MENU ZINFOS
National

La consommation d'aliments ultras-transformés favoriserait le risque de cancer


Par S.D - Publié le Vendredi 16 Février 2018 à 17:12 | Lu 878 fois

D’après la revue médicale britannique "British Medical Journal", une étude française publiée le 15 février 2018 évoque une corrélation entre la consommation d’aliments ultras-transformés (AUT), et l’augmentation du risque de cancer. La réalisation de cette étude s’est faite sur 104 980 participants.
 
Les aliments ultras-transformés concernent bon nombre d’aliments, en particulier les plus sucrés comme les barres aux chocolats, les boissons gazeuses, ou encore les viennoiseries emballées. D’une manière générale les produits qui possèdent des conservateurs, préparés et transformés en industrie sont fortement concernés.
 
Mathilde Touvier qui a coordonné cette étude précise que pour ne pas biaiser les résultats, les variables comme l’âge, la consommation de tabac mais aussi d’alcool,  le niveau d’étude, ainsi que la pratique d’une activité physique ont été prises en compte dans l'analyse résultats.
 
Les chercheurs précisent que si les AUT sont de moins bonne qualité nutritionnelle c’est parce qu’ils "contiennent souvent des quantités plus élevées de lipides saturés, sucres et sels ajoutés, ainsi qu’une plus faible densité en fibres, vitamines et autres micronutriments". L’augmentation du risque de cancer serait due aux aliments conservés avec du sel. Hormis la qualité alimentaire, "la transformation des aliments et en particulier leur cuisson peut produire  des contaminants nouvellement formés".
 
Si cette étude est qualifiée "d’observation", les chercheurs de l’Inserm préviennent tout de même que "le lien de la cause à effet reste à démontrer".
 




1.Posté par L'Ardéchoise le 17/02/2018 20:55

Ah bon ! C'est nouveau, ça vient de sortir ?
Mais quand la majorité de la population se rendra-t-elle compte que l'on l'empoisonne sciemment ?
C'est pas si dur que se manger nature et bon (les de chez végan, je vous ai pas appelés) c'est juste que cela prend un peu plus de temps que d'ouvrir un sachet ou une barquette.

2.Posté par Veridik le 18/02/2018 10:39 (depuis mobile)

En plus le titre est mis au conditionnel...
Sans deconner

3.Posté par Thierry le 18/02/2018 12:39

... des békos à mon Ardéchoise et un bouquet de violettes en pensées.

La nouvelle société nous extrait du règne des humains, ... après la nourriture et en toute sournoiserie, la pensée. Ce deuxième phénomène est en marche et accentué avec internet et les GSM.

La masse est déjà atteinte et les autres s'effaceront avec le temps qui fait bien les choses.

4.Posté par Pamphlétaire le 18/02/2018 14:21

.../ En Angleterre, McCarrisson a mené une expérience sur un grand nombre d’animaux. Un premier groupe a reçu une alimentation typique d’une famille de la classe ouvrière composée de pain blanc, de hareng, de sucre raffiné, d’aliments en conserve et de légumes cuits. Le deuxième groupe a quant à lui reçu une alimentation similaire à celle des Hunzas. Le scientifique a remarqué que le premier groupe de cobayes développait une variété de maladies propres à l’homme tandis que le deuxième groupe d’animaux restait en parfait santé. /...

5.Posté par Zarin le 18/02/2018 16:20

« Pig Brother is watching you »...

6.Posté par Pamphlétaire le 20/02/2018 01:25

« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson pêché, le dernier animal tué alors vous découvrirez que l’argent ne se mange pas. » Sitting Bull

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes