnes et les autres demandeurs, bénéficient d'un programme de préparation aux concours ou d’avancement par nomination directe (2eme classe catégorie C) selon des critères objectifs pour tous (ancienneté, mérites, savoir faire, VAE...). Quant au maire concerné, outre la Justice, si elle se réveille là dessus, c'est à l'électorat de Cilaos de confirmer son rejet, notamment avec cet exemple supplémentaire. Mais cela vaut pour tous les autres aussi. Il faut arrêter avec le clientélisme, c'est l'une des causes des maux des cités.

21.Posté par Ste suzanne le 04/04/2020 15:08 (depuis mobile)

Comme à ste Suzanne le MAIRE se vantait de tout
Mais
à rien dit sur une personne proche de lui qui occupe plusieurs poste
Lui aussi et il voulait la CINORD aussi pour nourrir
Les fenean du PCR

22.Posté par LAMENTABLE le 04/04/2020 16:33

La seule solution pour arrêter ses achats de voix , c'est que le Préfet installe des délégations spéciales dans les 17 communes où il y aura un 2e tour. Les 17 maires en ballotages sans exception utilisent à fond les CCAS sous prétexte du Coronavirus. Le maire de Cilaos est un peu gros doigt dans ses embauches mais les autres maires en ballotages profitent bien de la crise sanitaire et la détresse des administrés pour amadouer les électeurs qui ne sont pas venus votés au 1er tour. LAMENTABLE

23.Posté par "VIEUX CREOLE " le 04/04/2020 18:29

SI CETTE NOUVELLE EST EXACTE C''Es T UN AVEU INCROYABLE DE LA PERTTE DE CONFIANCE DES CILAOSIENS ENVERS LE MAIRE ACTUELLE : il s'en rend compte apres le 1er tour: ! !

----- IL TENTE UNE MANŒUVRE TENTE UNE GROSSIEREE MANŒUVRE DEMAGOGIQUE QUI RISQUE DE LUI ËTRE FATALE ! ! !

24.Posté par jlc2 le 04/04/2020 20:12

Pourquoi il lui manque 24 voix

25.Posté par Marie.972 le 04/04/2020 21:49 (depuis mobile)

Nous sommes face a une municipalité qui depuis plusieurs années croit que tout lui est due...des pressions sur les employés communaux aux chantages aux plus démunis...rien ne les arrêtent...si une seule chose... Votre vote...réagissez ! Le changement

26.Posté par Dudule974 le 04/04/2020 23:12

Rien de nouveau. Plusieurs élus l'on fait après avoir perdu l'élection .
il y a toujours quelques jours entre la proclamation des résultats et le mise en place des nouveaux élus. Que se soit au niveau communal, départemental ou régional.

27.Posté par Dijoux le 05/04/2020 00:17 (depuis mobile)

Un voleur reste un voleur, prend sa fout sa domenjod la bas dont. Grand prometeur, petit donneur. Oute lheure i arive la Paul.

28.Posté par Msieur lmaire, chui désolé, moi et ma famille on a chenger... le 05/04/2020 01:50

La defaite du 1er tour est tellement amerre que franco est obliger dacheter des voies pour pas être humilier, le malheureux... Que ce soit en juin, en aout, en octobre, dans 1an, zote equipe i sa gagne un sac lo coup. Sate i sa decide de suivre paul pour cette election, zote devrais reflechir 2 fois et mettre a zote a lidee que paul ley fini. Moin ma vote paul premier tour, toute ma famille fini changer, 2 eme tour nous sa vers jacques, ley trop risqué d'être avec paul la. Comme dis lautre cest pas une question daller vers le gagnant mais nous na trop a perdre... et ma pas envie touche rsa moin. Deuxieme tour notre famille de palmiste a fond derriere jacques, a nous la

29.Posté par Justice le 05/04/2020 08:41 (depuis mobile)

Alors qu''on se bat contre un virus, sur le plan international il y a des personnes qui pense à leur intérêt personnel. C est du mépris venant de nos élus.on se croit dans un cirque !!!

30.Posté par polo974 le 05/04/2020 11:05

1.Posté par RIPOSTE974 le 04/04/2020 10:40
"""
Aux élections prochaines, votez pour Ali Baba.
Au moins vous serez sûrs de n'avoir que 40 voleurs.
"""

Ali Baba ne fait pas partie des 40 voleurs....

31.Posté par 51889 le 05/04/2020 19:42

@20 Justice? Votre pseudo est bien mal choisi... Certes, il y a la situation actuelle, avec cette saloperie de virus qui fait peser sur nous tant de menaces... Mais sous couvert de Covid-19, sous prétexte de confinement, doit-on tout abandonner, tout oublier et laisser faire celles et ceux qui, pendant ce temps, essaient de nous la mettre bien profond? Si c'est votre cas, si vous estimez qu'il faut tout oublier et laisser faire les bézèr d'paké de tous poils, libre à vous ! Pour ma part, je reste confiné, je me protège, je protège les miens, mais sans oublier qu'il y avait un avant, et qu'il y aura un après et que durant le "pendant", vigilance citoyenne oblige, qu'on n'essaie pas de me b... la g...

D'ailleurs, comme j'ai du temps à tuer, je surfe, je lis, je me renseigne encore plus que d'ordinaire (cela s'appelle de la vigilance citoyenne) et quand je lis certaines mesures prises en misouk par le gouvernement, je me dis qu'il sont en train de profiter du coronavirus pour nous rejouer le coup du "patriot act" . Rappelez-vous, aux Etats-Unis, après l'attentat du 11 septembre, Bush et les faucons (qui étaient en fait des vrais) avaient fait passer toute une série de lois liberticides sous prétexte de protection anti terroriste...

32.Posté par "VIEUX CREOLE " le 06/04/2020 12:11

A LA "JUSTICE" (post 29 ) :

---- MAIS VOUS ÊTES DANS UN CIRQUE ! ! ET , L' ACTUEL MAIRE NOUS FAIT SON " GRAND CIRQUE ÉLECTORAL DE DÉMAGOGIE ET DE POPULISME ", comme il ne l' a "jamais fait vraisemblablement auparavant! ! ! !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes