MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La divine mission des requins... suite


- Publié le Mercredi 4 Mars 2015 à 15:52 | Lu 983 fois

La divine mission des requins... suite
Un peu d'humour dans ce monde de brutes ! ... "Se faire traiter d’idiot par un imbécile est un plaisir de fin gourmet !". Comme disait Courteline, et à l’instar du regretté Coluche : "Je me maaarrre !" à la lecture des quolibets que profèrent à mon égard des "olibrius créationnistes" suite à mon article publié dans le courrier des lecteurs sous le titre "La divine mission des requins ?". Je serais : "Un rejet (rebut ?...) de la Nature, un pauvre minable, un demeuré qui tire sa colère... et un couard..." (MDR)  Post 5 Pseudo A. HOAREAU.  

Plus vous me  traînerez dans la boue, qui semble être votre milieu de prédilection, plus vous prouverez que votre capacité de jugement et de tolérance est à l’égal de celle d’une holothurie ou d’un lombric, qui eux au moins, sont éminemment utiles en tant que formidables recycleurs de déchets participant activement à "l’équilibre naturel"...

Pour vous rabattre votre caquet fielleux M. le misanthrope haineux, reportez-vous au post 7 de "kaiinoa888". Croyant, qui avec la "Foi du charbonnier", se réfère à sa Sainte Bible pour apporter de l’eau à mon moulin : "Dieu a dit à l’Homme de dominer les poissons de la mer" et non le contraire ! Comme quoi les "impénétrables Voies du Seigneur" sont diversement  interprétables...

Six siècles avant la naissance de Jésus-Christ, le sage fabuliste grec Ésope déclarait que "La langue est la pire et la meilleure des choses..." On peut en dire autant d’internet qui véhicule autant le Savoir et la Connaissance que l’inverse : contre-culture et toutes les plus fumeuses et irrationnelles élucubrations de gourous délirants.

On trouve sur le Net actuellement des barjots qui tentent de prouver que la planète Terre ne tourne pas sur elle-même car ça n’est pas écrit dans le grimoire auquel ils font référence, alors que l’astronome grec Aristarque de Samos (320 - 250 avant J.C) avait, 16 siècles avant Galilée, découvert l’héliocentrisme et la rotation de la Terre ... "Nom de Zeus ! Tu vas te taire ! Tu fais insulte aux dieux !" Pendant des siècles l’obscurantisme évangélique a fait la Loi .Galilée condamné par le Saint-Office en 1633 n’a été réhabilité par l’Église qu’en 1992 !...

Je jubile avec le post 10 ! "eux zont pas évolué ?". Je n’osais en espérer tant ! Zamalissimement stupéfiant !... J’ai réussi à en pêcher un. Un vrai de vrai, un pur et dur "créationniste", un "alternaute" au cerveau d’éponge prêt à s’imbiber de toute "alter-idée" contraire au simple bon sens commun. Un spécimen d’humain mutant, un "heyoka" qui a les cheveux qui poussent à l’intérieur du crâne ! Un alter-gogo : "Le darwinisme serait réfuté par la science ...". Je me régale de l’alter-argumentation de ce "Spontex" décérébré qui a l’insigne chance que le ridicule ne tue pas. Dommage !...

 À tous ceux qui prétendent que "je ferais mieux de fermer mon clapet" je répondrai que "seuls les Gens de Mer ont le droit de l’ouvrir ..." il se trouve que j’ai l’honneur d’en faire partie en tant que "voileux" depuis plus de 40 ans. Partir du Port avec des amis le samedi matin, passer la nuit au large et ne revenir à terre que le dimanche soir, pour le simple plaisir de naviguer a été longtemps mon loisir préféré. (On en profitait pour pêcher à la traîne des dorades coryphènes). J’ai participé à trois reprises au "Tour de l’île à la voile"  en tant qu’équipier, avec des skippers expérimentés. En navigation hauturière : Réunion - île Maurice - Réunion au sextant : Pas de GPS à bord ! J’ai à Madagascar, à Tuléar, eu le plaisir et le rare privilège de naviguer sur les traditionnelles pirogues à balancier en farafatsa à voile carrée et deux perches-mâts des "Nomades de la mer", les  Vezos. 
 
Il n’y a pas à terre de plaisir comparable à celui que l’on peut éprouver au large de se laisser guider par de mutins dauphins faisant semblant de tirer l’étrave, de doubler une facétieuse baleine qui se donne en spectacle, de voir les tentatives d’un  paille-en-queue pour se poser à la pointe du mât qui se dérobe sous lui. Rien sur le "plancher des vaches" ne peut rivaliser avec le sentiment de plénitude absolue que l’on ressent par une nuit sans lune, au plus  près du vent, seul à la barre, en réalisant que l’oxymore de Corneille "Cette obscure clarté qui tombe des étoiles..." est une réalité palpable. Tous feux éteints à bord, tous les sens en éveil, on voit mieux qu’en plein jour ! Seuls comptent le bruissement de l’eau contre la coque, le chuintement de l’étrave et le frou-frou du vent dans les oreilles, avec une étoile en point de mire. Seuls les vrais marins ressentent cette intime entente sensuelle entre un barreur et sa vive monture marine, complice apprivoisée, à la fois docile et fantasque, parfois rebelle, ruant et regimbant sous lui.
 
Par un imprévu concours de circonstances, lors d’un stage, j’ai participé à l’IFREMER à l’élaboration et à la mise au point des premiers prototypes de DCP. J’ai obtenu de cet organisme un diplôme en aquaculture, Spécialité "Macrobrachium Rosembergii". En 2007,  lors du « Concours des inventeurs et innovateurs de La Réunion » où j’avais présenté un prototype de modules empilables d’abris de protection des postlarves de crustacés et des juvéniles de poissons de récif, en quelque sorte, une zone de frayère sécurisée, une écloserie et une nursery sans prédateurs,  contribuant de plus à la régénération du corail... j’ai été menacé d’énormes amendes et de peine de prison si j’osais effectuer des tests en grandeur nature dans le lagon pour : "Intrusion illégale, dégradation et destruction du milieu naturel" sous la pression d’EDF qui recycle localement ses vieux poteaux en béton pourri au fond de la mer en guise de simili-DCP. (Ça coûte évidemment moins cher que de les expédier pour destruction en Métropole !...)

Mon projet ayant été reconnu par l’ensemble du Jury  comme "intéressant et prometteur", j’ai été récompensé par un "Prix d’Encouragement" à effectuer des tests de validation à mon domicile EN AQUARIUM !!! Avec formelle interdiction, sous peine de procès, de les effectuer dans le seul milieu naturel possible adéquat, le lagon ! Bravo la logique ! Si on m’avait autorisé en 2007 à installer - à mes frais - mes modules en "zone naturelle protégée" et sous la surveillance de scientifiques, aujourd’hui, 8 ans après, on pourrait constater l’augmentation (ou non) de l’effectif des juvéniles et de la croissance (ou non) des boutures de corail.

EDF n’était  pas le seul farouche opposant à mon projet. Un fonctionnaire "à la coule", jugeant sans doute que son salaire pourtant confortable, malgré sa surrémunération ne lui suffisait pas, envisageait de cumuler sa fonction avec celle d’importateur de nouveaux « modules de repeuplement » américains en résine de polyester (n’ayant jamais encore fait preuve de leur efficacité), avec l’intention mercantile de les revendre à prix fort à la Région ou au Conseil Général pour arrondir grassement ses fins de mois.

Il est désolant et absurde que toutes les décisions concernant au sens large le domaine maritime soient prises par des "terriens" inconséquents n’y connaissant strictement rien, qui auraient, les pauvres douillets, le mal de mer par une "jolie brise" sur un voilier dès la sortie du port. Il faut reconnaître qu’être né à Épinal, Clermont-Ferrand, Besançon ou Rocamadour ne prédispose pas naturellement à être compétent en matière d’ichtyologie tropicale. À qui un Préfet doit-il le plus faire confiance ?... À un énarque de Vierzon ou à un vieux pêcheur de capucins de La Saline ?... À un statisticien de Bécon-les-Bruyères ou à un plongeur en Baie de Saint-Paul ?... À un analyste de Vignoux-sur-Barengeon ou à nos nombreux et talentueux Champions de surf de Saint-Leu ?... À un consultant de Montcuq ou aux plaisanciers et pêcheurs professionnels pratiquant la pêche au gros autour des DCP ?...

Le comble du comble de l’absurde, de l’imbécillité et de l’irresponsabilité criminelle : Les "si mignons gentils petits requinoux" ramenés à bord doivent être mesurés et REJETÉS À LA MER s’ils n’atteignent pas la taille minimale autorisée de X décimètres. "Cría cuervos y te sacarán los ojos...", sage proverbe espagnol "Élève des corbeaux et ils t’arracheront les yeux..."  Autrement dit, laissons vivre, se reproduire et prospérer les "Adorables Créatures Sacrées" protégées des "olibrius écolo-créationnistes" jusqu’à ce que, devenus grands, ils accomplissent leur prétendue divine mission de Justiciers et de "Mangeurs d’Hommes"...
 
Je suis Breton et compte parmi mes ancêtres, aux temps anciens de la Marine à voile, nombre de "Terre-Neuvas" de Saint-Malo, pêcheurs de morue à l’aviron dans de minuscules doris à deux places sur les bancs de Terre-Neuve. Plusieurs y ont perdu la vie, dérivant sous les terribles bourrasques glaciales de vents polaires, égarés dans d’opaques brouillards, ils ne sont jamais remontés à bord... Ni fleurs ni couronnes !... Quelques requins boréals ont rempli  leur "rôle naturel" de fossoyeurs de la mer...

Récemment, un "olibrius interdicteur" sans aucune pitié pour les victimes des squales, osait me déclarer en face : "C’est leur faute ! Fallait pas qu’y z’y aillent ! ..." (Sous-entendu "Bien fait pour eux !..."), qu’il y avait autant de risques mortels  à oser pénétrer les "domaines interdits" de la mer ou de la haute-montagne. Je lui ai rétorqué qu’en montagne il n’y avait que de pacifiques et craintifs chamois ou bouquetins qui sont des espèces protégées et n’ont jamais blessé ou tué personne, sauf innocemment en déclenchant accidentellement des chutes de pierres ou des avalanches. Cette comparaison abusive est stupide, il n’y a pas de fauves anthropophages dans les Alpes. La prolifération exceptionnelle des requins tigres et bouledogues à La Réunion n’est due qu’à la "Sacralisation" de ces deux espèces scandaleusement interdites de pêche depuis 1999 par des "Autorités" totalement ignares, aveugles et irresponsables, manipulées par des lobbies "écolo-créationnistes".

Combien faudra-t-il encore de mutilés et de morts avant que soit décidé un retour à la normale, à un "équilibre naturel" en considérant que ces squales sont des poissons comme les autres, et à ce titre, doivent être - non pas éradiqués totalement - comme à l’île Maurice ou aux Seychelles, mais "contrôlés" par une "pêche raisonnable" qui n’aurait jamais dû cesser ?...

Signé "Monsieur Perles"
 




1.Posté par boomhauer le 04/03/2015 17:00

too long, didn't read lol

2.Posté par sam974 le 04/03/2015 18:39 (depuis mobile)

Excellentissime ! Bravissimo !

3.Posté par KLD le 04/03/2015 19:01

bla bla ................... pas de drums lines .............en vérité , pas de drum lines ............na voir .............

4.Posté par kaiinoa888 le 04/03/2015 19:37

Voila qui est bien dit! Sauf pour le charbonnier😄je rajouterais pour la plupart, zot la jamais met un savat de doigts, dés que zot i woi soleil zot i vient rose comme un coq,la pas habitué, sans compter la plupart i gaigne pas nagé😅 et sa i vien donne a ou leçon su la mer...pffftt
Demande a zot c koé "un grand patte",un bonnet le prête, un bopartere, un caraboss, un bouftang, un marave" va dit a ou c koé ce dialecte? Une vraie bande de charlie ...heu non de CHARLOTS!😂

5.Posté par 974 le 04/03/2015 20:37

i semble étre sur la déffensivent non...

6.Posté par KLD le 04/03/2015 22:26

moi aussi , créole depuis ma naissance , je suis descendant de breton , je n'en fé pas un plat ..................allez gratter "les "pseudo usagers de la mer" avec zot "drum smart lines "............. peche et vigilance !!!!!!

7.Posté par zed le 06/03/2015 00:26

Excellent billet. Trop long pour les analphabètes, c'est dommage pour eux. Ils ignorent et le raffinement de la lecture et la douceur d'une nuit en mer. Mais pour qui se prend-il celui-là ? comment ça ? un cordonnier du loir et cher n'est-il pas aussi légitime qu'un marin pour ce qui est des choses de la mer ? Elitisme ! Ou... simple évidence insupportable pour l'alternaute omniscient ichtyologue mouliforme ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes