Faits-divers

La gramoune force son mari malade à vivre dans la cour "comme un animal"

Mardi 5 Juin 2018 - 18:06

La gramoune force son mari malade à vivre dans la cour "comme un animal"
Un "bourreau en jupons", selon la procureure Valérie Mascarin ce mardi au tribunal correctionnel. La Saint-Pauloise Josée A., 73 ans était jugée pour soumission d’une personne vulnérable et violences habituelles sur son mari. Les faits datent de l’année dernière. Si son physique de petite mamie n’a rien d’imposant, il n’en est pas de même pour son caractère. Impressionnée par les juges, les avocats, le tribunal ? Même pas peur. Elle ne cesse d’interrompre tout le monde, clamant son innocence et montrant son outrage. "Il raconte n’importe quoi"…
 
Et pourtant. Les voisins évoquent des insultes et des violences. Mais ce qui choque encore plus : le vieil homme malade qui porte un pacemaker n’a pas le droit de rentrer dans la maison. Dehors, il vit parmi les poules et se lave à l’eau froide dans la cour. La nuit, il a le droit de rentrer mais dort par terre. Plus inquiétant, Josée A. a été aide-soignante en maternité pendant 30 ans.
 
Elle l’enferme dans le poulailler
 
Pendant 6 mois, R.A ne cesse perdre du poids. Un voisin lui offre une barquette, il la mange, puis précise qu’il ne faut pas que sa femme l’apprenne. D’autres affirment manger chez le couple afin de s’assurer que Josée A. laisse manger son mari… au moins ce soir-là. Puis le voisin à la barquette décide de filmer. Ce sont plusieurs vidéos qui seront déposées à la gendarmerie. On y voit notamment Josée A. qui enferme R.A dans le poulailler. Lui dit "être traité comme un clochard" et "comme un chien".
 
Selon la famille de R.A, sa femme l’aurait dominé depuis des années – leur mariage a duré 36 ans – jusqu’à l’isoler complètement.
 
La gramoune nie pourtant tout. Elle explique qu’il s’agit d’un accès à la maison, que ses voisins sont jaloux et que si elle est dure avec son mari, c’est pour ne pas qu’il prenne la voiture, ce que son médecin lui a déconseillé. Et aujourd’hui sans son mari, placé en foyer, elle se dit "malheureuse".
 
Pour la procureure, "il est traité comme un animal" et cette "aide-soignante n’a absolument pas de compassion".
 
Elle est finalement condamnée à un an de prison avec sursis pour soumission d’une personne vulnérable mais relaxée des faits de violences, aucune preuve (certificat médical) n’ayant été apportée.
 
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 28761 fois



1.Posté par Veridik le 05/06/2018 18:12 (depuis mobile)

Cmoin n'est pas d'accord il fallait la perpétuité

2.Posté par JORI le 05/06/2018 18:20

Et dire que noe post 5 le 05/06/2018 11:21 sur l'édito de p.dupuy du jour écrivait: "La justice c'est tj 2 poids , 2 mesures ! On tape sur les plus faibles : les femmes !"

3.Posté par Choupette le 05/06/2018 18:37

Il y a des "Tatie Danielle" qui méritent quelques bonnes corrections ... ! Sérieux !

4.Posté par cmoin le 05/06/2018 18:46

Quelle honte cette justice!
Quelle aurait été la peine si c'était un homme qui aurait fait ca?
Elle doit passer le reste de ces jours en prison!

5.Posté par Yab le 05/06/2018 19:20

Justice de MER.E !!!!!!!!!!!!!!!

6.Posté par cerise le 05/06/2018 19:21

Arrêtez de dire "traité comme un animal" cela montre bien comment VOUS traitez les animaux ! Je ne traite pas les miens comme cela !

7.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/06/2018 19:24

fukcd473
2.Posté par JORI le 05/06/2018 18:20
Parfois je me demande s'il faut en rigoler ou en pleurer. Mdr
#denoncetatruie. Pdr !

8.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/06/2018 19:25

fukcd473
4.Posté par cmoin le 05/06/2018 18:46
Ben heureusement qu'elle passera le restant de ces jours en taule ! Faut arrêter le bobo ! Mdr !

9.Posté par Dadou le 05/06/2018 19:35

Une peine bien clemente pour autant de maltraitance !!! Pas de quoi encourager les dénonciations et faire comprendre aux bourreaux leurs actes révoltants!
À chaque maltraitance ou acte de cruauté envers des personnes vulnérables âgées ou pas, La justice se montre très laxiste!

10.Posté par KoKodir le 05/06/2018 22:48

Heureusement qu'on en parle, ce qu'on appelle "pervers narcissique" existe aussi au féminin ; aucun remords, aucune once d'humanité et ce sont souvent ceux qui paraissent les plus inoffensifs.

Vraiment bravo à ce voisin qui s'est bougé et qui a tiré le monsieur des pattes de cette sorcière, ça fait chaud au coeur de voir des gens se soucier des autres.

11.Posté par julius le 05/06/2018 22:59

Elle s'en sort bien pour des faits de maltraitance et d'humiliation. La justice devrait arrêter de traiter les femmes d'une autre façon que les hommes.

12.Posté par J.C le 05/06/2018 21:00

y fodrè faire à el la même chose !! è el va vr si lè amusant dormir ek lè poule ! !

13.Posté par #denoncetatruie le 05/06/2018 23:26

Mise en jeu de la vie d'autrui!! c'est horrible !!

14.Posté par jean claude le 06/06/2018 07:07

Et les voisins qui ont vu cette maltraitance et n ont rien dit devraient etre attaque en justice pour non

assistance a personne en danger


15.Posté par SPARTACUS974 le 06/06/2018 07:16

Etrangement,les harpies féministes sont bien silencieuses quand un homme est victime de violence de la part de sa conjointe.La violence,quelle que soit son auteur ,n'est pas acceptable et doit etre sanctionnée.La violence domestique n'est pas une exclusivité masculine et n'est pas toujours visible.
Comme souvent,la peine prononcée est une insulte ultime à la douleur endurée par les victimes.Je pense aussi à tous les patients que cette ex aide soignante a probablement bichonné avec la meme énergie.Un petit séjour d'une semaine dans le poulailler permettrait probablement de lui rabattre son caquet.

16.Posté par Jp POPAUL54 le 06/06/2018 07:20

L'amour vache dans un poulailler !

Et les enfants, ils en pensent quoi ?

17.Posté par hortensia le 06/06/2018 08:27

si c'était le contraire ! le mari qui traitait sa femme de la sorte ! eh ben là il aurait eu la totale !
quelle justice !

18.Posté par Vegan le 06/06/2018 08:36

et oui, les gens qui n'aiment pas les zanimos sont mechants, racistes et nefastes

19.Posté par Wen974 le 06/06/2018 11:19 (depuis mobile)

Pauvre ti boug, mais ces gens qui venait manger pour être sur qu''''il mange ?!! Donc il étai conscient sans rien faire ? Cette femme est une folle dingue j''''imagine pas dans son travail ce que c''''était.... Le pti boug aura de nouveau une vie....

20.Posté par mandelamarley le 06/06/2018 11:46

C'était une dominatrice. #balancetatyran. Mdr

21.Posté par eric le 06/06/2018 12:44

Il est clair que c'est compliqué d'enfermer une vieille personne comme elle, mais ce qu'elle à fait à son mari mérite quand même de marquer le coup plus que cela... si je lis bien elle ne reconnait même pas les fait... ???

22.Posté par Davy le 06/06/2018 13:18

Donc les pervers narcissiques version féminin ça ne peut pas exister, c'est bien ça? Où sont les féministes?

23.Posté par une réunionnaise 97410 le 06/06/2018 13:28

Il y a des gramounes qui viellissent très très mal en couple.On ne réalise meme pas que la situation est ainsi chez eux.Heureusement qu'ils ne sont pas « légions », des cas par ci, par là sur notre ile et en métropole.
Les disputes ce n'est pas pareil, meme les jeunes couples se disputent, parfois souvent mais le calme arrive à prendre place.J'ai des proches vieux sur notre ile qui ont divorcés à 80ans et plus.C'est la femme qui a demandé le divorce, poussée par les enfants qui pensaient vendre la maison et empoché des sous..A la fin de leur vie, ils divorcent.
Dans l'article, cette petite gramoune de 72 ans, avec son gramoune, c'est pire que jean Gabin et simone signoret dans le film le chat.
Ils ont traversé tous les océans de la vie ensemble peut etre, et finir comme çà c'est terrible.On va finir par avoir peur des vieux sur notre ile, sale mentalité.Déjà, je trouve quand on attache un chien comme beaucoup le font dans leurs cours, d'une façon horrible 24h/24h, il faut s'attendre au pire avec ces gens là.Le mieux c'est de ne pas prendre de chien du tout.
Il y a des femmes qui se font battre par leur mari des années durant, et meme les proches ne savent pas, l'entourage ne sit pas, parfois pendant 30ans, 40 ans, c'est dans les médias.Je ne sais pas comment elles font.
Il y a tous les cas de figure je pense.
72 ans la gramoune et avoir ce comportement envers son mari.Il faut servir d'exemples aux générations après ,à cet age là, pas leur faire peur, je ne comprend pas.
Fort heureusement, ils ne sont pas tous ainsi.

24.Posté par Juriste le 06/06/2018 15:47

C'est tout bonnement scandaleux. Il faut un certificat médical pour prouver le préjudice ? Et les vidéos apportées par le voisin ? Les témoignages ? Les preuves ne sont pas suffisantes ? Pourquoi ne pas avoir diligenté une enquête ?

Si j'étais la famille du Monsieur, j'aurais fait appel.

25.Posté par Dukong le 08/06/2018 11:21

Il ne peut même pas divorcer puisque le divorce n'est pas fait pour les chiens.

26.Posté par môvélang le 08/06/2018 21:41

Pôvre vieille femme, obligée d'amarre son chéri dan park poule, lamour lédir oui!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter