MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La jeunesse réunionnaise : sacrifiée ou priorisée ?


Lettre à François Hollande, de l'UNEF, par Helno Eyriey (président de l'UNEF), 
Stéphane Maillot (vice-président du CROUS de La Réunion), Guillaume Aribaud (vice-président en charge de la vie étudiante), Victor Boisard (président de La Mutuelle des Étudiants Réunion).

- Publié le Mercredi 20 Août 2014 à 16:12 | Lu 456 fois

La jeunesse réunionnaise : sacrifiée ou priorisée ?
« Je suis candidat pour que les jeunes du pays puissent connaître le progrès, la justice et la dignité auxquels toute génération a droit pour son avenir. »
C'est en ces mots que François Hollande s’est adressé aux jeunes de France lors de la campagne présidentielle de mai 2012. Deux ans plus tard, le constat est accablant : la jeunesse réunionnaise est toujours aussi précaire, les taux de chômages ne diminuent pas, l’accès au diplôme est de plus en plus compliqué quand d'un coté les dépenses obligatoires ne cessent d’augmenter et que de l'autre les bourses n'augmentent pas suffisamment.
 
Que s'est-il donc passé ? Qu'est devenu le candidat qui entendait faire de la jeunesse sa priorité ? Où est le changement auquel nombre de jeunes réunionnais aspirent ?
Les choix politiques du gouvernement sont lourds de conséquences pour la jeunesse du territoire puisqu'ils déterminent le visage de La Réunion de demain. Dans le département, 41% de la population a moins de 25 ans et cette jeunesse aux facettes multiples rencontre de nombreuses difficultés. Lors de son dernier passage à La Réunion, François Hollande a clamé haut et fort sa volonté de « redonner espoir à la jeunesse réunionnaise ». Depuis le constat est alarmant les jeunes réunionnais n'ont jamais eu aussi peu d'espoir pour leur territoire, leur avenir, leur vie.
 
Où est l'espoir dans une île où le taux de chômage chez les 18-25 ans s'élève à 60% ? Où est l'espoir dans une île où l’ascenseur social peine à fonctionner tant la misère est visible de la maternelle à l'université ?
C’est ce désarrois, ce fossé qui se creuse entre notre génération et l’action politique, et que seul F. Hollande ne semble pas voir, qui mène nombre de nos camarades à ne plus croire en la politique et à se tourner vers l'abstention ou, pire encore, à écouter les sirènes des extrémistes. En tant qu’organisation de jeunesse, l’UNEF pense que la politique reste un levier capable d'offrir à toute une génération la justice et la dignité. C’est la responsabilité du gouvernement que de faire en sorte que les jeunes du pays ne soient pas la première génération à vivre moins bien que les précédentes.
 
Cela doit se traduire dès la rentrée par un investissement massif dans les politiques de jeunesse. Mais cela doit également se manifester par la poursuite du combat contre la précarité. A mi-mandat, la réforme du système d'aides sociales est encore loin de la promesse d’allocation d’autonomie qui permettrait à davantage de jeunes partout en France d’accéder à un diplôme, et cela quelque soit leur origine sociale. Nous exigeons que l'Etat investisse dés la rentrée dans le systéme de bourse pour d'une part augmenter massivement le nombre de boursiers et d’autre part qu'il prenne en compte la vie chère dans le département en mettant en place un complément de bourse pour les étudiants réunionnais .
 
Le message que les jeunes réunionnais souhaitent adresser au président de la République aujourd'hui est très clair : il n'a toujours pas réalisé ce pourquoi les jeunes l’ont porté aux responsabilités. Il a dit, et nous l'avons entendu, le soir du 6 mai 2012, ne vouloir « être jugé que sur la jeunesse et la justice sociale », c’est avec beaucoup de regrets qu’après plus de deux ans d’exercice, force est de constater que malgré quelques améliorations, la politique menée en direction des jeunes n'est pas encore à la hauteur des attentes légitimes de notre génération.
 
Nous lui octroyons néanmoins une période de sursis, celle-ci commence maintenant, à l'aube de la la nouvelle année universitaire. Pour éviter que la rupture ne soit définitivement consommée, il reste encore deux ans à François Hollande pour investir dans la jeunesse et tenir son engagement concernant l'allocation d’autonomie. Il va falloir convaincre car une chose est sûre : Nous n’accepterons pas de vivre moins bien que nos parents !
 
 





1.Posté par Hélas,hélas... le 20/08/2014 17:23

Va y avoir du boulot car ne l'oubliez jamais , cette clique au pouvoir, exactement comme la précédente n'a qu'un but , démanteler la fonction publique dont l'école et l'université font partie ce qui aura pour conséquence ( ouvertement prônée par un Darcos, ex ministre et prof tricheur et magouilleur) l'ouverture de plus en plus évidente d'école privées bien onéreuses ouvertes seulement aux enfants de la classe dominante , tant politique qu'économique , et donc de priver les enfants des classes moyennes ( je ne parle même pas des classes défavorisées dont les enfants pourraient avoir le mauvais goût de vouloir s'élever dans l'échelle sociale et, quelle horreur,aux dominants ) de poursuivre des études longues.
Ces gens au pouvoir ont épousé les thèses du néolibéralisme européen qui voudrait une armée de " petites mains " pas trop formées et nombreuses , ce qui accentuerait la compétition dans les bas salaires et permettrait enfin aux patrons européens d'avoir sous la main une armée de petits soldats qui se contenterait de peu en fermant sa gueule...
Au passage , aux infos ce matin on apprenait que les dividendes des malheureuses entreprises françaises dirigées par des patrons pleureurs et charognards qui se plaignent autant qu'un drogue ayant perdu don mégot , s'élèvent pour l'année passe à 40 milliards de dollars ...
Ça fait rêver non? Nos socialistes de salon ont tué le socialisme réel et Hollande en aura été l'un des fossoyeurs...

2.Posté par JANUS le 20/08/2014 18:39

" ... Nous lui octroyons néanmoins une période de sursis, celle-ci commence maintenant ..."

On croit rêver ... C'est quoi ce genre de discours ...

Et puis c'est qui ce "NOUS" ??? Les 4 "comiques qui sont à l'origine de ce courrier ???

C'est sûr que François HOLLANDE va avoir peur d'eux ...


3.Posté par maroco le 21/08/2014 06:15

post1 les gens dont vous parlez s'appellent entre eux '"l'élite"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes