MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La main d’Hollande, la main de Sarko… … et le minimum de courtoisie alors ?


Par Jules Bénard - Publié le Vendredi 16 Octobre 2015 à 10:09 | Lu 600 fois

La main d’Hollande, la main de Sarko… … et le minimum de courtoisie alors ?
On dirait qu’ils s’en font gloire.

"T’as vu, j’ai refusé de lui serrer la louche, à ce con !"

Que l’on refuse d’en serrer cinq à Bachar el Assad, fieffé assassin, je conçois. De leur vivant, il n’eût pas été inconvenant non plus de ne pas prendre la main d’un Hitler, d’un Pol Pot, d’un Staline, d’un Haïlé Mengitsu Mariam, d’un docteur Mengele…

J’aurais personnellement mille choses à reprocher à Hollande comme à Sarko. Tiens, dernièrement encore, mon minimum vieillesse est passé subrepticement de 575 à 529 euros. Leur ultralibéralisme militant continue d’enfoncer un peu plus les pauvres dans la cagade et ça n’est apparemment pas près de s’arrêter. Le Macro(n) y travaille avec ardeur.

Ceci posé, Hollande, comme le ludion avant lui, est le président de la France. Il se goure sur tous les plans, mais il a été élu et, à ce titre, mérite le minimum de courtoisie que l’on doit à son président.

Détester est une chose ; être mal élevé une autre.

Lors de la venue de Mitterrand à La Réunion, "le vieux lion" Irénée Accot a reçu madame Mitterrand avec tous les honneurs qui lui étaient dus. Non pas parce qu’il l’aimait. Non pas parce qu’elle était séduisante, il s’en faut de beaucoup. Non pas parce qu’elle était une lumière intellectuelle, il s’en faut d’encore plus… Il a répondu à ce sujet à ses détracteurs, issus de son propre bord politique : il se comportait envers la première Dame avec tout le respect et la courtoisie que le minimum de savoir-vivre impose.

Le vieux lion était-il AUSSI un dinosaure ? Alors j’en suis un autre.

Admettons que par une invraisemblable méprise Marine Le Pen se hisse à l’Elysée. Dieu nous en préserve mais faisons un brin de psychodrame politique et elle est Présidente.

Refuserais-je de lui serrer la main (qu’elle ne me tendra sans doute jamais) ? Non ! Elle n’est pas plus un monstre que ne l’est Hollande ni que le fut l’agité du bocal. Je n’aime aucun des trois mais l’éducation que j’ai reçue m’est précieuse.

J’étais loin de partager les idées de mon vieil ami Gilbert Manès, qui caressait l’extrême-droite dans le sens du poil. Nous nous sommes attrapés plus d’une fois sur ces considérations. Mais j’avais du plaisir à converser avec lui. J’ai toujours combattu Claude et Fabrice Hoarau sur le terrain des idées ; ce qui ne nous interdit nullement de nous retrouver parfois pour de franches rigolades. De même, mon pote Raymond Lamonge est grand communiste devant l’Eternel (nul n’est parfait). Ce qui ne m’a pas empêché de prendre son parti (sa défense, je veux dire, pas son PCR) lorsqu’il fut traîné dans la boue. Posez-lui la question…

Jules Bénard




1.Posté par l'observateur le 16/10/2015 11:34

Ah mon bon Jules, comme il est plaisant de ne pas être d'accord sur tout et de pouvoir en discuter comme des gens civilisés! Rien que pour cela, je t'en serre cinq et tel que je te connais (car on se connait) je sais que ta poignée de main sera franche.

2.Posté par Antipode le 16/10/2015 13:44

Grand honneur et haute portée symbolique que le geste (ou non geste) de ce syndicaliste, fier bravo !

3.Posté par noe le 16/10/2015 14:04

Je connais "beaucoup" de responsables , d'élus de 1er plan qui ne donnent pas la main ... par colère , parce qu'ils croient qu'on est leur opposant ...
Je m'en moque éperdument de la chose !
D'ailleurs je n'aime pas donner la main à certains surtout quand je les vois tousser en lançant du rhume gras et jaune dans leur poing droit .... et ensuite vous donnent leur main droite souillée !
Bande de cochons !

4.Posté par zorbec le 16/10/2015 22:21

A méditer, cette chanson de G. Brassens La rose, la bouteille et la poignée de main

"Cette pauvre poigné' de main
Gisait, oubliée, en chemin,
Par deux amis fâchés à mort.

Quelque peu décontenancée,
Elle était là, dans le fossé.
Je la recueillis sans remords.

Et je repris ma route avec l'intention
De faire circuler la virile effusion,
Car c'est une des pires perversions qui soient
Qu' de garder une poigné' de main par-devers soi.

Le premier m'a dit: "Fous le camp !
J'aurais peur de salir mes gants."
Le deuxième, d'un air dévot,
Me donna cent sous, d'ailleurs faux.

Si le troisième, ours mal léché,
Dans ma main tendue a craché,
Le quatrième, c'est plus méchant,
Se mit en quête d'un agent.

Car, aujourd'hui, c'est saugrenu,
Sans être louche, on ne peut pas
Serrer la main des inconnus.

On est tombé bien bas, bien bas..."

5.Posté par Zozossi le 17/10/2015 00:33

"Que l’on refuse d’en serrer cinq à Bachar el Assad, fieffé assassin, je conçois".

Parce qu'il vous suffit, Monsieur Jules Bénard, que les mille bouches du média unique, puisant à une source unique et obligatoire, répètent le seul refrain autorisé, composé à Washington (ou à Tel-Aviv), pour que l'accusation colportée par la chansonnette soit vraie?
Et cela au moment où l'armée syrienne est la seule qui se batte au sol -et avec quel courage!- contre l'ignoble "Etat islamique"?

Quel courage de votre part! Et quelle lucidité!

Et, quelques lignes plus bas, cette remarque qui ne trompe pas:
"Admettons que par une invraisemblable méprise Marine Le Pen se hisse à l’Elysée. Dieu nous en préserve!"

Jolie petite courbette aux distributeurs de bons points idéologiques, qui ne peut nuire à une carrière!
Mais êtes-vous bien sûr d'être obligé de vous courber si bas pour leur plaire?

Je ne suis pas sûr que votre "vieil ami" Gilbert Manès vous en aurait témoigné beaucoup d'estime…

6.Posté par Boulgoum le 17/10/2015 00:58

Moi j'ai refusé de serrer la main de mon ex-directeur pour le motif qu'il a débarqué à la Reunion (avec un casque colonial dans son esprit) en disant textuellement "les réunionnais c'est de la m.... A la Reunion vous êtes de la m...".

Je lui ai rétorqué qu'il avait été choisi parce qu'il avait une tête de PQ pour essuyer la m....

A près son séjour, il m'a dit "vous au moins vous en avez, c'est pas comme certains de vos collègues créoles qui les ont laissées sur la portemanteau lors de leur embauche....

Non, je regrette rien.......

7.Posté par kld le 17/10/2015 01:33

pas d'accord , Jules , sous couvert "d'éducation" on laisse passer les bétises de deux trois certains .....n'en déplaisent au "soi disant bien éduqués " , ....si il avaient raison , le monde ne serait pas ce qu'il ait ................. hypocrisie que l'éducation ............ certains en manquent certes .............mais les bourgeois l'utilisent pour "s'absoudre" de leur turpitude , BEN §

8.Posté par kld le 17/10/2015 01:35

d'ailleurs BOULGOM a tout dit ...................... bravo à lui ..l'éducation , si certains en manquent .d'autres l'utilisent pour se donner "bonne conscience" .si facile ...........

9.Posté par Jules Bénard le 17/10/2015 12:01

à posté 1 "l'observateur" :
bien d'accord avec toi, ami !
Je ne sais si du choc de nos idées jaillira un jour la fameuse lumière tant annoncée, mais... si nous étions tous toujours d'accord, qu'est-ce qu'on se ferait ch..., non ?
Nous sommes bien d'ascendance africaine pour ça : la palabre (le koutchkoutch comme disent les Mahorais), quel plaisir !
Bien cordialement !

10.Posté par Jules Bénard le 17/10/2015 12:10

à tous :
des potes malicieux m'ont dit que j'oubliais certaines amins autres que celles de Sarko et Hollande.
Grands dieux, mais c'est bien sûr.
- Il y a la main de ma soeur... dans la culotte du zouave.
- La vieille gaudriole des potaches de 68 à Leconte de Lisle : "Tir ta main dans ma fesse. Tu vois pas i fé chaud ?"
- Les petites mains de haute couture font des merveilles.
- In' main i lave l'aut'...
- Une belle femme a tout ce qu'il faut pour remplir la main d'un honnête homme.
- Vieux proverbe créole : "In' main d'bananes lé plus meuilleur qu'in' main dans la gueule !"
- Vieil aphorisme français : "Change pas d'main, je sens qu'ça vient !"
- "Passe la main !" s'entendent dire couramment Hollande et Didier Robert.
- "Ma main à couper" disent ceux qui n'en démordent pas.
- Etc., etc.
J'attends vos suggestions.

11.Posté par minute le 17/10/2015 15:02

Si j'avais Hollande face à moi je ne lui refuserai pas un contact avec ma main, je la lui collerai en pleine joue !

12.Posté par GIRONDIN le 17/10/2015 19:27 (depuis mobile)

- Main courante: dédicaces auX gourouS de St Louis.
- gourdin du matin, pipi sans les mains: bin idem...

Ok ou pas?

13.Posté par L'Ardéchoise le 17/10/2015 19:41

Jules , tu n'y vas pas de main morte avec ceux qui ne veulent pas venir manger dans la main des politiques et qui préféreraient se couper la main plutôt que de faire des pieds et des mains pour leur paraître courtois .
Mais tu ne peux leur forcer la main car souvent ils doivent prendre leur courage à deux mains pour oser ...

Et de toute façon , "jeu de mains , jeu de vilains " !!!

14.Posté par GIRONDIN le 17/10/2015 22:32 (depuis mobile)

13. L'Ardéchoise
EXCELLENT!
Jules a t'il encore la main verte....


Comme dirait Thierry, """""un bouquet de violettes en pensées"""

15.Posté par L'Ardéchoise le 17/10/2015 23:26

GIRONDIN , il m'est aisé de répondre à Jules , qui sur ce site n'a pas les mains liées et mène ses écrits en ayant une main de maître ...

...

16.Posté par Bayoune le 18/10/2015 20:38

"Que l’on refuse d’en serrer cinq à Bachar el Assad, fieffé assassin, je conçois." mais alors, mais alors tu accepterais de serrer celle l'Obama, d'un Busch, d'un Tony Blair - qui à ton point de vue ne seraient pas des criminels - et Hollande au Mali, au Centrafrique, ah j'oubliais ils font de l’œuvre humanitaire, comme cela até fait en Ouganda. tu as raison Zozossi, ils suffit que tous les merdias se mettent à chanter que Bachard est un assassin, et le père Jules le répète en refrains, ou en perroquet. Il a oublié que par procuration un Sarkozy est peut être un assassin devant l'éternel. Kadhafy a bien été assassiné NON? Combien d’Ivoiriens l’ont été aussi ? Qu'en pense le père Jules?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes