Océan Indien

La feuille de route de sortie de crise à Madagascar au menu du Conseil des ministres de la COI

Mardi 4 Octobre 2011 - 09:58

La Commission de l’Océan Indien organise son 27e Conseil des Ministres ce jeudi 6 octobre 2011 à l'île Maurice. Voici le communiqué de présentation publié par les services de la COI.


La feuille de route de sortie de crise à Madagascar au menu du Conseil des ministres de la COI
La 27e Session du Conseil des Ministres de la COI (Commission de l'Océan Indien) est marquée, cette année, par la participation du Premier ministre de la République de Maurice, Navinchandra Ramgoolam, qui prononcera le discours inaugural.

Sa présence, aux côtés du Ministre des affaires étrangères,de l’intégration régionale et du commerce international de la République de Maurice, Arvin Boolell, marque le niveau d’engagement du pays hôte, qui a exercé cette année une présidence très active de la COI, en jouant notamment un rôle déterminant dans le processus de sortie de crise à Madagascar, pour rapprocher les protagonistes malgaches et faire aboutir la signature de la Feuille de Route.
 
Parties prenantes aux décisions, les ministres des autres Etats membres – ou leurs représentants- conduiront leurs délégations à ce conseil :
- Bakri Ben Abdoulfatah Charif, ministre des relations extérieures et de la coopération, chargé de la diaspora, de la francophonie et du monde arabe, de l’Union des Comores.
- Edouard Courtial, secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et européennes, chargé des Français de l’étranger, au titre de la France/Réunion.
- Yvette Sylla, ministre des affaires étrangères de Madagascar.
- Jean-Paul Adam, ministre des affaires étrangères des Seychelles.
 
Outre les représentants des 5 Etats membres (Comores, France/Réunion, Madagascar, Maurice et Seychelles), les principaux bailleurs de fonds et partenaires de la COI assisteront également à ce 27e Conseil des Ministres, notamment l’Union Européenne, l’Agence Française de Développement, l’Organisation Internationale de la Francophonie,  la Banque Africaine de Développement, la Banque Mondiale et le Programme des Nations Unies pour le Développement.
 
Organe suprême et décisionnel de la COI, le Conseil des Ministres se réunit tous les ans pour échanger sur des sujets politiques d’intérêt régional, faire le bilan des actions menées pendant l’année écoulée et proposer des lignes directrices pour l’année suivante. Il délibère sur les dossiers préparés par les officiers permanents de liaison avec le concours du Secrétariat Général, dans les différents domaines d’intervention de la COI.
 
Parmi les points inscrits à l’ordre du jour, les ministres examineront :
 
*       la mise en œuvre de la Feuille de Route de sortie de crise à Madagascar et ses modalités d’application, sous l’égide du bureau de liaison de la SADC, qui travaillera en étroite collaboration avec l’Union Africaine, les Nations Unies, l’OIF et la COI ;
*       la lutte contre la piraterie maritime, un fléau qui pèse sur la région, avec des répercussions majeures sur la pêche et le tourisme, deux piliers économiques dans plusieurs pays. La COI entend apporter une solution régionale, en mettant en place de nouveaux mécanismes et en mobilisant ses projets pour sécuriser davantage son espace maritime, grand comme deux fois la mer Méditerranée ;
*       l’amplification de la coopération économique et commerciale entre les Etats membres de la COI, au sein d’un Espace Economique et Commercial renforcé, doté de structures et de moyens adéquats. Cet Espace Economique et Commercial renforcé vise à  accélérer les échanges inter-îles, faire de l’intégration régionale un vecteur de développement et préparer la région et ses acteurs économiques à relever les défis de la mondialisation ;
*       la promotion de la destination Océan Indien sous le label « Iles Vanille », pour dynamiser le tourisme, un secteur économique clef des pays de la COI et en faire un moteur du développement régional durable.
 
Le futur Secrétaire Général, qui succèdera à l’Ambassadeur Callixte d’Offay en juillet 2012, sera désigné lors de la séance à huis clos des Ministres. Et le Conseil se terminera par la passation des pouvoirs entre la présidence sortante et la présidence entrante de la COI.
.
Lu 804 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 13 Octobre 2018 - 18:38 Madagascar : Nouveau kidnapping d'un Karane