MENU ZINFOS
Culture

La fête kaf... à l'Hôtel de Ville de Paris


- Publié le Mercredi 19 Décembre 2012 à 16:16 | Lu 2366 fois

Le 20 décembre, à l'occasion de la fête kaf, le Conseil Général a décidé de promouvoir à Paris le maloya et de faire vivre cet événement historique à l’occasion de kabars.

Vendredi 21 décembre, deux manifestations pour fêter la liberté seront organisées dans la capitale ; celles-ci s’inscrivent  dans le cadre de la convention de partenariat avec la ville de Paris, signée en septembre 2011.

L’une portera sur le thème "Femmes et Esclavages", avec des lectures de textes et des paroles de grands témoins avec Prosper Eve, Mémona Hintermann, Bruno Maillard, Denys Pouillard, Yolande Govindama... Ces récits évoqueront la spécificité des violences faites aux femmes esclaves, leur participation à la résistance au système esclavagiste, les figures féminines de l’histoire du marronnage… Ce Kabar la Parole se déroulera de 16h à 18h30 à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris.

L’autre manifestation, un Kabar concert festif, sera organisé de 19h à 21h30 dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville. De nombreux artistes se produiront comme Moring Art guerrier, Racine mélée (groupe maloya), MJP Tradition (groupe maloya), Jean-Didier Hoareau, Pascal Samy et Ericka Simine.
La fête kaf... à l'Hôtel de Ville de Paris

La fête kaf... à l'Hôtel de Ville de Paris




1.Posté par vital le 19/12/2012 16:59

quand un pays n''a de cesse de ressasser son passé , c'est qu'il lui manque un avenir .c'est pour cette raison que les élus n'en finissent pas de commémorer l'abolition de l'esclavage , c'est pour faire oublier l'esclavage moderne qu'est le chômage à la réunion et son lot de souffrance .
vital

2.Posté par mazenbron le 19/12/2012 17:32

Pas de trace de la "transversale" ?

3.Posté par Phil Ozof le 19/12/2012 17:47

Bonjour à toutes et à tous ! Bonne fête kaf, mais n'oubliez pas d'avoir une pensée pour celles et ceux qui sont encore esclaves aujourd'hui, dans des pays pas si loin de chez vous ! Les lois mémorielles et liberticides françaises m'interdisent de les citer ! Parfaitement d'accord avec vital !

4.Posté par Citoyen lucide le 19/12/2012 18:37

Tout à fait d'accord sur le fait qu'il faut aller de l'avant. Le passé il faut le connaitre, mais très rapidement après penser au futur. Et effectivement il y a plusieurs types d'esclavages modernes qui font parfois encore plus de mal. Bonne fête de La Liberté à tous. Sans exception !

5.Posté par jeef le 19/12/2012 19:52 (depuis mobile)

Ce n est pas la fête caf.arreter....la fête de l abolition de l esclavage.indien ,chinois,africains,ect...font parti de la colonisation de la reunion.c est Notre liberter q il faut feter...






tre ibrrter Feyon notres liberter liberter

6.Posté par dionysien le 19/12/2012 22:14

Post 5 :c'est effectivement la fête de l'abolition de l'esclavage .Beaucoup d'esclaves venaient également de Mada et à ma connaissance n'appartiennent pas à l'ethnie cafres.Concernant les indiens,c'étaient des engagés qu'on a essayé " d'esclavager."

7.Posté par Janet13 le 19/12/2012 23:24 (depuis mobile)

Parler de l'esclavage c'est ressasser le passé! Et parler de la première et seconde guerre mondiale? Fêtés le 11 novembre et le 8 mai! Et la prise de la Bastille pendant la révolution, fête nationale du 14 juillet?!

8.Posté par JOE l'indien le 20/12/2012 02:45

Bravo pour cet hommage à nos ancêtres big up

9.Posté par Ladalle le 20/12/2012 09:28

Prosper eve le bien pensant lol

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes