Courrier des lecteurs

La ghettoïsation des Mahorais à La Réunion

Mardi 13 Mars 2018 - 10:10

Depuis le 31 mars 2011, Mayotte est devenue officiellement un département, du coup, la France devient le deuxième plus grand état océanique du monde. Située dans l'hémisphère sud, à l'entrée du canal de Mozambique (bras de mer de l’océan Indien qui abriterait d’importantes ressources énergétiques), Mayotte est positionnée sur une route maritime stratégique, ce qui fait d'elle l’équivalent d’un immense porte-avion, une station d’écoute à 400 km de la Tanzanie, elle abriterait aussi un des plus beaux et plus longs lagons du monde encore préservé.

Ce nouveau statut n’est pas pour l’instant à son avantage, car, contrairement à ce que l’on pourrait croire, Mayotte est le département le moins assisté de France. Le RSA est inférieur de 50% du niveau national, l'allocation d'aide au retour à l'emploi largement sous-évaluée par rapport à l'Hexagone. Une maman me disait à Mayotte elle touchait 250 euros d’aide sociale à la Réunion 1200 et à Marseille 1600. La pauvreté, l’immigration clandestine, l’insécurité ont explosé et surtout les impôts en vigueur dans les DROM s'appliquent désormais à Mayotte.

Dans ce contexte nos frères Mahorais se réfugient logiquement à la Réunion, moi, j’aurais fait la même chose. Mais notre département confronté à ses propres problèmes ne dispose pas les moyens nécessaires pour les accueillir dans des conditions humaines.

Alors, on les entasse dans des  blocs de béton, genre ghetto américain, pourvu qu’ils aient un toit ! Ils sont automatiquement rejetés, exclus, victimes de racisme, de la discrimination et quelques associations essaient tant bien que mal de les aider.                                                                                                                                         .  
À la cité fayard de saint André, 95% des personnes sont au chômage, une jeune femme mahoraise possédant un BTS secrétariat me disait, la seule fois que j’ai eu un entretien, j’ai prononcé mon nom, j’ai compris que je n’avais aucune chance.                                           

Dans des cités dortoirs, du Port, de Saint-Denis, Saint-Pierre, Saint Paul et Saint Louis, j’ai rencontré des jeunes motivés, parfois diplômés, ils ont des projets de création d’entreprises, ils n’aspirent qu’une seule chose, travailler.

Il faut les aider à s’intégrer, prenons le temps, ne les excluons pas.

L’État français doit rapidement assumer ce nouveau statut, prendre ses responsabilités et donner les moyens nécessaires pour faire face à cette arrivée massive dans notre département, il y a urgence, la société réunionnaise risque d’être déstabilisée, le vivre ensemble est menacé, la situation pourrait être ingérable, une révolte, des émeutes et des affrontements intercommunautaires sont à craindre.  
Georges POTOLA Chrétien Engagé
Lu 2436 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

69.Posté par Nivet Alain le 27/03/2018 16:45

68, que voulez-vous que je vous réponde ? je n'ai rien à dire face à la misère intellectuelle !

A.N.

68.Posté par Lesseps le 27/03/2018 08:58 (depuis mobile)

Nous aussi serons sereins quand vous serez à l’orée de votre vie! Les mythos finissent souvent seuls avec leurs mensonges. J’aurais au moins cet avantage sur vous de ne pas finir seul. Les moucatages des zinfonautes sur vos expériences est un délice

67.Posté par Nivet Alain le 26/03/2018 23:35

66, vous savez que votre actualité est la résultante de votre histoire, si vous en avez eu une.
Moi, j'ai une histoire qui me permet de mieux appréhender mes lendemains.et ceux de mes enfants et petits enfants .
Cela s'appelle l'Expérience.La mienne n'est pas terne, mais riche. A l'orée de ma vie, je pourrai partir serein : j'aurais fait quelque chose de ma vie. Je vous plains de n'avoir rien à offrir à votre descendance, ni rien à raconter....
Chez moi, rien de pseudo, tout du palpable, du vérifiable.
C'est entre autre ce qui fait ma vivacité à répliquer sur ce site, et à vous faire des pieds de nez.

A.N.

66.Posté par Lesseps le 26/03/2018 06:37

@ NIVET : un endroit que vous connaissez bien ? Là, je vous crois ! En attendant vos prochains délires sur votre pseudo vie ... devenue si terne avec l’age :)

65.Posté par Nivet Alain le 25/03/2018 14:54

64, mauvais perdant ! Ecrivez donc au ministère de l'Intérieur. C'est tout ce que vous avez trouvé en 48 heures pour me répondre ? Pauvre cerveau que vous avez encore mis à mal. 64, les autres postiers vous lisent et vous observent. Continuez à vous enfoncer. Vous donnerez ainsi des pistes vous caractérisant à votre psy.
Mais fini les amabilités, je ne tire plus sur le malade. c'est malheureux pour la famille, mais l'enfant 64 mérite les flamboyants.

Bon séjour, 64.

A.N.

64.Posté par Lesseps le 25/03/2018 12:12

Se présenter à un concours de police sans avoir accomplit ses obligations militaires est impossible... NIVET mytho...

63.Posté par Lesseps le 25/03/2018 12:03

@nivet : c’est exactement ce que dis ... on retrouve dans les bureaux tous les planqués ou psychos dangereux avec une arme , incapables de se retrouver sur le terrain... vous inquiétez pas il en faut des rats de bureau pendant que les autres sont sur le terrain... rien de neuf avec vous ... le personnage est ciblé depuis longtemps... les militaires ne prendraient jamais le risque de mettre un mytho sur le terrain , trop dangereux pour ses camarades... par contre rien à craindre dans un bureau paumé ... ils vous avaient bien ciblés.... l’éducation nationale aussi, vu qu’ils vous ont refusé de passer proviseur et vous ont relégué dans un bureau perdu du rectorat :) clairvoyance face à l'incompétence... les cas sociaux sont toujours écartés dans ces ministères à défaut de pouvoir les virer pour incompétence...

62.Posté par Nivet Alain le 23/03/2018 17:09

6O, je devrais arrêter de répondre, mais vous êtes tellement nul ,que je résiste pas et me fais plaisir. Ainsi vous avouez implicitement que vous n'avez pas fait votre service militaire, puisque vous dites n'importe quoi !. Objecteur de conscience I suppose ! Je vous explique, si vous êtes en état de comprendre, que dans un service militaire qui durait environ 11 mois, pour ce qui me concerne, il y a d'abord les classes inter-armes (à Terre Sainte au RSMA pour tous) où on vous apprend le métier de soldat : manoeuvres, marche forcées, tir avec manipulations de plusieurs armes (PM, FSA 49/56/grenades),parcours du combattant etc...ceci pour vous aguerrir durant deux mois et vous rendre ainsi opérationnel en cas de conflit dans la zone !
Et puis , au retour au casernement, vous avez une affectation. J'étais au BCS (bataillon des commandements et des services à Lambert). Nous sommes affectés en fonction de nos compétences. Comme j'étais dans l'attente du résultat de mon concours d'Inspecteur, j'ai été affecté tout naturellement au 2ème bureau à l'Etat Major, sous la responsabilité de la Marine Nationale, en l'occurrence un capitaine de corvette. Le 2ème bureau est un service de renseignement militaire. Ce qui peut se rapprocher d'un certain service de Police.
Voilou,60, en espérant vous avoir instruit une nouvelle fois, et ne plus avoir à supporter vos délires.

A.N.

61.Posté par Nivet Alain le 23/03/2018 10:31

59,60, je maintiens le qualificatif vous caractérisant en post 58.et que vous avez compris.
Mais vos deux derniers post ne font que confirmer votre esprit obtus, méchant , revanchard.

A.N.

60.Posté par Lesseps le 23/03/2018 00:20

1ère classe NIVET dans un bureau :) on ne l’attendait pas ailleurs remarquez ... pas sur le terrain en tout cas ... tout près des officiers supérieurs à faire le lèche Q... en règle générale les gars qui atterrissent dans les bureaux sont les pleutres ou les fils à papa de l’armée qui ne peuvent que faire les larbins ... vous savez ce qu’est le parcours du combattant NIVET ?

59.Posté par Lesseps le 23/03/2018 00:13

A notre menteur préféré : comment peut on s’inscrire à un concours alors qu’on a pas passé le service national pour raison psy ? Comme vous ? Vous savez très bien qu’avant ces concours il faut monter un dossier... pourquoi auraient-ils’ laissés un réformé P4 comme vous s’inscrire sachant qu’il n’avait pas fait son service national ... mentir est une maladie.... bientôt vous allez nous affirmer qu’il fallait simplement le BEPC pour être officier ... mytho

58.Posté par Nivet Alain le 22/03/2018 21:02

Mais qu'est-ce qu'il est (...) ce Lesseps ! A mon époque, le bac suffisait pour se présenter au concours d'inspecteur de police. Plus tard, le deug, et maintenant la licence pour être officier. C'est l'évolution des choses.
Mais vous, n'avez pas évolué. Polo, Lesseps, peut-être les mêmes.La comète de Halley est jalouse de vous : Qu'est ce que vous trainez........

A.N.

57.Posté par Lesseps le 22/03/2018 18:15

@ NIVET : il faut bac +3 pour présenter le concours’de Lieutenant de police ... or vous nous dites que vous n’avez eu ce niveau qu’après votre vae... soit qqs années sûrement après votre soi-disante réussite au concours de lieutenant... vous vous emmêlez dans vos mensonges comme tous les menteurs ...

56.Posté par Nivet Alain le 21/03/2018 18:58

Post 54, Polo, pour que vous ne restiez pas dans l'ignorance, dans une listes aux Régionales à la Réunion, il y a plus de quarante noms. Pour être élu, il faut être dans la botte.......Je ne l'étais pas, mais en position non négligeable.....D'où vous vient l'idée de non éligibilité ? La méconnaissance sans doute !
Je vous conseille les cours du CNED pour une remise à niveau indispensable.

A.N.

55.Posté par Nivet Alain le 19/03/2018 18:38

54 Médire pour médire....hein, Polo ? "Etant papa pendant mon service national......." que vous reprenez. Même pas fichu de lire !
Oui, Première Classe Alain NIVET, 15ème BCS à la caserne Lambert (qui est devenu ensuite après refonte 53ème BCS) Etat Major Relais Aériens,2ème bureau, classe 76/08.
Juste pour démontrer votre pathologie.
Vous aimez faire mal . Vous devez être bien malheureux pour vous acharner ainsi sur des gens qui ont le défaut d'assumer ce qu'ils font ou ont fait..
Vous avez le droit de pantoufler.........mais ne jalousez pas les autres.

A.N.
.

54.Posté par polo974 le 18/03/2018 15:11

13.Posté par Nivet Alain le 13/03/2018 20:47
""" ... Je voulais être Inspecteur de Police, j'ai eu le concours mais n'ayant pas accompli les obligations militaires et étant papa pendant mon service national, j'ai embrassé l'Education Nationale. ..."""

Bizarre, il me semble bien qu'il faille aussi être en règle coté service militaire pour entrer dans l'éduc nat...
Bon, peut-être pas en tant que vacataire ou contractuel...

""" ... J'ai ensuite passé le premier concours de PE en interne et qui m'a amené au grade de cadre supérieur, catégorie A. Après validation des acquis, j'ai obtenu le niveau licence. ..."""

(comment ça a pu passé coté service militaire (le planqué, comme Fillon en passant) ? ? ?)
Bon, ok, niveau bac + 3 par vae la quarantaine tassée...

""" ... Je n'étais alors pas éligible, mais positionné de façon flatteuse. ... """
Oh, oh. frappé d'inéligibilité ? ? ?

53.Posté par Phil le 18/03/2018 12:35 (depuis mobile)

C''EST peut être triste se qui arrive la bas mais pourquoi ?faire autant de gosses des deux côtés Mayotte comore si se n''est pour toucher le jackpot les émeutes y a quelques années ou ils hurlaient je site (ont va bouffer du blanc)alors ?

52.Posté par JORI le 16/03/2018 14:27

27.Posté par Nivet Alain le 14/03/2018 19:29
C'est vrai, j'avais oublié que vous étiez le seul qualifié pour dire quelle analyse pouvait être sincère et objective ou non!!. Tout comme vous je lis les médias et je ne me range pas comme vous du coté de celui qui dit forcément la même chose que moi. L'extrait que je cite est factuel, tout comme surement le vôtre qui je ne vois pas pourquoi primerait sur le mien juste parce que c'est vous qui le citez. Il est possible que cela soit du à votre suffisance, mais cela ne vous donne pas plus d'importance pour autant que vos contradicteurs!!. MDR

51.Posté par Nivet Alain le 16/03/2018 12:39

Post 45, l'Ardéchoise. L'histoire de Mayotte est douloureuse. J'ai vécu une expérience semblable en Algérie, lorsque on nous a fait comprendre que nous allions être séparés de la mère Patrie : la France. Vaste sujet que je ne développerai pas. Il est sûr que la séparation de Mayotte de son archipel originel a été douloureuse et incompréhensible pour une grande partie de la population. Cette décision politique et anticonstitutionnelle est incompréhensible. Mayotte, la "sous-France" est polygame, le cadi a encore son mot à dire par exemple. Mayotte , département français ??? Tout ce préambule pour dire que le mot"intégration" ne concerne que les mahorais expatriés. Pour les locaux, c'est différent.

Bien à vous l'Ardéchoise. ravi de vous lire.
A.N.

50.Posté par Marie le 16/03/2018 11:53

on en demandait pas tant, mais bon on se refait pas M.NIVET...;n'est ce pas!

49.Posté par Nivet Alain le 16/03/2018 11:09

48, Marie, je n'ai fait que répondre à votre question en post 12........et répliqué au post 23 ! Ainsi qu'à un autre post par ailleurs où vous mettiez en doute mon "humilité".
Ravi, cependant de vous retrouver sur ce forum.

Cordialement,
A.N.

48.Posté par Marie le 16/03/2018 10:19

je trouve un peu décevant pour ce sujet de lire tout cet étalage d'actions relevant de la vie privée et faites par certains, qui ne présente aucun intérêt au vu de l'article....! j'ai fait, j'ai dit....le moi je....j'ai beaucoup de mal là, c'est pas dans "mes cordes" ce type de comportement....dire que je suis imprévisible, c'est bien mal me connaitre mais bon à chacun sa façon de voir les choses!

47.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 21:28

Bien l'Ardéchoise. Je retiens :" seuls les jeunes qui sauront se libérer des chaines des traditions .....pourront y arriver". je maintiens mon raisonnement car, dans leur milieu, les jeunes ont autorité par l'accès à la connaissance et l'école, et le matriarcat jusqu'alors prédominant, perd de son influence pour la simple raison c'est que les jeunes, et surtout les filles,détiennent le savoir, évoluent et réagissent N'oubliez pas que l'accès à l'Education , voire à une certaine reconnaissance de ce fait est récent. Et ce système social qui est matriarcal est mis à mal par les filles notamment parce qu'elles s'occidentalisent.

Sujet bien intéressant. Et j'avoue que ma culture occidentale a été remise en question à l'occasion de ces journées de Mayotte où j'ai enfin compris que ma pensée n'était pas universelle.

Bien à vous Ardéchoise,
A.N. .

46.Posté par klod le 15/03/2018 21:17

mon bon , très bon, nivet " la femme qu'est soupette" m'invective ................... mais bon , nous attendons votre analyse sur la situation , n'hésitez pas , grandissez nous . pov bon nivet , bien à vous ,mon bon , restez "mesurés" surtout , ne vous emballez pas et continuez à nous faire part de "vos analyses" et "expériences" si pleines de justesse et de "bon sens" ................. ! . merci zinfos de m"avoir permis de lire
" du nivet" ,depuis , j'ai tant appris, il nous grandis tous !

45.Posté par L'Ardéchoise le 15/03/2018 20:31

Alain, des expériences avec des élèves originaires de Mayotte, nous en avons touts et toutes plus ou moins eu.
Pour ma part, je n'ai eu que quelques jeunes filles mahoraises en classe, elles étaient travailleuses pour la plupart, déterminées à réussir, gentilles et respectueuses, et n'avaient qu'un leitmotiv : ne pas vivre comme leurs mères.
Pas mal aussi visaient un départ pour le continent européen (pour ne pas dire...Marseille).
Quant aux garçons, il y en avait dans d'autres sections : je les trouvais détestables, ces petits mecs "rois".

J'ai fait un séjour de prospection de 2 semaines à Mayotte : veni, vidi et m'a sauvi...
L'île est superbe sous pas mal d'aspects, mais très sale et les parfums ne sont pas que ceux des ylangs-ylangs.
Les rapports avec la population ne sont pas simples : beaucoup ne parlent pas le français.
Parmi ceux qui le parlent, il y a des gens formidables, et d'autres qui à un moment de la conversation vous disent qu'ils n'aiment pas les Français : sans doute ceux qui ont fait partie des absentéistes (près de 40%) ou qui ont voté non lors du référendum, en sachant que parmi ceux qui ont voté oui, pas mal ont été manipulés.
En même temps, lorsque l'on rencontre certains Français installés là-bas, on peut comprendre pourquoi !!!

Au passage, référendum que le Nain Tout puissant n'a pas soumis à la population de France métropolitaine...

Mayotte, c'est l'Afrique, Mayotte c'est le coran, et les prières ne se font pas en français, Mayotte, c'est une société matriarcale aux mains des "bouénis" dans la plus pure tradition africaine, Mayotte, c'est Mayotte et pas la Réunion.
Et c'est de l'utopie de parler d'intégration.
Même en utilisant les outils du développement.
Seuls les jeunes qui sauront se libérer des chaînes de traditions si bien ancrées pourront y arriver, mais à quel prix ?

Et pour ce qui se passe en ce moment, à qui profite le crime ???????????????

44.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 20:28

Klod, vous n'avez aucun respect pour la femme qu'est Choupette ! Pauvre type !

Alain NIVET

43.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 20:07

Avis à la population !

Suite à ma réponse aux justiciers masqués KLOD et LESSEPS, vous allez avoir droit à un festival de couillonnisse à la hauteur de leur intelligence. Esprits fragiles, s'abstenir. Le genre humain est en danger avec des raisonnements frisant l'hystérie.

je vous aurai prévenus! Planquez lez enfants , la belle-mère, et le chien ! .

A.N.

42.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 19:50

Lesseps et Klod, deux grands piètres comiques qui vont finir tout comme Laurel et Hardy dans la misère. Mais là, elle sera intellectuelle. !

Qu'est-ce que vous apportez dans vos commentaires et qui concerne le sujet de Georges Potola ?

Etes-vous capables d'analyse, de réflexion et de commentaires mesurés ?

Méfiez-vous, à force d'épandre le fumier, vous marchez dedans ! Berk !

A.N.

41.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 19:07

Post 38 Lorsque je dis :" nous, occidentaux portons notre part de responsabilité" et un peu plus loin :"nous ne sommes pas responsables", j'ai effacé maladroitement "entièrement responsable"

A.N.

40.Posté par klod le 15/03/2018 19:04

marrant ça , je suis dans le "collimateur" de mme larousse ou robert au choix ............... dite choupinette de zinfos ........................ une grande contributrice !!!!!!!

rigolo de se faire moucater par ce genre de personnes ................... un plaisir , bien à vous ma choupinette ,
( pour me mettre au niveau ...................... merci pour ce moment .....on en redemanderait de la part de la soupette !) : les joies des néros socios !!!!!





"vous n'ignorez pas que l'accès au monde moderne et à la consommation va trop vite pour ce genre de population comme il a été trop vite pour les peuples africains....et j'ose le dire, pour la Réunion. L'occident n'a pas su anticiper. . " là , nivet se surpasse, du grand nivet !!!!!!!


ce "genre" de population, comme dit nivet, n'a pas su apprécier à sa juste valeur le bon occident pendant 400 ans de colo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
"
j'en ai lu et vu pas mal sur la justification de la colo , mais là , nivet synthétise BIEN ce qui se dit de mieux ( sic!!!!) chez les nostalgiques du bon vieux temps et des bienfaits de la colo ( il y en a eu pourtant , mais là , c'est subtil ..........). une caricature de "la case de l'oncle tom" , pardon , de la case de nivet et ses supplétifs.

bien à vous , comme ont dit dans le "beau monde" .

vive la République .

39.Posté par Lesseps le 15/03/2018 18:23

Le NIVET se libérer de ses expériences ??? La bonne blague ... même quand’ il est tout seul il arrive à parler de lui à son chien en lui disant qu’il a été musher en Norvège en 1875 et que c’est lui qui a gagné la traversée de l’antartIque en course de traîneau en 1938 ... et découvert le Nord magnétique par erreur son immense ego ayant été attiré par ce dernier :)

38.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 17:52

Boa Bill, merci de votre billet sans animosité ni acrimonie.Vous n'ignorez pas que des bandes de mahorais venus de l'est sévissent dans nos rues la nuit. BB, vous n'ignorez pas que l'accès au monde moderne et à la consommation va trop vite pour ce genre de population comme il a été trop vite pour les peuples africains....et j'ose le dire, pour la Réunion. L'occident n'a pas su anticiper. . tout ce que vous décrivez, je le sais. Mais nous, occidentaux portons notre part de responsabilité. Et pourtant, notre souci de civilisation ne nous a pas armé contre les conséquences d'une croissance rapide, trop rapide pour les esprits qui n'ont pas suivi. Nous, occidentaux ne sommes pas responsables. L'histoire est ainsi faite et nous prend toujours de court. Ce que j'ai voulu vous signifier, BB, c'est que j'ai été au plus proche du développement des mentalités mahoraises, de part mes diverses investigations. Ce qui est difficilement perceptible de l'extérieur.

Bien cordialement,
A.N.

37.Posté par Lesseps le 15/03/2018 17:21

Ahhhh NIVET et son moi-je ... et ses enfoncements de portes ouvertes ... un vrai politique... les mahorais lui doivent’ tout sur l’ile De la réunion... ils auraient inventé un plat en son honneur ... le NIVET frit remplace la banane frit....

36.Posté par Boa Bill le 15/03/2018 17:04

34.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 15:55

Monsieur Nivet, quoi que vous puissiez penser des "sans-nom" .... j'ai beaucoup d'estime pour vous... selon ce que vous décrivez de ce que vous êtes.... vous restez un des seuls avec Jules Bénard à vouloir avoir "un nom" .... pendant que d'autres ont plusieurs... pseudos ! .... mais cela c'est votre problème !

Par contre, libérez-vous de votre expérience... et voyez plus loin que la zone où vous avez sûrement fait des choses avec votre conviction et plus ou moins de succès... plus selon vous .... mais là encore... c'est votre problème !

Le problème de l'intégration des mahorais in Réunion.... ne se limite pas aux contours de la ville de Saint-Denis et de votre expérience ! S'il vous arrive de sortir le soir, vous découvrirez comme moi que, des enfants, je dis bien DES ENFANTS, traînent à des heures où il fait nuit.... sur des vélos.... que des bandes sévissent, particulièrement sur le front de mer de Saint-Pierre... la bienséance et la nétiquette interdisent de mettre des étiquettes sur ces jeunes abandonnés... mais que personne ne soit dupe !

Cordialement, cela va de soi !

35.Posté par GIRONDIN le 15/03/2018 17:00

31.Posté par Boa Bill
Pour la énième fois, postez + souvent votre avis est toujours intéressant !

34.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 15:55

Boa Bill, je respecte votre analyse, mais je me permets quelques bémols par le biais de quelques expériences vécues. Car si votre raisonnement tient la route quant , au communautarisme des Mahorais, il est bien sévère.Il date de quelques décennies et s'estompe peu à peu avec le temps et" l'occidentalisation" de cette population.
J'ai sévi, par exemple au collège Mahé de Labourdonnais , dont la population scolaire est issue du Chaudron. Eh bien à la demande des élèves mahorais accompagnés par une élue de la mairie de Saint-Denis,mahoraise, elle-même parent , et avec l'accord de l'équipe éducative et la Direction, était organisée une fois par ans" la journée de Mayotte". L'objectif étant d'apporter une meilleures connaissance de l'île, ses us, coutumes, folklore, cuisine,etc.....Pour une meilleure intégration. Et tous les ateliers étaient animés par des élèves mahorais.
Alors que j'accompagnais un candidat sur le premier canton de St Denis, en faisant du porte à porte, je suis entré dans bon nombre d'appartements du bas de La Rivière. Un grande partie est occupée par nos amis mahorais, voire comoriens.Mon constat :si, les "anciens" conservent encore ce communautarisme, les nouvelles générations s'occidentalisent vite.
Toujours dans ce quartier, j'organisais à la maternelle, un atelier sur" le suivi de la fonction parentale" avec les Francas. Les parents volontaires étaient surtout de jeunes mamans issues de cette population. Le besoin d'intégration et le besoin de s'exprimer en français étaient là !
Ensuite, à St Denis, il n'y a pas UNE fête ou célébration majeure sans qu'une association n'intervienne sous une forme liée au folklore.
Et pour terminer, vous n'avez qu'à vous promener en ville et observer ces jeunes filles s'habiller au goût
occidental, sans oublier cependant leur coiffe traditionnelle, bien sûr.
J'ai d'autres exemple.

Vous omettez, peut être involontairement, que les réunionnais n'ont jamais accepté les comoriens et autres mahorais, les accusant souvent de pratiques "anti-catholiques", pour ne pas employer un autre terme.....Ce qui a engendré une grande méfiance réciproque. Les uns n'ont plus accepté les autres

Le fait est que, aujourd'hui, je rejoins le député Lorion dans Clicazoot. Je suis le témoin d'une émancipation occidentale de la population qui nous concerne.
Bien sûr, Boa Bill, ce communautarisme existe encore, mais les mentalités évoluent et ce sont les jeunes générations qui amènent le progrès. Cela prendra du temps, mais cela viendra. En attendant, l'intégration est en marche.

Cordialement,
A.N.

33.Posté par Nivet Alain le 15/03/2018 14:47

Pour ceux qui suivent l'actualité de Mayotte, je leur conseille de se rendre sur Clicazot. Il y est publié ce jour un excellent article intitulé : "Le gouvernement doit prendre des mesures', et signé : David Lorion, Député de La Réunion.

A.N.

32.Posté par L'Ardéchoise le 15/03/2018 12:16

Boa Bill, merci de votre excellent intervention, à laquelle j'adhère entièrement !
Cela fait du bien de lire un avis sensé...

31.Posté par Boa Bill le 15/03/2018 11:06

Mon grain de sel.... dans le vrai débat ! .... cela faisait un moment que je ne voulais plus répondre à rien sur ce site... mais là je me sens concerné.

Je me sens concerné parce que l'auteur du courrier n'est pas objectif .... citation ... "Alors, on les entasse dans des blocs de béton, genre ghetto américain, pourvu qu’ils aient un toit ! Ils sont automatiquement rejetés, exclus, victimes de racisme, de la discrimination..." a dit le Monsieur !

Mon cher Monsieur, si vous saviez combien de réunionnais font partie des habitants de ces "blocs de béton" ... comme vous dites... et combien ils souffrent de l'incivilité de certains ? Et un "bloc de béton".... c'est mieux qu'un taudis insalubre qui part au moindre coup de vent. Pour tous les habitants de ces "blocs de béton"... il est sûr par contre que les bailleurs sociaux devraient cesser de prendre des apprentis artisans qui ne sont même pas foutus de faire une étanchéité correcte des murs et des toitures alors que nous vivons ICI !

Le communautarisme auquel adhèrent la plupart des mahorais vivant à La Réunion... n'est pas le fait des réunionnais... ils s'excluent eux-mêmes... en refusant, en particulier, d'apprendre à leurs enfants à parler français. Pour ce qu'ai j'ai pu voir et entendre... les mahorais qui sont français - je ne conteste pas cette appartenance à notre pays - devraient apprendre à s'intégrer dans leur PAYS... tout en préservant leur sensibilité mahoraise.... comme les réunionnais l'ont fait... eux qui sont Français mais de sensibilité réunionnaise !

Dans la cacophonie ambiante et dangereuse qui règne à Mayotte, je ne donne pas gagnants ceux qui jouent leur propre partition... mais c'est à eux de voir ! Quant à la prise du pouvoir par des collectifs et autres.... leaders auto-proclamés.... je n'ose pas vous dire ce que j'en pense !... pas plus que je n'oserai m'exprimer sur la dérive de certains élus mahorais.... ni sur le silence radio des élus réunionnais.

Ceci dit, je souhaite beaucoup de courage aux Mahorais, noyés dans la masse, qui ont fait un choix très clair : celui d'accepter librement de faire partie des français d'Outre-mer !

Après Nivet et ses contradicteurs... Bof !

30.Posté par Lesseps le 14/03/2018 23:28

@ NIVET : diplômé de conduite sur glace : en gros vous avez conduit une fois sur glace et on vous a donné un papelard comme pour les enfants :) le moment où j’ai le plus ri c’est quand vous nous dites , la bouche en cœur, que vous avez fait de la garde rapprochée pour CHIRAC !!! Chez nous on appelle plutôt cela faire le larbin ou le lèche Q ... Sinon expliquez nous en protection rapprochée ce qu’est l’epaule ? Une S1 ? Un recueil ? Et la formation en diamant ? Votre histoire apparaît plus qu’abracabrantesque vu que ceux qui s’occupaient De la sécu rapprochée des hommes politiques étaient les gars de la SPHP (en métropole) ou des RG à la réunion voire GIPN ou GPM à votre époque... et non les premiers poivrots trouvés au bar du coin ... ahhhhh la mythomanie du NIVET !!! Pas étonnant qu’ils n'aient pas voulu de vous comme proviseur : ils avaient détecté le problème psy :).... vous ne pouviez que vous tourner vers la politique , entre menteurs congénitaux vous étiez dans votre élément...

29.Posté par Hanin nilet le 14/03/2018 22:59 (depuis mobile)

LE
ethnologue
sociologue
juriste
économiste
psychologue
Analyseur
Polytologue
Rallyman

ATTENTION : +500 COURIERS

pour finir petit commentateur sur zinfo, mélanger à la populace, tristounet.... dans la masse d''anonyme


28.Posté par Choupette le 14/03/2018 22:49

C'est très bien. On leur a donné la possibilité d'être diplômé pour pouvoir construire leur pays.

Chez nous aussi, nous avons des diplômés ... qui restent sur le carreau alors qu'ils aimeraient bien participer à la construction de logements pour les leurs ou pour leur future famille ... .

14.Posté par klod

Le r'voilà avec ses délires, celui-là.

Pénible.

En plus jaloux du parcours de A.N.

Lamentable.

Et il se permet même "mon bon Nivet ... " pour se mettre à son niveau.

Pitoyable.

27.Posté par Nivet Alain le 14/03/2018 19:29

Post 25, vous n'avez pas lu le JIR, Vous êtes obtus, de mauvaise foi, refusant l'analyse du JIR qui est sincère et objective. Et je vous classe dans la catégorie des parvenus indus d'une personnalité qu'ils n'ont pas., Vous êtes parti sur une idée, et refusez de revoir votre avis. Pas intelligent tout ça ! Des oeillères, vous avez des oeillères. Vous me demandez à quelle catégorie j'appartiens ; Je vous réponds: à celle qui se renseigne et analyse et qui croise et ensuite se prononce. Pas comme un énervé comme vous qui refuse de se remettre en question par un orgueil mal placé et injustifié. Pour en finir, je me classe dans ceux qui veulent comprendre, et vous classe dans la catégorie des moulins à vent. .Celui qui brasse et ne produit rien !

A.N.

26.Posté par Nivet Alain le 14/03/2018 18:46

Post 23, Marie, mon humilité légendaire, et que vous avez soulignée, va encore en prendre un coup et je fais confiance à vos nouveaux copains pour me moucater à nouveau : je suis diplômé d'une école de pilotage sur glace dans les alpes et les dérapages....Je contrôle, au contraire de vous qui êtes imprévisible.

En toute sportivité,

A.N.

25.Posté par JORI le 14/03/2018 18:10

24.Posté par Nivet Alain le 14/03/2018 17:21
Dans l'article: "Sortie de crise à Mayotte : Les manifestants doivent être consultés", sur le même site et du même jour, le même collectif que vous citez semble se contenter dans un premier temps et à mettre en oeuvre dans le mois qui vient, les engagements pris au nom du gouvernement pour renforcer la sécurité, la lutte contre la délinquance et la lutte contre l’immigration illégale. Ce qui semble du coup être bien l'urgence du moment.
Au juste, dans les catégorie que vous citez: "ethnologues, sociologues, juristes,économistes, psychologues ", dans laquelle vous classez vous???. Pour moi, ce sera "anonyme", mais vous??.

24.Posté par Nivet Alain le 14/03/2018 17:21

Aux gentils animateurs de ce forum : ethnologues, sociologues, juristes,économistes, psychologues anonymes, je vous conseille très vivement la lecture du JIR de ce jour et que vous trouverez encore à cette heure-ci dans toutes les bonnes station services.En titre de la première page : " La société mahoraise au bord de la rupture". en page 2, un édito de David Chassagne dont j'ai retenu cette phrase :"Tant que Mayotte restera en sous-France, les comoriens sont les migrants des mahorais, et les mahorais sont les migrants de la Réunion" ! Et puis, dans les deux pages suivantes, les titres : "Mayotte sous tension" , puis "la Réunion en veille sur la poudrière mahoraise".
J'ai retenu une déclaration du représentant du collectif des citoyens :
" Il y a trois points à retenir:
- le rattrapage de Mayotte
- le développement de Mayotte
- l'insécurité." (3ème position)

Ce qui revient à dire que l'analyse de Georges Potola est juste, et que mes commentaires en posts 9 et 11 sont complémentaires.

"la manif est grave car la sécurité demandée masque d'autres problèmes." Post 11 A.N.

A.N.

23.Posté par Marie le 14/03/2018 13:33

à post 20 Lesseps ......cela s'appelle un .....dérapage incontrôlé .....!

22.Posté par Marie le 14/03/2018 10:33

à Elle, là je crois qu'effectivement vous avez raison...... :)!

21.Posté par L'Ardéchoise le 14/03/2018 01:38

Elle, peut-être aurais-je dû écrire "humour décapant, corrosif, acerbe..."
Je ne doute pas un seul instant que vous soyez douce, mais qu'il ne faut pas vous marcher sur les pieds...comme moi !
Au fait, en plus de la langue, il vous faudra aussi apprendre à vous faire des masques de beauté pour vous intégrer (mdr,mdr,mdr......................................................)
J'ai essayé, cela n'a pas marché, je suis trop blonde !

20.Posté par Lesseps le 14/03/2018 01:06

@ 13 : à le lire on pourrait penser qu’il est le fils caché de Johnny... les capacités de Carl Lewis ... et le melon de cantona... alors qu’en y regardant bien on découvre un petit être envoyé sur les postes de derniers de la classe de l’éducation nationale et titré dans les sports les moins pratiqués et avec le moins de licenciés sur l’ile... a fait partie d’un syndicat : à noter que dans l’EN les syndicalistes sont ceux qui bossent le moins et sont les moins présents devant les élèves.... spécialiste du mélange des genres en étalant ses préférences politiques devant ses élèves... et là le graal : la place de chargé de mission du truc de sécurité routière... autant dire le fer de lance du rectorat ... jalousé dans tout le rectorat pour être le service le moins productif de ce repère de fainéants... obligé d’être pistonné pour y rentrer car connu pour être là planque ultime du fonctionnaire en fin de carrière.. quant à toute sa pseudo carrière politique s’est soldé par un silence assourdissant où aucun des malfrats politique de droite n’à pris le risque d’associer son nom à celui de NIVET, de peur du ridicule qu’aurait engendré cette situation ! Merci à eux de nous avoir épargné cela ... quand on voit comment il arrive à se palucher en racontant ses exploits de midinette , on n’ose imaginer s’il avait une dizaine de votes familiaux sur une liste catho reac... un grand moment de rigolade à lire sa vie et l’imaginer avec son stylo bille , fier comme artaban, pensant qu’une zinfonaute s’interessait à lui alors qu’elle ne faisait que railler son incommensurable melon de retraité aigri ...

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Juin 2018 - 10:48 ​Fêtes-vous de la musique ?