MENU ZINFOS
Santé

La circulation de la dengue s’intensifie à La Réunion : 57 nouveaux cas


Le nombre de cas autochtones et le nombre de passages pour dengue dans les services d'urgences des hôpitaux sont en augmentation. Du 20 au 26 janvier 2020, 57 cas de dengue ont été confirmés, soit 144 cas depuis le début de l'année.

Par - Publié le Mardi 4 Février 2020 à 17:20 | Lu 2226 fois

Le virus circule activement dans l'île, plus particulièrement dans les communes de Saint-Louis, Saint-Paul, Saint-André, Etang-Salé et Le Tampon. Les équipes de lutte anti-vectorielle de l'ARS sont fortement mobilisées et renforcées depuis cette semaine par des équipes d'interventions du SDIS. Face à cette situation indiquant un redémarrage prochain de l'épidémie, la Préfecture de La Réunion et l'ARS encouragent tous les Réunionnais à se protéger des piqûres de moustiques, même s'ils ont déjà été malade de la dengue antérieurement, et à continuer de se protéger même malade.
 
Situation épidémiologique au 4 février 2020 (données de la Cire OI, Santé Publique France)

DEPUIS LE DEBUT DE L'EPIDEMIE (2017)
·    Plus de 25 070 cas autochtones confirmés
·    739 hospitalisations
·    2 440 passages aux urgences
·    20 décès, dont 12 directement liés à la dengue.
 
Au cours des deux dernières semaines, 14 communes de l'île ont rapporté 83 cas autochtones. 75% de ces cas sont localisés dans le Sud de l'île et la moitié des cas résident à Saint-Louis.
 
Des foyers de dengue (regroupements de cas) sont identifiés à :
- Saint-Louis (Plateau Goyaves, Cité Cocos, Quartier Lambert, Pont Neuf, Le Ruisseau et Roches Maigres)
- Saint-Paul (La Plaine)
- Saint-André (Lotissement Satec)
- Etang Salé (Etang Salé les Bains et Etang Salé les Hauts)
- Le Tampon (Chatoire)
 
Des cas sont également identifiés à Sainte-Marie, Saint-Denis, La Possession, Le Port, Saint-Leu, Saint-Pierre, Saint-Joseph, Les Avirons et L'Entre-Deux.
 
Co-circulation autochtone de 3 sérotypes dans l'île
 
Actuellement, trois sérotypes de la dengue co-circulent à La Réunion :
-       la dengue de type 1 et la dengue de type 2 qui circulent désormais dans la même proportion sur l'ensemble de l'île ;
-       la dengue de type 3 mis en évidence depuis début 2020 dans 3 communes : Saint-André, Sainte-Marie et Saint-Denis.
La circulation de 3 sérotypes de dengue dans l'île signifie qu'une personne qui a déjà été malade de la dengue une première fois, peut quand même être infectée par les deux autres types de dengue en circulation à La Réunion.
 
Aussi, les autorités rappellent à la population l'importance de se protéger des piqûres de moustiques, même lorsqu'on a déjà été malade de la dengue antérieurement, et de continuer à se protéger même malade pour ne pas contaminer son entourage (répulsifs, diffuseurs, vêtements couvrants, moustiquaires...).
 
Des agents du SDIS viennent renforcer les équipes ARS sur le terrain
 
Dans la perspective d'une nouvelle vague épidémique, la préfecture et l'ARS de La Réunion ont anticipé le renforcement des équipes de lutte anti-vectorielle. Ainsi, depuis le 3 février, 20 sapeurs-pompiers volontaires du SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours) sont mobilisés quotidiennement pour la réalisation d'intervention et de traitement en porte à porte. Formés et équipés par l'ARS, ils sont engagés jusqu'à la fin du mois de mai.
 
Identiques à celles menées par les agents de l'ARS, leurs missions consistent à :
·         informer et sensibiliser la population aux gestes de prévention ;
·         supprimer tout ce qui peut contenir de l'eau (gîtes larvaires) dans les cours et les jardins ;
·         éliminer les moustiques susceptibles de transmettre la dengue (réalisation de traitement insecticide de jour dans les zones les plus impactées).
 
Dès le passage en niveau 3 du dispositif ORSEC le 27 mars 2018, le SDIS a été le premier partenaire extérieur à venir renforcer les effectifs de terrain de l'ARS. Son engagement a été important lors des 2 vagues épidémiques de 2018 et 2019. Sur les années 2018 et 2019, 2 100 zones d'interventions ont pu être traitées par le SDIS, soit à près 27 000 maisons visitées.
 
Cet engagement contribue fortement à la mise en œuvre et à l'efficacité du dispositif de gestion de l'épidémie à La Réunion.
 


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Choupette le 05/02/2020 10:18

Saint-Paul dans le collimateur de la dengue ?! Étonnant.

Et Saint-André également ?! Doublement étonnant.

Peut-être que le dénominateur commun de ces 2 villes serait-il un indice ?

Au diable, les espaces-verts plus jamais entretenus à Saint-Paul. Il faut hurler au téléphone pour qu'on envoie une équipe élaguer -et non pas abattre- des arbres considérés comme peste. Des immeubles avec vue plongeante sur la case en-dessous. Tant qu'à faire, quand il y aura des locataires mal intentionnés dans ces appart' qui balanceront leurs détritus sur le voisin, c'est pas son problème. Permis accordé les yeux fermés.

Si l'a pas l'or, l'argent ... .

2.Posté par cenkormoin le 07/02/2020 10:58

attention au mixe dengue/Corona.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes