Economie

La fréquentation hôtelière minée par le mouvement des gilets jaunes

Mercredi 13 Mars 2019 - 14:19

Après trois années consécutives de hausse, la fréquentation de l’ensemble des hôtels réunionnais recule de 1 % par rapport à 2017, indique l'Insee dans sa publication sur la fréquentation hôtelière à La Réunion en 2018. 1 196 100 nuitées ont été comptabilisées, contre 1 208 500 l'année précédente.


La fréquentation hôtelière minée par le mouvement des gilets jaunes
Alors que la fréquentation augmentait les trois premiers trimestres par rapport aux mêmes périodes en 2017, la fréquentation hôtelière a nettement reculé en fin d’année 2018 (- 12 % en novembre et - 17 % en décembre par rapport aux mêmes mois de 2017). 

Un recul qui s'explique par les mouvements sociaux de fin de l’année qui ont entraîné des annulations de réservations. Les intempéries de début d’année ont aussi nuit au tourisme à Cilaos et dans le Sud. La baisse de la fréquentation hôtelière résulte aussi de la fermeture d’établissements ayant plusieurs dizaines de chambres. 

La fréquentation reste dynamique dans l’hôtellerie moyenne et haut de gamme

Selon les analyses de l'Insee, les clients séjournent en majorité dans des hôtels moyenne et haut de gamme : les trois quarts des nuitées hôtelières sont dans des hôtels 3, 4 ou 5 étoiles. La hausse de la fréquentation des hôtels 3 étoiles (+ 6 %) découle notamment de l’entrée de nouveaux établissements dans la catégorie. La fréquentation progresse aussi dans les hôtels classés 4 et 5 étoiles (+ 4 %). En revanche, les hôtels non classés ont moins de succès (- 25 %). La fréquentation baisse aussi dans les hôtels 1 ou 2 étoiles (- 7 %), du fait principalement d’une offre de chambres en retrait dans ces gammes.

Une fréquentation en berne dans le Nord-Est mais en progrès dans l'Ouest

La fréquentation des hôtels diminue de 8 % dans le Nord-Est, marqué par la baisse de l’offre en chambres. La fréquentation recule aussi dans les hôtels du Sud (- 4 %), qui n’ont pas été épargnés par les intempéries au premier trimestre.

À l’inverse, les hôtels de l’Ouest tirent leur épingle du jeu avec une fréquentation en hausse (+ 4 %). Avec 67 % de chambres occupées, le taux d’occupation augmente de 2 points par rapport à 2017. Cette évolution s’explique par une diminution plus importante de l’offre de chambres (- 4 %) que du nombre de chambres occupées (- 1 %), indique l'Insee.

La clientèle européenne en hausse

La clientèle française, qui comprend la clientèle locale, reste largement majoritaire (86 % des nuitées). Le nombre de nuitées de clients résidant à La Réunion baisse fortement (- 7 %), à l’inverse de la clientèle venant des autres départements français (+ 4 %). De son côté, la fréquentation hôtelière des clients étrangers est stable après une forte hausse en 2017. Les trois quart de la clientèle étrangère sont des ressortissants européens. Si la fréquentation de la clientèle européenne augmente fortement (+ 12%), celle des ressortissants du continent africain recule quant à elle fortement (- 25 %).

En 2018, la durée moyenne de séjour dans un hôtel à La Réunion reste stable à 2,1 jours. Si elle est plus élevée pour la clientèle étrangère ou des autres départements français (autour de 2,5 jours), elle est inférieure à 2 jours pour la clientèle réunionnaise. Elle se maintient à 2,6 jours pour
N.P
Lu 2873 fois



1.Posté par contribuable le 13/03/2019 15:00

honte aux bloqueurs de rond points stupides et inconscients
et pas aux gillets jaunes responsables
mention passable à l'IRT qui n'a pas su réagir rapidement pour soulager la baisse de fréquentation a part de la réunionite et des colloques qui ne servent jamais à rien
honte aux intercommunalités qui ont augmenté la taxe de séjour au plus mauvais moment
mention passable à l'Etat qui ne veut pas ouvrir le ciel réunionnais
mention passable aux compagnies aériennes historiques qui ne réagissent toujours pas à la baisse de reservation des billets pour 2019
la continuité territoriale et les affinitaires les interressent plus
et enfin
merci aux réunnionnais qui ont un peu boudé l'ile Maurice pour venir dans les hôtels de la réunion

2.Posté par casimir974 le 13/03/2019 15:15

c un scandale ces GJ casseurs et tireur oki !

3.Posté par Pascal REY le 13/03/2019 16:05

Cela illustre l'irresponsabilité de ceux qui bloquent tout le monde pour faire entendre leurs revendications. Purement égoiste et un mauvais calcul car il vaut mieux pour tous les réunionnais, si on veut pouvoir réduire la pauvreté, que notre économie se porte bien.

4.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 13/03/2019 16:18

arrêtez de tirer sur les gilets jaunes quand tout va bien personne n'en parle la crise ce n'est que le début tout va bien madame la duchesse les clowns qui partent à paris faire les beaux et ne savent pas vendre la destination, les billets d'avions hors de prix, les hôtels sont moches et d'une autre époque le service est mauvais .Si un jour vous avez des cornes qui poussent sur vos têtes pensez aux gilets jaunes!!!!!silence c'est de leurs fautes.

5.Posté par La vérité vraie... le 13/03/2019 17:05

1% !!!! MDR ! Nous autres Réunionnais payons plein les tarifs démentiels et les marges %%%%% alors 1% !!!! MDR ! Merci aux gilets jaunes oui !

6.Posté par SPARTACUS974 le 13/03/2019 17:33

La défaite du PSG? la faute des Gilets Jaunes bien évidemment.Il en y avait tout autour du stade....

7.Posté par Offre à revoir le 13/03/2019 17:54

Oui mais enfin... Les hôtels sont chers! A Maurice, ils ont un tarif pour les touristes et un autres pour les locaux. Nous, Réunionnais, on paie cher pour une offre médiocre. Les chambres ne sont pas terribles. Les restaurants de ces hôtels sont nuls.
Vive les gîtes!

8.Posté par CarPlay le 13/03/2019 18:15 (depuis mobile)

Cela représente l entière intelligence des vermines baragistes bravo pour votre contribution à la chute de l economie locale et la hausse du chomage honte à vous a vie les GJ

9.Posté par Pascale le 13/03/2019 19:03

Alors vite...... faut leurs venir en aide et donner et donner une groosssssssssssseeeee subvention pour ces pauvres hôteliers.............

10.Posté par Ti Tangue Zilé zone le 13/03/2019 19:10

Pas seulement des Gilets Jaunes ...Les gratels qui hurlent contre les touristes sur la route des Laves ...puisqu'ils prennent la RN 2 pourtant avec une ligne de dissuasion pour le circuit Guichard ...band de crétins va ...!!!

11.Posté par GIRONDIN le 13/03/2019 19:28

Pour Cilaos rien à voir avec l'insécurité routière....... Rien à voir avec les Galets qui tombent...... Mais rien....... Gilet jaune i dit à ou....

12.Posté par Targie le 13/03/2019 20:48 (depuis mobile)

Ils faut trouver d coupables ! Ça fait des années que nous sommes à la TRAÎNE dans ce domaine !! quand les MAGOUILLEURS CESSERONT de faire du copinage à TOUT les étage, qu''on EMBAUCHERA sur compétences, Ça ira SÛREMENT mieux !!

13.Posté par Jean Rigole le 13/03/2019 21:08

Bof, on aura bientôt les touristes défiscalisés !

C'est Fou-assin qui l'a dit...

Maurice et les Seychelles n'ont qu'à bien se tenir !

"Mon amour, on va où cette année ?
On part à la Réunion ma chérie !
A la Réunion ? Mais qu'est-ce qu'on va faire à la Réunion, il n'y a rien d’intéressant là-bas ?
On va défiscaliser ma beauté !"

14.Posté par La gitane le 13/03/2019 22:24 (depuis mobile)

je sors les mouchoirs...les hôtels affichent complets dans l'ouest et le sud.....les pauvres riches !

15.Posté par Horreur le 14/03/2019 06:49 (depuis mobile)

Bah un petit pleurnichage et la métropole va dépanner encore et toujours....la reun s'en fou elle a un accueil de merde et des structures vieillissante

16.Posté par vince le 14/03/2019 12:29

les gilets jaunes ont bon dos !!! le 11 septembre , l'assassina de kennedy ,la disparition du mh370 et le naufrage du titanic sa serait aussi les gilets jaunes d'apres certaines source

17.Posté par Fredo974 le 14/03/2019 15:56

Merci et encore bravo à ces hors la loi de pacotille .

18.Posté par Surcouf le 15/03/2019 04:12

Vous vous rappelez de ces vacanciers y ont passé 15 jours à l'hôtel sans sortir loin et pouvoir visiter l'île ? Pas étonnant que la pub ait été mauvaise pour la Réunion.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 14:55 L'emploi maritime accoste à St-André