MENU ZINFOS
Economie

La chambre de métiers et d’artisanat se mobilise pour les entreprises


Le confinement, bien que nécessaire, est une catastrophe pour l’économie de l’île. Le risque de faillite est énorme pour les 20 000 entreprises que compte La Réunion. La Chambre de métiers et d’artisanat tente donc de venir à leur rescousse.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 31 Mars 2020 à 16:57 | Lu 2780 fois

Bernard Picardo, le président de la chambre de métiers et d’artisanat de La Réunion, a organisé ce mardi une conférence de presse téléphonique afin d’informer ses artisans et chefs d’entreprise de toutes les actions et dispositions mises en oeuvre pour les soutenir.

Point de la situation :

Sur les 20 000 entreprises répertoriées sur l’île, 61% ont cessé toutes activités. Celles qui peuvent continuer à travailler ont enregistré une baisse de commandes clients de 42%. 42%, c’est également la valeur du ralentissement d’activité pour ces entreprises. Enfin, 30% d’entre elles ont des problèmes d’approvisionnements.

Les secteurs touchés:

C’est le secteur des services qui paye le plus fort tribut à la crise. 45% des entreprises de ce secteur sont actuellement en difficulté. Le bâtiment suit avec 27%.

D’un point de vue géographique, c’est le Sud qui est le plus touché avec 40% des entreprises fermées. Les autres microrégions se fixent à 20%.


Les bugs des dispositifs d’aide aux entreprises :

Selon Bernard Picardo, après consultation, 90% des entreprises vont réaliser une demande du fonds de solidarité. Malheureusement, les critères actuellement demandés excluent une grande majorité d’entreprises.

Pour obtenir l’aide de 1500€ pour les chefs d’entreprises en mars, il faut que leurs structures aient enregistré une perte de 70% par rapport mars 2019. Problème, avec un confinement décrété le 16 mars, la plupart des entreprises ont déjà réalisé 50% de chiffre d’affaires. Elles sont donc pour le moment exclues de cette aide.

Autre critère éliminatoire, les chefs d’entreprises doivent être à jour de leurs cotisations sociales et fiscales. Problème, beaucoup d’entre elles ne le sont pas, parfois pour de petites sommes, car de nombreuses entreprises se remettaient à peine du mouvement des gilets jaunes ou des cyclones, qui avaient engendré un retard de paiement.

Enfin, pour obtenir l’aide du fond d’état et régional, les entreprises doivent avoir au moins un salarié. Or, 70% des entreprises à La Réunion n’ont pas de salarié.


Les demandes de la Chambre des métiers et d’artisanats:

Bernard Picardo a demandé à ce que le chiffre de 70% soit ramené à 50% pour le mois de mars, comme cela est prévu pour avril. Des rumeurs font état de cette baisse de critère, mais rien d’officiel. La CMA demande également plus de souplesse pour les adhérents non à jour de leurs cotisations.

Les chambres de métiers et d’artisanats des DOM-TOM se sont regroupées afin de demander l’effacement des dettes sociales et fiscales durant cette période. "De toute façon, les entreprises ne vont pas faire de chiffre d’affaires, donc la perte ne sera pas énorme", assure Bernard Picardo.

Sans ces aides, Bernard Picardo assure que La Réunion va connaître une "cascade de fermeture".


Le soutien aux entreprises :

Pour accompagner les artisans et chefs d’entreprises, la CMA, qui a fermé ses lieux de réception du public, a mis plusieurs dispositifs pour rester en contact avec les entreprises.

Un mail dédié au problème lié à la crise a été créé : covid19@cma-reunion.fr

Un numéro vert : 08.01.90.24.12

L’ensemble des dispositifs est à retrouver sur www.artisanat974.re  




1.Posté par Veridik le 31/03/2020 18:12 (depuis mobile)

la plupart des entreprises ont déjà réalisé 50% de chiffre d’affaires. Elles sont donc pour le moment exclues de cette aide. 

Personne sur zinfos suit les actualités?
Bruno Le Maire vient d'abaisser justement à 50%

2.Posté par Peinture corona le 31/03/2020 19:00

"...une perte de 70% par rapport mars 2019. Problème, avec un confinement décrété le 16 mars, la plupart des entreprises ont déjà réalisé 50% de chiffre d’affaires. Elles sont donc pour le moment exclues de cette aide….".

Ah ils sont forts ces énarques. Mais comment réaliser une perte de 50% (c'est ce qui vient d'être annoncé) en étant sans activité à partir du 16 mars ?

Sans compter la l'appétit de notre bureaucratie pour les justificatifs long comme un bras qu'il va falloir fournir. Bon courage !

J'ai un pote petit commerçant qui a été demandé un prêt garanti par l'état pour tenir le coup. Réponse de la banque : il faut le bilan 2019. Il demande à son expert de fournir le bilan : pas le temps car pas assez de personnel et de toute façon le contrat prévoit de donner le bilan fin avril date limite de dépôt pour les impôts.

L' énarchie m'a tuer...

3.Posté par RIPOSTE974 le 31/03/2020 19:36

Le constat est fait . Anticiper à présent , les TPE et PME ne tiendront pas , il est urgent à un grand appel à la solidarité locale. Beaucoup de particuliers ou d'entreprises nous demandent comment participer et nous aider .

Le fonds de solidarité mis en place par le gouvernement français pour soutenir les petites entreprises pénalisées par la crise sanitaire est trop rigide ...

Le confinement risque fort d'avoir un impact dévastateur sur l'économie , sans l’effacement des dettes sociales et fiscales aux petites entreprises, micro-entrepreneurs, indépendants et professions libérales dont l'activité est pénalisée par l'épidémie de nouveau coronavirus , la catastrophe ...

4.Posté par anonyme_mouse le 31/03/2020 19:40

@Veridik le 31/03/2020 18:12

Ce jour à 18.00 il est bien stipulé sur la page d'acceuil des impôts qu'il faut que le decret pour les 50% soit signé vendredi prochain.... ne mettons pas la charrue avant les boeufs...

5.Posté par Olivier le 01/04/2020 14:14 (depuis mobile)

Ce sont les députés Républicains qui ont demandé que l indemnisation doit versée à partir de 50 % de pertes de CA. Sans manquer de respect à m Picardo , son poids est insignifiant à côté du groupe LR de l'' Assemblée nationale. Le Ministre a accepté

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes