MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La grande tournée des colonies africaines...


- Publié le Lundi 21 Juillet 2014 à 16:16 | Lu 603 fois

La grande tournée des colonies africaines...
Après s'être rendu au Niger et au Tchad ... le Président des français arrive à La Réunion en fin de semaine pour clôturer sa grande tournée des colonies africaines.

Il arrive ici à La Réunion, sur une terre sous occupation française.

L'Union Africaine en rappelant en mai 2004, que notre pays restait sur la liste des pays africains à décoloniser, a reconnu de fait l'illégalité du statut de "Département français d'Outremer" imposé par la première Assemblée Constituante française en mars 1946, sans consultation des réunionnais et en violation des recommandations de la Socièté des Nations, aujourd'hui les Nations-Unies et de notre droit à l'autodétermination.

Comme d'habitude, votre gouvernement et le pouvoir législatif français dans le cadre de votre grande réforme territoriale, se préparent à nous imposer, encore une fois, un nouveau statut sans consultation des réunionnais.

La décolonisation de La Réunion reste à faire et la décision appartiendra aux réunionnais de choisir les moyens de la mettre en oeuvre.

Nous n'attendons rien de cette visite, si ce n'est un sursaut national des réunionnais, pour vous dire toute notre détresse, toute notre désespérance, face à une situation économique et sociale qui s'aggrave davantage un peu plus chaque jour.

Les réunionnais ont depuis, fait le deuil de vos promesses électorales.

La désillusion est aujourd'hui, à la hauteur de l'adhésion de nombreux réunionnais à vos arguments de campagne, lors de votre accession à la présidence française.

Le changement attendu ne viendra pas, si ce n'est par notre capacité à nous mobiliser, à nous organiser, à nous prendre en main et à assumer notre destin.

Les réunionnais sauront le jour venu, faire entendre leur voix et vous faire entendre raison.

Vous allez ensuite vous rendre aux Comores, pour le 4ème Sommet des Chefs de l’Etat de la Commission de l’Océan Indien, alors que la France, n'est pas une puissance riveraine, si ce n'est qu'en tant que puissance coloniale.

Votre présence à Mayotte est également contestée, et vous avez été à maintes reprises condamnée par les Nations-Unies pour avoir arbitrairement détachée l'île de l'archipel des Comores, en violation des frontières héritées de l'époque coloniale, au moment de l'indépendance.

Votre présence est également contestée pour les mêmes raisons, dans les îles éparses du Canal du Mozambique et à Tromelin, par Madagascar et l'île Maurice.

Fait à Etang-Salé Les-Hauts le 21 juillet 2014
Bernard GRONDIN
Porte-Parole du mouvement indépendantiste
LPLP




1.Posté par Boa Bill le 21/07/2014 17:32

Mon Dieu ! Que ne faut-il pas lire ! Té bernard, ou la perd aniel kwé ? A koze ou ékri pou lu ?

2.Posté par Jules Bénard le 21/07/2014 17:34

A M. Grondin : dans une de ses BD, Tibet fait dire à Kid Ordinn par Dog Bull : "Non seulement tu atteins le fond d'un abîme de stupidité, mais tu grattes avec les ongles pour descendre encore plus bas !"
Vous avez besoin d'une bonne manucure.
La Réunion n'a pas été occupée, étant vierge au moment de l'arrivée de Payen en 1663.
Je vous signale en outre que si la France a validé le détachement de Mayotte de l'ensemble comorien, c'est à la demande du MPM (mouvement populaire mahorais) dont la devise était : "Nous voulons être français pour être libres !"
Relisez donc votre histoire, M. Grondin.
Pourquoi n'y a-t-il pas de kwassa kwassa dans le sens Mayotte-Anjouan ?

3.Posté par Boa Bill le 21/07/2014 17:36

"Le changement attendu ne viendra pas, si ce n'est par notre capacité à nous mobiliser, à nous organiser, à nous prendre en main et à assumer notre destin."

LOOOLLLL... notre capacité à nous mobiliser... MDR

Même dans une cabine téléphonique... tit grondin... une fois que vous aurez réuni " vos militants "... il restera largement de la place !

4.Posté par Logique le 21/07/2014 18:06

Post 3
Et comme en plus les cabines téléphoniques sont en voie de disparition, la technologie aura peut-être finalement raison des derniers dinausauriens au discours politique fleurant bon la vieille cire rance...

5.Posté par Boa Bill le 21/07/2014 19:45

La folle Logique a éructé ! Merci Zinfos !

6.Posté par KLOD le 21/07/2014 20:30

post 2 "Je vous signale en outre que si la France a validé le détachement de Mayotte de l'ensemble comorien, c'est à la demande du MPM (mouvement populaire mahorais) dont la devise était : "Nous voulons être français pour être libres !"

Et alors , cela reste en violation du droit international , c'est un fait reconnu par tous les juristes , il faut au moins reconnaitre cela!

7.Posté par Bayoune le 21/07/2014 22:09

Mr Bénard, vous pensez réellement qu'en plus de 350 ans, avec l'apport, de grès ou de force de différentes communautés, ces habitants ne peuvent pas se constituer en peuple, et qu'ils devront comme vous le souhaitez toujours sucer lé tété sèk de la Maîtropole, on a quand même le droit, à plus de 10 000kms de se constituer en une Nation dans le concert des Nations libre dans l'océan indien, ah le gro frankréole que vous êtes, Mr Bénar nou lé o 21ème sièk, vous n’êtes pas sans savoir dans quelle condition, la colonie, c'était bien une colonie avant 1946, a été transformé en département avec la complicité d'un vieux pétainiste qui devait se racheter de sa collaboration avec le gouverneur Aubert, la pa aou ma aprann sà Jules. La SDN recommandait aux puissances coloniales de décoloniser, cela ne s'est pas fait, donc il y a eu violation des recommandations de la SDN, si ou nié sà, je serais presque obliger de vous traiter de négationiste-révisioniste, ou poura pa fère liswtar à oute fason, soyez réaliste. Vous méprisez Mr Grondin, parce que ta mère de patri t'engraisse, mais combien de familles réunionnaises vivent dans une misère indicible? Si Mr Grondin la bezwin un manucure, ou dwa awar bezwin in prodwi pou fé pouss oute seveu, mwin na konm linpresiyon, oute servèle lé parti èk oute seveu la tonbé. Comment un monsieur comme ou peut-il écrire des âneries sur Mayotte, à votre âge, vous ne pouvez pas ne pas savoir dans quelle condition Mayotte a été détachée des Comores, et combien de Président Comorien ont été assassiné avec la complicité de la Fraçafrique - ou France à Fric konm ou vé, ou la antendu de Bob Denard ce mercenaire qui sévissait dans tous les coups fourré de la France coloniale A votre âge vous avez connu l'histoire des chatouilleuses, inpé lé pétroleuses actives lors de l'assassinat de de Villeneuve, mais elles avec un J. Baptiste Henri, un martiniquais adoubé député de Mayotte, navé pwin zélèksiyon dann lo temps, plutôt si navé, mais votaient que ceux que le Maître/koloniyal voulait, un peu comme à la Réunion, à votre âge, dans la région de St Louis vous avez connu le vote carrousel avec les nervis, si ou nie tousa ou sé in kasèr lé kwy Jules. Rappelez vous comment comment Debré a été élu député de la Réunion!!!
En mars 2009, récemment là, l'ami, un référendum a été effectivement organisé à Mayotte par la puissance occupante et coloniale, les électeurs qui ont voté, le vote se faisait sans carte d'identité, sans carte électorale, dans certaines régions sans registre électorale, mi di aou, la fé laba konm la fé zélèksiyon M. Debré. Jules vous demandez à Mr Grondin d'aller relire l'histoire, cela reste valble pour vous aussi, relire l'histoire de la colonisation, les différents massacres pour imposer aux peuples le joug colonial. Mi yinm aou biyin Jules, mé là ou dékone, petèt oulé ou sé in franchisé péyé. L’histoire de la Réunion s’écrira avec un grand H, nous, nous serions partis, mais la jeunesse qui crève au chômage rejettera la domination coloniale.

8.Posté par à l''auteur de cet article le 21/07/2014 22:12 (depuis mobile)

Je suis atterré par votre niveau intellectuel monsieur.
Vous êtes la preuve vivante que l''école n''a, il est vrai,pas tout réussi.
Je suis bien loin de partager les idées du Président de la République, mais vos propos sont ceux d''un ignorant.

9.Posté par Logique le 21/07/2014 22:20

Post 5
T'as pas tout compris!
Lol

10.Posté par Bayoune le 21/07/2014 22:56

Post 8, lékole koloniyale la pa pu marke tou le moune o fer rouge èk la flèr de lys, néna la sape lo may. La conscience Nationale Réunionnaise s'éveille quelque part dans la jeuness, lé vré lé ankor inpé sour, mé lo zour va pété, sar pli bandé in kou loraze dann in siyèl bleu, parske angourdi dann zot parèss èk zot vante biyin plin, zot i wa pa nuaze i lève, lé domaze. Lété parèy, kan mwin lété an Algérie, les colons, les sankoulers croyait à l'éternité de la domination de leur France éternelle. Merde la loupé, lo ziyé la ouver. Un Peuple est né, le Peuple fier d'Algérie, na lespwar pou réniyoné osi...

11.Posté par Logique le 22/07/2014 00:19

10
Pour comparer la situation de la Réunion d'aujourd'hui à celle de l'Algérie des années 60, il faut avoir le cerveau bizarrement retourné.

Certes 350 ans peuvent former un peuple, et il a certainement le droit de réclamer son indépendance, mais à une toute petite condition qui semble vous échapper: il faut juste qu'il la VEUILLE, l'indépendance.

Ne vous apparait-il pas évident que cette volonté n'existe aujourd'hui que parmi la poignée de vos militants?

Vous avez tout à fait le droit de militer pour augmenter l'effectif de cette poignée, mais de grâce, ne prétendez pas que seuls ceux qui vous suivent sont éclairés et que les autres ne sont que de sombres crétins veules ou apeurés.

12.Posté par Jules Bénard le 22/07/2014 08:06

A l'intention de Bayoune : monsieur, il est vraiment pénible de discuter avec vous. Vous confondez tout, vous mélangez tout.
Concernant les rapprochements des peuples, deux conceptions s'opposent. L'une, datant de Mathusalem, est fondée sur la géographie ou l'histoire : on habite à côté donc on est ensemble. C'était le prétexte d'Hitler quand il a envahi les Sudètes.
L'autre conception, moderne, veut que les peuples vivent ensemble parce qu'ils désirent vivre ensemble.
Pour ce qui est de mon système pileux, je vous souhaite, quand vous aurez mon âge, d'en avoir autant sur le sommet du crâne. Pour tout dire, je ne constitue pas la clef de voûte du chiffre d'affaire de mon coiffeur.
Enfin, mettez de l'ordre dans vos idées avant d'écrire. Vous lire ne sera peut-plus un pensum alors !

13.Posté par la crise le 22/07/2014 08:23

post 11

Je ne peux pas dire mieux!

14.Posté par Boa Bill le 23/07/2014 12:01

"9.Posté par Logique le 21/07/2014 22:20"

Je l'admets ! Et je vous présente mes excuses !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes