Courrier des lecteurs

La chanson du scaphandrier (Léo Ferré)

Vendredi 16 Février 2018 - 16:12

Il y a peu, j’exprimais dans nos quotidiens locaux, ma perte de repères quant à la Droite locale sous le titre : « Itinéraire d’un militant malmené ».

Très rapidement et pour rappel, j’évoquais aussi la crise identitaire de Didier Robert qui ne se retrouvait pas dans, je cite : « le LR de Fontaine », claquant de ce fait la porte au LR national suite à l’échec de son champion à la présidence du Département. A priori, aucun rapport, car on peut être en délicatesse avec la représentation locale tout en adhérant au LR national. Certes, il peut y avoir des « ambigüités » entre les divers camps, mais cela doit rester local. Pour beaucoup, dont moi, cela était pensé, prémédité pour aller vers d’autres horizons….

Le LR out, Didier Robert, comme prévu, se retournait alors vers LREM. Il autorisé ainsi à la Région, un groupuscule, celui de J.G Anda , passé dans le camp DR, à s’affubler du nom de LREM ……..Or, LREM, ce n’est pas Anda ! Quelle manœuvre derrière tout cela ? La réponse arriva vite sous la forme d’un courrier de Castaner, délégué du mouvement « En marche », au Président de Région et que tous peuvent consulter sur le net.

En substance : «  LREM à la Réunion c’est Michel Dennemont et personne d’autre ! ». MD responsable du groupe de l’opposition régionale….Oups !

Là, t’as tout faux mon Didier. Je crois encore à ta politique de développement à la Réunion, mais sur ton statut politique dis- moi où t’es Didier, dis-moi où t’es ?

Dommage, DR, tu t’es sabordé. Les portes de sortie de crise sont étroites…

Pour résumer, je reprends quelques vers d’un belle chanson de Léo Ferré : » la chanson du scaphandrier ».

 

Mets ton habit scaphandrier

------------------------------

Tu vas descendre, que vois-tu ?

Il est descendu, descendu……..

Et dans les profondeurs du vide

Le scaphandrier s’est perdu…….
Alain NIVET
Lu 675 fois



1.Posté par papaoutai le 16/02/2018 17:46

Léo Ferré ? Je pense plutôt à Stromae avec "papa où t'es" : entre Fillon et Macron il y a de moins en moins de différence je trouve

2.Posté par Pamphlétaire le 16/02/2018 18:11

J'ai pensé un moment que la NRL cassait et qu'il fallait être en scaphandrier pour ne pas se faire mal en chutant dans l'Océan Indien situé sous la NRL!

3.Posté par Nivet Alain le 16/02/2018 18:36

Papaoutai;;;c'est un clin d'oeil à la chanson de Stromaé;, que je trouve superbe. C'est souvent que je fais appel à des poèmes ou des chansons.

Cordialement,
A.N.

4.Posté par Nivet Alain le 16/02/2018 18:37

Pamphlétaire...l'abîme de la solitude.

Cordialement,
A.N.

5.Posté par Lesseps le 16/02/2018 20:01

Merci pour cette analyse poussée,faite de recherches avec une bibliographie fournie... une grande carrière politique s’ouvre pour le rédacteur de ce billet qui fera date...

6.Posté par klod le 17/02/2018 16:09

Y'en a pas un sur cent et pourtant ils existent
La plupart Espagnols allez savoir pourquoi
Faut croire qu'en Espagne on ne les comprend pas
Les anarchistes
Ils ont tout ramassé
Des beignes et des pavés
Ils ont gueulé si fort
Qu'ils peuv'nt gueuler encor
Ils ont le cœur devant
Et leurs rêves au mitan
Et puis l'âme toute rongée
Par des foutues idées
Y'en a pas un sur cent et pourtant ils existent
La plupart fils de rien ou bien fils de si peu
Qu'on ne les voit jamais que lorsqu'on a peur d'eux
Les anarchistes
Ils sont morts cent dix fois
Pour que dalle et pourquoi ?
Avec l'amour au poing
Sur la table ou sur rien
Avec l'air entêté
Qui fait le sang versé
Ils ont frappé si fort
Qu'ils peuv'nt frapper encor
Y'en a pas un sur cent et pourtant ils existent
Et s'il faut commencer par les coups d' pied au cul
Faudrait pas oublier qu' ça descend dans la rue
Les anarchistes
Ils ont un drapeau noir
En berne sur l'Espoir
Et la mélancolie
Pour traîner dans la vie
Des couteaux pour trancher
Le pain de l'Amitié
Et des armes rouillées
Pour ne pas oublier
Qu'y'en a pas un sur cent et qu' pourtant ils existent
Et qu'ils se tiennent bien bras dessus bras dessous
Joyeux et c'est pour ça qu'ils sont toujours debout



l'anarchiste : LEO FERRE

ca , c'est mon Léo Ferré , M. Nivet ! et vous ?

7.Posté par Nivet Alain le 17/02/2018 23:44

Le problème Klod, c'est que vous n'avez rien d'un anarchiste, mais tout d'un copieur/ colleur bien installé dans son confort.

A.N.

8.Posté par klod le 18/02/2018 03:08

ha , nivet ............ c'est sur qu'avoir été debréiste et s'en vanter et citer Ferré c'est plutôt comique ...................... , plein d'humour ce Nivet . L'ordonnance scélérate du debré , un avis ?

9.Posté par Nivet Alain le 18/02/2018 12:12

8, l'aspect répétitif de vos arguments est inquiétant . Cela tient de l'obsession
Le divan de votre psychanalyste vous attend. ne tardez pas, 8, il est déjà bien tard. Votre habit de scaphandrier est prêt.

A.N.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 14:49 Plus grave que les émeutes