MENU ZINFOS
Communiqué

La lutte contre le chômage : des mesures qui imposent une implication forte de tous les acteurs réunionnais


- Publié le Mardi 19 Janvier 2016 à 09:12

Ce lundi 18 janvier 2016, le Président de la République a adressé ses vœux aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi. Un discours qui confirme son engagement à mettre tout en œuvre pour lutter contre le chômage.  

Après avoir consacré quarante milliards d’euros pour relancer la compétitivité des entreprises et favoriser la création d’emploi, il annonce deux milliards d’euros supplémentaires, dont un milliard en faveur de la formation professionnelle.

A la Réunion plus qu’en Hexagone, c’est un enjeu majeur que nous nous devons de relever. Avec cent vingt mille demandeurs d’emplois de catégorie A, nous avons réussi à stabiliser ce chiffre grâce aux dispositifs spécifiques pris en Outremer, et notamment à l’utilisation des emplois aidés.

En effet, plus d’un milliard d’euros ont déjà été consacrés dans le budget de l’Outremer pour le maintien des emplois, à travers des allègements de charges sociales et un crédit d’impôt compétitivité emploi valorisé à 9% en 2016.

A la Réunion, quatre mille emplois restent vacants selon le MEDEF en raison d’une main d’œuvre peu formée dans certains secteurs d’activité.

En mettant l’accent sur la formation professionnelle, le Président de la République lève un nouveau frein pour favoriser l’embauche.

Ces nouvelles mesures proposées par le Président de la République ne seront efficaces que si quatre conditions sont réunies :

    •    D’abord, une implication totale des partenaires économiques et sociaux qui bénéficient des aides de l’Etat.
    •    Un engagement fort des régions, qui depuis la loi sur la Réforme territoriale, ont la compétence pleine et entière en matière de formation professionnelle.
    •    La mise en place d’un nombre plus important de formations qualifiantes et adaptées aux besoins de nos territoires.
    •    Un budget consacré en priorité aux demandeurs d’emploi, contrairement à ce qui est fait à la Réunion.


En effet, aujourd’hui, la moitié du budget allouée à la formation professionnelle est orientée vers les salariés et seulement 35% vers les chômeurs. La tendance doit s’inverser si nous voulons lutter efficacement contre ce chômage massif qui gangrène notre société. Car l’Etat à lui seul, ne pourra parvenir à relever ce défi.



Monique ORPHE

 




1.Posté par Vincent Caramante le 19/01/2016 11:57

Comment développer l'emploi dans une Région dont l'économie est basée sur l'importation et les transferts publics ?
94% de produits de consommation importés, contre 6% d'exportation, dont 4% issus de la canne à sucre et ses dérivés. Que vont devenir ces 4% d'export en 2017 ? Que vont devenir les salariés de ce secteur ?
Les transferts de dotations publiques, des majorations de salaires pour la fonction publique, le développement de l'assistance permettent aux importateurs et aux chaînes de distribution de s'enrichir. Cette masse financière repart vers la France et l'Europe.
Les familles réunionnaises ont fait des sacrifices afin de donner la meilleurs formation universitaire et professionnelle.
Le résultat, si vous n'appartenais pas aux cours des élus, les enfants quittent leur île pour travailler en France, en Europe ou au Canada.
Les Réunionnais formés vivent en exil.
Le pire, c'est d'essuyer un refus de candidature, sous le fallacieux prétexte d'un diplôme trop complet, trop européen.
Plus personne croit aux boniments politiques.
La solution par une rupture avec ce genre d'économie. Combien d'élus se démarquent ?

2.Posté par Simandèf le 20/01/2016 11:02

Il y a urgence car le chômage tue entre 10000 et- 20000 personnes par an en France et combien à la Réunion.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes