Politique

La conseillère régionale Valérie Bénard est décédée

Jeudi 8 Février 2018 - 09:14

© Luc Ollivier / Anakaopress
© Luc Ollivier / Anakaopress
Valérie Bénard, conseillère régionale en charge de l'illettrisme, est décédée à l’âge de 42 ans,  apprend-on ce jeudi matin. L’élue était notamment connue pour son combat contre l’illettrisme mais aussi pour celui mené lors de la liquidation de l’Arast.
 
Interrogée en mars 2013 à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, Valérie Bénard avait évoqué son engagement fort d’abord au niveau associatif avant de s’impliquer dans la politique aux régionales de 2010 aux côtés de Didier Robert.

"Je viens d'apprendre avec beaucoup d'émotion le décès de Valérie Bénard. Une femme forte et courageuse qui aura marqué l'histoire du Conseil Régional par son engagement et sa détermination. Je tiens à lui rendre un dernier hommage en lui exprimant ma fierté d'avoir pu travailler à ses côtés depuis 2010. J'adresse mon soutien et toutes mes condoléances à ses proches dans ce moment difficile",  a indiqué Olivier Rivière, maire et conseiller régional.

Pascal Valiamin, délégué de Solidaires-Réunion lui rend également hommage: "L'Union Syndicale Solidaires 974 adresse ses très sincères condoléances à la famille de Valérie Bénard qui nous a quittée dans la nuit. Nous apportons notre soutien le plus chaleureux, à sa famille et à son papa, Jean-Claude Bénard, ancien Délégué de Solidaires-Réunion dans cette douloureuse épreuve.

Valérie a su affronter son dernier combat avec un courage qui force le respect. Combattante dans l'âme, ne lâchant jamais rien, comme par exemple dans la longue bataille avec ses amis de l'ex-Arast, loyale, Valérie exprimait en permanence des valeurs de fraternité et de partage. 

Il restera de toi ce que tu as donné
Ce que tu as donné, en d'autres fleurira
Ce que tu as semé, en d'autres germera."


Le président Ibrahim Patel et les membres élus de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion, présentent leurs condoléances attristées à toute la famille de Madame Valérie Bénard, ancienne conseillère régionale. 
 
"Nous saluons avec hommage sa forte implication dans toutes les œuvres sociales qu'elle a courageusement menées, notamment son accompagnement qui a facilité la mise en place de l'Ecole de la 2ème Chance par la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion. Qu'un hommage respectueux soit rendu à son action exemplaire".
 
Jean-Raymond Mondon, président du CESER de la Réunion: 

"C'est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Valérie BENARD, Conseillère régionale déléguée à l’Égalité des chances.

Au nom de l'ensemble des membres et du personnel du CESER, je présente à sa famille nos sincères condoléances, en particulier à son père qui a été membre de notre Conseil.

Nous perdons une grande dame. Femme d'engagement, responsable sociale et politique de grande valeur, elle avait à coeur de conduire, avec générosité et talent, les missions qui lui étaient confiées.

Nous garderons à la fois le souvenir de son sourire, de sa courtoisie, de sa gentillesse, mais en même temps, de la force, du courage, de la détermination, avec lesquels elle a mené les actions au service de nobles causes. Sa générosité restera gravée dans nos mémoires.

Nous lui devons une profonde gratitude pour le travail remarquable qu’elle a mené avec passion et pour le rôle éminent qui a été le sien, notamment dans le développement des cases à lire, ou plus largement dans le dispositif de lutte contre l'illettrisme.

Les membres du CESER s'honorent d'avoir travaillé aux côtés de Valérie BENARD qui aura été à la fois une amie et une interlocutrice d’une compétence exceptionnelle.

À son mari, à ses enfants, à ses parents, nous exprimons nos sentiments les plus attristés".


Jean-Hugues Ratenon, député

"C’est avec tristesse que j’ai appris le décès de Valérie BENARD. Femme de conviction et de combat, elle a été terrassée par la maladie.

La bataille pour sauver les ex employés de l’Arast, son engagement politique (vice-présidente de la Région) où elle s’était faite remarquée dans la lutte contre l’illettrisme ou encore la mise en place de l’école de la 2ème chance, ont démontré son grand cœur, son dévouement pour les autres, et sa fibre sociale.

Je m’incline avec respect devant sa dépouille ; j’adresse mes sincères condoléances à ses 2 enfants, à son père Jean Claude BENARD, et à toute sa famille dont je partage la peine et leur apporte tout mon soutien dans cette épreuve".


Marianne ORSINI BOSSON, Présidente Femmes 974

"
La disparition de Valérie Bénard nous bouleverse et l’association Femmes974 souhaite rendre hommage à la femme d’engagement pour l’égalité des chances ainsi qu’à l’ensemble de son parcours notamment en permanence aux côtés des plus fragiles. En hommage à Valérie qui a oeuvré pour la promotion des droits des femmes et pour saluer son courage face aux épreuves et à la maladie, Femmes974 souhaite s’associer à la peine de ses proches et présente ses plus sincères condoléances à sa famille et ses enfants".
 

Vincent Payet, Conseiller Régional au développement numérique, Président de l'A.F.R

"C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de ma collègue Valérie Bénard, conseillère régionale en charge de l’égalité des chances, de l’économie sociale et solidaire.

Valérie était une femme de cœur, une femme engagée pour La Réunion. Sa détermination pour des causes qui la passionnaient force le respect.

J’adresse mes sincères condoléances à sa famille, à ses enfants".

 
Michel DENNEMONT, sénateur de La Réunion

"C'est avec tristesse que j'apprends la disparition de la conseillère Régionale Valérie Bénard. Nous garderons d’elle le souvenir d’un femme engagée et passionnée par les causes qu’elle défendait avec énergie. Je salue avec émotion l'action et la mémoire de notre collègue Valérie Bénard et j'adresse mes plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis".
 
--
Michel DENNEMONT
Sénateur de La Réunion

 
Zinfos974
Lu 21103 fois



1.Posté par ex-arast le 08/02/2018 09:36

RIP collègue ! veille sur ta famille de la haut ! Merci pour toutes ces actions en faveur des ex-arast. Nous ne t'oublierons pas ! Mes sincères condoléances à ta famille et amis proches.

2.Posté par isis le 08/02/2018 07:59

condoléances à sa famille, nous étions ensemble au lycée......

3.Posté par Une belle personne le 08/02/2018 11:39

Vous m'avez toujours inspirée. Je salue votre profond engagement, votre énergie constante, votre détermination. Soyez en paix.
Mes condoléances à ses proches.

4.Posté par Florence le 08/02/2018 08:56

Mes sincères condoléances à sa famille. Elle à beaucoup contribué à la lutte contre l'illettrisme. Un grand merci à elle.

5.Posté par Eliane le 08/02/2018 12:15

Valérie, tu forces l'admiration de beaucoup de personnes. En tout cas pour moi en tant que femme tu es un exemple à suivre: battante, déterminée, courageuse,forte, loyale et professionnelle je l'ai vu dans ton combat auprès de ex salariés de l'ARAST et même au delà. Tes conseils et nos discussions m'ont été très précieux. Je perds une amie importante et la réunion perd un grand pilier. Tu as su oeuvrer pour nos jeunes et moins jeunes, les disposifs tels que l'E2C et les Cases à lire le prouvent. Tu auras laissé ton empreinte indélébile dans le paysage local.Bravo à toi, j'écris ces mots avec beaucoup de tristesse. Je tiens à te rendre un dernier hommage.J'apporte mon soutien le plus chaleureux à ta famille et à tes amis proches.
Rendons hommage à cette Grande Dame. Affectueusement

6.Posté par jean jouhis le 08/02/2018 12:49

ca arrive a tout le monde

7.Posté par Tikaf le 08/02/2018 16:47 (depuis mobile)

connaissais pas mais c'est souvent les hommes et femmes qui oeuvrent dans l'ombre qui font bcp plus d'action... Reposez en paix Madame avec in grand M

8.Posté par Pascal Maillot du RBM le 08/02/2018 18:44

Tout mon soutien à la famille!!!! Une grande dame, qui s'est faire seule, qui a combattu pou les plus faibles!!!!

9.Posté par Marie le 08/02/2018 18:48

post 5 vous auriez mieux fait de vous abstenir au moins par respect au lieu d'écrire ce genre de connerie, bien sur que cela arrive à tout le monde, mais laissez ceux qui la connaissait lui rendre un dernier hommage à cette personne qui a marqué par ses actions la vie de beaucoup!

10.Posté par hugues le 08/02/2018 16:32

RIP

11.Posté par HUGUETTE le 08/02/2018 21:24

C'est avec une grande tristesse que j'ai appris ton départ. Merci d'avoir œuvré durant toutes années pour notre Ile, les jeunes et moins jeunes. Merci pour le combat mené pour l'ARAST même si à ce jour des dossiers ne sont pas clôturés. Merci de m'avoir reçu, écouté.
l'ensemble de tes actions resteront à jamais gravé dans nos mémoires.
Femme de coeur, toi qui part garde toujours l'oeil sur les tiens surtout sur tes enfants car tu les manquerons à jamais.
Trouve la lumière et repose en paix.
Mes sincères condoléances à ta famille.
une anciene de l'ARAST

12.Posté par une réunionnaise 97410 le 08/02/2018 21:33

la Reunion l'a connue surtout par tout ce qu'elle a donné pour essayer de sauver l'Arast, avec Mr Junot.C'était une battante, au service de la population réunionnaise.Je pense pour l'Arast, elle a tout donné.Qu'elle repose en paix.

13.Posté par Baya le 08/02/2018 22:30

Poste 5 , si tu n'as rien à dire , n’écrit pas cette connerie . N'oublie pas ; demain c'est un grand jour ,va et médite pauvre bougue !
Mes sincères condoléances à toute la famille et sans oublié aux enfants . Tu resteras toujours une grande militante .Repose en paix Madame.

14.Posté par André Nivet le 08/02/2018 23:02 (depuis mobile)

Post 8 et 11: On n’a donc le droit de ne rien dire qui dérange ? Je me pose une question: continuait-elle à toucher ses indemnités de conseillère régionale alors qu’elle était malade depuis un moment et ne venait plus et ne travaillait plus ?
A N

15.Posté par Dignité le 09/02/2018 06:34

Toute mort d'une personne encore jeune est d'une grande tristesse . Ce qui ne veut pas dire que la mort d'une personne âgée ne l'est pas.
Cependant, quand la mort foudroie la jeunesse le ressenti est beaucoup plus lourd.

Je connaissais la défunte à travers ce qu'en disaient les médias. Son travail à la Région était connu du public pour lequel elle agissait.

Mais j'ai envie de dire, au risque de déplaire à certains, son engagement social pouvait laisser penser qu'elle avait une sensibilité de gauche. Or, elle se situait à droite sur l'échiquier politique.

La droite , par son histoire, ne s'est jamais distinguée dans des combats pour faire "progresser" la cause sociale des plus démunis.

Donc, pour moi son coeur était à gauche (c'est tout à son honneur) et son tropisme droitier résulte de l'éducation que lui a donnée son entourage familial.
Cela arrive souvent , hélas!

16.Posté par Marie le 09/02/2018 06:49

post 12 les pourritures de votre espèce malheureusement il y en a de plus en plus sur cette ile, ensuite c'est une affaire qui regarde son employeur et les caisses d'assurances maladie alors bouclez là car votre post est très franchement NAUSÉABOND, petit d'esprit, mentalité de caniveau voilà ce que vous êtes!

17.Posté par Militant Possessionnais le 09/02/2018 07:48

C'etais une elus fantôme pour les possessionnais. bien dommage d'être présent seulement quand il y des élections

18.Posté par Cimendef le 09/02/2018 08:06 (depuis mobile)

Post 12 : on a le droit de tout dire dans les limites de la loi et de la décence. Il y a aussi un temps pour tout.

19.Posté par dada le 09/02/2018 05:39

mes condoléances mais la pas la dame qui devait défendre à un moment donné les employés ambulance au port et la signale le patron que la arrivé en bizougue encore mes condoléances

20.Posté par Militant Possessionais le 09/02/2018 10:15

Dommage de l'avoir plus vu après 2015... Repose en paix

21.Posté par mortier le 09/02/2018 14:08 (depuis mobile)

Un décalage dans le N° de post entaine des commentaires pas trop catholiques envers des innocents. A votre place (post 16 & 18) je présenterai des excuses

22.Posté par Marie le 09/02/2018 17:58

effectivement mortier vous avez raison et je présente mes excuses car entre temps zinfos a décalé les posts la prochaine je donnerai les pseudos..... mais à la lecture ces personnes verront très bien que cela ne les concernent pas!

23.Posté par une réunionnaise 97410 le 09/02/2018 19:17

Merci post 21, Mortier, de m'avoir soutenue.Le post 16 et 18 m'a insulté, pour mon post 12.Je n'ai pas vu, j'ai remarqué que à 16h04, ce vendredi.
16.Posté par Marie le 09/02/2018 06:49

post 12 les pourritures de votre espèce malheureusement il y en a de plus en plus sur cette ile, ensuite c'est une affaire qui regarde son employeur et les caisses d'assurances maladie alors bouclez là car votre post est très franchement NAUSÉABOND, petit d'esprit, mentalité de caniveau voilà ce que vous êtes!


voilà ce que j'ai écrit : 12.Posté par une réunionnaise 97410 le 08/02/2018 21:33

"la Reunion l'a connue surtout par tout ce qu'elle a donné pour essayer de sauver l'Arast, avec Mr Junot.C'était une battante, au service de la population réunionnaise.Je pense pour l'Arast, elle a tout donné.Qu'elle repose en paix. "
J'espère Marie, post 16 : vous vous etes bien "masturbé" en me traitant de tout comme çà, avec cimendef qui a mis une couche aussi"Bande de branleurs."

24.Posté par Cimendef le 09/02/2018 21:49 (depuis mobile)

Le post nauséabond d''André nivet était numéroté 12 au moment où j''ai réagi.

25.Posté par Marie le 09/02/2018 22:14

à une réunionnaise 97410, je comprend votre colère mais mon post était destiné à jean jouhis et André Nivet mais entre temps zinfos a décalé les numéros ce qui fait que malheureusement comme je n'avais précisé que le n° c'est tombé sur vous alors que ma réponse ne vous concernait pas et je suis franchement désolée et vous présente mes excuses et par contre le zinfo fait un peu fouteur de me....de et là je ne les félicitent pas!

26.Posté par André Nivet le 10/02/2018 08:27 (depuis mobile)

Je repose la question et tant pis si elle dérange car elle est essentielle: continuait-elle à toucher des indemnités pour un travail non réalisé ? Ce n’est pas parce qu’on la connaît ou qu’elle est morte qu’on doit se taire.

27.Posté par alcide le 10/02/2018 08:43

Quand on répond à un post, on s'adresse à une personne, à son pseudo, pas à un vulgaire n°. De toute façon ça en dit beaucoup sur le degré de connerie de certains, prompts, à jeter des insultes...

28.Posté par Marie le 10/02/2018 15:12

comme toi Alcide c'est évident.....!

29.Posté par GRUMPA le 11/02/2018 15:54

Ah vous n'allez pas nous hier une pendule pour les posts qui ne font que s' exprimer
Il faufrait toujours aller dans votre sens la contradiction et saine et démocratique donc
à tous ceux qui ne sont pas contents du contenu de certains posts allez vous faire voir
au lieu de faire les hypocrites en faisant semblant d'être touchés par la disparition de cette femme
ça ne sera pas la première et ne sera pas la dernière laissez la peine à la famille.

30.Posté par BENARD Jean Claude le 14/02/2018 07:48

merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter