Social

La fonction publique dans la rue

Jeudi 22 Mars 2018 - 11:12

La fonction publique se mobilise ce jeudi, en métropole comme à La Réunion. Le rendez-vous a été donné devant le Petit Marché à 9h à Saint-Denis pour un défilé vers la préfecture. Le défilé qui rassemble des centaines de personnes a démarré vers 10H.

A l'appel des syndicats (UNSA, FO, CGTR), les manifestants entendent protester contre la suppression de milliers de postes de fonctionnaires, le gel continu du point d'indice et la remise en cause du régime de retraite. Près de 40% des agents des finances publiques ont été comptabilisés comme étant grévistes.

Ce mouvement ne concerne pas uniquement les fonctionnaires, mais toute la population qui peut se sentir concernée par les services publics. Selon les syndicats, si la fonction publique périt, cela entrainera la privatisation de ses services. 








A.D - R.F
Lu 4823 fois



1.Posté par noe le 22/03/2018 11:27

Moyennement suivie ! Vacances scolaires obligent ... et puis beaucoup s'interrogent sur le bien fondé de la chose ... Une journée ne changera rien du tout ... il faut une grève qui dure vraiment pour faire fléchir le gouvernement ...
Pour l'instant , ça ne fait pas sérieux et même pas le buzz !

2.Posté par ALATRAPE le 22/03/2018 11:53

mEME SI C ETAIT PAS EN PERIODE DE VACANCES C ETAIT PAREIL.LES GENS NE SE MOBILISENT PLUS CAR ILS SE DISENT QU ILS VONT PERDRE DE L ARGENT POUR RIEN ..LE GOUVERNEMENT NE FLECHIRA JAMAIS ET JE VOUS RAPPELLE QUE C EST NOUS QUI L AVONS MIS EN PLACE

3.Posté par olive le 22/03/2018 11:57

je suis fonctionnaire, j'ai donc un emploi à vie quand il y a tant de chômage, j'ai une retraite de 75% de mon dernier traitement quand dans le privé c'est 50% des 25 meilleures années, le tout est payé par des impôts les plus élevés au monde et je ne suis pas encore satisfait...je n'en ai pas encore assez : faut-il donc encore augmenter les impôts, la dette à payer par la génération suivante ? faire la guerre à la Suisse pour lui prendre son argent ??? la France est un pays de fonctionnaire où 75% des jeunes veulent être... fonctionnaires ! tu m'étonnes !

4.Posté par Rugby le 22/03/2018 11:58 (depuis mobile)

Les gratteurs de fesse sont de sortie.

5.Posté par chaton cécile le 22/03/2018 12:02

C'est clair, il ne doit pas y avoir beaucoup d'enseignants, viva les vacances et encore moins d'enseignants métropolitains avec tous les avantages qu'ils ont, ils vont pas se plaindre.
Dommage qu'une fois de plus cette manifestation organisée par les syndicats ne mobilisent ou n'invitent pas concrètement toute la population. C'est en effet un mouvement géneral et continu qui doit être, un vrai blocage, mais ça fait peur à tellement de monde et pourtant sans cela le Macron et sa cour vont faire la sourde oreille, trop occupés à compter tous les pots de vin qu'ils touchent, et cela vaut pour la majorité des élus locaux. Bande de faux culs, d'hypocrites, d'arrivistes, d'égoïstes et pire : incompétents !

6.Posté par Marie le 22/03/2018 12:21

à noe, les grèves qui durent pour faire fléchir le gouvernement.....ensuite ces braves grévistes vont fournir un certificat médical disant que.....pour être payé intégralement....ouais on a vu cela!

7.Posté par LéonardeVincui le 22/03/2018 12:36

Bande de gros naze,pas de république sans la majorité des privés qui ont un salaire misérable pour le même job Pas de république sans les chefs d'entreprises qui sont taxées a 50 a 70% pour faire fonctionner tous les services des fonctionnaires des centres d'impôts pour la récolte des taxes- l'urssaf et autres.A votre place,vous devriez moins vous la ramenez,car le syndicat dans une entreprise bénéficie des heures de représentation syndicale a rien glander, c des fouteurs en puissance. In yab des Yvelines
LE SYNDICAT EST A LA SOCIÉTÉ C'EST QUE LE MERCUROCHROME EST A LA JAMBE DE BOIS.
( COLUCHE )

8.Posté par Réunionnaise le 22/03/2018 12:40 (depuis mobile)

Le réveil sera dur et intense. Si réveil il y a. Quand l'hypnose générale cessera.

9.Posté par boul le 22/03/2018 12:51

égalité des droits pour tous : qu'on leur coupe immédiatement la surrémunération qui n'a plus lieu d'être pour commencer

10.Posté par Vache à Lait le 22/03/2018 13:00

Si je comprend bien, ces personnes sont pour que l'on continue de dilapider l'argent publique pour qu'ils preservent leur train de vie et les privilèges de certains, et cela au nom du "service" public ?
Faut arreter les conneries et réorganiser tout cela.
La SNCF coute plus de 200 eurospar an et par francais(meme les reunnionnais) car ils sont incapables de s'autofinancer grace leur billet. Jeter un coup d'oeil sur leur indemnité, cela tiens sur 18 pages!.... Imaginons que ce soit le meme merdier dans les autres services et vous comprenez pourquoi le "service" public est une veritable usine a gaz...

11.Posté par Zouave le 22/03/2018 13:01

Un millier dans la rue c'est bien, car comparativement à la France, cela ferait 100 000 à Paris!

12.Posté par Oscar DUDULE le 22/03/2018 13:30

En effet cette journée est complètement inutile. DE plus la mobilisation à l'air à peine moyenne.

13.Posté par noe le 22/03/2018 14:12

A la Réunion , 23 000 fonctionnaires et seulement 800 qui sont en grève et manifestent ? Pas sérieux du tout !

14.Posté par Moi le 22/03/2018 14:30

L'avantage quand les fonctionnaires descendent dans la rue, c'est qu'on sait qu'à 14h30/15h c'est terminé...
Faudrait pas faire des heures supp non plus!!!

15.Posté par Chibre Optique le 22/03/2018 14:31

Une armée de connards qui a voté Macron et qui la ramène aujourd'hui.


(C'est l'anniversaire d'une enseigne de bricolage en ce moment. Il y a des promos sur les cordes)

16.Posté par @Cecile le 22/03/2018 14:33

Ah bon, parce que les enseignants créoles n'ont pas les mêmes avantages??? Votre commentaire s'apparente à du racisme!!!

17.Posté par Vache à Lait le 22/03/2018 14:42

C'est quoi leur slogan?
" Macron t'es foutu, les Fainéants sont dans la Rue"

18.Posté par Vache à Lait le 22/03/2018 14:49

Lien sud rail
http://www.sudraillyon.org/wp-content/uploads/2017/03/brochure_indemnites_2017.pdf

19.Posté par Jeune demandeur d'emploi le 22/03/2018 15:00

3.Posté par olive le 22/03/2018 11:57

En plus dans les DOM vous rajoutez la surême....

Elle est pas belle la vie sous les cocotiers ???

20.Posté par Philosophe le 22/03/2018 15:16 (depuis mobile)

Pourquoi manifester le jeudi et non le lundi ou le samedi ??

21.Posté par Ikki le 22/03/2018 15:49 (depuis mobile)

Tout tend vers l'inquiétude et la pression. De nos actes dépend un futur imminent. À vous de choisir. Suivre la politique est le plus grand risque en tous cas.

22.Posté par Fredo974 le 22/03/2018 16:26

POST 21 KIKI : et ?

23.Posté par Alwatani le 22/03/2018 17:59

De quoi se plaignent-ils? Tous ces syndicats avaient pourtant appelé à voter Macron.
Vous l'avez élu, vous avez sa politique.
Idem pour les retraités qui ont voté à 70% pour ce freluquet.
Vous avez voulu faire "obstacle" au fascisme?
Très bien, mais maintenant il vous faut payer l'addition.

24.Posté par Le PCR le 22/03/2018 18:46

Mis en place à partir de 1920, le statut des cheminots garantit l'emploi à vie, un avancement automatique, des avantages en nature et un régime spécial de retraite.

Sacrifier le statut des cheminots pour sauver la SNCF. C'est en substance ce que propose le gouvernement aux salariés de l'entreprise publique, qui va devoir bientôt s'ouvrir à la concurrence. Pas de changement pour les cheminots qui ont déjà été embauchés, mais les nouveaux arrivés auront des contrats conformes au droit commun du travail. Quels changements cela implique-t-il? Inventaire.

Emploi à vie et avancement automatique
Le statut, élaboré à partir de 1920, met les agents SNCF à l'abri d'un licenciement économique. Il prévoit seulement trois cas de départ: démission, retraite ou radiation. Une dernière possibilité qui peut intervenir après une faute grave.
Le statut prévoit un avancement automatique à intervalle régulier, avec augmentation de salaire à la clé.
Tous les agents au statut, ainsi que les retraités, ont droit à des "facilités de circulation", c'est-à-dire des billets gratuits ou à prix très réduits pour eux-mêmes et leurs proches. Mais cet avantage concerne également les contractuels, donc un abandon du statut n'y changerait probablement rien.
Enfin, le statut renvoie à un régime spécial de prévoyance et de retraite. Jusqu'en 2016, l'âge d'ouverture des droits à la retraite était de 55 ans pour les sédentaires et 50 ans pour les conducteurs (10% des cotisants).

Une cause d'inflation de la masse salariale?
Le statut concerne "un peu plus de 90%" des effectifs du groupe public ferroviaire, soit environ 140 000 personnes. Selon le rapport Spinetta, "il ne permet pas de s'adapter aux nouveaux enjeux sociaux et économiques" touchant une entreprise, lourdement endettée.

La retraite des cheminots ne sera pas modifiée dans le cadre de cette réforme, a précisé le Premier ministre Edouard Philippe ce lundi au 20h00 de France 2. La question doit être réglée dans le cadre plus général de la réforme des retraites, à l'horizon 2019. Par ailleurs, comme la durée de cotisation nécessaire pour toucher une retraite à taux plein est déjà en voie d'être alignée sur celle des autres salariés (43 ans), l'âge moyen de départ recule. Il est actuellement de 57,5 ans pour les sédentaires et de 53,5 ans pour les roulants.

TEMOIGNAGE >> "Vis ma vie de cheminot privilégié"


Reste donc surtout, pour faire des économies, la possibilité de jouer sur les effectifs et leur rémunération. Une perspective qui ne manquera pas de mobiliser les syndicats contre elle. D'autant que le statut constitue pour eux un moyen de compenser des conditions de travail particulièrement exigeantes.

25.Posté par Grandimoune le 22/03/2018 19:21 (depuis mobile)

Mr le Président quand est ce qu il vient un coup a la réunion faut coupé les salaires de ses fonctionnaires en 2 et 3 pour injecté dans d autre domaine qui a vraiment besoin d employé pas fainéant grassement payé a sucé leur pouce a attendre retraite

26.Posté par angélique le 22/03/2018 19:50

C'est insupportable de lire les commentaires haineux, jaloux, irréfléchis, vindicatifs..
et, en passant, sans orthographe !
C'est ça La Réunion ?

27.Posté par el le 22/03/2018 21:09 (depuis mobile)

Un fonctionnaire i leve tous les matins pour travailler li. allez passe concours band jaloux!Macron i vient pou zot! inquiete pas! apres les travailleurs, les retraites, l assedic. minima sociaux lé pas dans la constitution donc ça peut disparaitre

28.Posté par On a voté Macron on est déçu le 22/03/2018 21:17 (depuis mobile)

On a voté Macron. On est déçu.

29.Posté par Gros yab le 22/03/2018 21:28 (depuis mobile)

Et oui madame c est sa la reunion sans orthographe ni virgule etc etc fatigué de voir des gens payé beaucoup trop pour peut d effort et surtout avec l aide des politiques macro voleur embobineur de cervelle prend comme zot i veut faut arrête avc sa .

30.Posté par TICOQ le 22/03/2018 22:21

Si une charte de l'accueil, de la ponctualité et de l'efficacité du service public existe, elle est largement ignorée par 99,99 % de nos chers fonctionnaires. Si le service public était une entreprise privée, elle coulerait en quelques jours.

31.Posté par Coup de grôle le 22/03/2018 23:39

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2394239470601424&set=a.201412426550817.60868.100000461823295&type=3&theater

32.Posté par Tony le 23/03/2018 01:56 (depuis mobile)

Quelle fonction publique ?...
Puisque maintenant tout se fait sur Internet ?...

33.Posté par GranMèrKal le 23/03/2018 02:45

Ban komotèr la mok : Rale a zot tank zot i veut!! sans service public vous serez dans la merde, si vous êtes mal reçu , mal soigner et que la police, docteur et les pompiers n'interviennent pas dans l'avenir et que votre retraite baisse, alors une seule solution APPEL Makron ou Freedom GOOD LUCK

34.Posté par Alé marché! le 23/03/2018 06:14

28.Posté par On a voté Macron on est déçu le 22/03/2018 21:17 (depuis mobile)

Désolé de le dire, mais voter Macron quand on est fonctionnaire ou salarié, c'est être c...n. Un freluquet inconnu 3 ans plus tôt et arrivé au pouvoir à la suite d'une forte campagne médiatique à l'attention des mou(tons)- (pi)geons de France et des DOM, et d'un coup d'Etat judiciaire et électoral du PS.

EM = libéral et pro européen. Donc, on savait que son programme serait: économies, économies et Europe, Europe (donc disparition de la France, suppression des aides et des emplois).

Vous avez pas fini d'en entendre parler des "économies" partout et des réformes vers le bas.

Voilà ce que c'est de ne pas réfléchir et d'avoir le droit de vote!

Vous aviez pourtant une dizaine de listes en face, et donc du choix..

Vous (les électeurs et électrices ayant voté EM) l'avez voulu, vous l'avez! Vous savez où...

Allez les mou-geons, ramez plus vite.....!

35.Posté par Jean François PIERRE le 23/03/2018 06:37 (depuis mobile)

Que de gros nazes! Nous verrons lorsque vs crèverez à l''hosto lorsque plus de personnel pour s''occuper de vos bobos, lorsque vs passerez des heures à stagner ds chaque administration car suppression à tt va de postes soit disant inutiles...

36.Posté par Jeff974 le 23/03/2018 06:42 (depuis mobile)

Vos marmailles sans profs , pis sans flics ensuite pour bien finir le travail etc... Avant de dégueuler sur les fonctionnaires, faut réaliser un tant soit peu que bcp de ces personnes sont là..pour vs! Mais bon..esprits étriqués..

37.Posté par Jeff974 le 23/03/2018 06:43 (depuis mobile)

,,rengaines de sans cerveau,,,je vous salue bien bas,,,très bas mm,,,faut bien se mettre au niveau!!!!

38.Posté par un fonctionnaire le 23/03/2018 07:47

J'ai fait des études et j'ai passé un concours pour être ce que je suis. 13 ans d'ancienneté de cadre et je touche 3000 euros mensuel. Un second de cuisine à la cuisine centrale de St Benoit touche 7400 euros! Sans diplôme, sans étude! Il réclame 350 000 euros d'indemnité de licenciement! Oui à la grève contre cette injustice! Le privé est plein de nantis et qui s'engraissent sur le dos des fonctionnaires! Un emploi à vie, c'est tout ce que nous avons!

39.Posté par parlamer le 23/03/2018 08:01

avec le tram train y en a qui revaient de leur SNCF reunion pour tenir les gens qui travaillent pour de vrai par les c.... afin de beneficier du statut de 1920 ^^

40.Posté par MARIE le 23/03/2018 08:53

Post 16

tout a faut c accord et j ajouterai qu'il serait souhaitable que tout le monde ai une mutation doit meriter les memes droits.

41.Posté par LéonardeVincui le 23/03/2018 12:08

La mascarade de cette manif,la France compte dans ses divers institutions 5.450 millions de fonctionnaires.En Métropole comme D.O.M, nous avons 450.000 milles individus dans nos rues que des Gochos syndicalistes sympathisants.En attendant la Droite / centriste et divers droite nous en met autant,pleins les fesses.
Sincèrement,les créoles Péi,devraient commencer a réfléchir comment sortir des embrouilles de ces vieux démons de la vielle génération de politiques bourrées corruption sous la coupe des directives de nos abrutis de la Métropole.Que nous Créoles commençons a travailler pour notre propre gueule avec les ressources qu'on a a notre dispositions,le savoir faire par le partage,surtout avec des nouvelles têtes du milieu politique en excluant toute forme de médiocrité par les voyous de la corruption par le clientélisme qui déchire les Créoles par ces vieux remède qu'ils installent dans toute nos institutions. DIVISEZ POUR MIEUX RÉGNER.
Quand les Créoles vont voter autrement,je suis sur que les résultats seraient autres choses,in yab des Yvelines

42.Posté par Coup de grôle le 23/03/2018 17:16

Merci Angélique (26)
Beaucoup de commentaires de personnes mal informées, malheureusement haineuses et qui, je pense, se trompent de colère.
Peut-on imaginer un modèle de société sans service public ?
Peut-on considérer, au-delà du service, les usagers et être convaincu que ce sont les plus fragiles, les plus vulnérables qui feront les frais du délitement déjà bien engagé du sevice public ?
Prendre les fonctionnaires pour des nantis et, comme certains, les insulter copieusement n'est certainement pas la bonne formule.
Et puis, il ne faut pas oublier, pour ceux qui dénoncent les grèves, les acquis sociaux que nous devons tous aux luttes : salaire minimum, congés payés, repos hebdomadaire, droit du travail, sécurités sociale, allocations familiales, congé maternité, retraite, médecine du travail...) Un peu de mémoire avant de cracher le venin.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter