MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La face cachée de l’Allemagne


- Publié le Lundi 18 Mai 2015 à 15:33 | Lu 637 fois

La face cachée de l’Allemagne

Au-delà de la représentation que peut renvoyer l’homme, il y a ses écrits. Je les ai quasiment tous lus. Le dernier ouvrage en date, "Le hareng de Bismarck", est d’un genre nouveau. Un pamphlet sur la prétendue Grande Allemagne à rebrousse poil du "chœur des louanges".

Références historiques et politiques à l’appui, avec son habituelle aisance des bons mots et quelques néologismes, Jean-Luc Mélenchon épluche avec rigueur mais fluidité la situation d’ensemble du numéro européen, géopolitique comprise. Ci-après, j’ai souhaité livrer à mes lecteurs mise en bouche au kilomètre en espérant qu’elle puisse les inciter à sa lecture.

"Percer le blindage cotonneux des béatitudes et des langueurs", "Alexis Tsipras", "L’OTAN cheval de trait", "La complice caste du fric", "Wilhelm Röpke et l’ordolibéralisme", "Faire l’Europe sans défaire la France", "Un potage nauséabond", "La foi effrayante de devoir faire le bonheur des autres malgré eux", "un tonnelet de harengs Bismarck … offert à François Hollande … en mai 2014 en Poméranie … territoire traversé par la ligne Oder-Neisse … et sur le Nordwind … du nom de la dernière offensive allemande en France pendant la Seconde Guerre mondiale" "Bismarck est l’agresseur de la France", "Les dirigeants français sont assez inhibés pour sourire sans répliquer", "Les moutons français bêlent pitoyablement quand claque le fouet des faces de pierres", "naufrage auquel m’Allemagne se destine", "si la realpolitik pousse parfois au cynisme, l’irealpolitik conduit toujours à un déni fatal", "Sa Majesté le pensionné de la haute classe moyenne allemande", "retraite par capitalisation", "euro fort et gros dividendes pour fonds de pension", "la cogestion des entreprises", "le social-démocrate Schröder", "la finance de notre temps cancérise toutes l’économie productive", "une minorité anxieuse", "serviteurs à bas prix", "décrire l’envers du décor écologique et social", "faire cesser les génuflexions devant le voisin germanique", "dettes dans l’histoire", "un laboratoire économique", "séparer totalement l’économie de la décision des citoyens et faire de la monnaie une vache sacrée", "identité républicaine de la France", "naufrage moral de la génération des élites médiatiques et patronales françaises", "collaborent au dénigrement de leur patrie", "couplets obscènes", "trouvailles esclavagistes", "l’Ani et les macronnades", "l’annexion de l’ancienne RDA", "Marx", "Richard Von Weizsäcker", "l’impérialisme allemand est de retour", "la dictamolle européenne", "antimodèle écologique", "épidémie d’obésité", "scandales sanitaires", "Frankenstein végétaux", "productivisme irresponsable", "rejet de CO2", "exporter deux fois et demie plus de marchandise par avion que la France", "530 voitures pour 1000 habitants", "le lignite", "gaz de schiste", "BMW", "la Mutti Merkel", "250kg de déchets par an et par habitant", "le 1er exportateur mondial de déchets", "les gazouillis écolo du coucou des horloges « made in Germany »", "industrie chimique", "BASF et Bayer", "le journal " collabo " Le Temps devenu Le Monde", "directive européenne REACH", "insecticides Gaucho et Régent", "lobby européen", "Monsanto", "colzas OGM", "Commission européenne", "riz transgénique", "haut pouvoir contaminant", "les effets de vitrine", "hard discount et malbouffe", "Albrecht (Aldi) et Schwarz (Lidl) ", "dumping social", "intérimaires payés moins de 5€ de l’heure", "exportation", "une diminution spectaculaire de leur compréhension du monde et même du sens de la vie", "mentalité rétrograde", "le vin", "taux de fécondité", "Qui a envie d’être allemand ? ", "agenda 2010", "la prise en charge collective des enfants dans des équipements publics", "règle d’or", "les trois K : Kinder-Küche-Kirche", " « la mère corbeau » ",  "espérance de vie", "France, Allemagne et Royaume Uni à 73 millions d’habitants chacun en 2050", "accumuler l’épargne et les excédents commerciaux pour organiser sa gériatrie", "couple franco-allemand", "exode des jeunes", "exporter les vieux", "16% sous le seuil de pauvreté avec 1% de la richesse de 2012 contre 3% en 2003", "travailleurs pauvres", "mini-jobs", "compétitivité", "détroussage éhonté des uns par les autres", "l’ancien système social n’existe plus", "pas de cartes de syndicats, pas d’avantages sociaux", "Hartz IV", "les accords-maison", "système non-coopératif", "monnaie unique", "dévaluation pour regagner de la compétitivité", "les machines-outils, l’industrie automobile", "depuis 2011, la valeur du stock de capital de l’industrie allemande diminue", "infrastructures dans un état lamentable", "système d’apprentissage", "classement de Shanghai", "durée du travail hebdomadaire", "Club Med", "durée des congés", "retraite", "Yanis Varoufakis, le nouveau ministre grec des finances", "valorisation de son portefeuille investi à l’étranger entre 2006 et 2011", "crise des subprimes", "pertes de la zone euro", "une source de risque considérable dans le château de cartes du systèmes bancaire mondial", "de l’Allemagne de l’Est, les aspects négatifs de la réunification pour ses voisins", "la « Kohlonisation » appliquée à toute l’Europe de l’Est à la faveur de l’état de choc économique", "hinterland", "atelier de production", "pratiquer la délocalisation à domicile", "le régime abject du détachement de travailleurs", "l’élargissement rapide de l’UE", "le traité constitutionnel européen", "traité budgétaire", "eurolâtres", "… est français, ce qui est souvent en soi un programme", "atlantisme", "pacte de Varsovie", "Ukraine", "L’Allemagne a infligé 20 millions de morts à la Russie pendant la guerre", "grand marché transatlantique", "Merkel, sous l’apparence débonnaire, une redoutable femme politique", "la quintessence du poison allemand", "Il n’y a qu’une politique possible. La raison technicienne est apte à la prescrire". "Selon Juncker, il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens". "Révolution française de 1789", "Adenauer : la civilisation chrétienne commune à tous les peuples européens", "nation-contrat contre nation-force vitale", " « Vive l’Allemagne » d’Alain Minc", "le château de Versailles choisi par Bismarck comme symbole européen du modèle absolutiste", "la confusion du religieux et du politique", "dialogue ouvert avec les Eglises", "conservateurs allemands et le souci de mettre en cohérence un système de pensée avec un ordre politique et son pendant économique", "principe de subsidiarité", "corps intermédiaires", "ménager la libre concurrence", "asymétrie entre deux groupes de pays signataires", "le dangereux romantisme social français", "« Les Grecs dehors » d’après le journal Bild", "le noyautage allemand", "les gargarismes sur le couple franco-allemand", "1994, la fin du principe fondamental de la construction européenne : l’égalité absolue entre la France et l’Allemagne dans les institutions européennes", "les Allemands spécialiste du défaut sur leur dette", "la conférence de Londres du 27 février 1953", "réparations de guerre", "asphyxier la Grèce pour l’exemple et comme preuve de leur domination sur l’Europe", "la germanolâtrie se récite comme un des mantras obligé du bon goût", "déclarations d’amour et d’allégeance au vieux voisin", "le bal des faux culs", "Merkozy", "La France n’a pas inventé la solution finale", "Montebourg", "Bartolone", "« une confrontation » avec Angela Merkel", "Daniel Cohn Bendit : tracer une ligne d’interdit absolu en matière d’opinion politique", "vaudou européiste", "les héritiers de Pétain", "les miasmes de la collaboration", "Merhollande", "le congrès SPD, l’antre des dévots de la finance", "l’initiateur du « modèle allemand » ", "la cogestion droite-PS", "le parti anti-austérité Podemos", "le limes : fil rouge de nos devoirs", "la Commune de Paris", "le français est la langue officielle dans vingt-neuf pays du monde", "les frontières de notre pays touchent aux cinq continents", "les Français assignés à se montrer toujours davantage universalistes", "Qui décide en Europe et chez nous ? La rente ou le travail ? Le peuple ou l’oligarchie ? La BCE ou les citoyens ? L’Allemagne ou l’union libre de peuples libres ? ", "Imaginer un autre futur", "une confiance en soi, une volonté et une audace".

Bonne lecture et au plaisir de débattre.

 

Jean-Hugues Savigny

 





1.Posté par Tonton le 18/05/2015 21:06

Débattre?
Peut être dans un établissement psychiatrique. Il aura de la compagnie pour debattre d'égaux à égaux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes