Sport Réunion

La deuxième édition du DDthlon aura lieu le dimanche 5 avril

Vendredi 27 Mars 2009 - 17:28

La Jeune chambre économique de La Réunion et plusieurs partenaires organiseront la deuxième édition de DDthlon. L’objectif reste la pédagogie et la sensibilisation du public au développement durable.


Le dimanche 5 avril, les participants - une cinquantaine d’équipes de quatre adultes (maximum) accompagnés d’enfants – ont rendez-vous au jardin de l’Etat pour le départ et l’arrivée de la deuxième édition du DDthlon.
Ce rallye pédestre organisé dans le cadre de la septième édition de la Semaine du développement durable, propose au grand public un parcours pédagogique pour sensibiliser petits et grands aux enjeux de ce thème, plus que jamais d’actualité.
La formule est simple. Des informations seront remises aux compétiteurs, ils auront dix étapes à faire à travers la ville de Saint-Denis. Diverses épreuves et questions émailleront leur itinéraire.
La Jeune chambre économique, la municipalité dionysienne, le groupe Véolia Environnement et l’Office de tourisme intercommunal du Nord, ont également veillée à ce que cette sensibilisation se déroule dans un cadre ludique et familial.

Jismy Ramoudou
Lu 2151 fois



1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/03/2009 17:36

pourquoi la JCE n'intervient elle pas avec renforts de stands, lors des manifestations automobiles dites "sportives" ...?

2.Posté par Cambronne le 27/03/2009 17:38

Et ils ont obtenu combien de subventions pour monter leur machin truc bidon ?
Encore des gens qu'ils pensent être utile surtout en utilisant le sens Dédé comme le cochon du grattage de la française des jeux et les deux oies

3.Posté par David le 27/03/2009 18:47

Un superbe exemple de développement durable : l'adoption du billet électronique ! Superbe avancée.
Avant l'arrivée de cette belle avancée écolo, la compagnie de voyages imprimait un billet papier. Maintenant, l'agence de voyage l'envoie par mail. Elle l'imprime également pour son client. Le client a aussi la possibilité de l'imprimer chez lui ; n'est-il pas plus facile de donner un exemplaire du billet à la personne qui viendra le chercher à l'aéroport plutôt que de lui indiquer le numéro de vol ? Au final, avec l'avènement de ce merveilleux outil, un billet est imprimé de nombreuses fois contre une seule auparavant. Mais parait-il, cela permet de sauver les arbres...


4.Posté par William le 27/03/2009 19:12

Haaaaaa ! Mes amis de la jeune chambre économique !!!
Comment faire semblant d'avoir des idées et s'occuper à se regarder le nombril...

Prenons tous notre voiture pour aller à ce rendez-vous de la JCE pour faire un petit tour de rien du tout, puis jeter tous les papiers distribués dans la nature et revenir tous ensemble pour faire un joli bouchon !

5.Posté par denis le 28/03/2009 09:14

Cette epreuve est une bonne chose sur le fond.
Quant à la forme, je ne connais pas les modalités et les enjeux sous jacents.

6.Posté par Ils sont jeunes ..... le 28/03/2009 17:26

plein d'idéaux, plein de bonnes idées, plein d'inexpérience et envie de refaire leur monde, encore une bulle. A quand la vielle chambre économique pour rappeler quelques leçons ... Développement t durable, consommation d'essence , embouteillage, N°3 a raison, N° 4 a raison

7.Posté par Cambronne le 28/03/2009 19:44

6. Posté par Ils sont jeunes ..... le 28/03/2009 17:26
plein d'idéaux, plein de bonnes idées,

Le pire c'est que qu'est ce qu'ils y connaissent en mode de développement durable , deux mots galvaudés de leurs origines car nombreux ceux qui se perdent dans la signification à partir de la phase de conception sur la valeur ajouté de bonne volonté qui consiste à faire d' une approximation chimérique d'un rêve d'une fonction, utopique de possibilité sur le développement d'un produit qui ne sera pas forcément la distributivité voulu.
Surtout qu'est ce que vient foutre le mot durable , sachant que tout ce que l'homme fabrique est forcément jetable ? Pourtant les anglos saxons disent Sustainable development ce qui ne veut pas dire la même chose en français ...car pour reprendre le sens du terme développement qui répondrait selon toutes vraisemblances à une théorie aux besoins d'enrichissement pour les générations du présent sans pour autant compromettre la capacité nuisible sur les ressources des générations futures à répondre surtout à la sauvegarde par l'innovation d'autres technologies .
Voilà pourquoi nos technocrates énarques français plombent l'économie sur la recherche environnementale qui n'a rien de fondamentale avec l'écologie faisant que nous nous retrouvons avec l'aberration de lois complètement contradictoire voir même stupides les unes que les autres suffit de comprendre le processus sur l'architecture et les blocages sur le foncier , comment peut ont trouver des élus médecins avocats enseignants de quoi je me mêle comment ces gens peuvent ils parler d'architecture et d'environnement rien que sur le concept environnementale ont ils fait des études pour ?
Comment Madame Dindar subitement telle une oie effarouchée comme une envie de pisser vient avec son cochon 3DDD type française des jeux car pour l'information l'immatériel n'appartient pas à une caste ou un lobby il n'est que l'attribut d'être sans substance physique.
Non alors chacun son métier et le vaches seront bien gardées car ces gens si vertueux viennent et veulent agir souvent avec un temps de retard sous prétexte qu'il y a des subventions derrières ..A ce niveau de conception jacobine classique éttendu d'"un principe de précaution élémentaire" vous savez il ne faut ne pas utiliser le feu, ça brûle...et l'eau ça mouille, on est en droit de prôner une forme d’ingérence écologique !. D'ailleurs prochainement je vous donnerez quelques nouvelles du pseudo "réchauffement climatique anthropique", et du prétendu "consensus scientifique" faut pas déconner avec l'argent que ces gens gaspillent pour baver dans des micros avec leur pensée unique à croire qu'ils ont raison mais ils ont raison de rien du tout car il y a de quoi se focaliser gravement sur l'immaturité des simulations numériques du GIEC et même faire la liste des nombreuses erreurs du GIEC d'ailleurs qui est le président de l’ONERC (Observatoire national des effets du réchauffement climatique) surprenant de voir Paul Verges qu'est ce qu'il y connait rien que sur les fondamentaux et sur l’évolution depuis l' histoire de la climatologie se dressant depuis l’Antiquité ...?Quizz D'ou vient le CO2 atmosphérique ?
Heureusement que de nombreux architectes libéraux n'ont pas attendu après les caprices sur l'évolution des mœurs de la société de l'administration française pour parler d'architecture environnementale d'autant que les notes du projet Borloo se focalise sur l’un de ces grands gestes, qui concerne autant les individus que la société dans son ensemble. Il s’agit de la manière de concevoir l’habitat, le logement et, d’une manière générale, la construction.
Une construction bioclimatique repose sur quelques notions et principes de conception de base :
En premier lieu Capter principalement l'orientation de la maison pour avoir le meilleur rayonnement solaire savoir maintenir et Conserver l’énergie captée puis Diffuser et réguler la chaleur dans le logement ou l'inverse dans nos latitudes pour Limiter les déperditions thermiques....bref lorsque qu'ici les gens s'obstinent à construire la façade de le maison face à la route cherchez l'erreur ...

8.Posté par Cambronne le 29/03/2009 14:46

C'est hilarant de voir comment le concept Développement durable est devenu un phénomène de foire rien que pour obtenir de subventions ...

9.Posté par Cambronne le 29/03/2009 14:52

C'est un peu comme Paul Verges et Al Gore qui prétendent faire de la recherche scientifique ?

je n'ai pas trouvé d'équivalent pro-réchauffiste.

Il ne faut pas oublier que les recherches sur l'évolution du climat sont d'ordre scientifique et non chimérique de visionnaires propagandistes .
La thèse anthropique est largement récupérée par les organisateurs mondiaux du conflit perpétuel (je nommerais en premier lieu l'ONU) et il est sain de s'élever contre cette récupération monstrueuse . serions-nous donc condamnés à vivre pour toujours sous l'international socialisme? Franchement Il y a-t-il dans l'assistance des réchauffistes planétaires qui proposeraient autre chose qu'un appauvrissement continu et une mise sous tutelle de tous les peuples du monde?
Seulement, il ne faut pas confondre la vérité scientifique avec sa politisation qui sont les basses manœuvres organique du GIEC.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >