MENU ZINFOS
Santé

La circulation du virus de la dengue s’intensifie à La Réunion, le dispositif d'intervention renforcé


Par NP - Publié le Mardi 22 Janvier 2019 à 15:44 | Lu 2709 fois

La circulation du virus de la dengue s’intensifie à La Réunion, le dispositif d'intervention renforcé
L’épidémie de dengue sur l’île de La Réunion se poursuit, avec une augmentation significative du nombre de cas signalés et un épicentre désormais situé dans le sud de l’île. De nouvelles zones de transmission ont été identifiées : Les Avirons, l’Hermitage, Piton Saint-Leu, et la circulation à Saint-Louis et la Rivière Saint-Louis reste toujours très active. Pour éviter une reprise épidémique majeure, la Préfecture et l’ARS Océan Indien (ARS OI) ont décidé de renforcer, dès la semaine prochaine, le dispositif d’intervention sur le terrain, en mobilisant des effectifs supplémentaires au sein des équipes de la lutte anti-vectorielle et du SDIS 974. Pour être pleinement efficace, ces renforts devront être accompagnés par la mobilisation de la population au quotidien. Depuis le 1er janvier 2018, ce sont 6 909 cas de dengue qui ont été confirmés, dont 15 cas importés.

Les équipes d’intervention sur le terrain vont être renforcées

Au vu de l’augmentation du nombre de cas ces dernières semaines, La Préfecture de La Réunion et l’ARS OI rappellent la nécessité d’une mobilisation collective et coordonnée pour éviter une situation épidémique majeure dans les semaines à venir. La décision a donc été prise de renforcer, dès cette semaine, les effectifs sur le terrain pour intervenir, au plus vite, sur les foyers naissants de dengue, ainsi que sur des périmètres élargis autour des cas signalés pour tenter d’éradiquer les moustiques porteurs du virus.

Des recrutements sont actuellement en cours au sein des équipes de la lutte anti-vectorielle de l’ARS OI, du SDIS 974 et du RSMA. Formés et équipés par les agents de l’ARS, ces renforts intégreront progressivement le dispositif à partir de cette semaine.

Situation épidémiologique au 22 janvier 2019 (données de la Cire OI, Santé Publique France)

Du 7 au 13 janvier 2019, 51 cas de dengue ont été confirmés. Les cas diagnostiqués sont répartis dans les zones suivantes :

=> Dans le sud : Les Avirons (7 cas), Saint-Louis (5 cas), La Rivière Saint-Louis (17 cas), L’Etang-Salé (3 cas), Saint-Pierre (2 cas), Saint-Joseph (3 cas)

=> Dans l’ouest : La Possession (2 cas), Saint-Leu (7 cas), Saint-Paul (3 cas)

=> Dans le nord : Sainte-Marie (1 cas)

=> 1 cas : adresse non renseignée

Au total depuis le début de l’année 2018, on enregistre :

•    162 hospitalisations pour dengue
•    480 passages aux urgences
•    6 décès dont 3 ont été considérés, après investigations, comme directement liés à la dengue




1.Posté par bakoko le 22/01/2019 16:10

22 cas sur 51 à saint louis + la rivière!!!! on s' en fout, notre maire est médecin.....(hihihiihihi)

2.Posté par Que fait l'' ARS pour ....... le 22/01/2019 16:49 (depuis mobile)

L'' ARS devrait aussi intervenir dans certains poulaillers à ciel ouvert , lieux infectés et insalubres , où baignent des eaux stagnantes et malodorantes , vecteurs de rats , moustiques et autres parasites. Les maires préfèrent fermer les yeux

3.Posté par nom le 22/01/2019 17:28

Après va faire comme pour la mouche bleue,résultat les raisins marrons lé toujours là et nous néna une espèce invasive d'insecte de plus dans la nature.

4.Posté par kriké kraké le 22/01/2019 17:38

2.
l'ARS se contrefout de cela..comme du reste.

5.Posté par titi974 le 22/01/2019 18:43

Nettoyage des dépôts sauvages verbalisation des pollueurs obligation aux particuliers de nettoyer en profondeur leurs cours et terrains sous peine de verbalisation importante et dissuasive quand on touchera au porte monnaie des gens qui manquent de civisme et ne respectent rien vous verrez là une régression de la dengue y’a pas de secret nettoyage ,entretien verbalisation pour les récalcitrants sont les seules solutions réalistes .

6.Posté par Isis le 22/01/2019 20:38

pfffffffffffffffffffttttt... La dengue n'est qu'une forme de grippe ! Il existe la grippe d'hiver et la grippe d'été ! Seulement, pour nous balancer des pesticides, on fait croire que ça vient des piqûres de moustiques cette dengue... Quelle est réellement la validité des études menées ??? Vous ne souhaitez pas être piqués ? Ben cessez de manger du frit ! C'est ce qui attire les moustiques car votre sang transporte des éléments nécessaires qui les attirent à vous. Et si vous êtes piqués, ben faites des petits emplâtres d'argile verte que vous laissez au moins 1 à 2 heures sur le bouton. Que dire des araignées qui nous piquent aussi et qui nous laissent leur carte de visite ?

7.Posté par Dodo974 le 22/01/2019 21:27

@6 Isis : il faut que vous vous penchiez sérieusement sur de vraies publications scientifiques!!!

8.Posté par Kifkif le 23/01/2019 02:40 (depuis mobile)

Je jubile de voir les réunionnais si méprisants avec les animaux avoir de graves soucis de santé causés par de petites bébêtes. Franchement c est un sacré retour de bâton. Remerciez votre propension à la deguelasserie. Les zoreils n y sont pour rien🤓

9.Posté par Mosqito island le 23/01/2019 04:02 (depuis mobile)

Une circulation de dingue..quoi de plus normal ici??

10.Posté par Modeste le 23/01/2019 07:23

Isis tout le monde avait comme vous des remèdes contre le chik mais voyez vous au pic de l'épidémie malheureusement vos potions magiques n'ont servi à rien....! continuez à polluer la nature et on verra la suite!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes