MENU ZINFOS
Animaux

La famille du Tampon qui accumulait une trentaine d’animaux rachitiques condamnée

En avril 2020, l’alerte avait été donnée pour signaler la frénésie d’une mère de famille qui accumulait les chiens et les chats sans pouvoir les soigner. Son gendre avait été accusé d'avoir violenté les animaux à coups de balai. Tous deux ont été condamnés ce vendredi par le tribunal de Saint-Pierre.

Samedi 29 Janvier 2022 - 13:00

Ils n’ont pu que reconnaître les faits, les gendarmes et la fourrière ayant constaté au domicile de la Tamponnaise 29 animaux, des chiens et des chats, mal nourris et attachés.  

Cette mère de famille de 38 ans accumulait les animaux dans de mauvaises conditions. Certains étaient complètement rachitiques et attachés au bout d’une corde de moins d’un mètre, sans eau ni nourriture à proximité. La trentenaire se procurait les animaux sur les réseaux sociaux. Les alertes lancées par la SPA du Sud et l’association PA d’AC à la DAAF restaient sans suite. L’appel aux gendarmes et à la fourrière ont mis fin à cette situation de maltraitance. Une plainte avait été déposée.  

Ce vendredi 28 janvier 2022, soit quasiment deux ans après les faits, la mère de famille et son gendre ont finalement été jugés dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

La femme apparaît fébrile à la barre du tribunal de Saint-Pierre. Son avocate Me Amel Khlifi Etheve expose au juge, avant homologation de la peine proposée par le parquet, la situation sociale et surtout la santé mentale fragile de sa cliente. Cette mère de trois enfants au casier judiciaire vierge est en effet suivie depuis de nombreuses années. Un état dépressif et une anorexie mentale lui ont été diagnostiqués. "Elle s’est enfermée dans un système pensant pouvoir récupérer un certain nombre de chiens et de chats sur Facebook et sortir de sa dépression", indique la robe noire. Au moment des faits, la trentenaire dépassée avait également à sa charge sa mère atteinte d’Alzeihmer. 

Constituée partie civile, l’association PA d’AC représentée par Laurie Carlotti est "tout à fait d’accord" sur le constat établi par la défense d’un état psychologique fragile. "Souvent les problématiques impliquant des animaux sous-tendent d’autres problématiques". L’association s’inquiète ainsi du climat dans lequel évolue les enfants de cette famille.

Prendre en compte l'humain également

Le gendre, absent durant l’audience, est lui accusé de violences.  Sa belle-mère l’avait chargé de s’occuper des chiens. Durant son audition, il n’a reconnu qu’un coup de balai une seule fois. 

Pour ces faits de sévices graves commis envers des animaux domestiques, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, la mère de famille écope d’une peine de 3 mois de prison avec sursis, la confiscation des animaux et l’interdiction de détention d’animaux durant 5 ans. Son gendre est quant à lui condamné à 4 mois avec sursis et échappe à l’interdiction de détenir des animaux. 

L’association Pa d’Ac qui a porté plainte souhaite oeuvrer pour que ces lignes ajoutées aux casiers judiciaires des deux mis en cause permettent d’une part une application dans les faits de l’interdiction de détenir des animaux mais surtout que dans un avenir proche, "il y ait un vrai suivi derrière".

Pa d’Ac travaille ainsi à une meilleure prise en compte des situations humaines et sociales dans lesquelles s’insèrent les faits de maltraitance animale."L’expérience nous montre que lorsqu’il y a de la maltraitance animale, il y a des situations de violences intra familiales, violences conjugales ou des troubles psychologiques", souligne Laurie Carlotti.

A partir de ce constat, Pa d’Ac et l’association familiale de prévention, développement et santé (AFPDS) ont décidé de travailler dans cette démarche qui prend en compte les logiques familiales ou mentales dans le suivi socio-judiciaire des cas de maltraitance animales.  "L' AFPDS met déjà en oeuvre un programme de lutte contre la récidive pour les personnes condamnées pour violences conjugales et éducatives. Elle se chargera donc d'accueillir les personnes condamnées pour mauvais traitement sur animaux au sein du foyer", explique Laurie Carlotti. Le programme préparé par les deux associations a été proposé lors d'une consultation à la préfecture.
Lu 8065 fois




1.Posté par Dadou le 29/01/2022 07:16

Pour une fois une plainte pour maltraitance aboutit !! C’est surtout l’inaction de la Daaf qui est scandaleuse et surtout trop souvent !!

2.Posté par Et les amendes ? le 29/01/2022 07:32

Donc on peut maltraiter les animaux en toute impunité ?
Sous couvert d’Alzheimer ou de cas social , on peut se permettre de maltraiter des etres vivants ?
Bravo la justice ! Même pas capable d’appliquer la loi correctement !

3.Posté par caroline le 29/01/2022 07:55

Pour faire simple des " pas finis graves " à soigner...

4.Posté par .. le 29/01/2022 08:22

Bien. Peine légère par rapport à celle négligée aux Annimaix mais c’est un début. On commence à appliquer les loos

5.Posté par MôvéLang le 29/01/2022 08:48

C'est comme la maltraitance des personnes âgées dans les EHPAD d'Orpéa en France, mais là-bas c'est uniquement par cupidité.

6.Posté par MôvéLang le 29/01/2022 08:50

'' 2.Posté par Et les amendes ? le 29/01/2022 07:32 ''

J'espère que tu en réclamera au moins autant pour les EHPAD d'Orpéa en France.

7.Posté par Le Jacobin le 29/01/2022 09:00

Bonne décision enfin !

8.Posté par Mamy le 29/01/2022 09:08

La Daaf ne bouge jamais ou prend un temps fou avant d'agir. Quelques fois elle met des mois et des mois avant de lever le petit doigt. Effectivement la peine est ridicule par rapport aux sévices qu'on pu subir ces pauvres animaux. Mais la justice continue de voir les animaux comme des objets. Il faut que cela change !

9.Posté par Pascal Cilaos le 29/01/2022 09:22

Merci a tous les protagonistes de ce dossier de l'avoir porter jusqu'au bout et au journal d'avoir relayé l'information et le jugement du tribunal.
Je pense comme cette association, que la violence faite aux animaux, aux enfants et aux femmes on pour point commun des troubles psychologiques qui pourrait dans certains cas se régler en quelques séances .................................

10.Posté par Lulu le 29/01/2022 09:36

on est pas sorti de la mouise avec ce genre de jugement!

11.Posté par jojo le 29/01/2022 09:46

cé un é-scandale ! .... la madame et son gendre qui avé le désir de soulagé la misère animale ont été con-damné. Zot intention l'été pas mauvais ... mais zot n'avé pas les moyens financier de faire mieux pour ces pôvres z'animaux ! ... plutô que donne à zot la légion d'honeur, voila pas que zot les con-dané comme de vulgaire bandi ..... ! moin nana honte po not' société ....

12.Posté par tantine le 29/01/2022 10:16

" Les alertes lancées par la SPA du Sud et l’association PA d’AC à la DAAF restaient sans suite. L’appel aux gendarmes et à la fourrière ont mis fin à cette situation de maltraitance. Une plainte avait été déposée. "

enquête administrative et plainte contre la daaf aussi j'espère ?!

"Cette mère de trois enfants au casier judiciaire vierge est en effet suivie depuis de nombreuses années. "

et les services qui faisaient le suivi n'ont pas vu les 30 chiens dans la case ?! et les enfants étaient traités comment dans un tel contexte ?

et les voisins et la famille n'ont rien vu rien dit ?

"l’interdiction de détention d’animaux durant 5 ans. " pourquoi 5 ans ? pourquoi pas à vie ?

"A partir de ce constat, Pa d’Ac et l’association familiale de prévention, développement et santé (AFPDS) ont décidé de travailler dans cette démarche qui prend en compte les logiques familiales ou mentales dans le suivi socio-judiciaire des cas de maltraitance animales."

excellent, en espérant que les moyens suivent !

13.Posté par Reponse à tous les maloki le 29/01/2022 11:16

Parmi tous ceux qui critiquent et qui bouffent du jambon rose de cochons traités comme des objets, ou tout autre viande d'animal maltraités voire des oeufs seulement de volailles qui sont encage toute la journée. Prend un miroir regarde tes fesses plus propres que ta bouche et brosse toi les dents.

Plus de la moitié de ces animaux vont être euthanasié.

Chapeau bas les artistes

14.Posté par Anne Mangue le 29/01/2022 11:27

@9.Posté par Pascal Cilaos. Je suis assez d'accord avec vous. Par ailleurs, pour finir, juste cette information pour les amis et protecteurs des animaux : ll y aura un reportage TV sur l’association RPA (Réunion Protection Animale) qui sera diffusé sur Les animaux de la 8 ce dimanche 30/1 à 11 heures. L'association RPA est une association de protection animale à la Réunion qui est formidable.

15.Posté par Zebulon et pimprenelle le 29/01/2022 15:54

Quand les mangeurs de cadavres d'animaux se plaignent...
Regardez vos supermarchés sont des morgues et ça vous choque pas pour autant.
Jusqu'au déconditionnement, la vous réaliserez l'horreur de votre mode de vie.
L'enfer existe vous en êtes les auteurs.
Prions pour que votre folie cesse et que les innocents soient délivrés de la souffrance que vous leur affligée sous prétexte de vous nourrir.

16.Posté par Lidiot le 29/01/2022 16:38

" la mère de famille écope d’une peine de 3 mois de prison avec sursis, la confiscation des animaux et l’interdiction de détention d’animaux durant 5 ans. Son gendre est quant à lui condamné à 4 mois avec sursis et échappe à l’interdiction de détenir des animaux "
La zistice de France dans toute sa splendeur !

17.Posté par Des enfants de dieu ces chiens le 29/01/2022 17:57

Linfo.reLinfo.re
Russie : une petite fille tuée par une meute de chiens errants
LINFO.re

Le drame est survenu en Transbaïkalie (Russie), le samedi 22 janvier, alors que l’enfant de 7 ans rentrait d’un cours de musique. La petite a été mordue à mort.

Coincée dans une ruelle étroite par plusieurs chiens
Samedi dernier, une fillette de 7 ans, répondant au nom de Margarita Kanorskaya, a été tuée par une meute de chiens errants à Tranbaikalie (Russie) après son cours de musique. Sur le chemin de retour, l’enfant se serait retrouvée coincée par plusieurs chiens dans une ruelle étroite. Elle n’avait aucune issue pour s’échapper.


Mordue jusqu’à la mort...
Les chiens ont alors attaqué Margarita. Ses jambes ont été arrachées tandis que son visage a été mutilé. La police a été alertée, mais il était trop tard. Il a fallu éloigner les canidés pour s’approcher du corps sans vie de la petite. Sous le choc, la mère de la fillette a été emmenée à l’hôpital.
Tous les chiens sont de gentils toutous

18.Posté par Zipokrit le 29/01/2022 18:00

'' 15.Posté par Zebulon et pimprenelle le 29/01/2022 15:54 ''
Fais-toi soigner rapidement car si le macron est réélu, la fin de la CMU, et l'aide médicale est dans son programme.

19.Posté par Pascale le 29/01/2022 18:58

@Reponse à tous les maloki: pour l'euthanasie c'est une très bonne nouvelle!!! :) car c'est toujours mieux que de les envoyer en Chine ... :)

20.Posté par Pascale le 29/01/2022 18:58

@Anne Mangue merci de nous avoir prévenu... je ne vais pas regarder :)

21.Posté par LadiLafé le 30/01/2022 07:50

@pascale, anne mangue: auriez vous le courage ?

Rien, rien de rien à propos des solutions pourtant simple pour faire cesser ces '' soit-disant maltraitances '', tout simplement parce que ça rapporte énormément.
Les français ne savent plus quoi faire de leurs animaux abandonnés, maltraités ( même chez eux ça existe) ils sont obligés de les euthanasier.
Comment font-ils pour faire adopter les nôtres ?
Il n'y a plus besoin de loi pour régler le problème de l'errance et la maltraitance, il faut simplement appliquer celles qui existent, à moins qu'on ose pas avouer que ce serait tuer les poules aux oeufs d'or.

- Contrôles systématiques de l'identification et identification forcée à la charge des propriétaires.

- Saisies systématiques des animaux errants et divaguants avec amendes et/ou TIG

- Interdiction des reproductions et ventes d'animaux par les particuliers.
( Le préfet a su réserver la pêche des bichiques uniquement aux professionnels) , et le macron avec son pass vaccinal rend les vaccins encore au stade expérimental obligatoire alors que c'est illégal.

- Sinon, on comprendra que vos gesticulations n'ont que pour but de sensibiliser les gens à vous donner encore plus d'argent.

22.Posté par Domoun Léfou le 30/01/2022 07:59

Post 15 par Zebulon et pimprenelle.

Je vois que vous attendez avec impatience les steaks du professeur Mitsuyuki Ikeda, Selon-lui, le caca humain est très riche en protéines.
Ça devrait te convenir,.
Bon appétit.

23.Posté par EDD974 le 30/01/2022 19:05

Post. 19 et 20

Encore l'hystérique anti-chien... Qu'on la transforme en pâté pour chat une bonne fois pour toute !

24.Posté par euhh... le 30/01/2022 19:18

Post 1
Out ecriture français pas terrible non plus.

25.Posté par lamadon le 03/02/2022 15:52

rectification a certains commentaires ,non la moitie des animaux ne sera pas euthanasiés ,ça cest passé il y a deux ans ,les animaux sont partit en fouriere et ont ete TOUS sauvés par plusieurs associations de protection animale et adoptés depuis ,
de plus cette personne recommence a accumuler des animaux chez elle ,ce qui est souvent ,toujours le cas dans ce type de probleme ,dou l'importance du suivi qui visiblement nest pas fait !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes