Politique

La décision du tribunal "est très instructive sur la légèreté et les manquements du chantier NRL"

Vendredi 3 Mai 2019 - 21:34

Huguette Bello entourée de Joé Bédier et de Lorraine Nativel, conseillers régionaux d'opposition
Huguette Bello entourée de Joé Bédier et de Lorraine Nativel, conseillers régionaux d'opposition
"Didier Robert fait preuve d'une crasse incompétence". Huguette Bello n'y va pas de main morte pour commenter la décision du tribunal administratif, qui a mis fin ce lundi à la fin de l'autorisation d'exploitation de la carrière de Bois Blanc à St-Leu. La cheffe de file du Rassemblement (opposition) à la Région appelle le président de la Pyramide inversée à plus "d'humilité et de responsabilité" pour sortir, dit-elle, de cet "imbroglio".

Avant cette décision du tribunal administratif, les travaux d'extraction sur le site de Bois-Blanc, qui concernaient une surface de 36 hectares pour 14 millions de tonnes de roches -dont 9,3 à destination de la Nouvelle Route du Littoral- devaient débuter au mois de juin 2019. Une autorisation rendue possible suite à l'arrêté préfectoral publié en novembre 2018.  

Mais plusieurs associations de riverains et environnementales étaient farouchement opposées à l'ouverture de la carrière saint-leusienne qui devait fournir les roches nécessaires à la construction de la partie digue de la NRL.

Pour Huguette Bello, la décision du tribunal administratif "est très instructive sur la légèreté et les manquements de ce chantier". À commencer tout d'abord sur les possibles atteintes à l'environnement. Pour l'élue d'opposition, "le juge des référés a bien considéré que des atteintes significatives étaient portées à de multiples espèces endémiques protégées" sur le site de Bois Blanc, "contrairement à ce que prétendaient jusqu’à présent l’État et la Région". "Pour la première fois aussi, le tribunal prend en considération dans son arrêté l’importance des nuisances et des perturbations que subiraient les populations du secteur", poursuit-elle.

La "nécessité"d'une tierce expertise"

Sur le retard que devrait prendre le chantier suite à cette décision du TA, Didier Robert ne doit s'en prendre qu'à lui-même estime Huguette Bello: "combien de fois a-t-on entendu Didier Robert imputer les retards de cette route, et par conséquence son impact financier, à ceux qui voulaient lui faire entendre raison sur sa légèreté et sa désinvolture dans ce dossier ? Le tribunal l’a rappelé sèchement à ses obligations".

Autre constat fait par la parlementaire sur le délibéré de la cour d'appel : la "nécessité"d'une tierce expertise globale comme d'intérêt public". L'État et la Région avaient décidé de poursuivre le projet d'extraction de la carrière malgré les recommandations du Conseil national de la protection de la nature (CNPN). Fin janvier, Huguette Bello avait interpellé la ministre des Transports, Elisabeth Borne, sur ces recommandations.

La ministre avait reconnu "un certain nombre d'impacts négatifs avérés, d'insuffisances de prise en compte et d'incertitudes relatives aux impacts environnementaux du projet", et avait à ce titre demandé à ses services d'étudier la mise en œuvre d'une procédure de tierce expertise. Une réponse qu'attend toujours Huguette Bello. "Au regard de la décision du tribunal administratif, qui reconnaît cette expertise comme d’intérêt public, j’ai donc écrit au ministère de la transition écologique et solidaire pour que cette tierce expertise soit mise en œuvre dans les meilleurs délais. J’espère que cette fois nous serons entendus", espère-t-elle.

La décision rendue lundi dernier, "qui replace la question environnementale au coeur du projet", rebat complètement les cartes sur les autres aspects du dossier NRL, considère la présidente du PLR. L'un des plus commentés est celui d'un possible dérapage budgétaire, "que la Région a toujours nié". "Ce n’est pas aux Réunionnais de payer les retards, même si en piètre négociateur, Didier Robert a accepté que tous les dépassements de budget soient à la charge des finances de la Région dans le cadre du protocole dit de Matignon 2", glisse-t-elle au principal intéressé.

Des coûts qui ne doivent pas incomber à la collectivité mais "au le groupement attributaire du marché": "si aujourd’hui il s’avère que ce groupement est incapable de fournir les roches massives nécessaires à la poursuite de ce projet, le marché de la construction de la digue doit être dénoncé par la Région".  

Autre interrogation majeure, celle des délais de livraison. "En cas d’appel du Préfet du jugement en référé devant le Conseil d’État, va-t-on attendre la fin du processus judiciaire, qui se fera sûrement dans plusieurs mois, avant de réfléchir à un plan B ?", s'interroge Huguette Bello, pour qui l'option d’une demie-route est à mettre sur la table "pour qu’une partie de la route du littoral soit sécurisée au plus vite".

Enfin, sur la question de l'approvisionnement en matériau du BTP dans l'île, Huguette Bello a rappelé qu'une partie des millions de tonnes de matériau nobles dégagés à Cambaie pour la future Écocité devait être utilisée pour la construction de la NRL. Mais il n'en sera rien. "Lors du dernier conseil communautaire du TCO, suite à une question d’un élu, son président a reconnu que la totalité des alluvions avait déjà été extraite et utilisée dans le cadre du chantier de la NRL". L'impact se fera également ressentir sur la construction des 15000 logements de l'Ecocité, "car les matériaux de construction proviendront de l’Est ou du Sud avec un coût supplémentaire d’approvisionnement". "L’Écocité, dont il ne reste plus que le nom, sera alors l'une des villes les plus charbonées de la planète compte-tenu de la noria de camion nécessaire à son approvisionnement en matériau de construction", regrette-t-elle.

Après la suspension de l'arrêté préfectoral, Huguette Bello appelle Didier Robert à plus "d'écoute". "L’arrogance et la suffisance de Didier Robert doivent maintenant laisser place à plus d’humilité et de responsabilité, mais aussi d’écoute des associations citoyennes pour sortir au mieux de cet imbroglio, aussi bien pour la sécurisation de la NRL que des finances de la Région mais également de la préservation de notre environnement", conclut-elle.

À lire également :
Carrière de Bois Blanc: Le tribunal suspend les arrêtés du préfet
SI
Lu 7415 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Pastisse le 03/05/2019 21:42 (depuis mobile)

Obama était présent ? A droite de la mère Bello...

2.Posté par GIRONDIN le 03/05/2019 21:55

........ Le président a reconnu que la totalité des alluvions avait déjà été extraite et utilisée dans le cadre du chantier de la NRL". L'impact se fera également ressentir sur la construction des 15000 logements de l'Ecocité,.........

Et bien on en apprend de bonne.


Vivement 2025 pour une hypothétique fin de chantier sans roche.

NRL Nou Riron Lontan © ® avant de pleurer

3.Posté par Eric le 03/05/2019 22:27

Malheureusement pour avoir mal négocié les accords, Monsieur Didier Robert va endetté la Réunion pour des décennies.Tout est sous contrôle qu'il disait... la vérité C'est que Monsieur Didier Robert est le capitaine d'un bateau fou à la dérive et c'est nous Réunionnais qui en payerons les conséquences.

Oui vous avez raison Madame Bello, il faudra sans doute utiliser cette demi route le temps d'une hypothétique livraison de la NRL dans sa globalité.

4.Posté par NRL ET REGION REUNION : BRAVO MRS BELLOT le 03/05/2019 22:58

Voilà comment les choses se terminent lorsque les chantiers sont lancés à la va vite et juste avant les élections régionales pour se faire re-élire président avec les voix des transporteurs à qui on a promis monts et merveilles.....BRAVO Mrs BELLOT de les traiter d'incompétents, pour moi le mot est faible.....!!!
Maintenant la Région mettra la faute sur les associations de défense de l'environnement, sur la mairie de St Leu, sur Pierre, Paul, Jacques..... et on va encore raconter des mensonges pour essayer de se faire élire de nouveau en 2022, après avoir ouvert une demie NRL et en accusant encore je ne sais qui de bloquer les choses...... Il faut virer tous ces incompétents de La Region.
J'espère vraiment que les Réunionnais auront pris conscience de l'incompétence de cette équipe de la Région pour ne pas la mettre de nouveau aux manettes aux prochaines élections.
Pierre Lagourgue, un grand Monsieur et un grand Président, Ancien President de Région, a fait faire la route des Tamarins en respectant les règles et tout c'est bien passé.
L'équipe actuelle se fait élire une 1ere fois avec comme programme :
1/ arrêter le Tram Train de Mr Verges et mettre 2000 bus sur les routes réunionnaises ... non seulement et fort heureusement les 2000 bus ne sont pas là, mais MAINTENANT ON RELANCE UN PROJET DE TRAM.....que de temps et d'argent perdus....!!! Si les choses n'avaient pas été arrêtées, le TRAM TRAIN circulerait déjà.....
2/ arrêter la maison des civilisations, là ok ce n'était pas indispensable.....
Cette équipe se fait élire une 2ème fois en promettant des choses impossibles aux transporteurs locaux, sur un chantier lancé à la va vite et par des incompétents. Maintenant les Réunionnais paieront ces erreurs de stratégie et ces mensonges, pendant des années.
J'espère que les Réunionnais auront compris et qu'ils feront un meilleur choix en 2022.

5.Posté par Angel le 03/05/2019 23:31 (depuis mobile)

Biensur veridict. Demande demoune tampon va di à zot c ki Didier béton. Un destructeur . Et vive la nature peace

6.Posté par Manu le 03/05/2019 23:44 (depuis mobile)

Madame j espère que ou roulera pas sur cette route quand même par respect à votre combat il faudra la boycotte madame mdr des hypocrite qui ne fond que se boufe le cul spectacle gratuit

7.Posté par Bello dehors le 04/05/2019 00:21 (depuis mobile)

Vous crachez sur les reunionnais dans le seul but de vous faire élire ! Degeulasse

8.Posté par Jp POPAUL54 le 04/05/2019 01:18

N'appartient il pas désormais aux réunionnais de demander des comptes aux signataires de ces accents de désinvolture et de légèreté dans la définition et gestion du dossier .
Ce n'est pas à nous ni encore à nos enfants de payer les dépassements !!

9.Posté par Bayoun le 04/05/2019 06:14

Il faut à un moment faire preuve d’intelligence et faire avancer la réunion.
Didier robert doit faire une pause et revoir sa copie. Il faut construire la réunion de Demain, celle qu’on laissera à nos enfants et petits enfants, avec le moins d’impact possible.
Mais la droite locale fonce tête baissée dans des grands chantiers : le prochain le tram de St DENIS á Ste MARIE !
Veille marmaille comment zimpots y sa va augmenté !

10.Posté par Briandoht le 04/05/2019 06:21 (depuis mobile)

HBello ex maire de St Paul commence par balayer devant votre porte, votre gestion de la commune à été une catastrophe . Incompétence sanctionnée par les St Paulois.C est à l oeuvre qu on reconnaît l artisan et non en passant son temps à critiquer.

11.Posté par bel air le 04/05/2019 06:23

MADAME CETTE IMBROGLIO c est vous et les autres complices de l opposition à la RÉGION
,,,,après votre défaite POUR NE PAS DIRE """"gros coeur
aujourd’hui toute notre économie va prendre un coup a cause """ des touch pas mon roche
laisse mon galets le même fouille pas a ter là """""
du temps de votre MENTOR VOUS ET MR BEDIER VOUS AVEZ FAIT QUOI QUAND ILS SE SONT
ENRICHIE SUR LA MISÈRE DES AUTRES

c est bien beau de jouer la MÈRE PIE POUR MANIPULER
ELLE BIEN TRISTE CETTE ÎLE AVEC TOUS SES CORROMPUES DONNEUR DE LEÇONS
LE DÉVELOPPEMENT DE NOTRE ECONOMIE A DES BEAUX JOUR DEVANT LUI

12.Posté par Batofou974 le 04/05/2019 07:33

Vous êtes contre l'avancement de la société. Vous aimez rester à marcher ou rouler dans nos sentiers ! Pathétiques vous êtes, et surtout l'autre opportuniste de Bédier. MMe Bello, vous n'avez jamais digéré votre défaite de la mairie de ST paul et aujourd'hui vous applaudissez le combat d'associations pour la nature etc..La nature est ce qu'elle est. Ici elle n'est pas détruite pour le plaisir de détruire, mais plus pour le bienêtre de la population. D'autant plus qu'il y avait (a) un budget de reboisement et remise "en nature" l'espace concerné. Ces associations loi 1901 qui pleuvent dans chaque coin de rue et à chaque pet d'un politique mécontent et revanchard sont les vrais grippe sous de la société. Vous êtes jamais content du travail des autres pour la société car ce ne sont pas vous les maitres d'oeuvre et vos noms ne seront pas connus dans l'histoire de la Réunion. Vos bassesses n'ont d'égal que vos grandeurs. Continuez à rester "dans le fénoir", on avancera plus vite !

13.Posté par Bleu outre mer le 04/05/2019 07:35

C'est cela avoir une vision d'Avenir, et nous allons en payer les conséquences. Bon courage pour celui ou celle qui va récuperer la Région car Didix Fricotin, ne va pas s'arréter la, après le Tampon, la Région et en perspective Sin Dni avec ses fidèles supporters, qui n'ont qu'une vision Didix Fricotin, quil les amènent " Vers l'infini et l'au dela"......
Toujours rien d'une enquêtes journalistique........

14.Posté par daredevil le 04/05/2019 08:03 (depuis mobile)

Nul n’est censé ignorer la loi, quid des enquêtes publiques, dossier icpe, loi sur l’eau, ... sous prétexte d’elections, les politiques se réveillent bien souvent trop tard et ces délais d’instruction sont incompressibles d’ou maintenant le résultat

15.Posté par ali le 04/05/2019 08:35

lol une foto de défaitistes amers

alè marchè don !mme bello a st pol yavait que copinage daan out temps de gloire non?

16.Posté par MôveLang le 04/05/2019 08:51 (depuis mobile)

Bon soit certains n''ont pas encore compris l''incompétence de didier1er pharaon de la pyramide tête en bas, soit ils ne veulent tout simplement pas comprendre

17.Posté par Saint-Pauloise indignée le 04/05/2019 08:53

à @4.Posté par NRL ET REGION REUNION : BRAVO MRS BELLOT le 03/05/2019 22:58

Vous avez raison de rappeler l'incompétence de nos élus créoles toutes tendances politiques confondues, qui ne pensent qu'à s'enrichir en toute impunité avec l'argent public.

Qui tels des mafieux, servent d'abord leurs propres intérêts et ceux de leurs clans, avant celui de leurs administrés qui ont eut la naïveté de les élire.

L'arrogance crasse de la démago Bello, qui aime jouer les vierges effarouchées malgré son âge plus qu'avancé, serait bien inspirée de faire preuve d'humilité et de retenue, quand elle parle de protection de l'environnement.

Elle qui pour sa gloire, a défiguré à tout jamais la ville de Saint-Paul pourtant classée ville d'art et de culture, en construisant à prix d'or tel un symbole du gaspillage de l'argent public, un bâtiment immonde toujours inoccupé à ce jour, sans avoir demandé l'avis des citoyens qu'elle a méprisé durant son mandat !!!

18.Posté par Chavria le 04/05/2019 08:54 (depuis mobile)

Il y avait beaucoup d autres priorités avant cette route ! D ailleurs, on n a jamais publié les effectifs de travailleurs sur ce chantier ! Leurs origines ? Combien sont réellement des réunionnais de longue date ?

19.Posté par néné le 04/05/2019 09:06

et si huguette et son comparse thierry etaient à la tete du conseil regional la carriere aurait été ouverte sans probleme

20.Posté par N'A PU DE ROCHE POUR L'ECOCITÉ ? le 04/05/2019 10:26 (depuis mobile)

N'A PU DE ROCHE POUR L'ECOCITÉ ?
C'EST SCANDALEUX

21.Posté par DIDIER ROBERT EST LE SEUL RESPONSABLE DE LA SITUATION le 04/05/2019 10:26 (depuis mobile)

DIDIER ROBERT EST LE SEUL RESPONSABLE DE LA SITUATION

22.Posté par Ls le 04/05/2019 10:44 (depuis mobile)

Hello avec Thierry r et nabeneza incompétents jamais rien fait de leurs dix doigts. Sans ces extrémistes politiques la route sécurisée serait faite. Et post qui dit tram de droite c'est un tram de gauche

23.Posté par Texto Sterone le 04/05/2019 10:48

M. Montrouge affirme ceci sur le site de freedom « des questions se posent d’ores et déjà : la Région dispose-t-elle encore réellement de tous les crédits nécessaires pour terminer cette route ? N’a-t-elle pas déjà consommé la totalité du budget qui était prévu pour la NRL ? Où trouvera-t-elle l’argent pour faire face aux dépenses supplémentaires relatives par exemple aux tétrapodes qui se cassent comme du verre sous les piles du viaduc ? ».
Si la totalité du budget a été déjà consommée c’est inquiétant.
Quelqu’un aurait-il plus de précisions sur la consommation des crédits et sur les tétrapodes dont on n’entend plus parler ?

24.Posté par gilet vert-jaune-rouge le 04/05/2019 10:48

Tiens Tiens pas de Olivier Hoarau "l'homme qui n'est pas un instrument"?
Ce qui ce murmure se confirmerait -il?

25.Posté par paillette le 04/05/2019 10:53

tout ça pour avoir foutu un coup de pied dans le projet tramtrain car c'était Pierre VERGES qui le pilotait! et l'autre vieux débris de standré qui veut SA route des hauts de l'Est pour "laisser son empreinte"!

26.Posté par Observateur le 04/05/2019 11:05

@Batofou974 : Vous dites que Mr Bédier est un opportuniste ? suis pas d'accord avec vous, il suffit de visionner ses interventions aux plénières de la Région et vous comprendrez combien ses interventions sont pertinentes. A moins que vous ne connaissez pas le sens du mot. C'est toujours lui qui défend les intérêts des St Andréens à ma connaissance pour le peu que je vois et j'entends. Et tout cela à visage découvert, contrairement à vous de manière anonyme et comme un lâche.

27.Posté par Kaïs le 04/05/2019 11:14 (depuis mobile)

Cette grande dame ne veut juste pas disparaître du paysage politique vu son grand âge ! Elle a amassé plus de 3 M d'euros de l'état pour tous ses mandats stériles depuis 95.20 ans d' inaction et de critique...on fait quoi on recasse la route ? 🤣😂

28.Posté par Joseph le 04/05/2019 11:29

Belle brochette de rétrogrades, qui n'ont d'utilité qu'à casser, défaire, bref faire reculer l'intérêt général, au profit d'un éventuel futur mandat.
La crasse incompétence, c'est vous bande d'affreux, toujours à essayer de saboter le Navire, et jamais de propositions positives, pérennes et économiquement viables !

29.Posté par Bleu outre mer le 04/05/2019 11:35

18.Posté par Chavria
Il nous aurait menti aussi la dessus :=).......
19.Posté par néné
C'est de l'interprétation gratuite et ce n'étaient pas leur projet. j'espère que vous avez lu l'article
https://www.zinfos974.com/Diffamation-Karine-Nabenesa-relaxee-dans-l-affaire-qui-l-opposait-a-Didier-Robert_a140029.html
Donc c'est la suite, les critiquer et ils sont critiquables ne doit pas dédouanner Didix Fricotin de ses mensonges, et qui ont l'air de s'accumuler et cela à notre dépends. Ce que réume très bien 16.Posté par MôveLang.
27.Posté par Kaïs
Combien cela va nous couter???????
A quand une interview avec auto critique sur Zinfos.......

30.Posté par sim le 04/05/2019 11:39

Faut prendre dans les falaises de la route en corniche dans la montagne .

31.Posté par Aieaieaie le 04/05/2019 11:57 (depuis mobile)

Mme Bello oula fait un zolie bâtiment St Pol. la cage o folle o bien un 3 eme zol sur la réunion. kossa oula fe sinon. kan la route la sera fini et li va fini aou passe par la montagne te. Le gars va defend aou passe la dessus

32.Posté par lilou le 04/05/2019 12:45

malhereusement didier robert n'est pas à son coup d'essai. habitant le tampon, je peux témoigner que ce monsieur à mis la commune du tampon sur la paille.
maintenant, c'est au tour de la réunion. petit exemple : en 2 mandats, 1 petit lycée alors que tous les ans c'est l'équivalent d'un lycée qui est dépensé dans la continuité territoriale.
quelle réflexion sur les transport en commun alors que notre île est déjà saturée ?? Aucune vision sur l'avenir... Rien que des décisions démagogiques (donne l'argent pour billet l'avion pour bat carré ;(
nous lé en plein dans le mur

33.Posté par Zentac le 04/05/2019 13:20 (depuis mobile)

À gilets vert jaune rouge parce qu''il prépare sa conquête de la région il parti voir un maire du Sud de droite pour cette négociation. Et comme tout (...). narcissique il a qu''un but satisfaire sa soif.La téléréalité dans le quartier la caverne suffip

34.Posté par LE PLUS GRAND PRÉSIDENT le 04/05/2019 15:53

Dans un rapport sur la gestion de la mairie du Tampon entre 2005 et 2010 la Chambre Régionale des Comptes pointe un train de vie trop élevé par rapport aux moyens de la commune. Politique d’embauche trop généreuse, emprunts risqués, frais de festivités élevés... Didier Robert, a été élu à la tête de la commune du Tampon au mois de janvier 2006 et avait cédé sa place à Paulet Payet en 2010, quand il est devenu président du Conseil Régional. C’est lui qui est directement visé.

C’est dans un climat de crise financière et politique au Tampon qu’a été publié le rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de la commune entre 2005 et 2010. Le président du Conseil Régional, Didier Robert, était maire de la ville durant la quasi totalité de cette période. Et pendant ces années, la commune a vécu largement au dessus de ses moyens : les charges de gestion ont augmenté en moyenne annuelle de plus de 5%.

En termes d’embauches d’abord. La masse salariale a triplé entre 2005 et 2010, sous l’effet notamment, d’une politique de titularisation des agents et de rémunération généreuse. La dette ensuite, inquiète la Chambre régionale des comptes qui indique qu’elle a « plus que doublé », sous l’effet notamment d’une politique d’équipement importante et supérieure aux moyens de la commune. Par ailleurs, des emprunts hasardeux et des dépenses de cérémonies qui ont plus que quadruplé entre 2006 et 2009 sont aussi pointés du doigt. Au plus haut, ces dépenses de festivités se sont établies à 1,3 millions d’euros.

35.Posté par LE PLUS FORT le 04/05/2019 15:59

La SPL est dans l’impossibilité d’identifier les opérations bénéficiaires et déficitaires qui ont participé à la formation de ces résultats. (...) L’absence du déploiement complet de l’outil analytique a pour autre conséquence de ne pas pouvoir porter à la connaissance des instances de gouvernance une information exacte sur la performance réelle des opérations et les marges effectivement établies ». De même, le rapport évoque les avances accordées à la SPL sur les actions alors qu'en théorie, elle n'est pas éligible à ce dispositif, ce qui en plus d'être susceptible de fausse la comptabilité de l'entreprise, n'est pas pour la Chambre « économe des deniers publics ».

À ce titre, la Chambre rappelle très justement, « Les SPL n’ont pas vocation, en outre, à exercer des fonctions supports, comme la gestion des ressources humaines, la gestion budgétaire ou encore des expertises juridiques ou d’assistance technique, pour le compte des collectivités qui les contrôlent. En effet, de telles fonctions, qui font partie du fonctionnement interne des collectivités, ne sont pas des compétences en tant que telles attribuées par la loi aux collectivités dont l’objet est l’exercice de missions au bénéfice direct des administrés. Elles ne font que contribuer à l’exercice de ces compétences. Par conséquent, elles ne sauraient entrer dans la catégorie des activités d’intérêt général visées par la loi du 28 mai 2010 ».

36.Posté par blablabla le 04/05/2019 16:23

Légèreté et manquement, qualifie la politique menée par vous madame et ceux en place pendant des décennies et qui n'ont rien fait pour la sécurité de milliers de réunionnais qui empruntent la RL. Le PCR dont vous faisiez partie a été à la Région pendant des années, et qu'avez vous fait ? SR 21 pour le fiston etc..... etc... Et comme dit l'autre, les élections approchent, les loups sortent du bois. J'espère que le mouvement des gilets servira au moins à ne pas réélire tous ceux en place actuellement.....

37.Posté par LE GESTIONNAIRE le 04/05/2019 16:58

b[Dans son rapport qui sera rendu public le 10 avril prochain, et dont le Quotidien publie des extraits ce mercredi 12 mars, la chambre régionale des comptes propose ses solutions pour régulariser le statut de la compagnie Air Austral, financée à une très grande majorité par des fonds publics. Elle prône notamment la dissolution de la Sematra, actionnaire ultra majoritaire (98 %), présidée par le président de Région Didier Robert et décrite comme "une société écran à la régularité contestable".
Le 24 février dernier, Didier Robert faisait part de sa décision de quitter son poste de président du conseil de surveillance d’Air Austral, eu égard aux recommandations de la chambre régionale des comptes. Dans la foulée était annoncée la recomposition de la gouvernance de la compagnie, avec la suppression de ce conseil de surveillance et du directoire, au profit d’un conseil d’administration plus "classique" présidé par Marie-Joseph Malé. Autant d’évolutions qui doivent être entérinées ce lundi 16 mars lors d’une assemblée générale extraordinaire.

Mais pas sûr que cela suffise à régulariser la situation de la compagnie réunionnaise, toujours détenue à 98 % par la Sematra, société d’économie mixte où la Région est grandement majoritaire à plus de 70 %. La chambre régionale des comptes suggère en tout cas des changements bien plus profonds pour faire revenir Air Austral dans les clous de la loi, qui limite la participation des collectivités au sein d’une entreprise commerciale à 33 %.

"Un montage juridique irrégulier"

Dans son rapport, la chambre envisage ainsi deux solutions. La première prévoit "la dissolution de la Sematra assortie d’une prise de participation directe de la Région et du Département au capital d’Air Austral sous réserve d’une autorisation préalable (...) et du respect du niveau de participation". La deuxième suggère la "transformation de la société anonyme Air Austral en société d’économie mixte locale" et "la dissolution de la Sematra ou l’absorption d’Air Austral par la Sematra".
]b

38.Posté par LE FOTOGENIQUE le 04/05/2019 17:03

Les auditions ont débuté hier à la Caserne Vérines dans le cadre de l'enquête sur la SPL Réunion des musées régionaux. La Chambre régionale des comptes (CRC) avait pointé du doigt la rémunération de Didier Robert de 8 400 euros bruts mensuels.

Plusieurs cadres de la structure ont fait face hier à la section de recherche. Selon les informations de nos confrères du Journal de l'île, "d'autres salariés ont déjà été invités à se rendre à la caserne Vérines", environ "une dizaine", selon le média.

L'enquête, ouverte par le procureur de la République de Saint-Pierre suite au signalement de la CRC, porte sur des soupçons de détournement et de recel de fonds publics, et notamment sur le niveau de rémunération des directeurs qui se sont succédé au sein de la SPL, mais également de son président, Didier Robert, démissionnaire de son poste de la SPL peu après les révélations du Quotidien.

Le média avait assuré que le président de la Région avait empoché environ 111 870 euros au titre des salaries non versés depuis mars 2016 en sa qualité de PDG de Musées régionaux.

39.Posté par Le Jacobin le 04/05/2019 17:29

SÉRIEUX !

40.Posté par Briandoht le 04/05/2019 17:33 (depuis mobile)

Post 4 La route des tamarins a coûté 75% plus cher que son prix au démarrage du chantier . Un dossier impenetrable et parfait pour l éternité. Qui dit mieux, elle n est pas belle la vie? N est ce pas les descendants Verges e le cercle proche?

41.Posté par sir aklan le 04/05/2019 18:00

Post 32 : du temps de feu vergés, il était nécessaire de construire chaque année des lycées et ce, quelque soit le président en place. Maintenant, juger de la qualité d'un président juste sous l'angle de construction de lycées me parait soit naïf soit démago. Le quota est peut-être atteint. A moins que ce monsieur veuille un lycée par quartier et pourquoi pas par rue? Ça n'a pas de sens.
Concernant la nrl, comment ne pas être indigné par le comportement de tous ces politicards qui s'acharnent sur la bête dès l'apparition d'une goutte de sang? La construction de la nrl est un grand projet structurant dont la finalité est de sécuriser tous les Réunionnais. S'il y avait un projet qui méritait l'adhésion de tous c'est bien celui-ci. Au lieu de ça, on assiste à une foire d'empoigne, où tous les coups sont permis. Le dernier en date, ce coup d'éclat de madame Bello, drapée dans son éternelle indignation qui est sa marque de
fabrique.
Quid de l'intérêt de la population réunionnaise dans tout ça?

42.Posté par nene le 04/05/2019 18:20

la route des tamarins a coutée tres chère et pourtant elle n'a pas été polluée par les recours des pseudos écologistes comme pour la nrl et pourtant il t avait aussi des oiseaux ,des lezards ,des insectes qui avaient des nids dans toute la savane
heureusement que cette route a été construite ,et j'espere qu'il en sera de meme pour la nrl
comme vous le savez MR verges était de gauche et les écologistes aussi

43.Posté par klod le 04/05/2019 18:42

au delà des comiqueries politiques endémiques à la robert , bello, fontaine, melchior et d'autres .................................. et l'éternel "gauche-droite" ................ en ayant une pensée pour la RUN , mon tit péi, au delà des clivages politiques :


l'Histoire de la run retiendra , et j'essaie d'être factuel : que la NRL , NECESSAIRE, aurait pu avoir le soutien de la majorité des islois si elle avait été "tout viaduc" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le fournel , supplétif de robert dit didier avait dit , ou à peu prés : "l'approvisionnement en roche n'est pas des prérogatives ( atchoum!!!) de la région" .......................................................................

est ce de la condescendance envers les islois ou de l'arrogance ????????????????????????????????


Malgré les comiques de services, je serais heureux de "rouler" sur la NRL et sans danger , certe !!!!!!!!!


mais sur la partie " sans viaduc" , je ne pourrais m'empêcher de "penser" : si le robert de la région avait décider du "tout viaduc" , la RUN ne serait pas DEFIGURE par des carrières

quel connard ce didier robert , preusident de la reugion !


les esthètes me pardonneront de l'utilisation du mot "connard" pour un "élu du peuple" ............................!


mais je persiste ! le tout viaduc aurait évité de défigurer l'ile en "carrière" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

44.Posté par Pamphlétaire le 04/05/2019 19:05

Une autre petite couche en réitérant mon commentaire 9...Ce n'est plus de l'info, c'est de l'intox!

Il ne fallait pas changer, se coucher, baisser sa culotte devant les transporteurs et consorts et faire ce qui avait été prévu et validé à l'origine, la NRL sur les piles sur toute la longueur. CQFD

Bravo la SREPEN et consorts d'intervenir pour rappeler cela et que l'Etat par la voie du Préfet prenne les bonnes décisions sur l'environnement dont on met en avant tous les jours les propriétés mais qu'on dégrade tous les jours...Un peu comme si on sciait la branche sur laquelle on est assis.

Il y en a qui vont dire qu'avec le tram-train et les prix des billets des passagers l'amortissement financier serait déjà amorti, renfloué...Tandis qu'ici c'est un gouffre d'argent, n'est-ce-pas?

Un gouffre d'argent : une personne (morale / physique) très dépensière.

Cette disposition chimérique fait comprendre les folles entreprises de Balzac à la poursuite de l'argent, dans son continuel embarras financier, ses fabuleux rêves de fortune, le gouffre sans cesse élargi de ses dilapidations et de ses spéculations désastreuses.
Émile Henriot (1889-1961), les Romantiques, p. 354.

(…) dire la vérité est utile à celui à qui on la dit, mais désavantageux à ceux qui la disent, parce qu'ils se font haïr.
Pascal (Blaize) 1623-1662, Pensées, II, 100.

45.Posté par Pamphlétaire le 04/05/2019 19:27

Cela avait été prévu au début de l'année 2019 : François Payet de Alternative Transport Réunion, s'exprime à l'issue de la réunion entre le Collectif contre la digue et le président de la Région Réunion Didier Robert.
A écouter pour se rappeler ou apprendre...

46.Posté par Pamphlétaire le 04/05/2019 19:43

Ecouter une personne connue et soupçonnée de délinquance, de mensonges et de fraudes parlait sur la NRL et sur son activité il y a un an...

Cela me rappelle la chanson de Serge Lama "Le temps de la rengaine", pas vous?
https://www.youtube.com/watch?v=80bCJNU66ow

47.Posté par Pamphlétaire le 04/05/2019 20:03

.../ La Nouvelle route du Littoral est un "défi européen" pour la SAMT OI, groupe d’envergure internationale implanté dans l’île depuis 15 ans. Avec ce chantier, le chiffre d’affaires de sa filiale devrait être multiplié par 6. Ses dirigeants s’engagent à créer de l’emploi local.

Cela fait 16 ans que la SAMT OI est présente. Elle a déjà connu des chantiers emblématiques de l’île comme celui du basculement des eaux, de la Route des Tamarins et du pont mixte.

Un nouveau défi se dresse devant elle. Aujourd’hui, ils sont 40 ferrailleurs à la SAMT OI. Ils seront peut-être 300 demain. Une multiplication des forces vives pour pouvoir assurer l’augmentation de l’activité en vue du chantier de la Nouvelle Route du Littoral. L’entreprise a déjà investi dans de nouveaux équipements.

Il s’agit en effet de s’attaquer au plus grand chantier de France des 4 prochaines années. Il va d’ailleurs multiplier le chiffre d’affaires de la SAMT OI par 6 qui produira 3 000 tonnes d’acier par mois.

La Nouvelle Route du Littoral est selon la Région "un chantier majeur pour le BTP, la commande publique et la formation des jeunes."
/...

C'était il y a quatre ans :tout ce qui est nouveau est tout beau, tout bel, tout florissant, tout émerveillement avant la chute...financière et les retards accumulés n'est-ce-pas?

C'était "le temps de la rengaine" : https://www.youtube.com/watch?v=80bCJNU66ow

Même moi j'y croyais à cette époque du nouveau beaujolais, pardon du nouveau viaduc sur toute la longueur! Depuis la décision de la digue, j'en suis revenu et je ne digère pas!!

48.Posté par Willy le 05/05/2019 07:06 (depuis mobile)

Pourquoi aller chercher ailleurs des carrières? Entre Saint Denis et la Grande Chaloupe il n'y a pas assez de de galets pour finir la route? On ouvre la première partie de la NRL et on exploite la partie fermé a la circulation.

49.Posté par Texto Sterone le 05/05/2019 08:44

dans son édition du 2 mai le journal Les Echos (par la plume de son correspondant local Bernard Grollier) parle d'une mise en service en 2023 … au plus tôt

50.Posté par Briandoht le 05/05/2019 10:08

Ex communiste dissidente mais toujours même conviction sauf le nom du parti change . Brasseuse d air infatigable et douer pour la démagogie, vous feriez mieux de vous taire et de vous remettre en cause pour votre gestion calamiteuse de la commune de St Paul pendant votre mandature de maire. Vous devriez figurer dans le palmarès de gaspillage d'argent public pour la construction de cette médiathèque à l'abandon qui est sans doute le bâtiment le plus horrible et le plus cher jamais construit dans l'île,une empreinte à votre image ! J ose imaginer dans quelle situation serait la région si par malheur les électeurs vous permettraient d'accéder aux commandes.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >