Société

La fondation pour la mémoire de l’esclavage est créée à Paris

Dimanche 17 Novembre 2019 - 12:31

Ce vendredi 14 novembre 2019, la convention de partenariat entre l’État et la fondation pour la mémoire de l’esclavage a été signée à Matignon en présence de son président Jean Marc Ayrault, du premier ministre Édouard Philippe et la ministre de l’Outre Mer Annick Girardin.
 
La fondation se situe, et ce n’est pas un hasard, là où Victor Schoelcher le 27 avril 1848 a décrété l’abolition de l’esclavage en 1848, à l’hôtel de la Marine, place de la Concorde.
 
Présente à la signature de cette convention, Aline Murin Hoarau, Conseillère régionale, déléguée au Patrimoine et grands chantiers a longuement échangé avec le premier ministre ainsi que la ministre de l’Outre Mer et le président de la fondation.
 
Soulignant que La Réunion a toute sa place dans cette fondation, parler de l’histoire de la France, c’est aussi parler de l’histoire de l’Afrique et des îles de l’Océan Indien. Nous sommes tous issus de cette histoire faite de tragédies, de révoltes, de violences mais aussi de rencontres, de partage. L’histoire de l’esclavage et des résistances a laissé la place à toutes ces expressions qui irriguent les productions culturelles.
 
Qu’est ce que la connaissance de son passé apporte à son peuple et qu’apporte à un peuple sa mémoire collective ? 
De la même façon qu’on ne peut concevoir un individu sans passé, peut-on concevoir un peuple sans histoire ?
 
La mémoire collective serait la force qui nous définirait mais aussi quelque chose auquel nous devions porter un regard assez détaché pour être à même de créer une vie actuelle avec toute l’audace et l’innovation qu’implique le renouveau de la création.
 
Aline Murin Hoarau n’a pas manqué d’évoquer la prison Juliette Dodu désormais classée au titre des monuments historiques, saluant l’écoute attentive du gouvernement sur ce dossier en lien avec l’histoire de La Réunion.
 
Ce site parmi tant d'autres illustre de façon remarquable les évolutions politiques, sociales, économiques, culturelles de la France et ses rapports avec La Réunion qui n’ont pas été que négatifs. Il s’inscrit pleinement dans les objectifs de cette fondation.
 
A nous, dans l’esprit d’une gouvernance partagée, de donner à ce patrimoine désormais classé toute sa place pour valoriser cette culture créole vivace qui a irrigué tous ces pans de la création musicale ( séga, maloya ... ), littéraire, artisanale, picturale … Un espace ouvert à la recherche historique …
 
Portons ce site mémoriel de manière positive et constructive. C’est une obligation, une exigence, un devoir. Le devoir de mémoire est donc essentiel pour notre démocratie et surtout nos libertés individuelles.
 
"Les traites et l’esclavage ont été un attentat contre la dignité humaine et une violation galopante du dogme républicain, Liberté, Égalité, Fraternité. C’est pourquoi, le devoir de mémoire est le plus sûr chemin de résilience et de vigilance", a déclaré Édouard Philippe.

La fondation pour la mémoire de l’esclavage est créée à Paris
Zinfos 974
Lu 1341 fois




1.Posté par Georges POTOLA le 17/11/2019 15:19 (depuis mobile)

Merci misié,ou la fé foto ek moiin.
Cafrine la réunion lé conten fé photo avec madame bla-bla que la ramasse Kréol menter.
Voyez Réunionnais j’ai été à Matignon.
Aline combien de représentants réunionnais dans cette fondation ?

2.Posté par GIRONDIN le 17/11/2019 17:03

Parce que sans la signature du machin par de la dame, qui est passée de Verges à Didier robert, la Réunion ne serait pas présente dans ce nouveau machin !

3.Posté par étonnant le 18/11/2019 07:40

poudre aux yeux

quand ce gouvernement de menteurs collabore étroitement avec les esclavagistes de notre siècle

ceux qui ont faits plus de 250 morts en moins de 5 ans sur notre territoire

lisez le livre qui ne peut etre contesté par ces adeptes, l'esclavage n'est toujours pas aboli par ces gens la

4.Posté par Ouech le 18/11/2019 08:53 (depuis mobile)

C'est une très bonne chose n'oublions pas le passé

5.Posté par Chantal le 18/11/2019 09:19

Cette femme est connue et reconnue comme étant une girouette de première, elle tourne selon le sens du vent. de la droite elle est passée au PCR sa famille d'adoption souligne t-elle, ensuite à droite devenue républicaine révèle t-elle dans un article du JIR. Cette femme vile, qui peut encore la croire, à part elle-même. Comment peut-elle s'approprier le combat des associations sur la prison Juliette Dodu ??? Cette Mme Murin que connaît-t-elle de l'histoire de la Réunion ce n'est pas avec une licence d'histoire et un fascicule sur le marronnage, écrit par son nègre qu'elle peut se prétendre historienne. Elle ferait mieux de travailler l'histoire et la géographie avec ses élèves, leur apprendre également la citoyenneté, les valeurs. Comment apprendre les valeurs lorsqu'elles ne sont pas appliquées à soi-même. N'est-elle pas prise à partie dans une boutique entourée d'hommes, à Ste Suzanne faisant campagne toute seule, heureusement qu'il y eu l'intervention d'un politique pour la sortir d'affaire.

6.Posté par Independance le 18/11/2019 11:04 (depuis mobile)

Il faut pas se laisser faire l'indépendance est un très bon moyen de reprendre ces droits du colonisateurs car noo lé kapab

7.Posté par A mon avis le 18/11/2019 13:05

@ 6 Independance :

parce que vous étiez déjà là avant l'arrivée du "colonisateur" ?

8.Posté par olive le 18/11/2019 13:21

que vient faire la prison Juliette Dodu avec l'histoire de l'esclavage ???
des associations qui se battent pour garder ce site dans quel but ? quel est l'intérêt de garder ce vieux truc en plein centre ville ?

9.Posté par Et pour le communisme ? 😡 le 18/11/2019 16:41 (depuis mobile)

À quand une fondation pour les millions de victimes du communisme ? 😡
Là, les victimes ou familles concernées existent toujours et devraient obtenir réparation... Les coupables et les complices sont encore en vie contrairement à l''esclavage...

10.Posté par Le Jacobin le 18/11/2019 16:51

BANDE DÉSINHIBÉS VOUS NE SAVEZ MÊME PAS QUE CELA EXISTAIT DÉJÀ?
HONTE A VOUS BANDE D'INCULTE ET SA FRIME !

LISEZ VOTRE HISTOIRE BANDE DE PLOUC !

L'association Les Anneaux de la Mémoire a pour vocation la mise en œuvre de projets culturels sur les thématiques des mémoires, de l’histoire de la traite transatlantique et de ses héritages. L’association travaille au niveau local et international en lien étroit avec un grand nombre d’acteurs culturels, de chercheurs et de militants.

Nous créons des expositions, publions des ouvrages, travaillons à la transmission et la vulgarisation de l'histoire de la traite afin de donner des clés de compréhension des phénomènes sociaux de notre monde contemporain.

11.Posté par le lépreux le 18/11/2019 16:58

la terre bénie de l'esclavage c'est l'Afrique !C'est là bas qu'il faut donner la leçon et faire mémorial ! les lumières ,les droits de l'homme ;c'est chez nous

12.Posté par Le Jacobin le 18/11/2019 17:12

BANDE DÉSINHIBÉS VOUS NE SAVEZ MÊME PAS QUE CELA EXISTAIT DÉJÀ?
HONTE A VOUS BANDE D'INCULTE ET SA FRIME !

LISEZ VOTRE HISTOIRE BANDE DE PLOUCS !

L'association Les Anneaux de la Mémoire a pour vocation la mise en œuvre de projets culturels sur les thématiques des mémoires, de l’histoire de la traite transatlantique et de ses héritages. L’association travaille au niveau local et international en lien étroit avec un grand nombre d’acteurs culturels, de chercheurs et de militants.

Nous créons des expositions, publions des ouvrages, travaillons à la transmission et la vulgarisation de l'histoire de la traite afin de donner des clés de compréhension des phénomènes sociaux de notre monde contemporain.

13.Posté par Prof komunistov le 18/11/2019 17:51

Et toujours rien pour les dizaines de millions de blancs européens réduits en esclavage par les africains des barbaresques pendant près de douze siècles, et ce jusqu'en 1830......ou les noirs victimes de l'esclavage intra africain....seuls les noirs victimes de blancs ont le droit au souvenir....peu importe s'ils ne sont qu'une poignée ( j'allais dire un détail) d'individus dans la grande histoire de l'esclavage !

14.Posté par Prof komunistov le 18/11/2019 17:53

7 oui car les ancêtres de notre ami le 6 ont été hybridés avec un dodo

15.Posté par Jack depuis smartphone le 18/11/2019 17:58 (depuis mobile)

N''oublions pas que ce sont les arabo musulmans qui ont crèer l''esclavages des noirs

16.Posté par étonnant le 18/11/2019 19:25

étant pour moitié polonais par ma mère ,je suis un slave.....toute mon ethnie est déclarée esclave

pour le continent

je demande réparation ^^

je sais bien qu'il faudrait que je passe par l'ONU mais bon...

.grace à la bataille de Lépante , les polonais se sont démerdés tout seuls contre les barbares esclavagiste

tout comme l'empaleur de Roumanie, qui avait suivi des cours intensifs

durant sa jeunesse en tant qu'otage chez les mêmes barbares esclavagistes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Décembre 2019 - 08:38 Quatre requins pêchés en deux jours