Justice

La galère épouvantable de deux vieux: Un voisin raciste, violent, buveur et lâche

Mercredi 12 Avril 2017 - 15:06

Correctionnelle Sud - Mardi 11 avril


Maurice a tout pour plaire.

"J'apprends avec lui que Zoreil est une race", s'étonne le procureur Bernard. "ll paraît, selon les témoignages, que c'est courant chez lui. Cet homme fait régner en permanence un régime de menaces et de terreur sur son voisinage, surtout sur les personnes de plus de 70 ans. Ce qui prouve son grand courage. Il rejette et menace tous ceux qui ne sont pas comme lui. C'est triste. Cet individu obstiné ne tient aucun compte de l'indulgence de la justice et de ses avertissements. Faisons donc planer la menace de la prison sur ses épaules, il finira peut-être par comprendre, mais je reste dubitatif".

"Ma fini èk zot race !"

Ce qui conduit à tout ça? Le simple fait que Maurice, gros ivrogne costaud de 49 ans, a proféré et réitéré ses menaces de mort contre ses vieux voisins. Lesquels ne demandent qu'à vivre en paix, ce qui est fort compréhensible. Mais comme le bougre n'en fait que selon son humeur, il a ajouté aussi "Ma finir èk zot race !" car le compagnon d'Eugénia présente à ses yeux l'irrépressible défaut d'être métropolitain.

Pour sa défense, l'irascible bougre prétend avoir été menacé le premier. Avec une barre de fer. On voit bien deux vieillards s'emparer d'une barre à mine devant un costaud râblé fort en gueule. Car, courageux comme pas deux, il a invité les deux vieux, y compris la femme, à venir se battre avec lui dans la rue!

Un "désordeur" violent

"Vous reconnaissez les menaces ?" s'enquiert la présidente Dinot. Oui, il reconnaît tout sauf les propos racistes. Pour lesquels il n'était pourtant pas poursuivi. 

Selon les témoignages du voisinage au grand complet, l'homme est un violent et un désordeur. "Il menace toujours ses voisins. Il crie. Il vocifère. Il insulte". Telle est la constatation générale. Tout le monde a entendu le "ma finir èk sot race" plusieurs fois, parfois accompagné de "Zoreil de merde !" (sic !)
Quelle élégance ! 

Il lui arrive souvent de taper sur les tôles de ses voisins pour se faire entendre, ce qui a plusieurs fois conduit ces mêmes voisins à appeler la maréchaussée. Il s'en contrefiche et recommence dès les condés éloignés.

Pour se défendre encore, il prétexte : "moin na in' prothèse à la hanche". "Et cela vous empêche de proférer des propos racistes et de menacer ?" demande la présidente.

"Bruce Lee la pas son cousin !"

Cela fait des années que ça dure. Maurice fait partie de ces gens dont un seul suffit pour pourrir tout un voisinage. Nous en connaissons tous un ou plusieurs et on n'a pas le droit de les traiter à la poudre à gratter, à la chevrotine triple zéro, ni au 44 magnum, ce qui prouve que la loi est mal faite. Humour...

Selon un témoignage, "il aime provoquer quand il a bu et qu'il y a du monde pour y assister. Là, Bruce Lee la pas son cousin !"

Il a tant et si bien fait que le compagnon d'Eugénia a fini par se lasser et partir, quittant sa vieille compagne et la résidence saint-lousienne où tout le monde était bien... avant qu'il n'arrive.

Bonhomme nie son addiction à l'alcool. Il n'a pas de boulot. "Que faites-vous alors de vos journées ? –Ben... mi sava promener. –Et vous vivez en couple ? (hésitation) –Ben... normalement oui. –Normalement ?"

Il finit par dire qu'il a bien une compagne, sur laquelle on en apprendra de belles dans une minute. Toujours est-il qu'outre son RSA, il vit aux crochets de cette dernière. Leur argent commun se mutant la plupart du temps en rhum charrette.

Saoul comme un cochon

Le témoignage d'Eugénia est édifiant : "Nous, nous étions là depuis quinze ans et étions bien. Puis il est arrivé et ça a démarré tout-de-suite. Il nous insulte pour tout. Je sors la poubelle; il m'insulte. Mon chien aboie ; il m'insulte. Il n'y a pas de jour sans. 

Le premier janvier dernier, il était saoul comme un cochon. Il s'est bagarré avec sa copine, puis c'est elle qui l'a incité à venir nous chercher des ennuis. Il lui obéit comme un toutou, surtout quand il est pété !"

"Je ne peux plus brûler un bâtonnet d'encens, je ne peux plus allumer une bougie, il menace".

Pierre a fini par se lasser et a laissé seule sa compagne Eugénia. Laquelle ne demande pas de dédommagement pécuniaire, mais juste de pouvoir vivre en paix. Elle est vieille, malade et seule. Elle voudrait que son Pierre puisse revenir comme il en manifeste le désir.

"A moin minm té victime". Mieux vaut entendre ça que d'être sourd!

Me Albon, avec toute l'abnégation qu'on lui reconnaît, a quand même tenté de défendre ce détestable individu en se disant dubitatif : "C'est un voisin difficile ? Oui, certainement, mais pour se disputer, il faut être deux".
Puis, l'avocat a battu en brèche la thèse des propos racistes.
"Ma finir èk out' race n'est pas une menace de mort. Pas non plus un propos raciste. Cela voudrait donc dire, a contrario, qu'il a l'intention, à lui seul, d'éliminer tous les Zoreils ? Soyons sérieux. Cela ne veut pas dire grand-chose; c'est courant et n'est qu'une expression imagée".

Total, une peine alternative : le violent a interdiction, 18 mois durant, de paraître dans le quartier de la résidence où il a semé le souk. Sinon, il lui en coûtera 2 mois ferme plus la révocation d'un sursis antérieur. Car Maurice a déjà été condamné pour violence avec arme.

"C'était qui alors la victime ?", demande malicieusement la présidente Dinot.
"Ben c'était moin minm la victime", affirme-t-il avec aplomb.
Avec le sourire, la présidente rectifie : "Vous avez été condamné pour violence avec arme envers le compagnon de madame Eugénia, déjà !"

Et pour violence sonore tant qu'on y est : Maurice est friand de musiques débiles à haut niveau de décibel. Vous savez... le "boum-boum-tchic-tchic-tchic"... qui n'est que du désordre, pas de la musique.
Jules Bénard
Lu 5364 fois



1.Posté par krilin le 12/04/2017 16:34

Et oui malheureusement on a tous un voisin casse couilles et si un jour ou gagne pu supporter ou bez in coup de sab da tete va dit c'est ou lé méchant .. mais au moin c'est radicale ^^

2.Posté par d'adou le 12/04/2017 16:42

Pff ! Encore du sursis mais il a du rigoler en sortant du tribunal !

3.Posté par Choupette le 12/04/2017 19:25

Il est bel et bien une victime de cette "musique" dégénérative ... .

C'est elle qui faut mettre en prison.

4.Posté par dègue le 12/04/2017 20:42

un Con... un gros Con !
Et raciste en plus ?!
Le pauvre...
On ne peut plus rien pr cet abruti qui le restera jusqu'au bout !!

5.Posté par tanguy47 le 12/04/2017 23:28

malheureusement ce n'est pas le dernier raciste qui reste sur le caillou.

6.Posté par tanguy47 le 12/04/2017 23:29

au fait il vit de quoi le gros Maurice ?????

7.Posté par Pfffff le 13/04/2017 05:43

Quelle misère ce type d'individu ! Mettez le au fin fond de rien, il y a bien des coins isolés .... Que ce gros tas soit obligé de faire des km à pied pour aller chercher son rhum.

8.Posté par babar run le 13/04/2017 07:22

ben....c'est le fameux mode de vie créole........

9.Posté par Pollen le 13/04/2017 11:46

@ 8-Babar Run

votre commentaire élève sacrément le niveau !
le sarcasme est l'arme du faible paraît-il...
et si le fameux mode de vie créole vous déplaît, allez en chercher un autre qui sied mieux à vos attentes

10.Posté par Jules Bénard le 13/04/2017 17:32

à posté 9 "pollen" :

Et vous, apprenez à lire, ça ne fait pas mal et peut même être utile.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >