Justice

La justice en colère devant la Préfecture

Mercredi 11 Avril 2018 - 16:42

Avocats, magistrats, personnels de justice et élus se rassemblent devant la Préfecture cet après-midi, pour la dernière journée de mobilisation contre le projet de réforme de la justice.


Depuis le 29 mars dernier, de nombreux avocats, solidaires du mouvement initié au niveau national, ont boycotté de nombreuses audiences.
 
C'est sur un air de musique classique et après une minute de silence que l'ensemble des acteurs de la justice ont débuté leur mouvement devant la Préfecture. "Il va falloir continuer de lutter pour faire valoir les droits des gens que nous défendons au quotidien" a déclaré le bâtonnier de Saint-Pierre pour cette dernière journée de grève.

"Si nous avions obtenu satisfaction nous ne serions pas là. Aujourd'hui il y a eu quelques évolutions, mais qui restent très à la marge, c'est pourquoi nous restons mobilisés et tenons à faire entendre notre voix. On ne peut pas se satisfaire de ces évolutions de points de détail alors qu'il y aura des mesures avec un impact énorme à venir. En métropole ça bouge beaucoup, mais ici avec nos spécificités, pour nos justiciables c'est encore plus difficile. Les Réunionnais ont besoin d'être proches de leurs juges, d'être entendus" a déclaré le bâtonnier Laurent Payen.

Une délégation est en ce moment-même reçue par le chef de cabinet du Préfet.

"Le projet de réforme constitue un net recul des droits des justiciables", estiment les avocats mobilisés. "La justice manque de moyens matériels et humains. On a décidé de supprimer des tribunaux, de mettre des algorithmes à la place des magistrats pour rendre des décisions, de mettre en place des procédures rapides concernant les gardes à vue. Le tribunal criminel arbitral traitera des crimes les moins graves, excluant la participation d’un jury citoyen" rappelle Maître Alex Vardin.
 
"Ce sont les fondements de notre démocratie qui sont menacés, avec une casse du service public" estime l’avocat.
 
Cependant, la mobilisation a semble-t-il fait bouger les lignes puisque comme l'explique Maître Laurent Payen, bâtonnier au barreau de Saint-Denis "la Chancellerie a transmis une nouvelle version de ce texte qui prend en compte certaines de nos revendications".
 
Cette grève totale devrait prendre fin ce mercredi, jour de mobilisation nationale des avocats aux côtés du personnel de justice et des magistrats. Malgré tout, "il convient que nous restions mobilisés", indique Maître Laurent Payen, notamment sur "la suppression des tribunaux d'instance".


 
Laurence Gilibert, Charline Bakowski sur place
Lu 1624 fois



1.Posté par Merci patron ou merci macron le 11/04/2018 21:30 (depuis mobile)

Jolie mise en scène.
On aimerait voir les avocats aussi vindicatifs et imaginatifs pour défendre nos dossiers (parce que pour le paiement là aussi ils savent faire...)

2.Posté par ti kreol le 11/04/2018 22:39

Marrant de réaliser que le peuple réunionnais ne va jamais devant la préfecture pour demander de l'emploi ou de l'argent alors que des cadres supérieurs comme des avocats y vont eux.
Les riches transporteurs et les riches agriculteurs de la cannes y sont allé aussi devant la préfecture pour demander de l'argent.

Marrant le système ou les nantis demande encore plus à être nanti.

Alors que le peuple réunionnais se contente de rester dans la merde et ne va jamais demander quoi que se soit à la préfecture.

A quand une manifestation devant la préfecture des chômeurs pour demander de l'emploi?

3.Posté par le peuple a faim, qu''''il mange de la brioche le 12/04/2018 07:49

Ceux-là se plaignent alors qu'ils sont repus! Pendant ce temps, d'autres meurent de faim! S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche! disait M. Antoinette.
Ils se noient, se meurent? Pour des bac+5, ils sont bien payés! Avec les arrangements faits avec les juges au préalable, ils ne se cassent pas trop la tête pour empocher leur salaire mirobolants!
Le cercueil, c'est le peuple qui s'y trouve avec un justice injuste: Cf paillotes de Saint Gilles! Les délinquants occupent l'espace maritime illégalement et ceux qui veulent faire respecter la nature iront en prison! Notre BELLE JUSTICE dans toute sa splendeur! Sarkosy en garde à vue a le droit de rentrer chez lui le soir, qui dit mieux! Cela fera jurisprudence???

4.Posté par ? le 12/04/2018 08:11

Cette réforme est bien, il faut internet en tant que partie civile ,le monde change ,on est dans le numérique,pourquoi quelque chose on peut faire ,il faudrait toujours passer par un cabinet d'avocat, pour nous plumer, tant mieux s'il n'existera plus le tribunal d'instance ,puisque 99 pour cent des dossiers vont en appel. Tant mieux s'il n'exitera plus certains service au tribunal .ON N'est pas si bete, pour utiliser internet,et on va s'entraider ceux qui ne pourront pas,utiliser l'informatique.

5.Posté par margouillat974 le 12/04/2018 18:56

On les a pas entendus sur le décret " valls" , pourtant ça concerne tout les citoyens français et la séparation des pouvoirs, qui sont les fondements de notre constitution.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >