Communiqué

La course et marche relais HOPE fait 220 heureux participants

Lundi 30 Avril 2018 - 09:05

Il y avait de la joie et de la bonne humeur le samedi 28 avril au stade de Champ Fleuri où 220 personnes venues des quatre coins de l'île ont pris part aux différentes animations ( zumba, danse africaine, course en sac pour enfants et relais pour adultes et adolescents) organisées par l'association HOPE dans le cadre de la 4e édition de la course et marche éponymes. C'est près de 100 personnes de plus que l'année dernière.

Cette action humanitaire initiée en 2015 en collaboration avec la mairie de Saint Denis, l'ONG Plan International, le Cinépalmes de Sainte-Marie, le Lasergame, la Croix Blanche, le groupe Vindémia, le Lions Club et la CILAM (cette année), a pour objectif de récolter des fonds pour soutenir les jeunes orphelins du virus Ebola en Guinée à reprendre le chemin de l'école.

En effet, dans ce pays de l'Afrique de l'ouest durement frappé par cette maladie en 2013, plus de la moitié de ces jeunes victimes se retrouvent en situation de déscolarisation faute de moyens, selon l'ONG Plan International. D'où la mobilisation de la jeune association réunionnaise depuis 4 ans.

"A travers notre action, nous voulons équiper ces jeunes enfants afin de les aider à se construire par le biais de l'éducation un avenir meilleur. C'est la raison pour laquelle nous avons misé sur l'achat de fournitures scolaires et de denrées alimentaires pour les enfants qui sont le plus dans le besoin. Au-delà de cela, ce que nous souhaitons réellement, c'est d'apporter, à travers ces dons, un peu d'espoir à ces enfants qui ont vu leur vie bouleversée par la perte de leurs parents. En nous mobilisant ici, nous envoyons le message suivant : La Réunion n'est pas insensible à la cause des plus faibles", déclare Reena Fontaine porte parole de l'association.

Pour rappel, depuis la mise en place de l'action en 2015, ce sont 300 orphelins qui ont pu bénéficier des dons de l'association HOPE. Cette année, l'objectif est d'apporter du soutien matériel grâce à la remise de kits scolaires aux orphelins de la ville de Guékédou. Située dans le sud de la Guinée, c'est dans cette région forestière que le patient zéro, un enfant de 2 ans a été identifié en 2013.

"Comme nous le faisons depuis le début de ce projet humanitaire, cette année encore, un membre de l'association va se rendre au mois d'octobre en Guinée pour remettre les kits aux enfants en Guinée", confie Reena Fontaine.

En attendant ce voyage, les membres de l'association qui se réjouissent pour cette 4e édition invitent ceux et celles qui souhaitent soutenir la cause de ces enfants à faire des dons qui seront déductibles d'impôts. 

L.G
Lu 589 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter