Zot Zinfos

La facture que paie l'État pour l'ancien président Nicolas Sarkozy

Mardi 20 Janvier 2015 - 15:03

la liste des avantages que perçoit Nicolas Sarkozy en tant qu'ancien président de la République: l'État lui a remboursé 1,6 million d'euros de frais de personnel et 196.000 euros de loyer annuel.

En décembre dernier, plusieurs députés socialistes emmenés par Yann Galut et Alexis Bachelay créaient la polémique en réclamant que le nouveau chef de l'opposition Nicolas Sarkozy abandonne les avantages dont il bénéficie en tant qu'ancien président. Mediapart a révélé le montant de la facture de ces privilèges pour le Trésor public. Tous les anciens présidents bénéficient des largesses de la République depuis la décision de 1985 prise par le premier ministre d'alors, Laurent Fabius. Le coût de ces dépenses est estimé entre 1,5 et 2 millions d'euros annuels par bénéficiaire. Mais c'est la première fois que le détail des factures est rendu public.

Entre mai 2012 et décembre 2014, Mediapart révèle que l'ancien locataire de l'Élysée a totalement renouvelé le mobilier. Le remplacement des bureaux, du parc informatique et téléphonique de la rue de Miromesnil dépasse les 55.000 euros. L'État paie par ailleurs le loyer pour un montant de 196.092 euros par an, soit plus de 16.000 euros par mois pour une surface de 320 m2. Nicolas Sarkozy bénéficie également de la mise à disposition d'une Citroën C6V6 HDI Exclusive, achetée 44.140 euros au lendemain de sa défaite. La facture de carburant s'élève à 4.046 euros par an et l'entretien à 5.301 euros.
1,6 million d'euros de frais de personnel

Autre gros poste de dépenses: la rémunération du personnel mis à disposition de l'ancien président. On y trouve les salaires des cinq fonctionnaires mis en disposition ainsi que ceux de cinq conseillers contractuels rémunérés entre 5.247 euros et 7.020 euros en net par mois. On retrouve parmi ces conseillers la demi-sœur de Carla Bruni, l'épouse de Nicolas Sarkozy: Consuelo Remmert occupe le poste de «conseillère diplomatique», et aurait pour mission selon Mediapart d'organiser les fameuses conférences rémunérées que l'ancien président donne à travers le monde. Ce coût en personnel s'élèverait au total à 1,6 million d'euros pour deux ans et demi selon le site d'investigation.

Alors que des voix s'élèvent à gauche pour s'interroger de la pertinence du maintien de telles dépenses en période de crise, pour un responsable politique qui a repris des fonctions de premier plan, l'entourage de Nicolas Sarkozy dément tout mélange des genres. Jeudi 15 janvier, Véronique Waché, conseillère en communication du patron de l'opposition, assurait à Mediapart que toute l'organisation qui l'entoure a été doublée, afin que les frais inhérents à l'ancien président ne bénéficient pas au chef de l'UMP.

DOM
Lu 2151 fois




1.Posté par vu de mon fauteuil le 20/01/2015 16:08

ce sera la meme chose pour hollande quand il ne sera plus president
des millions pour 5ans et tres peu pour plus de 40 ans pour le travailleur

2.Posté par Lastic le 20/01/2015 16:27 (depuis mobile)

Pour un Président qui a coulé la France economiquement et socialement c'est chèrement payé.

3.Posté par Boomerang le 20/01/2015 18:02

Hollande a dit qu'il y renoncera...mais on c'est ce que valent les promesses des politiciens et même de tous.....

En tout état de cause, il n'a pas fini de berner la France, car des fans de Sarkozy, il y en a encore plein les rues, et même sur ce site, qui bientôt -2017- vont s'affronter avec ceux de Hollande, pendant que ces deux là trinqueront aux déboires de ceux-ci.....Moutons......

4.Posté par doz le 21/01/2015 04:56

Quand on voit nos politiques, on se dit qu'ils ne sont pas differents de l'etat islamique. Ils exploitent, torturent un peuple et des fanatiques croient encore au vote.

5.Posté par oté le 21/01/2015 14:38

DOM le bon socialiste vient se plaindre d'un dispositif mis en place en 1985 par françois Mitterand. Ce qui est insupportable c'est que l'on fait mine de découvrir cette indemnité légale, et on oublie également de remettre en cause les indemnités des ministres virés, des anciens présidents du sénat, des cumuls des indemnités de fonctionnaires avec celles en tant qu'élus et celles de permanent du PS (entre autres). Faudrait aussi se demander pourquoi DOM ne nous parle pas du cas Cambadélis, le patron du PS ??? ( retraite et indemnité publique alors qu'il est permanent d'un parti politique ?)
Voila le problème avec le PS ils ont l'indignation à géométrie variable.

Enfin, je rappelle aux anti sarkozyste primaires, la loi n'étant jamais rétroactive, sarko gardera son indemnité légale, Hollande n'a qu'à montrer l'exemple.

6.Posté par noe le 21/01/2015 18:52

Votons et faisons voter pour Nicolas Sarkozy !
Il changera la France !

7.Posté par citoyen le 21/01/2015 20:03

DOM s'étranglera-t-il quand Hollande ne sera plus président dans deux ans? Il aurait été plus crédible en titrant:" la facture que paie l'état pour les anciens présidents". Il faut être partial si on veut être crédible.

8.Posté par KLD le 21/01/2015 23:48

quand pense Patrick le buisson (pense t'il encore ?) : un anti sarkosyste "primaire" , wouarf ............

9.Posté par Dom le 23/01/2015 13:54

aux traines savates : A quoi sert la lumière du soleil, si on a les yeux fermés.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >