Faits-divers

La croix de Pépé Irénée sera démolie… au nom du patrimoine "le plus ancien" ???

Mercredi 13 Mars 2019 - 22:39

Correctionnelle Champ-Fleuri, mardi 12 mars :


Une décision qui pose mille questions

La croix de Pépé Irénée sera démolie… au nom du patrimoine « le plus ancien » ???

Pierre Irénée Elisabeth, malgré ses 75 ans, ne veut pas s’en laisser compter et parle, parle, même quand c’est pas son tour. Ce qui irrite parfois le président Molié, ça se comprend.

L’alerte pépé ne comprend pas qu’on veuille l’obliger à démolir « sa » croix, élevée dans un casse-contour du Chemin-des-Anglais, au-dessus de Grande-Chaloupe, na !

Une croix venue d’on-ne-sait-où

À ce que dit pépé Irénée, la croix litigieuse n’a pas été construite par lui. Elle « aurait » été édifiée par un illustre curé dont l’Histoire n’a pas retenu le nom, de la Possession, voici quelque 200 ans et des bricoles. « En mémoire des esclaves, des morts, des marins, du bon Dieu et de Ses prophètes ».

Admettons. Le drame dans toute son horreur est que la croix est édifiée sur le territoire du Parc National, lequel n’admet pas la moindre atteinte, fût-ce de quelques millimètres, à sa propriété exclusive. Et que, pour consolider la croix qui fichait le camp par rouilles et brisures, pépé a jugé bon de la consolider au moyen d’un socle en béton qu’il a entièrement construit de ses mains. Empiétant du coup sur quelques centimètres de dalles, lesquelles constituent l’essentiel de ce chemin pavé d’un bout à l’autre.

Pour ce faire, armé d’une foi inébranlable et soutenu par la seule force de ses bras et de ses jambes, le solide septuagénaire s’est attaqué à l’ouvrage. Jour après jour, mois après mois, il a transporté, de la ravine à Marquet jusqu’au-dessus de la Grande-Chaloupe, des dizaines et des centaines de sacs de sable, de gravier et de ciment. Plus les « charroyages do lo" indispensables au socle en béton qu’il voulait apporter au saint édifice.
Même le plus mécréant des incroyants (j’en connais au moins un tout près) ne peut qu’être saisi d’admiration devant l’efficience d’une si ardente foi.

Un « défenseur du patrimoine » bien mal informé

Notre vaillant pépé a effectué toutes les démarches « idoines et adéquates » (dixit un président Molié réjoui), à savoir qu’il a sollicité toutes sortes d’autorisations de construire. La mairie, le département, les Bâtiments de France, la direction de la Forêt, le Parc National et tous les saints du paradis. Même ces derniers ne lui ont JAMAIS répondu.

Lassé par une indifférence si méprisante, ti pas-ti pas, pépé a construit son socle. Et c’est en raison de son obstination que ces mêmes, qui l’avaient si superbement ignoré, venaient hier lui demander de démolir sa pieuse construction.
Ils lui sont tous tombés sur le paletot.

À commencer par le représentant du Patrimoine qui n’a pas hésité à mentir honteusement en parlant de « la plus ancienne construction historique de l’île » ! Rien que ça.

C’est pas à moi que tu vas balancer une telle énormité, camarade : si je laisse filer, Vax me tire les oreilles.

Contrairement à ce que dit ce représentant si peu au fait de la réalité historique, le « Chemin » ne date nullement du début des années 1700, mais 1800.

Avant, il y a eu : l’Hôtel du gouvernement, la Poudrière et le Fortin de la Redoute, les Mâts de Vigie de la Montagne, les bâtiments de la Compagnie des Indes à Saint-Paul, les canonnières de l’Étang-Saint-Paul, la Chapelle-du-Rosaire à Saint-Louis, qu’on me pardonne d’en oublier.

Il paraît que j’ai tort : ce digne homme n’a fait que se tromper. Je bats ma coulpe, soit. Mais quand on prétend défendre le patrimoine, on apprend ce qu’est ce patrimoine ! « Voyez plutôt avec Sainte-Agathe… »

Pépé avait annoncé, en outre, son intention ferme de construire au même endroit un Chemin-de-Croix avec ses quatorze stations et deux petites chapelles. Un peu beaucoup, ce qui explique que même notre digne évêque n’ait pas donné son accord à pépé Irénée. De là à le traiter « d’Illuminé »…

La procureur Séry a juste dit que si chaque Réunionnais se mettait en devoir de construire quelque chose dans le Parc, l’île serait vite défigurée. D’accord.

« Où ça mi tire ? »

Au moment où on s’y attendait le moins, le président Molié a éclaté de rire en ayant cette réflexion propre à dérider l’assistance : « Puisque vous vous y connaissez en construction religieuse, peut-être auriez-vous dû proposer vos services à la Plaine-des-Palmistes ? Voyez avec le maire… Comment s’appelle-t-il déjà ? Boyer ? »

Rien n’y a fait, pépé Irénée a été condamné à démolir le socle en béton et tant pis pour la croix. Et 2.000 euros d’amende avec sursis quand même ; plus une astreinte de 50 euros par jour si la démolition n’est pas effective dans les six mois. « Où ça mi tire ? » fut le seul commentaire de pépé.

Un fait reste angoissant, toute religion mise à part sinon celle du fric : la croix de pépé défigure le Parc national, c’est une affaire entendue. Et… les quelque 100 « grands ou petits Raids » passant par là chaque année, soit quelques centaines de milliers ou millions de battements de pieds à cadence élevée, ça ne dérange pas le Parc ? Ça n’abîme pas le Chemin-des-Anglais alors ?

« Mais non, monsieur le Contempteur. C’est excellent pour le tourisme ». 

Et pour le fric que ça rapporte à certains.

---
▶️ Croix érigée sur le Chemin des Anglais: Reconnu coupable, le retraité devra remettre en état le site
Jules Bénard
Lu 4037 fois



1.Posté par Pascale le 13/03/2019 23:31

Et ben oui la croix de Pépé Irénée sera détruite car c'est la décision du juge.
Il peut faire appel s'il veut...
après faut voir le bon coté des choses, il n'a pas eu de prison ferme...

2.Posté par A mon avis le 13/03/2019 23:54

Pépé Irénée n'avait pas d’avocat ?

3.Posté par Totoche le 14/03/2019 00:45

C'est marrant, c'est exactement le même genre de règle que la loi littoral, mais bizarrement ça emmerde quand on l'applique ailleurs que pour les paillottes.

4.Posté par Maduraï le 14/03/2019 05:18 (depuis mobile)

Que Chacun porte sa croix.

5.Posté par MôveLang le 14/03/2019 07:50 (depuis mobile)

Il était con de ne pas avoir écouté le représentant de dieu à la Réunion qui lui avait formellement déconseillé d''édifier cette horreur.
Vite les 50€ d''astreintes

6.Posté par li le 14/03/2019 08:14

La réunion dé Zauguste
Selon que l'on soit

Ces tristes sirs Zauguste et konar devraient faire un chemin de croix
En guise de stations, lo kaz do 14 granmoun
En guise de couronne, un chapo en piment cabri
En guise de croix, une pancarte "mi lé supérieur"

L onf et son village vacances sur le sable
Lo volcan et son futur chemin bétonné
L irt et son vtt vip à la plaine des sables
Lo loi et ses carcasses de voitures ci et là

7.Posté par Modeste le 14/03/2019 08:29

faut arrêter aussi de faire n'importe quoi au nom de je ne sais qu'elle religion.....!

8.Posté par Ald'eau le 14/03/2019 08:29

Si cette croix existait bien sous cette forme (la tendance actuelle consistant à les supprimer), je retiens deux principales informations:

Je cite:
- "Elle « aurait » été édifiée par un illustre curé dont l’Histoire n’a pas retenu le nom, de la Possession, voici quelque 200 ans";

-"’il a sollicité toutes sortes d’autorisations de construire. La mairie, le département, les Bâtiments de France, la direction de la Forêt, le Parc National [...].".

Ce monsieur serait bien avisé de prendre les conseils d'un avocat, avant l'expiration du délai pour faire appel, afin de rechercher si cette restauration relève des dispositions des articles L231-1/4/5/6 du code des relations entre le public et l'administration. J'évoque ici le principe "silence vaut accord".

Il a sollicité l'autorisation de divers organismes pour restaurer un monument et semble s'être rapproché des interlocuteurs adéquats. Il reste à démontrer le caractère historique de l'ancienne réalisation, documents d'archive à l'appui. Et éventuellement de rectifier son travail afin de revenir sur les anciennes côtes.
Le soutien, notamment financier, de ses coreligionnaires ne sera pas superflu.

9.Posté par Tirelire le 14/03/2019 08:34

Il faut lancer une pétition pour défendre ce brave homme

10.Posté par Foi et Justice ( la vraie) le 14/03/2019 08:56 (depuis mobile)

La plus belle chose à retenir, c''est la Foi inébranlable de ce Monsieur ! Comme lui et face à cette épreuve de condamnation, je suis à ses côtés. Mais vous, pauvre justice Réunionnaise....

11.Posté par Gajamuk le 14/03/2019 09:01

Si, l'avocat du diable ...

12.Posté par Gio Dalton le 14/03/2019 09:07

Zistis gros zozo.

13.Posté par Zapata ... le 14/03/2019 10:34

Les Bouddhistes veulent faire un Bouddha allongé doré de 10m de long. Les Hindous veulent un petit temple coloré. Les musulmans veulent une petite mosquée avec muezzin.Ont-ils le droit sans autorisation ?

14.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 14/03/2019 10:47

Merci Jules pour cet article.

Mais comme d'habitude sur Zinfos974, les mêmes histoires produisent les mêmes effets, c-à-d, que les Anticathos s'en donnent à cœur joie de verser leurs paroles nauséabondes !!!!!

Jules je retiens juste une chose :
Au moment où on s’y attendait le moins, le président Molié a éclaté de rire en ayant cette réflexion propre à dérider l’assistance : « Puisque vous vous y connaissez en construction religieuse, peut-être auriez-vous dû proposer vos services à la Plaine-des-Palmistes ? Voyez avec le maire… Comment s’appelle-t-il déjà ? Boyer ? »


En lisant cette tirade digne d'un juge, on comprends tout de suite de quel coté celui-ci se trouve, et après on dira que la justice est indépendante en France.
C'est la preuve dans cette intervention que la justice est manipulée par la Franc Maçonnerie.

No comment

15.Posté par Réveillez vous le 14/03/2019 11:07

"La mairie, le département, les Bâtiments de France, la direction de la Forêt, le Parc National et tous les saints du paradis. Même ces derniers ne lui ont JAMAIS répondu. "


ben voila l'administratif français...c est le problème rencontré de plus en plus
ils sont bien la lorsqu'il s'agit d'impôt, de retard, d'amende, encaissement...mais pour le reste...

16.Posté par JEAN le 14/03/2019 11:36

Je suis d'accord pour une pétition.Je vote pour ce monsieur qui n'a fait que répaerr la croix qui était cassée.

17.Posté par Bertrand GERARD le 14/03/2019 11:57

avec un caractère bien trempé ils pourront toujours courir! papy fait de la résistance!

18.Posté par Choupette le 14/03/2019 12:08

1.Posté par Pascale

En même temps, s'il n'a pas eu de la prison ferme, c'est pour qu'il puisse aller retirer la croix.

A moins de s'évader ... .

Il y a des cas de jurisprudence à la pelle pour dédouaner ce monsieur. Car, pourquoi accepte-t'on les colifichets rouges/jaunes, suspendus par les conducteurs d'une communauté certaine, aux rétros dans les bus QUI SONT LA PROPRIÉTÉ de l'Etat ... ?

Faites appel, Monsieur !

19.Posté par ONE le 14/03/2019 12:26

Zinfos nous apprend que 70 associations de toutes confessions ont porté plainte pour destruction de statues.
Sans doute les catholiques au moins sauront défendre la croix de ce monsieur à défaut de la porter.
Ah! Mais c’est pas pareil là! Je suis en train de tout confondre. Affaire privée, affaire publique.
J’oublie aussi qu’il faut tendre l’autre joue au nom du vivre-ensemble. Bon j’arrête de tout confondre. Le Parc a raison. La croix pourrait distraire les marcheurs et raideurs et les retarder dans leur course. En plus il demande qu’on prie pour les inconnus du temps de l’esclavage. Ça va faire perdre de précieuses minutes encore cette lubie. Non mais!

20.Posté par miamigo le 14/03/2019 12:33

Oui au patrimoine lorsqu'il s'agit de temples Tamoul, non aux croix des chrétiens! Mais on est où? Il y a des lois notamment la loi de 1905 sur la laïcité et les religions, il faudrait peut être la respecter!

21.Posté par Choupette le 14/03/2019 12:38

8.Posté par Ald'eau

... ou qui ne dit mot consent. Dont acte.

22.Posté par Tous ensemble le 14/03/2019 12:41 (depuis mobile)

Dak pr une pétition pr aider ce Mr si possible une mobilisation massive pr dénoncer ces gens ki sort ailleurs pr interdire tout à la Réunion...Tangue y chasse pi la pêche la rivière interdite lo guêpes taleur y gagne pu rodé ben respirer pu aussi

23.Posté par gaston le 14/03/2019 15:08

il faut faire appel a l 'évêque .

24.Posté par Reine le 14/03/2019 16:03

Pauvre Monsieur, en plein Carême, fait vivre a li ça...Franchement, C'est quoi ce jugement injuste, C'est quoi cette loi? Respecte un nout Carême, nout religion.

25.Posté par Kiki le 14/03/2019 17:17 (depuis mobile)

Ziste pou fait énerve banena, moin té lo vié gramoune, mi gagne un l''attak direct ! 😉 Lol ! Mais bon, la loi, c''est la loi, il faut s''y résoudre ! Pas un pour l''aider ! Ni du côté des morts comme du côté des vivants ..... pov bougre !

26.Posté par Mougeon le 14/03/2019 18:13 (depuis mobile)

S''il avait erige un phallus personne n''aurait bouge
C un truc que chacun devrait venerer, ho excusez moi,enfin je voulais pas dire ca,c juste que...
Pas beau!!!
Mais une croix c 1symbole religieux
Faut lancer une cagnotte en ligne pour ce messieur


27.Posté par Mougeon le 14/03/2019 18:13 (depuis mobile)

S''''il avait erige un phallus personne n''''aurait bouge
C un truc que chacun devrait venerer, ho excusez moi,enfin je voulais pas dire ca,c juste que...
Pas beau!!!
Mais une croix c 1symbole religieux
Faut lancer une cagnotte en ligne pour ce messieur


28.Posté par Ald'eau le 14/03/2019 19:10

@ 21.Posté par Choupette le 14/03/2019 12:38 :

Certaines décisions individuelles font l'objet d'un rejet tacite, en cas de non réponse à l'expiration du délai requis pour y procéder. L'avocat pourra par conséquent vérifier si les conditions sont remplies (il existe des tableaux qui précisent les exceptions).

Hors classement en monument historique,cette croix n'aurait représenté qu'un "petit patrimoine rural non protégé", pour lequel la restauration ne prendrait en compte que les travaux d'entretien et de réfection.

Nous savons toutefois que la croix est érigée sur un monument historique, le Chemin des Anglais.

Selon Wikipédia, qui nous renvoie ICI, le chemin des anglais est classé monument historique par arrêté depuis le mois de mars 2014, avec une parution au JORF n°0146 du 26 juin 2015.

Nous pouvons constater dans ce document qu'il est la propriété du département. Ceci signifie que, jusque dans un périmètre alentour de 500 mètres (de mémoire), l'entretien lui incombe, croix incluse !

Fait plus intéressant: Si, comme allégué par l'intéressé, cette croix fut édifiée depuis presque deux siècles, l'inscription du chemin au registre des monuments historiques l'a également intégrée, comme chaque pavé dont il est constitué.
D'où la proposition de retrouver les documents d'archive (photographies, coupures de presse, documents de l’Évêché, etc) démontrant tant son existence que son emplacement selon les actuelles dimensions. En cas de dépassement, le département - en sa qualité de propriétaire / maître d'ouvrage - pourrait rectifier en conservant une croix également classée aux monuments historiques.

29.Posté par Ald'eau le 14/03/2019 23:30

Il existe un contentieux récent sur une affaire quasi-similaire.

Par avis n°408920 du 28/07/2017 ( LIEN), le Conseil d’État s'est prononcé sur un litige opposant un administré qui voulait faire ôter la croix ornant le portail d'un cimetière et son maire, qui s'y refusait.

Voici ce qui nous intéresse ici:

Je cite:
* "Toutefois, alors même qu'un cimetière est une dépendance du domaine public de la commune, la loi réserve notamment la possibilité d'apposer de tels signes ou emblèmes sur les terrains de sépulture, les monuments funéraires et les édifices servant au culte.":

J'ai cru comprendre, en lisant les précédents articles sur ce sujet, qu'il existe une stèle appelant à un culte. Le socle de béton ne pouvant être déplacé, il devint (antérieurement à l'année 1905 pour la partie préexistante) un bien immeuble solidaire du chemin en question: Un peu à l'image d'un menhir en Bretagne, il s'agit d'un édifice cultuel.


* "En outre, en prévoyant que l'interdiction qu'il a édictée ne s'appliquerait que pour l'avenir, le législateur a préservé les signes et emblèmes religieux existants à la date de l'entrée en vigueur de la loi ainsi que la possibilité d'en assurer l'entretien, la restauration ou le remplacement.":

Toutes les croix installées avant la loi du 9 décembre 1905 peuvent rester en place et être entretenues, restaurées ou remplacées par un modèle neuf, à la charge du propriétaire, ou des fidèles avec l'accord du premier.


*"Indépendamment de ces règles, s'appliquent également les protections prévues par le code du patrimoine au titre de la protection des monuments historiques. ":

J'aimerai beaucoup savoir ce que dira le juge en appel sur ce point...en conseillant l'administration de ne plus se hâter pour faire détruire cet édifice religieux.

En conclusion, il ne serait pas déraisonnable de soutenir financièrement cet homme afin qu'il soit en mesure de s'offrir les conseils d'un avocat. Mais prenez garde au délai pour faire appel.

30.Posté par Grangaga le 14/03/2019 23:53

« Où ça mi tire ? »
San rann' a ou kontt', Pépé Irénée, ou trans'mé a mwin in p'ti parti z'is'twarr' La Rényion, mwin té y rèvv' mèm' pa konètt'.......
Somin dé z'Anglé....1700 ou 1800, z'ès'klavv', marin, gouvèr'nèrr', prètt', solda, ou sé pa kissa......
Kissa té y di a nou té y ès'pass' tou sa z'afèrr' konm' sa là, tèr'la.......
La pa noutt' bann' politik' èk' la zistiss' nou nana là byin sirr'......
Ek' bann' na, po nou, La Rényion lé né.....yièrr' ou avan yièrr'......
Kontantt' a nou.....èk' sa.....
Si nana deu .....Gramounn' konm' ou, Pépée, y réssissitt' a nou in z'is'twarr' konm' sa là dann' zot' bèr'tèl......
Bin, domin zot' y fé in livv' po noutt' bann' mar'may' y lèvv'.......
Bin noutt' z'anfan.....lé an l'èrr' déssi z'is'twarr' zot' ti l'ile......
An tou lé ka ....Gramounn', mèr'si !!!!!!!

31.Posté par James le 16/03/2019 02:51 (depuis mobile)

Il a lutté pendant des années avec eveilcitoyen974 irene oui un homme de foi honnête qui c''est fait volé terrain. Escroquerie dans sont entreprises de maçonnerie il a perdu tout c''est procès oui la seule choses qui lui resté un edifice une croix .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie