Société

La "descente aux enfers" des employés de l’Office de Tourisme Nord

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:08

Depuis que la nouvelle directrice de l’Office de Tourisme Nord est revenue de congés maladie, l’ambiance se serait encore détériorée.



Suite au premier article paru sur Zinfos en juin dernier, la situation à l’antenne Nord de l’Office de Tourisme (OTI) ne se serait pas arrangée, loin de là.

Nous avions à l’époque recueilli un témoignage dénonçant le départ pour l’île Maurice de la directrice, Aurore Laurent alors qu’elle était en congés maladie.

Suite à la parution de l’article, la directrice aurait prolongé son congé maladie. De retour au travail depuis quelques semaines, la situation a eu son lot de répercussions négatives au sein de l’OTI. 

"Évidemment, l’article a eu des répercussions sur le personnel. Quand elle est revenue, ils en ont subi les conséquences, elle leur fait payer les informations qui ont été publiées dans la presse. Les employés vivent un calvaire, l’ambiance qui règne est insupportable, à l’office tout le monde est suspecté" explique une source qui a souhaité conserver l’anonymat. 

"C’est une honte, avec de l’agent public!"

"Pour le personnel c’est la descente aux enfers" précise notre source. Une descente aux enfers qui aurait commencé dès la prise de fonction d’Aurore Laurent. "Compte tenu de l’ancienneté de certains employés comment se fait-il que du jour au lendemain ils deviennent incompétents? C’est scandaleux que cette personne traite les employés de l’OTI de cette façon. Il s’est passé quelque chose au niveau du management et personne ne met le nez dedans. c’est une honte, avec de l’agent public!" s’indigne notre source. 

Des sanctions? "Pas pour le moment"

Aujourd’hui, les employés se posent une question. "Comment a-t-elle pu réintégrer son poste? La direction de la Cinor et de l’OTI n’ont pas réagi. Elle fait vivre un calvaire aux employés depuis des mois, elle revient et c’est pire encore. Je ne peux pas vous donner plus de détails car elle va s’imaginer qu’il y a eu des fuites et s’en prendre à eux. Ils subissent une pression énorme".

Contacté, le Président de l’OTI, Frédéric Foucque, a cherché à temporiser au maximum, déclarant : "Je ne sais pas si il y a eu une enquête, ce n’est pas à mon échelon, c’est elle qui est visée. Je ne m’occupe pas des affaires privées, ça relève de sa vie privée". À la question de la remise en question de ses fonctions, il a répondu par la négative. 

Plus d’un million d’euros de subventions … de l’argent public

C’est en effet la Cinor qui finance en partie l’Office de Tourisme Nord. L’intercommunalité présente d’ailleurs l’OTI comme "son Office de Tourisme Intercommunal" *(1) et a d’ailleurs voté l’attribution d’une subvention de 550.000 euros pour l’année 2016.

Du coté de la Cinor, l’équipe de Gérald Maillot a précisé que "le président n’est pas habilité à suivre ce dossier. L’OTI a un président. Il ne nous appartient pas de répondre à cette question. Il y a un employeur, même si la Cinor concourt financièrement au développement de l’OTI. Nous ne sommes pas l’employeur de cette dame".

La Cinor a finalement évoqué un "conseil d’administration". "Il y a un certain nombre de décisions qui sont en train d’être prises autour de ce problème là. Nous ne sommes pas maîtres de la procédure" conclut ainsi l’équipe de Gérald Maillot.

La Cinor évoque également la participation financière d’autres organismes publics, tels que la Région. En y regardant de plus près*(2) c’est en effet le cas. Pour l’année 2016, la Cinor verse donc 550.000 euros de subventions à l’OTI et la Région… 294.360 euros. L’enveloppe globale de subventions publiques provenant des institutions locales devrait d’ailleurs passer le cap de 1,08 million d’euros à l’horizon 2018, uniquement pour l'Office de Tourisme Intercommunal Nord.


Avant la parution de cet article, la directrice de l’OTI, Aurore Laurent a été contactée par notre rédaction. Elle nous a répondu, mais ne s’est pas exprimée sur les problématiques portées à son attention concernant les conditions de son recrutement, sa relation avec les employés de l’OTI et son départ pour Maurice en période de congés maladie. 

 

*(1) Conseil communautaire de la Cinor du 22 septembre 2016, Rapport 2016/7-22, p.228.

*(2) Conseil communautaire de la Cinor du 24 mars 2016, Projet de délibération 2016/2-23, portant sur le contrat d’objectifs triennal entre l’OTI et la Cinor, p.445.

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 7776 fois



1.Posté par GIRONDIN le 28/09/2017 17:15

Et au bout du bout, la région a répondu quoi ?

2.Posté par La vérité si je mens ! le 28/09/2017 17:26

C'est une dérive et c'est le sauve qui peut !

Qui dit mot consent ...

3.Posté par électrice attentive le 28/09/2017 17:28

Zinfos 974, n'as-t-il pas l'obligation morale de manifester autant de zèle pour informer ses nombreux lecteurs, de l'emploi massif et très bien payés, des ami-e-s du président, dans les nébuleuses de La Région, financées intégralement par de l'argent public ???

4.Posté par ald'eau le 28/09/2017 15:32

Au travail, l'employeur est garant de la santé (notamment mentale) de ses agents. C'est une obligation constitutionnelle;
- Inscription au registre local maladie/accident;
- saisine du médecin du travail;
- constat psychiatre;
- saisine écrite de l'autorité (éviter d'être seul en 1ère ligne);
- si pas de réponse au bout de 2 mois : saisine du TA en réferé-liberté en dernier recours. Situation résolue en 48h...

Il faut savoir dire STOP ...

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/09/2017 17:50

fukcd473
1.Posté par GIRONDIN le 28/09/2017 17:15
Salut. Tu sais très bien que notre barman préféré ne commente jamais les commentaires des commentateurs. Et il va répondre qu'il n'est pas l'employeur de cette hystérique.

3.Posté par électrice attentive le 28/09/2017 17:28
Effectivement, les potes grassement payé. Le hic certains d'entre-eux ne sont pas cultivés, comme le jardinier du sud qui est devenu le DG d'une spl énergie. Mdr !

6.Posté par TICOQ le 28/09/2017 18:29

Vous attendez quoi pour déposer plainte au pénal ???? Si ça avait été moi, je n'aurais pas supporté la situation très longtemps. Alors, courage bon sang !!!!!!!

7.Posté par Marie le 28/09/2017 18:53

Lé facile, tous les employés y mett a zot en congé maladie, et zot y sava aux Seychelles!!!!!

8.Posté par SPARTACUS974 le 28/09/2017 20:13

Je cherche ,moi aussi,un employeur qui ne trouverait rien à redire si j'avais l'envie de passer mes congés maladie dans un palace de l'ile soeur.De toute évidence,certaines personnes disposent d'une totale impunité et d'autre au moindre pet de travers,ils se retrouvent à la rue.Je croyais naivement que nous étions égaux en droit.....

9.Posté par Prudence le 28/09/2017 20:24

Il est possible que ce que disent les employés soit en partie voire tout à fait vrai.
Cependant, pour être allé plusieurs fois dans les OTI, j'ai pu constater que l'entrain et la motivation du personnel est au niveau minimum (très minimum) de ce que l'on est en droit d'attendre comme qualité d'accueil, de conseil et d'écoute.
Donc, prudence. Si par extraordinaire la nouvelle direction avait décidé de remettre tout le monde au travail, quitte à les bousculer un peu, ce qui encore une fois ne semblait pas superflu, alors on comprendrait mieux leurs gesticulations et protestations. Dans le "service public", c'est une pratique que l'on constate couramment...

10.Posté par question bête le 28/09/2017 22:11

Faut également s'interroger sur l'origine des recrutements de tout le personnel de ce "machin".. la directrice n'est sans doute, qu'une protégée parmi tant d'autres.. faudrait voir au niveau des DGA ou DGS d'intercommunalités pour comprendre peut être..

11.Posté par Lol le 29/09/2017 00:36 (depuis mobile)

Mddrr comme si vraiment... Les gars 11h30 1er pour rode un barquette carri, 15h30 1er pmu

12.Posté par Dazibao le 29/09/2017 01:19

@5
"Effectivement, les potes grassement payé. Le hic certains d'entre-eux ne sont pas cultivés, comme le jardinier du sud "
..............................
Un jardinier pas cultivé ?

13.Posté par Dazibao le 29/09/2017 01:20

Il est donc en jachères ?

14.Posté par Pamphlétaire le 29/09/2017 02:39

Que c'est bath Maurice en congés maladie car on sait pertinemment que pas un contrôleur ou un inspecteur de la CGSS ne viendra effectuer le contrôle ad hoc. Le contrôleur voudrait bien aller à Maurice dans le cadre de son activité professionnelle mais les supérieurs hiérarchiques pensent que c'est indécent comme les citoyens lambda, n'est-ce-pas?
Au fait, elle y est restée combien de temps à Maurice en arrêt maladie : trois mois?

15.Posté par aLLAH le 29/09/2017 06:59

pourtant que l argent public est bon!!!!
que des incompétents

16.Posté par Alice le 29/09/2017 07:09

Comment les élus locaux qui sont en majorité créole y embauche encore une zoreille? mi comprend pas.
zot lé couillons? oui c'est cela
elle profite du système cette femme. ELLE EST LA AU SOLEIL DE LA REUNION.
Retourne labas souplé

17.Posté par Maxwell le 29/09/2017 08:47

Demandez-vous aussi qui était le directeur la ba! un certain Willy Etheve, directeur de l'IRT à présent.....
en matière de placement de copains, on est sur le même filon!!

18.Posté par Inconnue 974 le 29/09/2017 11:26 (depuis mobile)

Il était bien temps ! Mettons les cartes sur table allez les collectivités on ne traite pas les gens de cette manière surtout dans la société actuelle au vu des avancées des lois du travail, des avancées sociales. C'est certainement pas La 1ère

19.Posté par Vérité le 29/09/2017 11:33

Contacté, le Président de l’OTI, Frédéric Foucque, a cherché à temporiser au maximum,

Et oui ce Foucque incompétent on le retrouve partout
Il n'a qu'un mérite c'est d'être le fils de son père

20.Posté par ZembroKaf le 29/09/2017 14:40

En fait à l'OTI-Nord...il n'y a personne aux commandes !!!
Foucque qui ne sert à rien...en fait !!!
Maillot de la Cinor...lu donne larzent lé pa luuu....et luuu sa bat' karé...à Paris...pas son problème !!!
DiDix et ses collègues...lé pas mieux !!!
Madame Laurent la prochaine fois....allez aux seychelles...c'est mieux !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Janvier 2018 - 20:31 XL Airways adapte son programme de vols