MENU ZINFOS
Faits-divers

La juge fait une erreur qui prouve les mensonges du prévenu, il est quand même relaxé


Un Saint-Louisien est passé devant le tribunal pour conduite sans permis, sans assurance et avec un fort taux d’alcoolémie. Malgré de nombreuses incohérences dans ses explications, il a été relaxé des faits faute de preuves matérielles.

Par - Publié le Lundi 31 Janvier 2022 à 18:32

Dire que Cédric* a un problème avec l’alcool est un doux euphémisme. Âgé de 27 ans, il boit 3 à 4 bouteilles de whisky par jour depuis près de 10 ans. Un alcoolisme grave même si sa mère pense qu’il "peut arrêter quand il veut".

Samedi dernier, il est 3h du matin quand les gendarmes le voient à L’Étang-Salé. Il sort d’une voiture et semble fortement alcoolisé. Il ressemble à un individu qu’ils ont aperçu deux heures avant à Saint-Louis. Les militaires procèdent à un contrôle d’alcoolémie qui révélera un taux de 1,17mg/l d’air expiré. De plus, il n’a pas de permis de conduire.

Lors de sa garde à vue, il affirme qu’il ne conduisait pas le véhicule. Il était uniquement dans la voiture pour écouter de la musique. Une version qu’il maintient à la barre. Le prévenu possède un casier judiciaire bien chargé et semble connaître la musique. Il va même se permettre de reprendre parfois les magistrats sur certaines qualifications.

Pourtant, il n’a jamais repris la juge lorsqu’elle a commencé à retracer les faits en inversant les lieux. Cédric va donc expliquer qu’il était dans le quartier de la Palissade à Saint-Louis devant l’immeuble du copain de sa mère. Réalisant son erreur, la présidente du tribunal va en profiter pour le mettre devant ses contradictions. Il va ensuite expliquer avec aplomb que son beau-père vit à L’Étang-Salé et pas à Saint-Louis.

"Je ne sais pas conduire, je n’ai pas le permis"

Parmi ses 12 mentions, plusieurs concernent des faits de délits routiers puisqu’il n’a jamais eu le permis. Il affirme que sa dernière condamnation de 2020 pour ces faits "n’étaient pas en voiture, je ne sais pas conduire, je n’ai pas le permis. C’était en moto, enfin en scooter". Un mensonge qui a fait réagir la procureure Caroline Calbo qui lui rappelle que le deux-roues en question était une moto de 250 centimètres cube, nécessitant donc le permis.

"À force de dire des choses contradictoires, on ne sait plus quoi croire avec vous", se désespère la juge. Un désarroi que partage la parquetière qui reconnaît que la difficulté de ce dossier est de prouver qu’il conduisait le véhicule. En raison de ses multiples récidives, elle requiert une peine d’un an de prison, dont six mois avec sursis et une obligation de soins pour l’alcool.

Dès l’entame de sa plaidoirie, Me Sameïdha Mardaye se montre offensive en estimant que les "réquisitions sont un peu bancales et ne vont pas dans le sens de cette infraction". Elle rappelle que "la matérialité des faits n’existe pas dans ce dossier" et ajoute que les gendarmes, qui intervenaient pour tapage nocturne, n’ont pas auditionné les témoins présents pour vérifier les propos du prévenu. Ils n’ont pas non plus relevé le nom de l’individu croisé 2h plus tôt à Saint-Louis et ne peuvent donc pas prouver que c’était Cédric.

Des arguments qui ont fait mouche puisque Cédric est relaxé des faits qui lui sont reprochés.

*Prénom d’emprunt


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par José le 31/01/2022 22:56

Souhaitant pour l'avocat et les jugés que cedric ne croise pas la route d'un de leur proche en état d'ébriété à bord d'un véhicule et sans permis

2.Posté par Jezn le 31/01/2022 23:00

Bravo la justice.Encore un chauffard de + en liberté

3.Posté par Zaine976 le 31/01/2022 23:41

La France pays des droits des délinquants, bonne continuation jeune homme.... 😂😂😂😂😂😂😂

4.Posté par fab le 01/02/2022 02:19

faut continuer jeune homme! pays de droit 👌👌👌

5.Posté par Du bon usage des virgules le 01/02/2022 06:50

@1 c’est vrai que ce serait gênant si un proches des personnes citées (avocat et jugés - sic) circulait « en état d'ébriété à bord d'un véhicule et sans permis »  et croisait à ce moment là l’innocent Cédric.

6.Posté par Sans importance le 01/02/2022 08:23

Quand ou pense que na zavocas pou defen bann rakay kom ça. Mi espère pou zot, zot i retrouv pas zot figure devan lu inn jour dann in loto

7.Posté par nene le 01/02/2022 09:16

3 a bouteilles de wisky 60 à 80 euros par jour ou y tire l'argent ?
la ficelle n'est pas un peu grosse ?

8.Posté par josepaldir le 01/02/2022 10:40

à 5 du bon usage des frappes de clavier ( @ ou à il faut choisir) donneur de leçon et hors et sujet. t'as pas des copies à corriger en ce moment ?
Donneur de leçon, pourvu que Cédric ne te coupe pas la route façon virgule.

9.Posté par Dd974 le 01/02/2022 12:16

Vive la France

10.Posté par MôvéLang le 02/02/2022 09:28

3 à 4 bouteilles de whisky par jour, ça fait quand même entre 1 300 et 1 800 € par mois, à celà il faut ajouter les frais de cigarettes, zamal, rivotril , la bouffe, le loyer, etc etc.

Je ne sais vraiment pas quoi dire et penser, si, je sais, mais je serais censuré, alors je la ferme.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes