MENU ZINFOS
Culture

"La fête noire ou Le retour de Sitarane" de Bruno Testa : Un polar impressionnant à lire d’urgence !


Notes de lecture - Bruno Testa n’en est pas à son coup d’essai (déjà douze ouvrages édités) mais ça reste encore un coup de maître.

Par - Publié le Lundi 31 Août 2020 à 09:37 | Lu 2353 fois

"La fête noire ou Le retour de Sitarane" de Bruno Testa : Un polar impressionnant à lire d’urgence !
"La fête noire" est un roman des plus saisissants ; il est sombre comme tout roman noir (!) qui se respecte ; il fout souvent la trouille, mais c’est voulu ; et il parle de notre île avec un sens aigu de la justesse : on est vraiment comme ça ? Ben faut croire que oui. 

La phrase de Bruno Testa est précise, courte, incisive toujours. Le vocabulaire reste simple sans jamais être simpliste, avec des mots venant parfois de loin dans la grande histoire de notre langue française. Il ne cherche pas à "faire du style" comme ces parisianistes plus pressés de plaire à une certaine critique que de raconter une histoire et être compris. L’auteur cherche juste à être efficace. Et il y réussit plutôt mille fois qu’une. Il a l’immense courtoisie de nous livrer ce « gros » roman, 250 pages quand même, à coups de chapitres survoltés de deux, voire quatre pages maxi chacun. L’intérêt ne se dément pas une seconde et c’est le genre de roman qu’on a du mal à déposer sur la table de chevet même quand on a sommeil !

Je ne vais pas vous raconter la trame pour ne pas déflorer le sujet. Sachez simplement qu’il ne s’agit pas d’un nouveau roman sur la réalité de l’affaire Sitarane ; Bruno Testa utilise intelligemment le mythe du célèbre criminel pour bâtir un roman tout ce qu’il y a de plus contemporain. Et c’est sacrément documenté. Ainsi qu’il le dit, il a utilisé le fascicule inoubliable de notre regretté ami Victor Petit de la Rhodière afin de ne laisser dans l’ombre aucun des aspects de ce drame épouvantable, chacun d’eux venant conforter son propos.

Mais il y a mieux et plus : Testa s’est longuement documenté sur le syncrétisme religieux de chez nous pour emmêler savamment la trame de son roman, en utilisant des personnages connus avec des noms d’emprunt aussi francs qu’une pièce de 3 euros. Quand on s’intéresse quelque peu à notre histoire de tous les jours, petite ou grande, on n’a aucun mal à coller un portrait actuel sur les "tronches" proposées par notre romancier. Ainsi, quand il campe son personnage de directeur de journal qui n’est jamais si heureux que lorsqu’il fout la trouille à tous les puissants dans ses éditoriaux, on sait tout de suite de qui il s’agit, si vous voyez ce que je veux dire.

Vous avez compris, j’ai aimé, j’ai adoré ce polar plus noir que l’âme de Calendrin. La fin est surprenante et constitue à elle seule un nouveau coup de théâtre dans ce roman qui en contient tant. Ne ratez pas !

Si je peux ajouter : quand je vous dis que toutes les assertions concernant Sitarane sont rigoureusement exactes, c’est que je connais un peu le sujet depuis l’époque glorieuse du Mémorial et ce n’est pas l’ami Vaxelaire, auteur d’un succulent roman, « Les buveurs de sang de Saint-Pierre », qui me contredira. Bonne lecture.

"La fête noire ou le retour de Sitarane" de Bruno Testa, éditions Orphie
En librairie pour « 3 fois rien » (comme disait Devos)


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par grognon le 31/08/2020 12:30

avant d'écrire quoi que ce soit, je vais acheter le livre, car je trouve que c'est un bon support de roman que je connais dans le détail...

2.Posté par Doré le 31/08/2020 18:49

D’urgence, d’urgence. C’est à dire! L’urgent c’est veille que mon carri y brûle pas, sinon mon pois lé au feu!

3.Posté par alix COINDEVEL le 01/09/2020 07:59

Une "fête noire" à laquelle on peut participer sans masque. Chouette !
Je vais y aller....
Salutations à toi Bruno Testa, mon ex collègue journaliste, avec qui j'ai passé de bons moments dans les années 90.

4.Posté par Bénard le 01/09/2020 09:37

À posté 3 :
Oté Alex, comment i lé ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes