Faits-divers

La délinquance en baisse à Saint-Denis

Jeudi 14 Décembre 2017 - 17:04

Saint-Denis a présenté ce jeudi au lycée de Bellepierre les chiffres de la délinquance sur son territoire. Un bilan en présence de Nalini Veloupoule-Merlo, élue déléguée à la sécurité et Jérôme Besse, commissaire de police chef du SIAAP. 

Le 6 décembre dernier s'est tenu le Conseil Local de Sécurité et de prévention de la Délinquance. Dans le cadre d'une opération de police mixte (nationale et municipale) aux abords du lycée de Bellepierre, les différents acteurs présents dressent un état des lieux de la délinquance à Saint-Denis. 

La délinquance est en baisse de 8% sur l'ensemble de Saint-Denis. Dans le centre ville, on enregistre une baisse de 30% des faits de délinquance. Les vols à la roulotte baissent de 34% ce qui représente 750 faits de moins qu'en 2016. Les vols de véhicules sont en retrait de 37% et les vols avec violence de 12%.

 

Il a été également question du bilan et des perspectives des actions de prévention engagées dans le cadre de la STSPD (stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance) qui lie la ville et l'ensemble de ses partenaires dans la lutte contre la délinquance.

"Le lycée de Bellepierre, lieu choisi pour ce point presse, illustre parfaitement le cadre de la coopération existant entre les services depuis plusieurs années", explique la municipalité. 

Ces bons résultats s'expliquent par deux axes de travail. Le renforcement des effectifs via la création d'une unité de nuit en appui de la BAC depuis septembre 2017 d'une part, et le travail partenarial avec la municipalité principalement mais aussi les associations de commerçants d'autre part. Le but étant de faire une coproduction de sécurité s'inscrivant dans la durée. Ces actions s'joutent à celles de l'engagement quotidien des polices secours qui font un travail remarquable de réponse à l'événement, de sécurité routière et de lutte de la délinquance. 

Nalini Veloupoule-Merlo quant à elle, explique que depuis un an, la commune a totalement changé ses méthodes de travail. C'est aujourd'hui une véritable coproduction de la sécurité, une vraie dynamique partenariale.

Elle explique notamment ces bons chiffres par la mise en place de projets innovants et porteurs via les éducateurs et les ASVP (Agent de Surveillance de la Voie Publique). Ils sont un relais entre la population, la ville, la police municipale et la police nationale, termine-t-elle.
A.D - P.R
Lu 2629 fois



1.Posté par Veridik le 14/12/2017 17:30 (depuis mobile)

Les rodéos sauvages ont augmenté de 553%

La mise en place de ralentisseur a progressé de 1798%

2.Posté par cmoin le 14/12/2017 18:51

Les forces de l'ordre ne les arrêtent plus,le juges ne condamne plus et ensuite on ment en disant que la délinquance est en baisse!

3.Posté par Didier le 14/12/2017 18:56 (depuis mobile)

Faux! Les victimes dont j'en fait partie de depose plus de plainte car la police et gendarmerie ne fait rien à part classer l'affaire sans suite, du coup les chiffres officiel sont en baisse mais ne reflète pas la realite !

4.Posté par specialized le 14/12/2017 20:01 (depuis mobile)

Qu est ce qui faut pas entendre...même 1 non voyant serrais capable de voir que la délinquance surtout dans les grandes villes est en hausse a la moindre intervention de la police h à 1 émeute aujourd'hui. Oui bien sure la délinquance est en baisse

5.Posté par Portois le 14/12/2017 20:51 (depuis mobile)

C'est comme au Port, au commissariat, on essaye de dissuader, on minimise éventuellement une main courante pour pouvoir présenter des CHIFFRES favorables, on les manipules pour faire croire que cela va mieux...

6.Posté par Réveillez vous le 14/12/2017 23:57

la facon de compter a encore changer peut etre ???

quand un vol moin de 300€ plus de déclaration car ca coute plus chére de traiter l'affaire....alors on laisse....

7.Posté par Saperlipopette le 15/12/2017 04:49

Pas étonnant vu que la police refuse de prendre les plaintes.

8.Posté par Marie le 15/12/2017 05:54

si on se base sur les plaintes.....les mains courantes comme ils disent, ben on a tout compris....car la plupart du temps les forces de l'ordre n'enregistrent plus les plaintes et ces cagnards ont de beaux jours devant eux....à qui voulez vous faire avaler çà ????? certainement pas à la population de st denis!

9.Posté par Kreol974 le 15/12/2017 06:39

D'ou sortent ces statistiques ??? elles ont été faites par ceux qui font la pousse le vendredi soir à l'UMAB, ou alors ceux qui font des rodéos et qui cassent brulent au Chaudron ??? aidés par Police


10.Posté par Philosophe le 15/12/2017 13:59 (depuis mobile)

Restons humble et courtois !S''il y a une réelle baisse de la délinquance c''est tant mieux et on ne peut que s''en réjouir !pourvu que ça dure !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter