MENU ZINFOS
Politique

La création de l'agence réunionnaise de la biodiversité prévue pour le second semestre 2021


Le ministre des Outre-mer, la secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité et le président de la Région Réunion, ont rédigé une déclaration d'intention commune concernant la création de l'agence réunionnaise de la biodiversité, prévue pour fin 2021.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Jeudi 20 Août 2020 à 10:36 | Lu 1226 fois

La création de l'agence réunionnaise de la biodiversité prévue pour le second semestre 2021
Dans le prolongement de la convention tripartite signée le 14 mars 2019 entre l’État, l’Office français de la biodiversité (alors AFB) et le Conseil régional, le ministre des Outre-Mer, la secrétaire d’État chargée de la Biodiversité et le président de la Région "confirment solennellement l’engagement partagé" pour la création de l’agence réunionnaise de la biodiversité d’ici fin 2021.
 
"Cette biodiversité s’érode rapidement et la mobilisation de tous les Réunionnais est une urgence, en complément des efforts remarquables réalisés pour toutes les structures présentes sur le territoire", écrivent-ils dans une déclaration d'intention commune.
 
Depuis la loi pour la reconquête de biodiversité, de la nature et des paysages du 8 août 2016, chaque Région a la possibilité de créer avec l’Office français de la biodiversité (OFB), opérateur de l’État, une agence régionale de la biodiversité (ARB), dédiée à démultiplier les interventions sur le territoire, sur la base des priorités mises en évidence.
 
A La Réunion, la création de cette agence de la biodiversité permettra "de répondre au besoin d’un dialogue régulier, stratégique et d’anticipation entre les acteurs de la biodiversité - dont les financeurs - afin de faciliter la concrétisation des projets de protection de la nature. Ce dialogue peut se construire sur la base de la stratégie réunionnaise de la biodiversité établie collégialement sur le territoire", est-il encore indiqué.
 
Parmi les objectifs prioritaires, la lutte contre les espèces exotiques envahissantes. Une démarche intégrée, associant les différents partenaires dans l’objectif d’optimiser les outils financiers disponibles (notamment les fonds européens), est en cours de structuration, pilotée par le Parc national en partenariat avec l’État, le Département, la Région, l’ONF, le CIRAD et l'OFB.
  
Les projets phares seront consolidés lors d'une concertation territoriale qui sera lancée prochainement. Cette réflexion générale, pilotée par la Région et l'OFB, sera ouverte aux Réunionnais.
 
Cette agence aura aussi une dimension régionale "océan Indien" , impliquant des partenariats à construire. "Elle envisagera dans cet objectif la meilleure articulation possible avec l'ARB de Mayotte, également en cours de création", est-il indiqué.
 
Pour ce qui est du calendrier, la mise en place d’un collectif régional composé de la Région, de l’État et de l’OFB et la formalisation d’une feuille de route sont prévus pour septembre, tout comme le comité de pilotage de lancement. Au second semestre 2020 se tiendra un séminaire de lancement avec les différents acteurs de la biodiversité, y compris à l’échelle régionale. Au premier semestre 2021, place à la concertation territoriale, puis, au second semestre, à la construction du projet sur la base de la concertation, à la définition du statut et à la création de l’Agence.
 
À noter que le comité de pilotage de création de l’ARB associera étroitement le Conseil départemental, le Parc national et la Réserve naturelle marine. La concertation associera les autres partenaires de la biodiversité (notamment ONF, CIRAD, CBNM, associations, les collectivités, l'université, et, plus largement, la société civile, entreprises, etc.)
 
L’Office français de la biodiversité, opérateur de l’État, et la Région s’engagent à financer la phase de préfiguration de l’ARB. L'Office français de la biodiversité apportera ainsi en 2020 une enveloppe de 220.000 euros correspondant à une année de chargé de mission préfiguration, aux premières phases de l'aide à maîtrise d'ouvrage dédiée et aux phases de communication et de concertation.

De son côté, la Région a engagé en 2020 une enveloppe de 127.000 euros correspondant aux premières phases de la mission de préfiguration de l'Agence régionale de biodiversité, dont le financement de l'assistance à maîtrise d'ouvrage dédiée à la mission de préfiguration, et les actions de communication et de concertation. Les deux structures s’engagent ensuite à financer le fonctionnement de l’Agence et les projets qu'elle portera (à partir de fin 2021).
 
"La création de l’ARB Réunion permettra de rassembler les Réunionnais pour répondre aux urgences identifiées du territoire en mutualisant tous les efforts, ceux des grandes structures comme ceux des simples citoyens. Elle permettra aussi la création de nouvelles filières, source de richesse et de nouveaux emplois pour les Réunionnais (dispositif emplois verts liés aux chantiers environnementaux, agro-écologie, tourisme vert… etc), et participera à la relance économique du territoire", concluent-ils leur déclaration commune.




1.Posté par GIRONDIN le 20/08/2020 13:19

Je propose le siège social à bois blanc st leu.
Reste à proposer le prenom du cousin.

2.Posté par Nono le 20/08/2020 13:41

Vous reprendrez bien une petite couche dans le mille feuille administratif payé par vos impôts ?

Glyphosate, asulox, toujours autorisés à la Réunion pour de la canne de merde subventionnée, et ils osent venir parler de biodiversité. Et les concons qui applaudissent une plage de ponte de tortues.

Ce serait drôle si ce n'était pas pitoyable, mais bon, on a les dirigeants qu'on mérite (niveau licence...)

3.Posté par Romu le râleur le 20/08/2020 14:37

Et une fumisterie de plus. De qui se moque-t-on ?
Alors que l'on dispose déjà à foison d'outils de préservation et de gestion (Parc national, Conservatoire du littoral, Réserve marine, réserves des zones humides, Office nationale des forêts, communes ; j'en passe et j'en oublie) et qu'on connait déjà tout ce qu'on doit faire pour préserver la Nature, il faut encore qu'on crée une entité inutile qui sera occupée par des fonctionnaires privilégiés (un pléonasme) aussi frileux que leurs homologues déjà en place et qui se retrouveront de réunion en réunion pour pondre dans la routine des rapports pompeux et stériles (ou commander des audits ruineux à des cabinets d'études parmi leurs copains du privé) que personne ne lira et encore moins ne mettra en pratique.

Ce qu'il faut réformer c'est l'esprit du service public. Aujourd'hui, depuis les agents de terrain jusqu'aux directeurs en tous services, on a affaire des gens seulement inquiets de leurs substantiels avantages et qui sont prêts à toutes les concessions, tous les silences et toutes les complicités louches pour rester en place ; leur mot d'ordre étant « pas de vagues, restons planqués ».

Alors vous pouvez vous la garder votre agence à la c... car elle est déjà plombée par le système.
Je souhaite que la Réunion soit expulsée du Patrimoine mondial, c'est tout ce qu'elle mérite.

Note : au sujet des agents de terrain, il y a de vrais passionnés, j'en connais, d'authentiques défenseurs de la nature mais ceux là ne font pas long feu. Ils sont soit victimes de hacèlement ou simplement démissionnent écœurés.


4.Posté par Merci au petit pharaon d’œuvrer le 20/08/2020 15:19

pour que la carrière de bois blanc ne s’ouvre jamais! Si j’ai bien compris Didier le ventilo de la pyramide va pour partie financer un organisme qui va lui mettre des bâtons dans les roues dans ses velléités d’ouvrir la carrière de bois blanc !
Sacré bonhomme !

5.Posté par Le Jacobin le 20/08/2020 16:17

3.Posté par Romu le râleur l

Bonne analyse très lucide !

Et si on veux faire disparaître un peu de liquide € on fera comment si li n' y plus:
Les Îles vanilles
Le rachat d'Air Madagascar
La coopération Inter-Iles Océan Indien
La Maison des civilisations
L'Office du tourisme et sa clic
La NRL

Quand le peuple c'est vous....vous travaillez pour vous.
Les pauvres il faut les garder on en aura besoin prochainement.

6.Posté par Patrick le 20/08/2020 16:58

Tous ces millions dépense dans des trucs qui ne servent strictement à rien... Hormis pour les petits pistonné qui vont se tirer un gros salaire pour travailler pour cette organisme bidon qui ne sert strictement rien.

7.Posté par Nono le 20/08/2020 17:01

@3 "Note : au sujet des agents de terrain, il y a de vrais passionnés, j'en connais, d'authentiques défenseurs de la nature mais ceux là ne font pas long feu. Ils sont soit victimes de harcèlement ou simplement démissionnent écœurés."

J'ai lu il y'a peu un témoignage (anonyme) en ce sens :

www.zinfos974.com/Reserve-marine-Un-employe-denonce-des-malversations_a157896.html

... mais j'ai du mal à compatir, me souvenant encore d'un neuneu assermenté m'expliquant doctement que l'existence de la passe de trou d'eau n'était pas prouvée scientifiquement.

8.Posté par kachane le 20/08/2020 18:46

Et qui va être à la tête de cet agence, c'est Didier Robert. Avec le salaire et indemnités qui vont avec !!!!

9.Posté par LBB le 20/08/2020 19:01

Je voulais donner mon avis sur la future création de ce nouveau " Comité Théodule ", mais je vois que Romu le râleur et le Jacobin( respectivement post 3 et 5) ont tout dit.
Bravo à vous pour cette brillante analyse...!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes