MENU ZINFOS
Océan Indien

La difficile restructuration d'Air Mauritius


Les 2.500 employés de la compagnie au Paille-en-queue sont impatients. Aucun plan de restructuration concret ne leur a été présenté pour le moment en raison d'intérêts inconciliables entre le plan d'action souhaitée par le gouvernement et celui du Top management. Pendant ce temps, les pertes se poursuivent...

Par Ludovic Robert - Publié le Jeudi 26 Février 2009 à 07:04 | Lu 816 fois

La difficile restructuration d'Air Mauritius
L'ébauche d'un plan de restructuration pour la compagnie Air Mauritius se fait attendre. Pour notre confrère DefiMedia "il n'existe aucun plan de restructuration à proprement parler. Le Top Management n'arrive pas à accoucher d'un document qui concilie les exigences du gouvernement et celles de la réalité. (...). C'est la raison pour laquelle l'ébauche est continuellement travaillée".

Plusieurs mesures ont été prises pour pallier aux différentes turbulences qui se font jour dans le ciel mauricien parmi lesquelles la suppression des billets gratuits pour les anciens directeurs (Voir article "Les turbulences ne sont finies pour Air Mauritius... "). Cette mesure a été complétée par la réduction des salaires des Executive vice president et par les départs volontaires en retraite et les congés sans solde. Ces annonces suffisent-elles à assainir une situation financière catastrophique ? Pas si sûr d'après la présentation du bilan financier de la compagnie cette semaine.

Entre octobre et décembre 2008, la compagnie au Paille-en-queue a perdu 299 millions de roupies. Sur les neuf premiers mois du calendrier financier (avril-décembre 2008), ce sont 900 millions de roupies de pertes qui ont été signalées. Pour la direction, ces pertes sont le résultat direct de l'effet négatif du Hedging et d'une baisse de 10,1% du nombre de ses passagers. Par ailleurs, la compagnie avait aussi déboursé près de 2,4 milliards de Rs pour la reconversion de ses avions en deux classes et pour les frais liés au Fuel Hedging Commitment.

Pour les gestionnaires de la compagnie, la réduction des coûts devrait s'articuler autour de trois grandes lignes : "il faut revoir le réseau des dessertes en suspendant les destinations à pertes et en diminuant les fréquences sur les destinations frappées par une baisse conséquente du nombre de passagers. (...) Si cinq vols long-courriers sont réduits chaque semaine, la compagnie pourra économiser la bagatelle de Rs 200 millions par mois". Cette réduction des capacités de rotation devrait entraîner une diminution du personnel. D'après les gestionnaires, la diminution des effectifs permettra une économie de 3 millions de roupies chaque mois. Si certains cadres ont déjà "accepté" la baisse de leur salaire et la suppression de certains privilèges, leur "train de vie" devrait encore être revu à la baisse...

Le plan du gouvernement est opposé aux exigences des gestionnaires de la compagnie. Pour les membres du gouvernement, le personnel ne doit pas être amputé tout comme certaines dessertes. Toujours selon le Defimedia, Air Mauritius aurait la possibilité de desservir des escales abandonnées par d'autres compagnies. Cependant, plus le temps passe, plus il devient problématique d'agir...



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes