MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La déchéance de Paulet Payet révèle le déclin de TAK


- Publié le Lundi 2 Janvier 2017 à 11:01 | Lu 11109 fois

En ce 31 décembre 2016, l'information s'est répandue comme une traînée de poudre dans le microcosme politique tamponnais : l'ancien maire Paulet Payet a démissionné du conseil municipal, imité par celle qui fut sa colistière la plus fidèle Béatrice Morel Carrère, mettant ainsi un terme prématuré à ce qui devait être "une grande ambition pour le Tampon", le principal groupe d'opposition au sein de l'assemblée délibérante de la Ville du Tampon.

Pour mémoire, en 2015, tous ses autres colistiers l'avaient trahi et avaient rejoint la majorité municipale, au mépris de la volonté de leurs électeurs. Seule Sabrina Picard avait eu le courage de démissionner plutôt que de faire comme ses colistiers en mal de reconnaissance, docteurs ès "retournements de veste" ou alimentaires notoires : Rito Morel, Marcelin Thélis, Anissa Locate, Joël Arthur et Emmanuelle Hoarau ...

La retraite politique de Paulet Payet et de Béatrice Morel Carrère aurait pu laisser penser à un acte responsable de personnes n'ayant plus la motivation de continuer le combat politique au Tampon, préférant laisser la place aux suivants de leur liste, Maud Hoarau et Henri Fontaine, pour porter le flambeau de l'opposition au sein du conseil municipal au Tampon.

Outre le fait que ces illustres inconnus ont très peu de chance de peser face à André THIEN AH KOON, il est d'ores et déjà connu qu'ils rejoindront la majorité municipale… Majorité large qui n'a pas véritablement besoin de renforts.

Mais ce n'est pas à la mairie du Tampon que l'on trouvera les véritables raisons du retrait politique de Paulet Payet. Il faut regarder vers la Communauté d'Agglomération du Sud (CASUD) où sur un total de 47 conseillers communautaires, les 16 élus de Patrick Lebreton font la pluie et le beau temps. En avril 2015, à l'occasion du budget primitif, tout un chacun a en mémoire le cinglant revers essuyé par TAK et les siens face à un front commun mené par le député-maire de Saint-Joseph et le maire de Saint-Philippe.

Ces derniers, avec leurs élus respectifs mais aussi ceux de l'opposition du Tampon (Paulet Payet, Jean-Jacques Vlody) ainsi que ceux de l'opposition de Saint-Joseph (Alin Guezello) avaient mis le maire du Tampon en minorité, le poussant à fuir lâchement devant la presse et les caméras en pleine séance du conseil communautaire.

TAK n'avait eu d'autre choix par la suite que de se rapprocher de Patrick Lebreton, qui en fin stratège en avait profité pour négocier au mieux en faveur des intérêts de la ville de Saint-Joseph.

En 2016, avec le départ ardemment souhaité par TAK du directeur général de la SODEGIS Philippe Aservadompoullé, ancien directeur de cabinet de M. Lebreton, la tension entre les deux maires est redevenue vive. Lors du conseil d'administration ayant acté le départ du directeur général de la SODEGIS, les élus du Tampon et de l'Entre-Deux (dont le président Bachil Valy) avaient été mis en minorité par l'ensemble des autres actionnaires menés par le député-maire de Saint-Joseph. TAK ne s'en est jamais remis.

Depuis quelques semaines, André THIEN AH KOON ne cesse de multiplier les appels à la paix des braves en direction du Président de Région. Il soigne les dossiers de Saint-Philippe, promet monts et merveilles à l'opposition de Saint-Joseph, afin de s'assurer leurs soutiens dans cette guerre de tranchées engagée à la CASUD.

En réalité, TAK est aux abois : avec 18 élus initiaux de la majorité municipale du Tampon siégeant à la CASUD, plus les 2 anciens colistiers de Paulet Payet qui l'ont rejoint (Rito Morel et Emmanuelle Hoarau), ainsi que les 2 élus de l'Entre-Deux, il lui manque 2 voix pour garder la majorité au sein de l'intercommunalité.

Le prochain dossier sensible est la présidence de la SODEGIS : avec son procès en appel fin janvier 2017, que sa peine d'inéligibilité soit confirmée ou qu'il soit relaxé, le maire de l'Entre-Deux risque de perdre sa fonction convoitée de président de SEM au profit du maire de Saint-Joseph qui envisage de faire d'une pierre deux coups. A savoir, garder cet outil politique et financier ayant recruté des dizaines de saint-joséphois depuis quelques années, malgré l'éviction de son ancien bras droit Philippe Aservadompoullé, et compenser la lucrative indemnité de député (5 000€ net environ) qu'il ne percevra plus à partir de juin 2017 puisqu'il a annoncé qu'il resterait maire, loi sur le non cumul des mandats oblige.

La démission de Paulet Payet et de Béatrice Morel Carrère, conseillers communautaires, prend alors tout son sinistre sens : ils seront remplacés par Marcelin Thélis et Anissa Locate, qui ont rejoint la majorité de TAK depuis un bon moment.

Avec désormais 24 élus communautaires sur 47, TAK retrouve une majorité absolue. Fragile majorité, car une seule voix pourrait tout faire basculer ; alors le maire du Tampon et président de la CASUD mène en souterrain les stratégies suivantes :

- flatter l'opposition de Saint-Joseph (3 élus) en lui promettant des vice-présidences en cas de recomposition de la majorité à la CASUD (par l'éviction de tous les vice-présidents actuels issus de la majorité municipale de Saint-Joseph), ainsi que son soutien pour la conquête de la mairie de Saint-Joseph en 2020 ;

- être généreux avec la petite commune de Saint-Philippe qui compte deux élus communautaires ;

- s'allier derrière la cuisine avec Jean-Jacques Vlody, qui a deux conseillers communautaires socialistes siègeant à la CASUD, lequel n'avait pas hésité à trahir le Progrès de Patrick Lebreton l'an dernier (ce rapprochement dans la logique du "manger cochon" derrière Huguette Bello aux régionales 2015 ne fait aucun doute pour qui observe TAK et Vlody à chaque fois qu'ils ont l'occasion de se croiser lors d'un événement).

En définitive, Paulet Payet et Béatrice Morel Carrère ne pouvaient en termes d'image rejoindre la majorité de TAK, mais ils n'ont pas hésité à donner leur accord "en missouk" à la stratégie élaborée par TAK : leur démission malhonnête, véritable viol du choix des électeurs en 2014, redonne la majorité au maire du Tampon au sein de la CASUD.

La déchéance de Paulet Payet, dont l'apparent retrait honorable cache en vérité le summum de la trahison politique à ses convictions et au mandat d'opposant que lui avait confié la population du Tampon, révèle surtout le déclin d'André THIEN AH KOON.

Habitué à débaucher chez ses opposants depuis 40 ans, cette fois c'est un TAK aux abois qui fait surface, mendiant la paix avec le Sénateur-Président de Région pour stabiliser son autorité politique au Tampon et à la CASUD.

TAK n'est plus ce qu'il était autrefois, soumis aujourd'hui au bon vouloir du député-maire de Saint-Joseph, contraint de s'allier aux élus des oppositions et aux maires de petites communes.

Face au Sénateur-Maire de Saint-Pierre, que ce soit dans les dossiers intercommunaux tels que ceux de ILEVA (syndicat mixte de traitement des déchets du sud-ouest) ou du Centre de Gestion (velléités de sortie, puis marche arrière), TAK est aujourd'hui dans le suivisme désopilant et l'obéissance disciplinée. Il a définitivement abandonné le leadership du sud à Saint-Pierre.

Le déclin de TAK signifie aussi celui du Tampon, s'enfonçant jour après jour dans le marasme alors qu'à l'inverse la capitale du Sud, Saint-Pierre, ne cesse de se développer.

Au sein même du conseil municipal du Tampon, les élus de la majorité forment des clans et multiplient les coups bas entre eux. Beaucoup s'imaginent à la place de TAK, 77 ans : Jacquet Hoareau, Laurence Mondon, Monique Benard Deslais, Sharif Issop, et bien d'autres ...

La disparition du patriarche serait le coup d'envoi d'une lutte fratricide sans merci, pire que celle qu'a connue le Tampon lors du précédent mandat.

Dans ce contexte, l'enjeu des législatives de juin 2017 est décisif au Tampon : frustrés de ne pas avoir été choisis par TAK comme candidats lors des départementales et des régionales 2015, beaucoup lorgnent sur la députation. Le choix de Laurence Mondon ou de Jacquet Hoareau comme candidat titulaire aux législatives 2017 ferait imploser prématurément la majorité municipale du Tampon.

Bien que fatigué par les voyages en avion, entre autres, TAK n'a pas d'autre choix que d'y aller, alors qu'il sait pertinemment qu'il ne pourra pas siéger régulièrement à l'Assemblée Nationale. Qu'importe, quitte à ensuite démissionner pour laisser la place à sa suppléante, TAK, 77 ans, porte sur ses frêles épaules le poids de l'unité fragile de sa majorité. Pourtant les Tamponnais ne lui pardonneraient pas d'abandonner le mandat de maire qu'ils lui ont confié en 2014 : aurait-on idée que le capitaine du "Costa Tamponia" quitte le premier le navire avant le naufrage ?

Les fins observateurs de la vie politique tamponnaise vous le diront : tous les voyants sont au vert pour une défaite surprise d'un TAK – qui n'est plus que l'ombre de celui qu'il était - aux législatives de 2017, et l'avènement d'un renouveau politique au Tampon qui portera jusqu'à 2020.

A plus brève échéance, il appartient aux maires des trois communes autres que le Tampon de changer la gouvernance de la CASUD : autour du député-maire de Saint-Joseph, les maires de l'Entre-Deux et Saint-Philippe, les oppositions du Tampon et de Saint-Joseph ont désormais la possibilité de mener un front républicain en vue de destituer le président actuel de la CASUD et ses vice-présidents issus du Tampon.

TAK n'ayant pas respecté la voix des urnes, le choix des populations des communes-membres de la CASUD, et l'équilibre politique qui en découlait en débauchant les élus communautaires de l'opposition tamponnaise, personne ne s'insurgerait si les autres faisaient de même, dans un juste retour des choses.

Votre dévoué,
Jack Chirak




1.Posté par Samwinsa le 02/01/2017 11:54 (depuis mobile)

Vu l''évolution de St Pierre et les conséquences qui sa avec, mi di laisse à zot la première place et laisse bann Tamponnais viv tranquillement.
Po lo rest (politik politicienne) ...Mi laisse à zot cosé.
Bonne année zot toute.

2.Posté par André le 02/01/2017 11:55

Paulet DCD, Vlody OUT, TAK KO ...
BASSIRE député 2017, maire 2020 !

3.Posté par bouboul974 le 02/01/2017 12:00

Encore un pseudo çà en regorge ces temps-ci

4.Posté par Fred Lauret, Adjoint au maire du Tampon le 02/01/2017 12:59

Pour commencer, très bonne et heureuse année 2017 à tous ... Y compris à l'auteur, courageux anonyme, de ce courrier...Visiblement quelqu'un qui n'a pas supporté de voir la tête de liste pour laquelle il a milité non élu(e) maire du Tampon. Je lui dirai qu'à un moment il faut savoir tourner la page...et s'occuper de son jardin. Il se portera bien mieux.
Tout d'abord en ce qui me concerne je n'arrive pas à comprendre comment la démission de deux conseillers municipaux de l'opposition du Tampon pourrait affaiblir le maire de la commune. D'autant plus, qu'il semblerait que les deux remplaçants vont rejoindre la majorité municipale qui compterait alors 44 membres. L'opposition serait réduite à 5. Démission de ses opposants historiques, conseillers qui rejoignent la majorité: est-ce un signe de faiblesse ou alors est-ce la qualité de rassembleur du maire du Tampon qui est mise en avant?
Nous sommes d'accord: le fait que la quasi totalité des opposants initiaux ont rejoint l'équipe d'André Thien-Ah-Koon démontre au contraire que celui-ci sait rassembler autour de lui...
La preuve en est que plus de 75% des affaires présentées en conseil municipal depuis les élections de 2014 sont adoptées à l'unanimité c'est à dire avec les voix de l'opposition y compris socialiste.
Concernant la Casud, le fait que son président bénéficiera d'une majorité absolue permettra de travailler sereinement avec le député-maire de St Joseph et les maires de l'Entre-deux et de de St-Philippe. D'ailleurs aucune remise en cause des Vice-Présidences n'est à l'ordre du jour. Les 4 maires de l'inter-communalité travaillent dans l'intérêt de celle-ci et des communes membres. La plus belle preuve n'est-elle pas qu'aucun des maires qui l'avaient annoncé n'ont quitté la Casud pour la civis?!
Quand aux déchirements en vue des législatives et d'une éventuelle succession en tant que maire, ils ne relèvent que de les doux rêves de l'auteur (courageux anonyme -jaloux?- du courrier ci-dessus). Pour les législatives, à mon avis le meilleur candidat reste André Thien-Ah-Koon. Lui seul pourra mobiliser suffisamment en dehors de la commune et bien entendu faire quasiment l'unanimité au Tampon. D'ailleurs si on remonte à ces trente dernières années, André Thien-Ah-Koon est le seul député qui n'a jamais abandonné les électeurs de sa circonscription.
Et s'il n'est pas candidat, nul doute que le/la candidat(e) choisi(e) bénéficiera du soutien de tous les membres de la majorité municipale pour l'emporter haut la main. Pour une raison bien simple, car il ou elle sera choisi en équipe comme cela se fait chaque fois.
Quant à l'éventuel maire du Tampon, dans le cas où il faudrait en choisir un...faites confiance aux membres du conseil municipal pour choisir le meilleur d'ente nous...ou -bien entendu- la meilleure d'entre nous... Mais une chose est certaine à l'heure actuel, seuls les spéculateurs ou ceux qui essayent de faire croire que des tensions existent émettent les idées les plus folles. Parce que pour le moment, je peux vous assurer que les conseillers et adjoints municipaux travaillent entre autres pour gagner le combat de l'eau (qui est en passe d'être gagné), pour gagner l'adoption d'un PPR qui va supprimer des milliers de parcelles concernées par les zones rouges,pour la modernisation des écoles, pour la création de zones économiques pour nos entreprises, etc...
En ce qui concerne le rapprochement avec le sénateur président de région? cela confirme que le maire du Tampon travaille avec tous ceux qui souhaitent travailler avec lui. A-t-il déjà déclaré qu'il refuserait de travailler avec le président de Région si celui-ci le souhaitait aussi. L'intérêt du Tampon et du Sud passe avant les chamailleries et les rancunes... N'oublions pas d'où vient le président de Région et tout ce qu'il doit au maire du Tampon, comme Paulet Payet d'ailleurs et bien d'autres..
Enfin dernière remarque: nos opposants initiaux rejoignent au fur et au mesure le maire actuel...comment pouvez-vous tenter de faire croire que c'est sous la pression?! C'est tout simplement que contrairement aux idées reçue, le maire du Tampon André Thien Ah Koon travaille avec tous...et visiblement fait du bon travail sinon les opposants resteraient sur leurs sièges...
Enfin je rappelle tout de même que tous les 4 candidats de la majorité municipale qui se sont présentés aux élections départementales de mars 2015 ont été élus conseillers départementaux. Que les deux candidats qui se sont présentés aux élections régionales il y a un an ont aussi été élus conseillers régionaux. N'est ce pas une dernière preuve de la bonne relation élus-population?!
Enfin, je les avais oublié dans mes voeux, très bonne année aussi à tous les anonymes qui ne vont surement pas manquer de penser à moi dans les réactions qui vont suivre ma réponse...
Fred Lauret
Adjoint au Maire du Tampon.

5.Posté par redoutable le 02/01/2017 13:41

Je pensais qu'il n' existait plus politiquement, cette fois ci c'est pour de bon. C'est le RP Victoria du Tampon !

6.Posté par Héhé le 02/01/2017 13:59

Quelle fable! Écrite par un drôle d'oiseau dérangé par la présence de TAK le phénix. Bon picorage!

7.Posté par Ti Blanc le 02/01/2017 15:09

Ce courrier présente volontairement quelques coquilles, il faut lire :

-Les 15 et non les élus de Patrick LEBRETON, sauf si son auteur considère que Harry MALET est dans la majorité municipale de Saint-Joseph, après tout tout le monde sait qu'il est socialiste.

- A plus brève échéance:

"il appartient aux élus de DROITE de prendre toute leur place au sein du conseil communautaire et de construire une majorité avec les majorités de droite du Tampon, de Saint-Philippe, de L'Entre-Deux et les 3 élus de droite de Saint-Joseph du groupe d'opposition à Patick LEBRETON, de mener un front anti socialiste et de renvoyer le futur ex Député-Maire de Saint-Joseph à ses chères études , de lui fermer les portes de la présidence de la SODEGIS , de lui ôter ses 5 Vices-Pdtes à la CASUD.

Là on verra si à DROITE on joue groupé, là on verra si la DROITE veut vraiment affaiblir Patrick LEBRETON en apportant son soutien total et les moyens qui vont avec au groupe d'opposition de Saint-Joseph.

Là on verra si la DROITE veut gagner dès le premier tour les élections législatives de juin prochain en présentant un front uni, un ticket "de coeur et de raison" en combattant activement les candidatures SOCIALISTES.

Là on verra si la DROITE à des C.......

8.Posté par OROMIL MANNEA ??? le 02/01/2017 15:18

A 15H15, ce prodige de connerie a été lu 3462 fois et ne comporte aucun commentaire !!!

La petite plume de la Région - seule à pouvoir tirer un bénéfice de cet essai pitoyable - est sur le déclin.
Un petit retour aux sources, vers le grand sud, ne lui ferait sans doute pas de mal.

9.Posté par Plie ou face le 02/01/2017 16:06

Il appartient à TAK et à lui seul de prendre ses responsabilités. Il peut sans être courageux garder l'actuelle gouvernance à la CASUD mais surtout si il est courageux il DOIT rebattre les cartes et constituer une vraie majorité de droite.
Alors soit lu TAK, soit lu DéTAK
Allons André, tu as une unique occasion de montrer que tu es et reste un homme de DROITE

10.Posté par 2020 le 02/01/2017 16:39 (depuis mobile)

Mon choix est déjà fait pour 2020 et beaucoup d autre on le même se sera une femme de trois mare dont le métier est le plus beau au monde sage femme au sens propre comme au figuré et qui ne s appel pas Mondon à bonne entendeur cela ce mange froid

11.Posté par Plie ou face le 02/01/2017 16:50

Au post 10

Il faut une sage femme pour mettre au monde un nouveau Tampon.

12.Posté par 50 nuances de vrai le 02/01/2017 17:08 (depuis mobile)

Paulet Payet était sur la liste de rpv liste ayant fait moins de 1% au Tampon
Paulet était le plus mauvais maire de l'histoire de La Réunion , privilégiant certains de ces amis pour des postes à la mairie et amenant le Tampon à l'immobilisme. Nul!

13.Posté par Ti Bertel le 02/01/2017 17:30

LEBRETON va perdre gros en juin 2017, plus député, plus d'indemnités.
Alors il faut trouver de nouvelles indemnités. Le tour de passe de passe est bien huilé, accéder à la présidence de la SODEGIS. Pour cela, il profite des déboires judiciaires attendus de l'actuel Président de la SEM et Maire de l'Entre-Deux.
Le futur ex député fait monter la pression, persuadé qu'il aura le soutien de son opposition qui compte 3 sièges au sein du conseil communautaire en mettant en avant qu'il faut à tout prix faire passer l'intérêt de Saint-Joseph avant tout.
Dans cette hypothèse il oublie une chose, l'opposition ne lui accordera jamais un tel soutien.

14.Posté par Un tamponnais triste de la decadance de sa commune. le 02/01/2017 17:31

@ 4 : "Quant à l'éventuel maire du Tampon, dans le cas où il faudrait en choisir un...faites confiance aux membres du conseil municipal pour choisir le meilleur d'ente nous...ou -bien entendu- la meilleure d'entre nous.."

Ca y ait c'est reparti pour la guerre de succession au sein de la ville du tampon.
La dernier fois que cette guerre eut lieu, le DR fut nommé maire du tampon.
Quelques années après il abandonna lâchement les tamponnais pour diriger la Région.
Les tamponnais n'étant apparement pas suffisant pour M. DR et son ambition personnelle.
Suite à cette abandon de la part de DR, la commune fut confié à PP ( poulet payet) qui devait être un homme de paille.
Mais le PP a eut de l'ambition également ce qui n'a pas plu au puissant DR devenu patron de la Réunion.
Du coup la commune fut dans l'incapacité de faire quoi que se soit vu que le conseil municipal était divisé en deux groupes.
D'un coté les DR et de l'autre les PP.
Pendant ce temps la commune de st pierre sans division à commencer à tirer son épingle du jeu.

Car soyons sincère si TAK n'avait pas été inéligible la commune du tampon se porterait bien mieux de nos jours.
Je me souviens du temps pas si lointain ou le Tampon était une commune agréable à vivre.
Ou lorsque l'on partait sur st dénis les gens disaient:" tu vis au tampon tu as de la chance, tu es trankil avec ton sinois). C était la belle époque ou le tampon était une belle ville du sud important pour l'ile.

Ensuite les tamponnais dans un éclair de lucidité décidèrent de revoter pour TAK de nouveau éligible.
Tout en sachant que M. Tak avait un âge avancé qui ne lui permettrait pas d'aller sans doute au bout de son mandat.
Les choses se sont légèrement améliorer depuis TAK.

La commune du tampon souffre et manque d'un homme fort comme le fut Andrée Thien Konn afin de redonner vie à cette belle commune qu'est le tampon.

Mais avec les guerres qui vont bientôt arrivé nous allons revivre la petiote DR et PP et les tamponnais seront dans le fenoir de nouveaux.

il ne me reste plus qu'a vendre ma case au tampon pour aller habiter st pierre sauf que de nos jours sur le tampon plus rien ne se vend car c'est finit la belle époque TAK ou la commune était une commune importante qui comptait dans la Réunion et ou les cases se vendaient comme des petits pain...

Le tampon lé MORT et sauf miracle c'est à cire si un personne au fort caractère et visionnaire comme TAK apparait nou lé dan le fénoir.

15.Posté par GIRONDIN le 02/01/2017 17:41

8.Posté par OROMIL MANNEA ???

hihihi ,dans les dents!!


il regrette l'époque ou le didiX multi démissionnaire , avait mis en place Mr Payet avant de tout faire pour lui savonner la planche , ce MONSIEUR a tout de même réussit à sauver les meubles!!!!

didiX c'est 17% des voix au 1er tour des municipales caché derrière la traceuse!

16.Posté par kersauson de (p.) le 02/01/2017 15:26

auteur anonyme.. aucun courage. c ca la renyon.

17.Posté par kersauson de (p.) le 02/01/2017 15:27

couyon .. si tu chirak prend des pruneaux..

18.Posté par Louloute le 02/01/2017 20:43

Tak, je pense qu'il est temps de tourner la page et permettre à un jeune d'émerger pour travailler dans la continuité de ta politique.
Ma préférence va plutôt pour une jeune battante de trois mares qui jusque là fait du bon travail pour la commune pour ne pas la citer Madame Benard, je pense qu'elle pourra rassembler tout le monde autour d'elle pour bien travailler pour le bien être des tamponnais .
MR Lauret arrêter de sucer comme vous avez toujours fait jusqu'à présent car je pense que vous ne representez pas grand chose dans cette équipe qui se bat pour amèliorer les conditions de la population.

19.Posté par DQ le 02/01/2017 21:23

Ou est la démocratie?????prenez le temps de vous poser et réfléchir!souvent une affaire de famille,un héritage c'est ce qui vous attend au Tampon.
Pas de place pour les volontaires,les engagés et le coeur,juste une affaire d'économie !!!!de camarades!!!!
Tak et et la fille d'Ary Mondon ,ne les voyez vous pas venir????tant de gens dévoués et rassurants autour de lui pour nous imposer la fille de son ami de longue date!!!
Faites des primaires si vous osez et croyais moi,de grandes chances pour que ce soit notre femme sage MME Bénard, soyons solidaires et honnetes.

20.Posté par leréunionnais le 02/01/2017 21:52

TAk, Paulet Payet et les autres dinos de la Réunion peuvent partir : aucune incidence pour la Réunion, d'autres se lèveront et la Réunion continuera à tourner................

21.Posté par GRV le 03/01/2017 02:32

LE PEN Présidente.

Quand je pense qu'il suffirait de ne plus payer les élus pour voir qui a vraiment la fibre....

22.Posté par Franck le 03/01/2017 07:22 (depuis mobile)

J irai de mon ti commentaire, Tak est le Maire jusqu en 2020. Malgré les mauvaises langues, il fait du bon travail et je le dis merci pour son soutien lors du décès de ma mère. Maintenant je suivrai son choix au moment venu.

23.Posté par Mwa la pa di le 03/01/2017 07:46

Quel confiance peut on avoir avec des guignols comme Thelis, pas d'autre ambition que de manger à la gamelle... Ils ont rejoint TAK, la queue entre les jambes (encore faut il voir s'ils ont une queue...). Pour moi électeur, ces gens ne valent rien et surtout ne défendent aucune valeur. Paulet comme Pihouet sont trop propres pour réussir en politique, le constat est désastreux : pour réussir en politique de nos jours il faut n'avoir ni loi ni foi seulement de désir d'écraser et de gagner un" ti zafair" et savoir faire le vassal....

24.Posté par miro le 03/01/2017 08:59

Quel foutu nid de crabes! il est extrêmement dangereux et risqué d'y mettre ne serait-ce qu'un doigt. Comme au bon vieux temps : nos responsables devraient être désignés par tirage au sort et basta! ... fini les magouilles, les pressions morales (ou autres) et les dépenses publiques inconsidérées en rapport avec les postes à rallonges financières qu'occupent nos "Zélus". Bon courage à l'auteur de cet article, s'il finit par s'y retrouver ....!

25.Posté par LASTIC le 03/01/2017 12:23

pareil que dans beaucoup communes on a l'impression d'être dans un véritable panier de crabes

26.Posté par polo974 le 03/01/2017 13:56

21.Posté par GRV le 03/01/2017 02:32
""" LE PEN Présidente.

Quand je pense qu'il suffirait de ne plus payer les élus pour voir qui a vraiment la fibre.... """

T'as donc rien compris alors...
La famille lepen ne fait de la démagogie que pour vivre des susbsides publiques...
Mais l'Europe en a un peu mare et leur demande de rembourser...

27.Posté par toure kunda le 04/01/2017 17:45

Tiens Bassire se réveille, sort du corps de Jack Chie la rak ! A part critiquer, pour critiquer, rien de concret dans cet article ! Oté Jack chie la rak arrête ek sa !

28.Posté par Basset le 05/01/2017 16:34 (depuis mobile)

Paulet à un début d alzeimer ...?tak lui aurait réserve une chambre VIP dans le centre qu il va prochainement créer ? Un terrain déclassé sans publicité ? Une embauche ?
rdv en 2020 ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes