Société

La gendarmerie sensibilise des jeunes à la violence dans le sport

Mercredi 27 Septembre 2017 - 18:15

Cette après-midi, la brigade de prévention de la délinquance juvénile a tenu une session de sensibilisation auprès des jeunes du club de foot de l'ASC Corbeil à la Saline les Hauts, en présence de l'adjoint au maire Jean-Marc Aure.


La gendarmerie sensibilise des jeunes à la violence dans le sport
Ils étaient une trentaine de jeunes, âgés de 13 à 14 ans, à écouter attentivement le gendarme Jean Sébastien, de la BPDJ, leur parler de la violence dans le sport, après une présentation du rôle de la brigade et de ses actions au quotidien. La BDPJ intervient régulièrement dans les écoles, collèges et lycées, mais aussi auprès des parents, dans une mission de prévention de la délinquance juvénile, et non de sanction.

Les thèmes abordés par la brigade sont désormais au nombre de quatre, la violence dans le sport venant tout juste de s'ajouter à ceux de la loi, d'internet, et de la drogue. Une initiative que Jean Sébastien a conçue au constat de l'omniprésence de la violence sur les terrains de football, qu'il a arpentés durant 40 ans. De cette expérience est né un DVD de saynètes présentant des situations de violence physique ou verbales, mais aussi des vols et dégradations, mettant en scène des jeunes d'un club de foot.

"Nous allons vous montrer de petits films, et nous essaierons ensemble de trouver quelles sont les infractions que nous y verrons.", dit-il, pédagogue. Après chaque saynète, le gendarme questionne les jeunes, sur leur connaissances, leurs représentations, et l'interaction s'avère parfois amusante. Un jeune garçon, après que Jean Sébastien a expliqué qu'en cas d'enquête pour vol, il n'est pas besoin de mandat de perquisition comme dans les séries américaines, ose demander "Monsieur, après une perquisition, vous rangez, en partant?". 

L'ambiance était détendue, et les jeunes de l'AC Corbeil se sont montrés intéressés et réactifs, les saynètes représentant bien leur quotidien de jeunes, et leur langage, parfois fleuri. Furent évoqués les violences verbales et physiques, le vol et le recel, leur définition, mais aussi les peines encourues au regard de la loi.

La BPDJ rencontrera au long de l'année scolaire environ 250 jeunes d'une vingtaine d'équipes, et en juin ou septembre 2018, un tournoi sera organisé à la Possession, durant lequel d'autres actions de sensibilisation seront menées, via des ateliers tenus par 10 associations de prévention.

La gendarmerie sensibilise des jeunes à la violence dans le sport
Bérénice Alaterre
Lu 1320 fois



1.Posté par mi dit sake mi pense le 28/09/2017 15:55

bof , pour ces "marmailles" une journée à bâcher les cours tout simplement..... comme disait les cagniards du chaudron quand la police nationale les a invités à participer à une journée de rencontre avec eux: "la loi y rôde fé kamarade avec les gars"!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 08:40 14 km d'embouteillages vers Saint-Denis depuis l'ouest