MENU ZINFOS
Faits-divers

La justice met fin à l’escalade de cambriolage d’un Tamponnais


Un jeune homme de 19 ans bien connu de la justice a été jugé après une série de cambriolage la semaine dernière. Cela faisait moins de deux mois qu’il était sorti de prison.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Samedi 30 Mai 2020 à 09:47 | Lu 2113 fois

La justice met fin à l’escalade de cambriolage d’un Tamponnais
Rien ne semblait pouvoir arrêter Thomas S. à l’exception de la justice. Le jeune de 19 ans a commis une série de cambriolages la semaine dernière, relatent nos confrères du Quotidien. Cela faisait moins de deux mois que le jeune homme était sorti de détention.

Tout commence dans la nuit du 23 au 24 mai. Thomas S., accompagné de deux mineurs, rentre à l’intérieur d’un domicile rue Frédéric Badré au Tampon. Surpris par les habitants, les voleurs s’enfuient en possession de trois montres et un couteau de chasse. Se sentant poussé des ailes, Thomas S. poursuit ses larcins la même nuit. C’est dans le chemin Champcourt au Tampon que le jeune homme a choisi sa cible : un Peugeot Partner. 

Le lendemain, c’est à Saint-Paul que le Tamponnais va commettre son forfait. Accompagnés de son cousin, ils sont de nouveau rentré chez un particulier, un commerçant de la ville, pour dérober les clés d’un scooter BMW 650cc. Finalement, les forces de l’ordre mettent la main sur une personne qui dénonce Thomas S. concernant la voiture. Depuis, les deux hommes se rejettent la faute.

Thomas S. était sorti de prison depuis le 3 avril. Il devait respecter une assignation à domicile chez sa mère. Assignation qu’il ne respectait pas, lui valant un recadrage de la justice il y a une dizaine de jours. Son casier judiciaire compte 11 mentions, principalement des vols aggravés. Un cas "désespérant" selon le parquet.

Malgré les arguments de Me Ghislain Chung to Sang concernant la future paternité de l’accusé et d’un CDI en maçonnerie qui l’attend, le tribunal de Saint-Pierre a prononcé une peine de 10 mois fermes avec maintien en détention (le procès étant en visioconférence). Il devra également s’acquitter d’une somme de 1000€ pour l’une de ses victimes.




1.Posté par Veridik le 30/05/2020 11:04

On constate qu'en plein confinement la justice à quand même décidé de libérer ce voleur pendant que les citoyens se faisaient racketter de 135€ par la police...

2.Posté par Réveillez vous le 30/05/2020 12:10

"Un cas "désespérant" selon le parquet."

ce qui est désespérant c est de voir des peines pas a la hauteur des problèmes engendré !!!

5 ans mini en prison avec bien sur TIG pour rembourser ses victimes. s il veux pas s intégrer à la société qu'il reste au trou point barre

3.Posté par LAMPION le 30/05/2020 12:56

Ou met du gros sel à la place du plomb et le tour est joué.

4.Posté par Kevin le 30/05/2020 15:03

10 ans bordel.....10 ans
Justice de merde.....

5.Posté par Me le 30/05/2020 18:07

Bah, faudra attendre qu'il cambriole la luxueuse villa d'un juge pour que justice soit appliquée ... sinon, vous pouvez toujours courir .....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes